Massacre programmé de la vallée de la Gartempe (Vienne) par des parcs éoliens

Alors que des acteurs politiques et écologiques se mobilisent de plus en plus pour dénoncer l’escroquerie en bande organisée de l’éolien, des sites naturels et historiques jusqu’ici préservés du béton se retrouvent menacer par les prédateurs de l’économie « verte ».

Trouvé sur le site de la Société pour la protection des paysages et de l’esthétique de la France :

« Aux confins de la Haute-Vienne et de la Vienne, entre Saint-Remy et Plaisance, c’est un coin de terre sauvage et paisible qui, du Saut de la Brame au Roc d’Enfer, n’a pas changé de mémoire d’homme. Connu des promeneurs, des randonneurs et des rêveurs, c’est un rendez-vous pour les amateurs de kayak et d’escalade. 820 hectares de ce territoire exceptionnel ont été dûment protégés par un classement ou une inscription au titre des sites et zone Natura 2000 (voir cartes) !

Les gorges de la Gartempe à Lathus
Le Roc d’Enfer

Seulement, voilà : les promoteurs éoliens sont venus, ici comme ailleurs, avec leurs projets, leurs promesses…

Et, sur la commune de Plaisance, sur la rive gauche de la vallée, un premier projet de 5 mâts de 180 m pales comprises, dit « des Quidières », a été autorisé, aux portes du site classé et de la zone Natura 2000, à 600 m d’un dolmen classé monument historique (voir ici).

Dolmen du Chiroux (classé au titre des monuments historiques) qui serait situé à 630 m d’une éolienne haute de 180 m.

Ce projet avait pourtant été, dans un premier temps, refusé par la Préfète – tant pour le permis de construire que pour l’autorisation d’exploiter – en raison d’une « atteinte irrémédiable à la vue accessible depuis le site classé de la vallée de la Gartempe, sans qu’aucune prescription ne puisse en améliorer l’intégration ».

Consulter le refus préfectoral

Malgré ce rejet très argumenté, le promoteur a obtenu satisfaction devant le Tribunal administratif. Le projet est donc aujourd’hui contesté par l’Association pour la Protection des Paysages et de l’Environnement de Lathus (APPEL) devant le Tribunal Administratif (pour le permis de construire) et la Cour Administrative d’Appel (pour l’autorisation d’exploiter).

Carte d’implantation des parcs éoliens « des Terrages » et « des Quidières » (à partir de la carte des zones protégées de la LPO).

Continuer la lecture de « Massacre programmé de la vallée de la Gartempe (Vienne) par des parcs éoliens »

GPA : le Parlement vote la reconnaissance de la filiation en catimini !

Incroyable ! Personne pour s’opposer à une forme de légalisation de la GPA. Il n’y aura désormais plus aucun problème administratif pour louer un utérus à l’étranger, rapatrier l’enfant et le faire reconnaître en France.

Incendie de l’usine Lubrizol : les autorités disent n’importe quoi concernant la sécurité des Français

« vous pouvez rentrer chez vous Monsieur, il n’y a pas de danger on vous dit ! »

Le 26 septembre, l’usine de produits chimiques Lubrizol (classée Seveso) à Rouen, brûlait lors d’un impressionnant incendie.  Au plus fort du feu, l’immense panache de fumée noire mesurait 6 km de large pour 22 km de long.

On ne sait toujours rien de l’origine de l’incendie et il est possible, avec les dirigeants que nous avons, que nous ne sachions jamais la vérité.

De plus, les autorités républicaines ont minimisé outrancièrement la dangerosité des suites de l’incendie pour la population proche… et éloignée !
En effet, le nuage provoqué par le feu a traversé le nord de la France ainsi que la Belgique pour atteindre les Pays-Bas.

Continuer la lecture de « Incendie de l’usine Lubrizol : les autorités disent n’importe quoi concernant la sécurité des Français »

Hypersexualisation des jeunes filles : la contraception sera « gratuite » pour les mineures de moins de 15 ans

« La contraception pourrait bien être gratuite avant 15 ans. Le gouvernement veut étendre la prise en charge « intégrale » des frais liés à la contraception aux jeunes filles de moins de 15 ans.

Cette mesure, qui figure dans l’avant-projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2020, élargit ainsi le dispositif créé en 2013. Ce dernier permet aux mineures de 15 à 17 ans de « bénéficier de la gratuité de la contraception prescrite par un médecin ou une sage-femme et de la dispense d’avance de frais sur ces soins », ainsi que de « la confidentialité de ces actes lorsqu’elles le souhaitent », rappelle le gouvernement dans ce texte. »

Source : L’Express

Les sachets de thé en plastique libèrent des milliards de particules microplastiques dans les tasses…

sachet thé microplastique

« […] Une équipe de chercheurs canadiens a découvert que tremper un sachet de thé en plastique (en nylon ou PET) à une température d’infusion de 95 °C, libérait une quantité astronomique de particules microplastiques : soit de minuscules morceaux de plastique, et ce, dans une seule tasse.

Cela représente plusieurs ordres de grandeur de plus, que d’autres aliments et boissons. À savoir que ces sachets, à l’aspect souvent soyeux, ont récemment fait leur apparition sur le marché des thés et tisanes, aux côtés des plus traditionnels pochons en papier. « Nous pensons que c’est vraiment beaucoup en comparaison avec d’autres aliments contenant des microplastiques (…) », déclare Nathalie Tufenkji de l’Université McGill.

« Le sel de table, qui montre une teneur relativement élevée en microplastiques, contient en moyenne environ 0.005 microgramme de plastique par gramme de sel. Mais une tasse de thé infusée avec de tels sachets inclut des milliers de fois plus de microplastiques, soit jusqu’à 16 microgrammes par tasse », a ajouté Tufenkji.

Cette quantité, est-elle toxique ?

Continuer la lecture de « Les sachets de thé en plastique libèrent des milliards de particules microplastiques dans les tasses… »

PMA : du tri sélectif à la marchandisation de la reproduction

En pleine période d’examen de la loi de bioéthique, Blanche Streb, docteur en pharmacie et directrice de la formation et de la recherche à l’Alliance Vita, revient sur son livre “Bébés sur Mesure” (Editions Artège). Un ouvrage particulièrement complet sur les véritables implications de la procréation médicalement assistée. De la marchandisation progressive au tri sélectif de la reproduction, l’auteur alerte sur cette voie qui mène à un monde des « meilleurs » au mépris de l’éthique et du bien commun.

Reportage : « Éoliennes, le vent de la colère »

Trouvé sur Boulevard Voltaire : Les projets d’implantation d’éoliennes se multiplient un peu partout en France. Parmi les derniers projets en cours, les Hautes-Alpes. Les Hautes-Alpes, c’est pourtant le lac de Serre-Ponçon, c’est un département à la nature préservée, c’est le parc naturel des Écrins, les parcs régionaux du Queyras, des Baronnies. Une centaine d’éoliennes sont prévues. Il y a les Pyrénées, le Maine-et-Loire, le Centre-Val de Loire.

Il y a Chartres. Même le site emblématique de la cathédrale de Chartres, premier site classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, est menacé d’encerclement par des éoliennes. De nombreuses associations appellent à une manifestation, le 21 septembre prochain, pour s’opposer au projet. Continuer la lecture de « Reportage : « Éoliennes, le vent de la colère » »

Le Japon autorise la création d’embryons hybrides humains-animaux

Toujours en affichant de bonnes intentions, l’homme se prend pour Dieu…

Résultat de recherche d'images pour "wikipedia embryon"

« Séisme dans le monde de la bioéthique. Le Japon a donné, mercredi 30 juillet, son feu vert à un chercheur pour créer des embryons chimères humains-animaux, rapporte la revue scientifique Nature (article en anglais).

C’est la première fois qu’un scientifique bénéficie du soutien d’un gouvernement pour ce type d’expérience. Depuis mars 2019, le Japon autorise la création d’embryons hybrides à condition qu’ils soient détruits sous quatorze jours.
Continuer la lecture de « Le Japon autorise la création d’embryons hybrides humains-animaux »

Maladie de Lyme : une expérimentation secrète du Pentagone qui aurait dérapé ?

Ce n’est pas nous qui donnons dans le complotisme le plus farfelu : même la grosse presse est intriguée, à propos de cette maladie très mal connue et très mal diagnostiquée en France, mais qui touche de plus en plus de monde.

Le centre de Plum Island est situé près de la ville de Lyme qui a donné son nom à la maladie. | DHS

« Les militaires américains ont-ils, entre 1950 et 1975, effectué des expériences sur des tiques pour en faire des armes biologiques ?

Les élus de la Chambre des représentants voudraient bien le savoir ; c’est pourquoi ils ont approuvé un amendement demandant à l’Inspection générale un rapport sur ces tests et sur le risque que ces tiques « modifiées » aient contribué à la propagation de la maladie de Lyme. Une maladie véhiculée par des tiques qui sont contaminées par des bactéries et qui vivent dans des zones tempérées, humides et boisées.

Continuer la lecture de « Maladie de Lyme : une expérimentation secrète du Pentagone qui aurait dérapé ? »

Homéopathie : Macron ordonne le déremboursement total

Que l’on soit convaincu ou non de l’efficacité médicale des petites granules blanches, l’effet placebo était incontestable, sans risque pour la santé et peu onéreux en comparaison d’autres médicaments. Le déremboursement total de l’homéopathie permet une économie 0.6% du budget santé de la Sécurité Sociale (CSBM), sans pour autant savoir vers quels produits de substitution – mais remboursés – vont se diriger les patients les moins fortunés.

Trouvé sur Les Echos : « Pas de cote mal taillée. Dix jours après  les conclusions de la Haute Autorité de santé , Emmanuel Macron a finalement opté pour un déremboursement total de l’homéopathie, et non partiel comme le préconisait notamment  Xavier Bertrand.  Le président de la région Hauts-de-France, ainsi que Gérard Collomb et Laurent Wauquiez s’y opposaient au nom de l’emploi et du pouvoir d’achat. »

Des sources et petits ruisseaux ont été effacés des cartes IGN pour ne pas avoir à les protéger des pesticides

« Redoutable pour la vie aquatique, dommageable pour la santé des humains et les coûts des unités de production d’eau potable, la contamination généralisée des cours d’eau par les pesticides est aussi embarrassante vis-à-vis de l’Union européenne. La France s’est en effet engagée à restaurer le bon état de ses ressources hydriques. Or non seulement le recours aux produits phytosanitaires ne baisse pas (sauf dans les parcs et jardins), mais il augmente (+ 12 % encore en 2017), essentiellement dans l’agriculture.

Continuer la lecture de « Des sources et petits ruisseaux ont été effacés des cartes IGN pour ne pas avoir à les protéger des pesticides »

Au nord d’Abbeville : l’eau polluée rendue potable… en augmentant les seuils de tolérance en nitrates

La qualité de l'eau en provenance du château d'eau de Sailly-Flibeaucourt et loin de s'améliorer ... sauf sur le papier
La qualité de l’eau en provenance du château d’eau de Sailly-Flibeaucourt et loin de s’améliorer … sauf sur le papier (©Le Journal d’Abbeville)

Lu chez actu.fr :
«  Comment rendre l’eau plus potable ? En augmentant pour 3 ans les seuils de qualité admissibles en nitrates, par exemple. En passant de 0,50 mg/l à 70 mg/l.

Chacun des habitants de la région de Nouvion (au nord d’Abbeville – Somme) alimenté par le syndicat de Nouvion va (ou a) reçu un état des lieux de l’eau qu’il consomme.

La situation ne semble pas s’arranger au fil des ans puisque la teneur moyenne en nitrates passe de 50,6 mg/l en 2015 à 52,3 mg/l en 2018.

En revanche ce qui a surpris les habitants c’est que le seuil d’admissibilité de la quantité de nitrates dans l’eau soit passé de 0,50 mg/l à 70 mg/l.

Continuer la lecture de « Au nord d’Abbeville : l’eau polluée rendue potable… en augmentant les seuils de tolérance en nitrates »