Brexit : Valérie Pécresse souhaite aux Britanniques que ce soit « douloureux »

La présidente LR de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, européiste convaincue comme ses camarades, a émis ce mercredi 6 février le souhait que les Britanniques souffrent pour avoir voulu quitter l’Union européenne.
Mais bon, elle est dans le camp du Bien, c’est normal.

La CEDH oblige la France à garder chez elle un terroriste algérien qui voulait s’en prendre à la Tour Eiffel

Intérieur de la Cour européenne des droits de l’homme – Par CherryX , Wikimedia Commons

Il était reproché au charmant Ali Meguimi, une « chance pour la France », « d’avoir activement soutenu des responsables algériens d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), qu’il comptait rejoindre et à qui il avait d’ailleurs envoyé de l’argent. Il avait en outre établi une liste de cibles, à l’instar de la tour Eiffel, pour un éventuel attentat en France. »

Cet Algérien condamné par le tribunal de Paris pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » à six ans de prison en septembre 2015 a bien sûr été libéré depuis…
Continuer la lecture de « La CEDH oblige la France à garder chez elle un terroriste algérien qui voulait s’en prendre à la Tour Eiffel »

Union Européenne : la France ne peut expulser un terroriste algérien sans l’accord de la CEDH !

Cette affaire est emblématique de la perte de souveraineté de la France au profit de l’UE. Nous sommes obligés de supplier des institutions mondialistes de nous accorder le « privilège » d’expulser un étranger, terroriste de surcroît, vers son pays natal ! Si la CEDH refuse, l’humiliation sera totale. Rappel : arrêté en 2013 alors qu’il partait s’entrapiner en Algérie, Ali Meguimi voulait attaquer la Tour Eiffel et le musée du Louvres.

L’audience publique que la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a tenue, mardi 22 janvier, dans une affaire opposant à la France un Algérien condamné pour terrorisme était exceptionnelle. La dernière concernant la France remonte à six ans, la procédure devant les juges de Strasbourg étant traditionnellement écrite. Paris avait sollicité cette audience publique en expliquant que « l’expulsion dans leur pays d’origine de ressortissants étrangers condamnés pour des faits de terrorisme constitue une question cruciale pour le gouvernement français ». L’objectif du gouvernement est d’infléchir la jurisprudence de la Cour européenne. Jusqu’ici, celle-ci a bloqué les expulsions vers l’Algérie en raison du recours à la torture par les services antiterroristes algériens. Continuer la lecture de « Union Européenne : la France ne peut expulser un terroriste algérien sans l’accord de la CEDH ! »

L’Union européenne donne 1,8 milliard à Soros et à ses ONG pseudo-humanitaires

Juncker, le président ivrogne de la Commission européenne et le milliardaire mondialiste Soros

« Cela a valu la peine pour George Soros de dépenser des millions d’euros  dans l’Union européenne, en particulier pour le lobbying de la Commission européenne, de s’y rendre plus de vingt fois pour rencontrer les dirigeants de la Commission, et de déléguer des lobbyistes permanents au sein du Parlement européen et de la Commission.

Le spéculateur boursier américain a maintenant réussi à tripler le soutien du Parlement européen à « la protection des valeurs démocratiques » et notamment aux ONG de l’empire Soros, dans le budget-cadre 2021-2027 de l’UE adopté lors de la session plénière du 17 janvier à Strasbourg, au Parlement européen.

Continuer la lecture de « L’Union européenne donne 1,8 milliard à Soros et à ses ONG pseudo-humanitaires »

« Le Rassemblement national abandonne définitivement la sortie de l’euro »

Le Figaro écrit :

« Présente dans le programme de Marine Le Pen dès 2012, fer de lance de ses propositions économiques lors de la dernière campagne présidentielle, la sortie de l’euro vient, selon nos informations, d’être définitivement écartée par la présidente du RN.
Continuer la lecture de « « Le Rassemblement national abandonne définitivement la sortie de l’euro » »

Thierry Mariani affirme que son nouveau parti (RN) est devenu européiste

Qu’en est-il vraiment ?

Thierry Mariani, marginalisé depuis quelques années au sein du parti de la droite mondialiste (RPR-UMP-LR) dont il est un vétéran (et ancien ministre de Sarközy), a rejoint le FN / RN – après l’avoir combattu pendant des décennies (notamment sur l’immigration…) – en position éligible pour les élections européennes.
Voici en tout cas ce qu’il vient de déclarer :

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit, texte

Le député macronien Aurélien Taché : « C’est quoi le peuple français ? »

L’image contient peut-être : 1 personne

Reçu à la télévision chez Thierry Ardisson et interrogé sur les prochaines élections européennes, il annonce franchement le but de son camp :
« Transférer une grande partie de la souveraineté nationale au niveau européen, c’est le cœur de ce que l’on va proposer aux élections européennes».

Honteux, mais il a le mérite de la franchise.

Par ailleurs, il finit par cracher vulgairement sa conception de la nationalité : « C’est quoi le peuple français ? »

Ces gens ne savent pas ce qu’est le peuple français, pourtant ils le dirigent.
Il est logique qu’ils ne comprennent pas l’expression « grand remplacement ».

Le Nouvel Ordre Mondial s’appuie sur le nouvel ordre régional

Ce n’est pas un complot, puisque tout se passe au grand jour : une volonté existe de créer une gouvernance globale dont l’avènement sera facilité par l’agglomération en régions où des Etats souverains cèdent leurs prérogatives nationales à des organismes régionaux telle l’Union européenne. L’UE en est en effet le premier exemple, mais pas le seul, souligne Alex Newman pour The New American dans un article de synthèse qui permet de faire le point. Fabriquer le Nouvel Ordre Mondial – ainsi le dénomment ses propres partisans – à partir d’un nouvel ordre régional, cela passe principalement par des accords de libre-échange dont la mise en place et l’extension continuent, pour aller vers l’intégration politique.

Leur dénominateur commun ? Ces accords de libre-échange de plus en plus étendus dans l’espace vont de pair avec la création de nouvelles bureaucraties supranationales et surtout de cours de justice chargées de contrôler le respect de leurs dispositions par leurs signataires. Le patchwork qui se forme ainsi – que ce soit en Europe, en Amérique ou à travers l’Union africaine ou l’Union eurasiatique – se distingue par le fait que les différentes zones se chevauchent. Ce que l’on vante aujourd’hui comme un bienfaisant multilatéralisme, qu’on s’exprime depuis Davos ou Moscou, devient ainsi un réseau de plus en plus serré, toujours plus facile à intégrer définitivement sous l’autorité de l’ONU ou de quelque autre organisme encore à créer. La nouveauté aujourd’hui, c’est la résistance de certains pays et une désaffection croissante de la part des peuples, dont on dénonce les tentations « populistes ».  Continuer la lecture de « Le Nouvel Ordre Mondial s’appuie sur le nouvel ordre régional »

Vidéo : un eurodéputé de la Ligue s’essuie (littéralement) les pieds sur les notes de Pierre Moscovici

Le 23 octobre, Angelo Ciocca a – presque au sens littéral – piétiné la Commission européenne. Sans égaler le lancer de chaussures au visage de George Bush junior, la mise en scène de l’eurodéputé de la Ligue, conçue pour protester contre le rejet par la Commission européenne du budget italien, n’en était pas moins soignée. Alors que le socialiste français finissait son intervention à Strasbourg, Angelo Ciocca s’est ainsi glissé à la tribune, s’emparant des notes d’un ‘Mosco’ incrédule, puis, se déchaussant, a essuyé sa semelle contre la liasse, sobrement qualifiée de « merde« .

Angelo Ciocca a commenté son geste sur Twitter. « À Strasbourg, j’ai marché sur la montagne de mensonges que Moscovici a écrite contre notre pays ! L’Italie mérite le respect », a-t-il expliqué, précisant que le soulier était ‘Made in Italy’. Continuer la lecture de « Vidéo : un eurodéputé de la Ligue s’essuie (littéralement) les pieds sur les notes de Pierre Moscovici »

L’Union Européenne utilise l’argent contre le peuple italien

Pauline Mille pour Reinformation.tv : C’est arrivé. Depuis 26 ans que ce que l’on appelle à Bruxelles « les critères de convergence de Maastricht » existent, et qu’on le viole, pour une fois un gouvernement, celui de l’Italie, a vu son budget refusé. Ces critères, naguère quatre, sont trois : la dette ne doit pas dépasser 60 % du PIB, les taux d’intérêt à long terme ne doit pas dépasser de plus de 2 % la moyenne des trois pays les moins inflationnistes, et le déficit public doit être inférieur à 3 %. Il faut remplir ces trois conditions en même temps pour faire partie de la zone euro. Or depuis cinq lustres, à part les éternels mêmes bons élèves, personne ne le fait.
Continuer la lecture de « L’Union Européenne utilise l’argent contre le peuple italien »

Pour Macron, la langue française n’a plus de lien avec la France

En plus d’expliquer doctement qu’il n’y pas de culture française, de nous humilier à l’étranger en nous faisant passer pour des fainéants, Macron transfère désormais notre patrimoine national immatériel au monde entier…

« La langue française n’appartient à aucun d’entre nous mais est la propriété de tous. Elle s’est émancipée de son lien avec la nation française pour accueillir tous les imaginaires », a plaidé le président. En citant les noms de Senghor, de Ionesco ou encore, de Milan Kundera, Emmanuel Macron a affirmé que « notre communauté linguistique est un être vivant qui s’enrichit de nouveaux sens », se faisant le héraut d’une vision plurilinguiste de la défense du français. Continuer la lecture de « Pour Macron, la langue française n’a plus de lien avec la France »

La nouvelle lubie des éco-bobos mondialistes : empêcher les jeunes de faire des enfants pour sauver la planète

Alors que la France et l’Europe sont submergées d’immigrés africains et que la natalité est catastrophique, nos bobos idéologues de l’écologie ne nous épargnent d’aucune ineptie… Leur dernière lubie ? Empêcher nos adolescents de faire des enfants pour sauver la planète… Ça pourrait presque faire sourire, s’il n’y avait pas le risque qu’un jour, l’Education Nationale ne se mette en tête de farcir le crâne des petits Français avec cette propagande dénataliste.

Trouvé sur l’Obs : « Le rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) remis ce lundi matin nous a dressé le portrait d’un monde réchauffé à 1,5°C au-dessus des températures de l’ère pré-industrielle, alors que la fin du siècle pourrait bien connaître… le double. Pour freiner l’emballement du réchauffement climatique, les actions des Etats et des entreprises seront essentielles, mais le citoyen de base peut aussi faire sa part de travail. […]Alors, que faut-il faire ? Continuer la lecture de « La nouvelle lubie des éco-bobos mondialistes : empêcher les jeunes de faire des enfants pour sauver la planète »

Les Français sont de moins en moins convaincus par l’Union européenne

C’est une excellente nouvelle : un sondage Elabe-Les Echos-Institut Montaigne-Radio Classique montre que le scepticisme à l’égard de l’UE progresse dans la population française.

Les Français sont partagés sur les bénéfices liés à l’appartenance de la France à l’Union européenne : 38% estiment qu’elle a plus d’inconvénients que d’avantages et 24% l’inverse. 38% affirment qu’elle a autant d’avantages que d’inconvénients

Le sentiment que l’appartenance à l’Union Européenne représente un bénéfice pour la France est en baisse (24%, -7 points par rapport à mars 2017). Cette baisse est compensée par une hausse de la proportion de Français jugeant qu’il y a autant d’avantages que d’inconvénients (+6 points, de 32% à 38%). A noter que cette baisse concerne toutes les catégories de population.

Continuer la lecture de « Les Français sont de moins en moins convaincus par l’Union européenne »

Matteo Salvini tance Juncker : « Il devrait boire deux verres d’eau avant d’ouvrir la bouche »


A l’origine du différend, une petite phrase lancée lundi par le président de la commission européenne, Jean-Claude Juncker. Il jugeait « hors des clous » le projet de budget italien présenté par Matteo Salvini, qui prévoyait un déficit de 2,4% du PIB pour les trois années à venir, au lieu des 1,6% envisagés. A demi-mots, il a même évoqué une possible indemnisation.

« Je ne voudrais pas qu’après avoir géré la très difficile crise grecque, nous nous retrouvions dans une nouvelle crise, cette fois-ci en Italie », s’était plaint Jean-Claude Juncker la veille.

Continuer la lecture de « Matteo Salvini tance Juncker : « Il devrait boire deux verres d’eau avant d’ouvrir la bouche » »

La Commission Européenne annonce vouloir contrôler les médias pour décréter “ce qui est acceptable”

« L’Union Européenne, à l’instar du gouvernement français, veut renforcer massivement la censure de l’internet face à la montée en puissance de la contestation populaire.

Le Commissaire de l’UE pour la Justice (non-élue), la Tchèque Věra Jourová, a appelé à la mise en oeuvre d’un vaste plan de censure des médias et des réseaux sociaux par Bruxelles.

Continuer la lecture de « La Commission Européenne annonce vouloir contrôler les médias pour décréter “ce qui est acceptable” »