1er dimanche après la Pentecôte : fête de la Très Sainte Trinité (textes et commentaire de la messe)

« Le dogme fondamental auquel tout se ramène dans le christianisme est celui de la sainte Trinité, au nom de qui tous les chrétiens sont baptisés. » (Dom G. Lefèbvre).
Une vérité mystérieuse touchant à la nature de Dieu, qu’Il nous a révélée, et que nous ne pourrons comprendre qu’au Ciel.

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

Continuer la lecture de « 1er dimanche après la Pentecôte : fête de la Très Sainte Trinité (textes et commentaire de la messe) »

Émission : « Réinformation autour du maréchal Pétain ». A écouter !

► Étaient invités pour cette émission diffusée en direct le 22 novembre 2018 de 21h30 à 23h :

  • Christian Baeckeroot, ancien député à l’Assemblée nationale.
  • Didier Rochard, patron d’émission sur Radio Courtoisie.

Autres lectures suggérées :
La désinformation autour du régime de Vichy, de Bernard Legoux ; Pétain, de Gérard Bedel ; Montoire, Verdun diplomatique de Louis-Dominique Girard ; Philippe Pétain, de Bernard Faÿ ; L’Épuration sauvage de Philippe Bourdrel ; Quand les alliés bombardaient la France, d’Eddy Florentin et les Français sous les bombes alliées d’Andrew Knapp.
Continuer la lecture de « Émission : « Réinformation autour du maréchal Pétain ». A écouter ! »

Manuel Valls aurait touché 20.000 euros par mois comme candidat à la mairie de Barcelone

Ah, les socialistes…

Cet homme qui a ravagé la France pendant plusieurs années n’a aucune attache, ni familiale, ni nationale. Les deux piliers de sa vie semblent être la quête du pouvoir et l’amour de l’argent.

Résultat de recherche d'images pour "manuel valls barcelona"

« Selon le quotidien catalan « Ara », l’ancien Premier ministre Manuel Valls aurait réclamé et obtenu des donateurs de sa campagne infructueuse pour conquérir la mairie de Barcelone un salaire mensuel net de 20.000 euros. De quoi se consoler de sa défaite.

C’est beau, l’engagement désintéressé. Pour tenter de conquérir la mairie de Barcelone, Manuel Valls aurait touché un salaire mensuel net de 20.000 euros par mois, rapporte le quotidien catalan Ara. D’après l’enquête du journal espagnol, parue ce jeudi 13 juin, l’ancien Premier ministre français, battu le 26 mai avec 13,20% des voix, aurait réclamé à ses contributeurs de lui verser ces émoluments en plus de la participation à ses frais de campagne.

Pour réclamer cette indemnisation, Manuel Valls aurait fait valoir auprès de ses donateurs la perte de revenu engendrée par la démission de son mandat de député français, le 2 octobre 2018. « Les gens étaient effarés quand Manuel Valls a demandé une telle somme pour lui. Ce n’est pas très élégant« , témoigne auprès d’Ara l’un des convives d’une levée de fonds. La demande aurait pourtant été acceptée.

Une belle opération, puisque la somme représente près du triple de la rémunération perçue par un député à l’Assemblée nationale (7.239 euros bruts par mois). En tant que simple candidat à la mairie de Barcelone, celui que Bernard-Henri Lévy estime être l’incarnation du « panache français » et du « chevaleresque catalan » aurait même été mieux rémunéré que lorsqu’il était à Matignon, entre 2014 et 2016 (14.910 euros brut).

D’où Manuel Valls, candidat à la tête d’une structure politique embryonnaire (Barcelona pel Canvi) et seulement allié au parti Ciudadanos, a-t-il tiré l’argent nécessaire pour sa campagne ? Avec l’appui de sa compagne Susana Gallardo, héritière des laboratoires Almirall, l’ancien socialiste s’est tissé un réseau de soutiens fortunés de l’autre côté des Pyrénées, qu’il n’a pas hésité à solliciter pour batailler, sans succès, contre les indépendantistes catalans emmenés par Ernest Maragall et la liste Barcelone en commun, de gauche, conduite par Ada Colau. […] »

Source Marianne

Le député LREM Mustapha Laabid jugé pour avoir utilisé à des fins personnelles l’argent des contribuables

Du menu fretin jeté au tribunal pour préserver les gros poissons ?

En tout cas cet individu ne risque pas grand chose (le procureur n’a demandé que du sursis et une inéligibilité provisoire), même s’il a volé l’argent des impôts.


Le député LREM Mustapha Laabid est suspecté d’avoir utilisé des fonds (issus de subventions) de l’association « d’insertion » qu’il dirigeait à des fins personnelles. Il est passé en jugement et lors de l’audience, le parlementaire a eu du mal à justifier ces dépenses, parlant d’« erreurs et négligences » dans la gestion des comptes. Verdict le 6 août.

[…] Mustapha Laabid a-t-il confondu les comptes de son association avec ses deniers personnels ?

Continuer la lecture de « Le député LREM Mustapha Laabid jugé pour avoir utilisé à des fins personnelles l’argent des contribuables »

Justice : l’anesthésiste accusé d’être un tueur en série a bénéficié de collusions maçonniques

Rappel de l’affaire :

« L’anesthésiste est soupçonné d’avoir pollué, entre 2008 et 2017, des poches de perfusion de 24 patients âgés de 4 à 80 ans pour provoquer des arrêts cardiaques pour ensuite tenter de les sauver.  […]
Continuer la lecture de « Justice : l’anesthésiste accusé d’être un tueur en série a bénéficié de collusions maçonniques »

C’était un 14 juin…

1611: Samuel de Champlain épate ses alliés autochtones en franchissant les dangereux rapides de Lachine à bord d’un canoë, avec 200 Hurons et Algonquins arrivés à Mont-Royal en provenance des « pays d’en-Haut ». La 1ère guerre franco-iroquoise débute.

1751 : le pape Benoît XIV promulgue une bulle, A quo primum, qui lui vaudrait aujourd’hui la prison, et bien sûr introuvable sur le site du Vatican.
Continuer la lecture de « C’était un 14 juin… »

C’était un 12 juin 1792 : destruction de la généalogie française

Ce jour-là, un décret était adopté (complété par un autre le 19, promulgué avec signature de Louis XVI) dans l’optique d’« abolition des privilèges ».

Selon le décret, tous les papiers généalogiques des dépôts publics ont été brûlés !

Les républicains causèrent alors une perte irréparable pour l’histoire et la généalogie. La tabula rasa

Source

10 juin 1951 : mort de Hansi

Sous ce pseudonyme s’éteignait Jean-Jacques Waltz, à Colmar, où il était né en 1873 (alors que l’Alsace et la Moselle étaient occupées depuis peu par l’Allemagne).

Amoureux de son Alsace et patriote français, Hansi fut un caricaturiste, peintre et dessinateur de grand talent. Parmi les plus grands du XXe siècle en France.

Continuer la lecture de « 10 juin 1951 : mort de Hansi »

Un livre explosif sur « Pétain et De Gaulle » vient de sortir

Pétain – De Gaulle, une autre vision de l’histoire : tel est le titre d’un ouvrage très important, une bonne synthèse, qui vient de sortir, sous la plume du colonel Michel Le Pargneux.

« Sur les actions comparées de Philippe Pétain et de Charles De Gaulle, il règne – du moins dans les mondes médiatique et scolaire – une pensée unique aussi rigide que fragile.
Au-delà d’une certaine propagande et d’une ignorance généralisée, quelle est la réalité ?

Cet ouvrage n’hésite pas à aborder les sujets les plus sensibles, les polémiques les plus pénibles, avec une franchise et un souci de la vérité remarquables. On en ressort différent.
Bâti sur de nombreuses citations, c’est un admirable travail de documentation qui est proposé au lecteur.

D’une présentation claire et pédagogique, cet outil synthétique pourra l’aider à se forger une honnête vision de l’histoire. » (4e de couverture).

Déformés par la propagande déversée par les médias et l’école républicaine, les gens croient et racontent n’importe quoi, au détriment de la justice et de la vérité.
Ce livre remet les pendules à l’heure, de façon très documentée.
La légende gaullienne en ressort profondément fissurée ; quant à la figure constamment calomniée du maréchal Pétain… eh bien vous verrez !

Parmi les points abordés : De Gaulle avait-il raison en 40 ? Quelle a été son action réelle ? A-t-il été « le rassembleur » ? « Le Libérateur » ? Qui fut le premier résistant de France ? L’« appel du 18 juin », l’armistice, De Gaulle contre l’Empire français, l’Epuration, l’utilisation des chars, le suicide du général de Larminat…

A lire et faire lire.

Pétain – De Gaulle, une autre vision de l’histoire, Ed. des Cimes, 260 p., 17 €.
Commandable ici.
Préface de Didier Rochard.
Annexes de Roger Holeindre, Roger Barut, lieutenant-colonel Alain Dumarcet, colonel Le Pargneux.

Sodome-sur-Seine : 25 rues et places vont porter le nom de figures homosexualistes

Paris, ville « inclusive », qui veut faire fuir tous les gens normaux et sains d’esprit

Un élu parisien a soumis cette proposition – pour rendre hommage à des militants ou événements en lien avec les mœurs contre-nature – qui a été acceptée par la Ville de Paris.

L’élu en question n’est autre que Jean-Luc Romero. Ce conseiller municipal du XIIe arrondissement est un activiste homosexuel de longue date – que même le SIDA n’a pas ramené vers plus de sagesse (contrairement à un Dominique Morin par exemple, auteur de Le Sida a fait de moi un témoin).
Jean-Luc Romero est aussi le président de l’« Association pour le droit de mourir dans la dignité » [sic] (ADMD), très actif lobby en faveur de l’euthanasie et du suicide assisté, et il se bat actuellement pour que soit tué Vincent Lambert…
L’ADMD est une officine maçonnique comme le rappelle son logo et Jean-Luc Romero est membre de la secte ésotérique.
Ses combats sont cohérents.

25 rues et places de la capitale, dont Anne Hidalgo veut faire l’équivalent de Sodome et Gomorrhe, seront donc renommées en hommage à des personnes ou événements largement inconnus, sauf d’une minorité d’initiés.
Il y aura ainsi une place évoquant les émeutiers de Stonewall (Etats-Unis), qui, en 1969, avaient violemment attaqué les policiers alors que ces derniers venaient contrôler un bar interlope, lieu de dépravation… Qu’en pensent les syndicats de police d’ailleurs ?

C’était un 9 juin 721 : à Toulouse, victoire écrasante mais mal connue contre les Arabo-musulmans

Ce jour-là, près de Toulouse, le duc Eudes d’Aquitaine écrase les Arabo-musulmans : une victoire au moins aussi importante que celle de Charles Martel à Poitiers.
Après avoir réglé leurs problèmes en Espagne avec les Wisigoths et installé leur suprématie dans l’Al-Andalus – ensemble des péninsules ibériques (Espagne plus Portugal) musulmanes -, les Omeyyades avaient décidé de se tourner vers la Gaule.
Mais la grande victoire chrétienne de Toulouse (lors de laquelle le gouverneur arabe d’Al Andalus fut tué) porta un coup d’arrêt à l’expansion de l’islam en Occident, tout juste dix ans après le franchissement du détroit de Gibraltar par les premiers musulmans…

PS : sur le mythe de l’heureuse et paisible Andalus, que nous vendent aujourd’hui islamistes et cosmopolites, on peut lire Al Andalus, l’invention d’un mythe, de Serafin Fanjul.

Bonne fête de Pentecôte ! (+ textes de la messe commentés)

pentecote2
La Ste Vierge et les apôtres recevant l’Esprit-Saint lors de la Pentecôte

La Pentecôte est l’une des plus grandes fêtes chrétiennes.

Elle commémore le don (promis par le Christ avant Son Ascension) de l’Esprit-Saint aux apôtres ; c’est la fondation de l’Église. Par suite, chaque chrétien est appelé à Le recevoir.

En grec, pentêkostê signifie « cinquantième », car l’événement est survenu cinquante jours après Pâques.

En France, avant la Révolution, la semaine qui suivait la Pentecôte était chômée.
Les autorités républicaines ont maintenant depuis des années en ligne de mire le lundi de Pentecôte, qui reste largement chômé.
Chrétien ou simplement Français non renié, il faut s’efforcer, autant que possible, de ne pas travailler ce lundi, ni d’acheter (pour ne pas faire travailler les autres, comme pour les dimanches et autres jours fériés).

« Venez, Esprit-Saint, remplissez les cœurs de vos fidèles et allumez en eux le feu de votre amour. » (Allélulia).

L’hymne de circonstance est bien sûr le Veni Creator (paroles en français en fin d’article) :

« L’envoi du Saint-Esprit sur les apôtres ouvre une ère nouvelle dans l’histoire du monde. « Envoyez votre Esprit, et vous renouvellerez la face de la terre » : l’Église est fondée et l’Esprit du Christ, donné d’une façon permanente à l’Église, agit en elle comme une force puissante ; c’est lui qui l’inspire et la dirige dans la prédication de l’Évangile et qui lui permet d’accomplir dans le monde, jusqu’à la fin des temps, l’œuvre de rédemption et de sanctification acquise par le Christ.
Le récit des Actes des apôtres rappelle les faits du jour de la Pentecôte ; il en indique déjà la signification et la portée universelle. La séquence de la messe décrit toutes les richesses de l’action de cet esprit, que Jésus avait promis à ses apôtres de leur envoyer. […] »

Dom G. Lefebvre

Pour lire la longue et belle introduction que Dom Guéranger propose pour cette fête, cliquer ici.

 

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER :
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

Continuer la lecture de « Bonne fête de Pentecôte ! (+ textes de la messe commentés) »

Provocation : la SCNF fait de la propagande homosexualiste avec un train spécial

On mesure à ce genre de chose l’incroyable puissance du lobby LGBT (qui ne représentait jusqu’à présent qu’une poignée de personnes), et l’effet de mode dont bénéficient toutes les idéologies de gauche.

L’entreprise publique, qui a pourtant d’autres chats à fouetter, entend elle aussi banaliser les mœurs inverties (considérées en France comme un délit et une maladie psychiatrique il y a encore quelques années)

CNews rapporte avec satisfaction :

« C’est une première en France. Durant un mois, la SNCF va faire circuler un train dont la rame avant se pare des couleurs arc-en-ciel du drapeau LGBTQI+.

Continuer la lecture de « Provocation : la SCNF fait de la propagande homosexualiste avec un train spécial »