Le conseiller « immigration » du pape François : un banquier mondialiste et immigrationniste

La mort, le 8 janvier 2018, de Peter Sutherland (RIP) permet de jeter un regard cru sur la politique immigrationniste du pape François.

De 2014 à 2017, Peter Sutherland fut le président de la Commission catholique internationale pour les migrations.
L’homme était au cœur des réseaux mondialistes : membre du groupe Bilderberg, ancien commissaire européen à la concurrence, fondateur de l’Organisation mondiale du commerce, ancien patron de la banque Goldman Sachs, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour les migrations internationales.

Continuer la lecture de « Le conseiller « immigration » du pape François : un banquier mondialiste et immigrationniste »

L’Europe accorde près de 3 millions de dollars à une étude turque sur l’ADN anatolien de l’ère néolithique

Le Conseil européen de la recherche (CER) a octroyé aux scientifiques turcs une subvention de 2,5 millions d’euros pour l’analyse de l’ADN de 1 500 personnes vivant dans la région anatolienne – la partie asiatique actuelle de la Turquie – pendant la période néolithique.

Ces derniers voudraient trouver comment les êtres humains sont passés de l’état de chasseurs-cueilleurs nomades à celui de colonies, sociétés où les animaux étaient domestiqués et les cultures cultivées. Cette transition aurait duré de 3 000 à 4 000 ans et s’étalerait de 10 000 à 7 000 ans avant J.C..

Continuer la lecture de « L’Europe accorde près de 3 millions de dollars à une étude turque sur l’ADN anatolien de l’ère néolithique »

Brexit : accord entre l’UE et le Royaume-Uni

Le Royaume-Uni et l’Union européenne ont effectué des progrès suffisants dans les négociations sur les termes de leur séparation pour passer à la seconde phase des discussions concernant leurs futures relations commerciales, a annoncé aujourd’hui la Commission européenne.

La première ministre britannique, Theresa May, avait auparavant rencontré avant l’aube le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Celui-ci a déclaré que l’accord trouvé avec le Royaume-Uni était un compromis et que la négociation avait été difficile pour l’UE ainsi que pour le Royaume-Uni. Il s’est dit sûr que les 27 autres membres de l’Union européenne décideraient d’ouvrir la prochaine phase des négociations.
Theresa May a dit s’attendre à ce que l’accord sur les modalités du Brexit soit entériné lors du Conseil européen, la semaine prochaine.

Source

Brexit : un accord se profile entre Bruxelles et Londres

Le Royaume-Uni quittera l’Union européenne à 23 heures le 29 mars 2019. La date du Brexit fixée, restait à mettre en place tout le reste – et notamment ce qu’il advient de la dot. Un accord à ce sujet semble désormais en vue, après des mois de discussions, entre Bruxelles et Londres. Le coût du divorce tournerait, d’après les dernières discussions, autour de 50 milliards d’euros.

Jusqu’ici, et officiellement du moins, la facture était effectivement le différend le plus grave entre l’Union européenne et le Royaume-Uni, la première exigeant 60 milliards quand la seconde n’était prête à en accorder que 20.

Source

Les Chinois continuent de s’accaparer les champs français

Après avoir acheté 1 700 hectares de champs dans le Berry il y a 2 ans (voir ici), des investisseurs chinois viennent d’acquérir 900 hectares dans l’Allier.

L’acte d’achat a en réalité été signé l’été dernier par China Hongyang, un groupe spécialisé dans les équipements pétroliers, qui a repris 98 % des parts d’une société agricole, propriétaire de parcelles principalement cultivées en blé et en maïs.
Continuer la lecture de « Les Chinois continuent de s’accaparer les champs français »

En 2016, la France a donné 9,2 milliards d’euros de plus à l’Union européenne qu’elle n’en a reçus

L’Union européenne (reprise par les politiciens français européistes) paye des publicités à destination des Français pour expliquer à quelle point elle est généreuse financièrement avec diverses collectivités territoriales.


Le citoyen lambda croit logiquement que nous sommes gagnants, sur un plan budgétaire, avec l’UE.
Une véritable arnaque !
En effet, en réalité, chaque année la France verse à l’UE, en fin de compte, environ 10 milliards d’euros.

Pour 2016 :

Macron annonce que la France reconnaitra officiellement le drapeau et l’hymne « européens » lors du prochain conseil européen

Emmanuel Macron a annoncé mardi qu’il allait officiellement reconnaître le drapeau européen au prochain sommet de l’UE afin qu’il ne puisse plus être « enlevé de l’hémicycle » de l’Assemblée nationale, allusion à une demande de la France Insoumise.

Continuer la lecture de « Macron annonce que la France reconnaitra officiellement le drapeau et l’hymne « européens » lors du prochain conseil européen »

L’UE somme l’Italie de s’expliquer concernant la prise de mesures pour ralentir le flux de migrants

Alors que l’Italie a posté des navires militaires au large des côtes libyennes pour décourager les candidats à l’immigration clandestine et aider les garde-côtes locaux à empêcher le départ des migrants, le Conseil de l’Europe estime qu’il y a un grave risque de violation des droits de l’homme de ce fait et demande des explications.

Une lettre adressée le 28 septembre dernier au ministre de l’Intérieur Marco Minniti par le commissaire aux droits de l’homme du Conseil, Nils Muiznieks, publiée mercredi, affirme que les migrants poussés à retourner vers la Libye encourent un « risque réel » de tortures ou de traitements inhumains.
Continuer la lecture de « L’UE somme l’Italie de s’expliquer concernant la prise de mesures pour ralentir le flux de migrants »

Lobbying : L’UE encouragée à reconnaître que l’homéopathie est « dangereuse »

Le Conseil consultatif des académies scientifiques européennes (EASAC), qui a pour objectif de peser sur la politique de l’Union européenne dans divers domaines, vient de demander que l’UE mette en place des règles plus strictes pour encadrer les médecines alternatives. L’homéopathie en particulier est dans son collimateur : selon l’organisme qui représente 29 académies nationales en Europe, cette médecine douce « ne rime à rien » et « la promotion et l’utilisation de produits homéopathiques fait courir des dangers significatifs ».

C’est une condamnation véhémente de l’homéopathie et de ses principes affirmant que l’on peut soigner le mal par le mal, et que l’eau possède une « mémoire » : le rapport de 12 pages de l’EASAC affirme que cette médecine est « scientifiquement invraisemblable » et qu’elle ne produit rien de plus qu’un effet placebo. Son danger résiderait dans le fait que les patients retarderaient le recours à des soins conventionnels en se fiant d’abord à l’homéopathie.

L’homéopathie serait « dangereuse » en détournant les patients des traitements conventionnels

Continuer la lecture de « Lobbying : L’UE encouragée à reconnaître que l’homéopathie est « dangereuse » »

Pour Le Figaro, les Anglais ne sont pas des « Européens »

Le titre d’un article du Figaro d’aujourd’hui

La propagande européiste des médias n’a plus de limite. Les journalistes n’hésitent plus à appeler les citoyens d’une organisation politique supranationale, de la même façon que les populations blanches d’Europe. En suivant cette logique : la Norvège n’est pas européenne, l’Angleterre ne l’est plus et la Turquie pourrait bientôt le devenir !

 

Emmanuel Macron déclare que la France doit s’effacer au profit de l’Europe

A travers ce charabia nébuleux, le président de la République signifie que selon lui la France est périmée et doit être absorbée par l’Europe (en attendant la prochaine étape…).
C’est pour accomplir cette opération de mondialisme qu’il a été mis en place.

Il y a 40 ans, TF1 a parlé du groupe de Bilderberg, depuis, plus rien

TF1 parle du Bilderberg en 1977… ensuite, ce seront 40 ans de censure.

Pour rappel Valls, Macron, Juppé, Fillon et beaucoup d’autres ont été adoubés et invités à participer aux sessions de ce groupe.

La solution miracle de Bruxelles pour stopper l’invasion migratoire : limiter l’export des bateaux gonflables vers la Libye

Les ministres des affaires étrangères de l’Union européenne réunis à Bruxelles ont trouvé une solution pour limiter l’invasion dont souffre le continent : restreindre l’export des bateaux gonflables vers la Libye. Miracle de l’aveuglement d’une institution qui prône par ailleurs l’accueil des migrants.

On ne change pas une formule qui perd : tout le processus de l’Europe de Bruxelles, au lieu de chercher un destin commun aux Européens, fut de les enfermer à tout moment dans un entonnoir économique qui devait leur imposer une supranationalité tenue pour bénéfique. Suivant les mêmes illusions économistes, le conseil des ministres de l’UE prétend limiter l’afflux des migrants, qu’il encourage par ailleurs, en empêchant l’export vers la Libye des bateaux gonflables qui amènent les migrants en Italie.

Solution miracle : pour éviter la corde Bruxelles interdit le chanvre

Continuer la lecture de « La solution miracle de Bruxelles pour stopper l’invasion migratoire : limiter l’export des bateaux gonflables vers la Libye »

Ethnomasochisme : le King’s College va ôter des bustes de fondateurs blancs qui « intimident les minorités ethniques »

Dans le hall d’entrée de l’Institut de psychiatrie du King’s College de Londres, des bustes honorent la mémoire de ses deux figures fondatrices – des hommes blancs. Un climat «aliénant» auquel la direction a décidé de mettre fin.

Les professeurs Henry Maudsley et Frederick Mot n’ont pas seulement fait avancer la recherche médicale dans les années 1920 : ils ont également contribué à fonder l’Institut de psychiatrie, de psychologie et de neuroscience du King’s College de Londres, l’un des établissements d’enseignement supérieur les plus prestigieux au monde. Si leur génie leur a valu de passer à la postérité, la couleur de leur peau pourrait aujourd’hui les priver de l’hommage qui leur a été rendu.

En effet, les bustes de ces deux éminents professeurs britanniques, qui ornent le hall d’entrée de l’Institut, fondé en 1924, seraient trop «intimidants pour les minorités ethniques» qui y étudient selon les termes du doyen de l’Institut, Patrick Leman, rapportés par la presse britannique. Après avoir reçu plusieurs plaintes d’associations d’étudiants, celui-ci a finalement reconnu que les bustes des deux professeurs, ainsi que ceux d’autres chercheurs, trônant à l’intérieur du bâtiment, représentaient «presque exclusivement des hommes d’âge mûr et de couleur blanche». Pour atténuer le présumé caractère discriminatoire de ces représentations, les sculptures et portraits représentant Henry Maudsley, Frederick Mot et d’autres figures illustres de l’établissement seront donc remplacées, dans le hall d’entrée, par un «mur de la diversité».

Continuer la lecture de « Ethnomasochisme : le King’s College va ôter des bustes de fondateurs blancs qui « intimident les minorités ethniques » »