Italie. Matteo Salvini va être jugé pour « séquestration de migrants »

La liberté recule partout en Europe et les procédures visant les opposants à la mondialisation s’accélèrent. En Italie, Matteo Salvini va être poursuivi pour « séquestration de migrants » (sic). Etant parlementaire, la procédure était entravée puisqu’il bénéficiait d’une immunité. Cette dernière a été levée par le parlement et Salvini va donc être livré aux juges !

Loin de se coucher, Salvini fait honneur à son peuple, lançant, juste après le vote : « Je suis fier d’avoir défendu l’Italie et je le referai ». En théorie, Salvini risque jusqu’à 15 (quinze !) ans de prison. Rappelons les faits : Matteo Salvini est accusé par le tribunal de Palerme, au main de juges crypto-marxistes, de séquestration de personnes pour avoir refusé, en août 2019, en qualité de ministre de l’Intérieur, d’autoriser le débarquement de plus de 80 migrants à bord du navire Open Arms, bloqué au large de la Sicile.

Outre l’aspect scandaleux de ces procédures, celles-ci sont de véritables appels pour les migrants du monde entier qui voient que dès qu’un dirigeant s’oppose à leur venue, il a des problèmes avec la justice de son pays. On comprend pourquoi l’Italie a reçu la semaine dernière, plus de 11.000 migrants venus avec des moyens de fortune !

La France lésée à Bruxelles avec le consentement de Macron ! par Olivier Piacentini

union européenne, liberté, bleu, bâtiment, liberté, étoiles, drapeaux

par Olivier Piacentini, essayiste (ses livres ici) :

Dès l’annonce de l’accord à Bruxelles concernant le plan de relance européen, après quatre jours d’âpres négociations, Macron, le gouvernement, et les médias de concert ont plongé dans une véritable euphorie : une salve de satisfecits, cocoricos, congratulations et oufs de soulagement s’est déversée sur l’ensemble de la presse et de la classe politique.

Pays du nord frugaux, pays du sud cigales, tout le monde a trouvé son bonheur, l’Europe est sauvée.
Macron s’est empressé de venir sur TF1 rendre compte de ce qu’il nous présente comme un succès sans précédent, historique.
Sauf qu’au delà de l’avancée certaine de l’Europe sur la voie de l’intégration, pour nous Français ce plan d’aide est une véritable Bérézina, l’abandon complet de nos intérêts nationaux au profit de ceux des autres.

Continuer la lecture de « La France lésée à Bruxelles avec le consentement de Macron ! par Olivier Piacentini »

De l’OxyContin des Sackler au Covid 19 de Bill Gates

Un texte de l’abbé Rioult, essayiste (dont nous recommandons en particulier l’Apothéose humaine, De la question j., Jean Bastien-Thiry, De Gaulle et le tyrannicide) :

« La plupart de nos contemporains ne sont pas prêts, ni psychologiquement ni culturellement, à comprendre notre monde. Ne s’arrêtant qu’aux apparences, ils ne sont pas capables de saisir les faits dans toute leur cruelle réalité. La vérité est trop violente. Alors allons-y en douceur. Avant de dire quelques mots de l’imposture mondialiste, commençons par un cas circonscrit à une famille et un pays : la famille Sackler aux USA. Nous irons ainsi de l’OxyContin au Covid 19.

Qui sont les Sackler ?

Les Sackler sont une famille juive multimilliardaire qui a fait fortune dans l’industrie médicale aux États-Unis. En 1952, dans le Connecticut, deux frères, Mortimer et Raymond, fils d’immigrants juifs venus de Pologne et d’Ukraine, achètent une petite entreprise de médicaments de New York qu’ils transformeront en un empire pharmaceutique prenant par la suite le nom de “Purdue Pharma”.

En 1996, Purdue présente un médicament opioïde qui fait des merveilles parmi les analgésiques : l’OxyContin.
Continuer la lecture de « De l’OxyContin des Sackler au Covid 19 de Bill Gates »

Initiative “The Great Reset” : le Forum de Davos, le prince Charles et autres mondialistes veulent une réinitialisation de l’économie « post-COVID »

Great Reset Forum Davos prince Charles mondialistes réinitialisation post-COVIDDe Jeanne Smits, sur Reinformation.tv :

« Rien ne sera plus jamais comme avant » : combien de fois n’a-t-on pas entendu cela au plus fort de la pandémie du COVID-19 ? Le monde « post-COVID », répétait l’establishment politico-médiatique, devrait trouver une « nouvelle normalité ». Et c’est en effet ce qui se met en place : les voyages faciles, les relations interpersonnelles chaleureuses, les grands rassemblements, les libertés individuelles, et même les simples poignées de main doivent paraît-il céder la place à une distanciation sociale à long terme, à des règles tatillonnes et à une surveillance potentiellement drastique. Mais ce n’est là qu’une partie du tableau.
Le Forum économique mondial – celui des célèbres réunions mondialistes de Davos – en collaboration avec le prince Charles d’Angleterre et le Fonds monétaire international, a lancé une initiative révélatrice qui dévoile déjà certains objectifs dont la réalisation est facilitée par la grande peur du coronavirus chinois.
Continuer la lecture de « Initiative “The Great Reset” : le Forum de Davos, le prince Charles et autres mondialistes veulent une réinitialisation de l’économie « post-COVID » »

Dijon. L’accord entre les communautés tchétchène et maghrébine s’est négocié à la mosquée

Les Français ont de plus en plus l’impression d’être étrangers dans leur propre pays.
Ainsi, les Dijonnais ont été les spectateurs d’une véritable scène de guerre, avec armes automatiques, entre Tchétchènes et Maghrébins !
On notera le miracle du mondialisme : 5 000 km séparent la Tchétchénie de l’Afrique du Nord, mais grâce à celui-ci, la France devient la terre où ils s’affrontent !
Merci les politicards, de gauche ou de droite, d’avoir créé une telle situation en expliquant que l’immigration était une chance pour la France.
Là où ça devient surréaliste, c’est que si un semblant d’ordre est revenu dans la capitale de la Bourgogne, ce n’est pas suite à l’action de l’Etat, de la police, mais à un accord scellé entre les belligérants, accord qui a été signé à la mosquée sous l’égide de l’imam local !
L’Etat n’a plus d’autorité (sauf sur ceux qui le veulent bien, les Gaulois).

L’hebdomadaire Marianne commente : « l’Islam sunnite, dénominateur commun des communautés venues à s’opposer de façon spectaculaire ces derniers jours, devait servir de point de départ aux pourparlers« .

Covid : stratégie du choc et chant du cygne du Nouvel Ordre Mondial

Une tribune intéressante sur certains des grands enjeux et des acteurs importants de ces derniers temps.

Lu chez Jeune Nation :

«  Confite dans sa torpeur, insouciante du monde d’après, la société française ressasse des évidences hors d’âge : l’Union Européenne ne sert à rien, nos gouvernants sont des paltoquets incompétents et affairistes, les médias sont menteurs et corrompus. Tout ceci est vrai, mais tient à distance la nécessaire réflexion sur le monde qui vient à la faveur de la dernière crise sanitaire. Cette crise est le choc qui devait permettre aux forces mondialistes (« Ne jamais laisser une bonne crise se perdre ») d’accélérer leur agenda de contrôle des masses. La Silicon Valley est à la manœuvre dans une opération de sidération qui fera long feu.

La Silicon Valley prend le contrôle de la mondialisation

Continuer la lecture de « Covid : stratégie du choc et chant du cygne du Nouvel Ordre Mondial »

Mgr Vigano dénonce le mondialisme maçonnique et ses collaborateurs mitrés, et critique Vatican II

Viganò : nouvelle déclaration, nouvelles révélations - Riposte ...

Mgr Carlo Maria Viganò – qui fut chef du personnel du Vatican, puis secrétaire général pour le gouvernorat du Vatican et enfin nonce apostolique à Washington – est un poids lourd de l’Eglise officielle.
Il est maintenant sur le carreau pour s’être opposé à la corruption au Vatican puis à « François » Bergoglio en dénonçant son attitude vis-à-vis du prélat prédateur homosexuel McCarrick (c’est Mgr vigano qui fit enfin « tomber » ce dernier).
Gardant secret l’endroit où il vit pour éviter d’être assassiné, il continue à user d’une grande liberté de parole pour dénoncer la funeste action de « François », militant mondialiste, et remonte même au début « officiel » de la crise de l’Eglise catholique (le concile Vatican II).
Pour preuve, ce nouveau texte rendu public. Il s’agit d’une lettre de réponse à une religieuse cloîtrée, qui disait au prélat son inquiétude devant l’utilisation de la crise du COVID-19 à des fins anti-chrétiennes, eet comme « préparation en vue de la manifestation de l’Antéchrist ».

Dans sa réponse, Mgr Viganò dénonce clairement la tentative de mise en place d’une tyrannie mondiale et d’une religion mondiale « sans dogmes ni morale » promue par la franc-maçonnerie, à laquelle participent « des cardinaux et des évêques » et que « Bergoglio » aspire, dit-il, à présider.
Le prélat écrit notamment : « Je crois que le point essentiel pour mener efficacement une bataille spirituelle, doctrinale et morale contre les ennemis du Christ est la certitude que la crise actuelle est la métastase du cancer conciliaire : faute d’avoir compris la relation de cause à effet entre Vatican II et ses conséquences logiques et nécessaires au cours des soixante dernières années, il ne sera pas possible de rétablir la barre de l’Église dans la direction du cap fixé par le divin timonier et maintenu pendant deux mille ans. »

Note : pour comprendre et approfondir le problème de Vatican II, durant lequel les modernistes ont pris le pouvoir dans l’Eglise et révolutionné sa doctrine en plusieurs points, on peut lire notamment :
Vatican II en débat, de l’abbé Gleize
Vatican II : autodafé, du frère Georges de Jésus-Marie
Vatican II : les points de rupture (collectif)

La lettre complète de Mgr Vigano (source et traduction : Jeanne Smits) :

« Chère Sœur,

Je vous remercie beaucoup pour votre lettre, que j’ai lue avec beaucoup de sympathie. Je partage pleinement votre vision claire et réaliste de la situation de crise actuelle qui touche l’Église et le monde.

Avec un regard surnaturel, conforté par l’Écriture Sainte et les différents messages de Notre Dame, nous pouvons comprendre qu’en ce moment on peut voir plus clairement la dimension réelle du choc épique entre le Bien et le Mal, entre les enfants de la Lumière et les enfants des ténèbres. Ce qui scandalise vraiment, c’est de voir comment les dirigeants de la Hiérarchie se mettent ouvertement au service du prince de ce monde, en reprenant à leur compte les exigences onusiennes de la mondialisation globaliste, de la fraternité maçonnique, de l’écologisme malthusien, de l’immigrationnisme…
Continuer la lecture de « Mgr Vigano dénonce le mondialisme maçonnique et ses collaborateurs mitrés, et critique Vatican II »

La France va donner plus de 20 milliards d’euros à l’Italie

Broke Poor Empty - Free photo on Pixabay

« La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a dévoilé mercredi 27 mai un plan d’aide avec un fond de relance de 750 milliards d’euros pour soutenir l’économie de l’UE mise à mal par le Covid-19. L’Italie, très touchée et qui déplore plus de 33 000 morts dus à l’épidémie, devrait bénéficier d’environ 172 milliards d’euros, dont 82 sous forme de subventions, et semble s’en réjouir.» (source RFI)

Or, la France contribuant au budget européen à hauteur de 14,47% (en 2019), on peut considérer qu’elle va donner près de 25 milliards d’euros à l’Italie !

Le comble étant que la Commission européenne se donne le beau rôle !

Coronavirus : Kissinger appelle le monde à préserver les principes de « l’ordre libéral international »

Le président états-unien Ford, Brejnev et Kissinger en 1974

L’ancien Secrétaire d’Etat américain Henry Kissinger a estimé le 3 avril dans le Wall street journal que la pandémie de coronavirus modifierait « à jamais l’ordre mondial ».

On notera qu’à la différence de nombreux patriotes guère formés sur le plan de la doctrine politique, le puissant mondialiste Kissinger sait que nouvel ordre mondial, libre-échange, immigration, idées des « Lumières » et démocratie vont de pair…

« Lorsque la pandémie de Covid-19 sera passée, les institutions de nombreux pays donneront l’impression d’avoir échoué. La question n’est pas de savoir si ce jugement est juste […] La réalité est qu’après le coronavirus, le monde ne sera jamais plus comme avant», a notamment estimé le Prix Nobel de la paix controversé dans le texte, dont une version traduite a été publiée dans l’Opinion. «La pandémie a donné lieu à un anachronisme, faisant renaître la ville fortifiée à une époque où la prospérité dépend des échanges mondiaux et de la libre circulation des individus», s’est par ailleurs désolé le nonagénaire pour qui aucun pays, «pas même les Etats-Unis», ne peut vaincre le virus sur «la base d’un effort purement national». Car Henry Kissinger estime qu’outre la préoccupante urgence sanitaire actuelle, les dirigeants doivent travailler à la mise en place «d’une initiative parallèle pour assurer la transition vers le nouvel ordre de l’après-coronavirus».
Continuer la lecture de « Coronavirus : Kissinger appelle le monde à préserver les principes de « l’ordre libéral international » »

France : les dernières usines de masques et de bouteilles d’oxygène ont fermé récemment

L'usine de Plaintel produisait des masques mais a fermé en 2018 / © France Télévisions

Le cauchemar fiscal et règlementaire français, le cosmopolitisme (abolition des frontières) et le capitalisme le plus débridé constituent un cocktail mortifère pour l’économie d’une nation. Il aboutit notamment aux délocalisations et à la désindustrialisation : un pays comme la France n’est plus capable de s’auto-suffire dans tout un tas de domaines où c’était autrefois le cas ; et cela peut la mettre en cas de crise en situation très périlleuse.
Deux exemples – il y en a probablement des tas d’autres – qui se payent cher actuellement (les masques) et risquent de se payer cher bientôt (les bouteilles d’oxygène).

Dans les côtes d’Armor, la principale usine française de fabrication de masques a fermé en 2018 :

« […]  Le site était pourtant rentable selon les ex-salariés, mais pas suffisamment sans doute.
« Honeywell a pris la décision irresponsable en novembre 2018 de détruire ses huit machines en les faisant concasser par la déchetterie située sur la zone industrielle des Châtelet à Ploufragan« , dénonce le syndicat Solidaires.  […] C’est pourtant bien à ce spécialiste mondial que l’Etat Français avait passé commande de 200 millions de masques sous la menace du virus H1N1 en 2009.
Continuer la lecture de « France : les dernières usines de masques et de bouteilles d’oxygène ont fermé récemment »

Antonio Guterres présente le rapport de l’ONU qui réclame des solutions « globales » contre le coronavirus en vue du « rebirthing » de la société

coronavirus ONU solutions globales Antonio Guterres rapport
De Jeanne Smits :

« On entend et on lit ces jours-ci de bons chrétiens qui espèrent voir surgir, à la faveur de la sortie de la crise du coronavirus, une organisation plus juste d’une société qui, excédée par le mondialisme dont on constaterait les limites, reviendrait à un modèle plus humain, voire plus respectueux de la loi naturelle. Dieu les entende… Cela signifierait l’échec inespéré d’une poussée on ne peut plus visible vers davantage de globalisme. Et même vers ce « nouveau paradigme » mondial fait d’» empathie » et de « solidarité » par lequel le monde s’unifierait dans la lutte contre l’ennemi commun. Ces objectifs sont parfaitement manifestes dans le dernier rapport de l’ONU, présenté au monde le 31 mars par Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations unies. Il y appelle le monde à consacrer 10 % de son PIB à la crise et à ses conséquences, à travers « une réponse massive, coordonnée, englobante et multilatérale ».

Sous la conduite de l’ONU, bien sûr !
Continuer la lecture de « Antonio Guterres présente le rapport de l’ONU qui réclame des solutions « globales » contre le coronavirus en vue du « rebirthing » de la société »

Le Maroc a acheté les stocks de chloroquine produits par Sanofi dans une usine délocalisée là-bas

Sanofi est une « entreprise française », mais grâce à la mondialisation, elle a délocalisé des usines pour faire produire à l’étranger ses produits vendus aux Français (merci à la République mondialiste!).
Le résultat est le même qu’avec les masques désormais produits en Chine : les Français passent en dernier !

« Avant que les choses ne s’aggravent, les autorités ont préféré anticiper les recommandations scientifiques. Le gouvernement marocain a décidé de traiter les patients positifs au Covid-19 avec de la chloroquine, médicament actuellement produit dans le pays. Il vient pour cela d’acheter tous les stocks de l’usine Sanofi de Casablanca. La nivaquine ou chloroquine, vieil anti-paludéen connu depuis des décennies, est-elle la nouvelle arme décisive contre le Covid-19 ? A ce jour, l’OMS émet pourtant des réserves et les scientifiques restent prudents. […]

Le gouvernement marocain n’a donc pas attendu le feu vert de l’OMS et des scientifiques pour agir, alors que les essais cliniques sont toujours en phase de test dans plusieurs pays. D’après le site en ligne Yabiladi, les Marocains se sont déjà rués sur les stocks de Plaquenil (à base de chloroquine) en pharmacie. » (source)

Coronavirus : la France va vers le chaos. Pourquoi la République est responsable

Par Henri Ménestrel, pour la revue L’Héritage :

1. Le nombre de contaminés en France va exploser dans les prochaines semaines (en réalité il a déjà explosé, mais il faut le temps que l’incubation se passe). Une grande partie de la population va être touchée. Angela Merkel a de son côté déclaré que « 60 à 70% des Allemands seront infectés par le coronavirus ».
2. Or, 20% des contaminés dépistés nécessitent une hospitalisation. Comme les hôpitaux sont déjà saturés, des gens qui ont besoin de soins, en particulier d’assistance respiratoire, ne pourront les recevoir et le taux de mortalité de la maladie va fortement monter. Sans compter ceux qui mourront d’autres problèmes non traités à cause de la saturation du système médical français.
3. Puisque le virus n’a pas été contenu assez tôt, il risque de circuler largement et longtemps sur le territoire.
4. Les conséquences économiques de la crise sanitaire et des mesures gouvernementales vont être terribles : explosion du nombre de faillites (et donc de suicides), endettement supplémentaires d’une France déjà en faillite virtuellement, forte augmentation d’impôts déjà démesurés, graves menaces sur l’épargne des Français que l’État n’hésitera pas à voler si besoin…
5. Cette crise économique (avec de probables pénuries alimentaires, stimulées par les boomers et les populations nord-africaines qui font des stocks énormes), si elle dure et s’aggrave, peut dégénérer en crise sécuritaire : la partie de la population de France (je ne dis pas « française ») la plus encline à la violence et au mépris des lois civiles comme morales (suivez mon regard) s’en prendrait alors au reste de la population. La police, par peur d’attraper à la maladie et déjà affaiblie par elle, ou craignant d’affronter une trop grande violence, ou de ne plus être payée, ne fera plus rien. Etc.

En Espagne (mais nous avons le même phénomène en France) :

Si l’on en est arrivé là en France, ce n’est pas la fatalité.

Le régime est directement et gravement coupable.

La république démocratique se caractérise par des gouvernements qui sont la proie de lobbies et d’intérêts financiers occultes, qui sont soumis au jeu électoral permanent (d’où démagogie et politique de court-terme), qui sont imbibés d’idées politiques et économiques fausses menant à des aberrations structurelles, et plus généralement d’une philosophie politique erronée qui les rend inaptes à discerner le bien commun (et donc à le servir correctement). Sans parler du personnel qui compose ces gouvernements lui-même et de ses motivations (arrivisme, avarice, incompétence, idéologie…).

Par exemple, vous savez probablement qu’il y a en France un grave manque de masques chirurgicaux et FFP2. Les médecins n’ont toujours pas de masques, les pharmaciens et les laboratoires d’analyse – qui sont aussi confrontés aux contaminés – non plus, et bien sûr les contaminés eux-mêmes ne peuvent pas en avoir.
La République n’a pas été fichue de constituer ces dernières années un stock suffisamment vaste de masques et de gel hydroalcoolique, lui-même en pénurie au pire moment. La République n’a pas non plus songé à augmenter son maigre stock de masques et stimuler la production quand l’épidémie s’est répandue en Chine et que l’Etat chinois a réagi avec de grands moyens, ni quand l’épidémie est arrivée en Europe.

Le 24 janvier, la monstrueuse Agnès Buzyn, alors encore le calamiteux ministre de la « Santé », expliquait aux Français : « le risque d’importation de cas depuis Wuhan est maintenant pratiquement nul et les risques de cas secondaires autour d’un cas importé sont très faibles ».
Continuer la lecture de « Coronavirus : la France va vers le chaos. Pourquoi la République est responsable »

Comment les « juges Soros » ont influencé la Cour européenne des droits de l’’homme

Trouvé sur Valeurs Actuelles : « Un rapport accablant démontre la mainmise du réseau d’ONG du milliardaire sur la CEDH, qui impose à l’Europe son idéologie de la “société ouverte”. Révélations exclusives.

L’Autriche, la Grèce et l’Italie sont forcées de légaliser les unions homosexuelles ; la Pologne est sommée de favoriser le droit à l’avortement ; la France est obligée d’autoriser le changement de sexe “sur le papier” ; la Hongrie est contrainte d’abolir la prison à vie ; la Russie est santionnée pour avoir condamné les activistes féministes punks des Pussy Riot ; l’Autriche doit légaliser l’adoption par les couples homosexuels ; l’application de la charia en Grèce est validée. Des affaires sans lien entre elles ? Au contraire. Chaque fois, c’est la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) qui dicte sa loi à un pays européen. Chaque fois, une ONG liée au réseau de l’Open Society Foundations (OSF) est impliquée dans l’affaire. Chaque fois, l’un des magistrats qui prononcent le jugement est un ancien collaborateur de l’OSF ou de ses affiliées. Chaque fois, la sentence porte la marque de George Soros.

Chapitre 1 – Aux sources d’une enquête, dans les arcanes du Palais des droits de l’homme Continuer la lecture de « Comment les « juges Soros » ont influencé la Cour européenne des droits de l’’homme »