Efficacité patriotique : un immeuble occupé par des antifas incendié par des nationalistes en Grèce

Selon plusieurs témoins, un groupe de plusieurs dizaines de militants nationalistes a mis le feu à un immeuble squatté par des militants antifascistes dans la ville de Thessalonique, en Grèce. Les pompiers ont mis trois heures à maîtriser le feu.

Le 21 janvier, en marge d’une manifestation de nationalistes grecs réclamant le changement de nom de la Macédoine, un groupe de plusieurs dizaines de militants a mis le feu à un immeuble occupé par des antifas dans la ville de Thessalonique, en Grèce, selon plusieurs témoignages.Des images relayées sur les réseaux sociaux témoignent de l’ampleur de l’incendie.

Vers 15h30, «un groupe d’environ 60 à 70 fascistes» a lancé des cocktails Molotov sur le bâtiment, déclenchant un incendie, selon le groupuscule de gauche Libertatia.
Continuer la lecture de « Efficacité patriotique : un immeuble occupé par des antifas incendié par des nationalistes en Grèce »

Sécurité rentière : des citoyens probablement excédés par la politique répressive, brûlent 5 radars automatiques

Dans la nuit de dimanche à lundi, des radars automatiques ont été incendiés sur les routes de la région Rhône-Alpes.

Ainsi, en Isère, trois radars ont été visés dans le secteur de Vienne (Sonnay, Roussillon sur l’A7 et Reventin-Vaugris sur la RN7).

Un autre radar a été brûlé sur la RD820, à hauteur de Peaugres en Ardèche. Les pompiers sont intervenus pour éteindre les flammes aux alentours d’une heure du matin.

Continuer la lecture de « Sécurité rentière : des citoyens probablement excédés par la politique répressive, brûlent 5 radars automatiques »

Succès de la « Marche pour la vie » à Paris

Ce dimanche, 40 000 personnes selon les organisateurs ont marché pour la vie dans les rues de Paris, malgré la pluie.

« Cette année sera marquée par la révision de la loi de bioéthique, qui prépare des transgressions majeures. Nous sommes heureux de cet engouement populaire pour la vie, qui montre que la bataille est loin d’être perdue » a déclaré Nicolas Sevillia, délégué général de la Marche pour la Vie.

On peut visionner des videos des interventions et animations sur la page facebook de l’événement.

Jim Caviezel aux étudiants catholiques : « Je veux que vous alliez dans ce monde païen et que vous ayez le courage d’exprimer votre foi en public sans honte. »

Trouvé sur MPI : Jim Caviezel est l’acteur qui a joué le rôle du Christ dans le film La Passion du Christ. Il vient de courageusement déclarer que les catholiques ont besoin de guerriers pour ramener le monde à la foi.

C’était le 3 janvier 2018, lors d’un événement organisé par FOCUS, qui rassemble de jeunes étudiants universitaires catholiques à Chicago, aux États-Unis.

Devant environ huit mille étudiants, Jim Caviezel a déclaré que « certains d’entre nous, aujourd’hui, vous le savez, embrassent un faux christianisme, où tout est bonheur », alors qu’en fait, « il y a beaucoup de douleur et de souffrance avant la résurrection ».

« Votre chemin ne sera pas différent. Alors embrassez votre croix et courez vers son but. Je veux que vous alliez dans ce monde païen et que vous ayez le courage d’exprimer votre foi en public sans honte. »

 

Continuer la lecture de « Jim Caviezel aux étudiants catholiques : « Je veux que vous alliez dans ce monde païen et que vous ayez le courage d’exprimer votre foi en public sans honte. » »

Facebook paie Le Monde, Libération et d’autres médias pour juger ce qui relève des « fake news »

Le Monde, « dans le cadre d’un partenariat avec Facebook, a été mandaté par le réseau social […] pour épousseter ses pages », écrit le Canard enchaîné. « Julien Codorniou, le vice-président de Facebook chargé des partenariats, qui vit à Londres, est membre du… conseil de surveillance du « Monde » ! », précise le palmipède. Ce dernier est aussi un « grand ami de Xavier Niel – le coproprio du quotidien ».

« La romance entre Facebook et « Le Monde », elle, a réellement démarré en février 2017 », rappelle le Canard. À l’époque, le géant du Net demande aux journalistes de l’aider à traquer les « fausses nouvelles » sur ses pages. Un temps « pris d’un doute » éthique, Le Monde « a soulagé illico sa conscience », écrit l’hebdomadaire, qui parle de « pragmatisme financier ».

Continuer la lecture de « Facebook paie Le Monde, Libération et d’autres médias pour juger ce qui relève des « fake news » »

Entretien de Pierre Sautarel (Fdesouche) pour Causeur

Les prises de positions de Pierre Sautarel sur les réseaux sociaux trahissent depuis des années l’abandon de beaucoup de principes nationaux. Désormais, il déclare même : « si j’ouvrais Fdesouche aujourd’hui, je lui donnerais un autre nom ». Dommage.

Fdesouche

Une « messe de minuit » en 1794…

(Sont indiqués entre parenthèses les noms que portent de nos jours les villages cités)

L’histoire d’une messe de minuit que nous allons raconter s’est passée dans les moments les plus affreux de la Grande-Guerre, alors que le monde se croyait rendu à sa fin. La terre tremblait, les éléments étaient confondus, les nations éperdues se tordaient dans l’épouvante et la consternation, les démons déchaînés entraient dans le coeur des hommes pervers, les chefs s’habillaient de peaux d’hommes, s’abreuvaient de sang et se repaissaient de chair humaine. Ces monstruosités ont été commises, ces horreurs ont été vues, ici dans cette contrée, sur cette terre qui nous porte.

 Dans ces jours d’exécrable mémoire, la paroisse de Beaufou fut tout spécialement mise à feu et à sang. Elle devait cette haine des méchants à sa grande fidélité à la religion. Elle était la seule dans tout le pays où tout le monde, sans exception, était bon chrétien ; on n’y trouvait pas un seul ennemi du bon Dieu, pas l’ombre d’un traître.

 Une des bandes infernales venait de brûler une première fois l’église, le bourg, et de commettre des atrocités dans plusieurs villages. M. le curé Jousbert était persécuté par des espions des communes voisines qui voulaient le surprendre dans ses cachettes et le dénoncer aux Bleus.

Continuer la lecture de « Une « messe de minuit » en 1794… »

Occupation sans dégradation d’une mosquée en construction : lourdes condamnations pour 5 membres du groupe Génération Identitaire

Nous venons d’apprendre avec consternation la décision du Tribunal de Grande Instance de Poitiers qui vient de prononcer une condamnation hallucinante de 1 an de prison avec sursis et à plus de 40.000€ d’amende à l’encontre de 5 de nos anciens militants, Maxime, Benoit, Alban, Damien et Julien, accusés d’avoir organisé l’occupation pacifique du chantier de la Grande Mosquée de Poitiers en 2012. Plus de 70 militants de Génération Identitaire avaient occupé pacifiquement le toit du chantier cette mosquée islamiste, pour réclamer un référendum sur la construction de mosquée et l’immigration.

Source

Restaurant gratuit, frais de scolarité offerts et logements prioritaires pour les migrants à l’Université de Nantes

A noter que dans ce reportage de Libération, il est fait mention de patriotes qui ont tenté de déloger physiquement les migrants et les gauchistes du château. Il devient urgent que les patriotes (pas le parti de Philipette) de toutes les villes de France, se mobilisent et agissent, par la force si nécessaire, pour déloger les clandestins et la racaille gauchiste qui les assiste.

Concernant les privilèges des étrangers :

En attendant, le président de l’université de Nantes entend jouer «un rôle de médiateur» entre le collectif et les pouvoirs publics. «Quarante chambres» en cité universitaire vont donc être réservées «prioritairement aux migrants étudiants» à partir du 1er février 2018, quand les étudiants étrangers venus pour un semestre en France auront regagné leurs pays. Olivier Laboux a donc invité vendredi les migrants à s’inscrire à l’université : la présidence prendra à sa charge leurs frais d’inscription et leurs frais de restauration seront assumés par le CROUS. Surtout, l’université de Nantes va continuer de «tolérer» l’occupation du rez-de-jardin de la Censive, un autre de ses bâtiments, situé sur le même campus : depuis le 15 novembre, une dizaine de salles de cours ont été réquisitionnées par le collectif pour héberger, nourrir et instruire les mineurs isolés étrangers.

Concernant la tentative des patriotes :

Continuer la lecture de « Restaurant gratuit, frais de scolarité offerts et logements prioritaires pour les migrants à l’Université de Nantes »

Les patriotes n’ont pas le droit à l’anonymat dans la presse…

Alors que l’immense majorité de la presse écrite tait, à l’accoutumée, les patronymes des délinquants et criminels étrangers, lorsque certains patriotes se font condamner à un peu de prison avec sursis, les journalistes s’en donnent à cœur joie pour livrer leur identité…

A 20 ans, ils ont déjà derrière eux un parcours de violence et de haine. Deux jeunes sympathisants d’extrême droite ont été condamnés mercredi à Angers (Maine-et-Loire) à des peines de un et quatre mois de prison ferme pour des insultes racistes et des violences lors d’une bagarre devant un bar de la ville en mai dernier. Le tribunal correctionnel d’Angers a suivi les réquisitions du parquet, qui avait demandé le 25 octobre des peines de prison ferme à l’encontre de ces deux jeunes, déja condamnés ou poursuivis dans d’autres affaires de violences racistes dans le Grand Ouest.

Lire la suite sur Le Parisien…

 

L’élu (ex-FN) qui voulait récupérer les dents en or des « Roms » condamné

Il voulait « récupérer les dents en or » des Roms pour « les nourrir et les loger » : un élu municipal d’extrême droite de Fontaine, dans la banlieue de Grenoble, a été condamné ce mardi à deux mois de prison avec sursis pour ses propos prononcés en février 2017.

Le tribunal correctionnel a également prononcé envers Franck Sinisi à une peine de quatre ans d’inéligibilité et 2000 euros d’amende, soit une condamnation légèrement supérieure aux réquisitions, selon le maire communiste de Fontaine, Jean-Paul Trovero, partie civile au procès.

Continuer la lecture de « L’élu (ex-FN) qui voulait récupérer les dents en or des « Roms » condamné »

La Croix de Ploëmel pourrait être sauvée

Le maire (LR) de Ploërmel Patrick Le Diffon et l’évêché de Vannes tentent de trouver une solution pour sauvegarder la croix surplombant la statue du pape Jean-Paul II, rapporte Le Parisien ce samedi 25 novembre.

« Si je l’enlève, on s’expose à des émeutes. Il y a un climat passionnel sur le sujet, certains sont prêts à sortir les fourches », confie au quotidien le maire (LR) de Ploërmel, Patrick Le Diffon. Avec l’évêché de Vannes, il envisage donc plusieurs options pour sauvegarder la croix. La première consisterait à déplacer le monument de “20 ou 30 mètres” afin qu’il soit installé sur le terrain du collège privé catholique Le Sacré-Cœur, indique Le Parisien.
Continuer la lecture de « La Croix de Ploëmel pourrait être sauvée »

Pologne : le discours percutant d’un prêtre lors de la grande manifestation nationaliste

Voici le discours d’un prêtre polonais lors de la grande manifestation nationaliste du 11 novembre, à Varsovie.
Cela change légèrement du verbiage gauchisant et niais auquel nous avons souvent droit de la part du clergé moderne français…

La presse accable Ratko Mladic et tait l’épuration des Serbes de Bosnie autour de Srebrenica

Nous rediffusons cette mise au point de 2008 alors que les médias publient des articles à charge sur Ratko Mladic, en taisant les massacres commis par les musulmans ayant conduit à l’offensive sur Srebrenica, en reprenant les chiffres de morts farfelus du TPI, institution inique dirigée par l’Otan alliée des islamistes à l’époque.

« Le Tribunal Pénal International passe par pertes et profits les massacres avérés de milliers de civils serbes par les troupes musulmanes de Bosnie dirigées par Naser Oric, et ignore toujours l’existence des camps de concentrations musulmans où croupirent des civils serbes, femmes et enfants inclus.

Continuer la lecture de « La presse accable Ratko Mladic et tait l’épuration des Serbes de Bosnie autour de Srebrenica »