Un député LREM visiblement en crise délirante insulte grossièrement D. Trump et se plante en anglais

Illustration.Ce député à l’Assemblée nationale française, de race coréenne, se permet un tweet à la fois puéril, idiot, grossier et absurde à l’encontre du président Donald Trump.

On a l’impression que ce politicien macroniste est littéralement fou.

Voilà qui fait les lois en France.

De plus, cet individu qui veut paraître moderne en s’exprimant en anglais se trompe dans l’utilisation de cette langue ! Voulant utiliser l’expression « kiss my a… », il écrit « la France vous baise le cul » et dit le contraire de ce qu’il voulait exprimer !
La honte est totale pour notre pays à l’étranger !

10,45 milliards d’euros dépensés en 2018 pour les aides aux pays étrangers

Pourquoi paye-t-on autant d’impôts en France ? Pour ça, notamment.
aides pays étrangers
« 10,45 milliards d’euros auront été dépensés cette année pour l’aide publique au développement, selon le projet de loi de finances pour 2018. 
C’est 2 milliards de plus qu’en 2015.
Aide bilatérale ou multilatérale, coopération technique, annulations de dette, dons, prêts, tout y passe. Une partie des aides transite par Bruxelles. En 2018, 75% des fonds de l’État sont versés à des pays d’Afrique subsaharienne.
La France est le 4e contributeur au Fonds Africain de Développement.
Un acteur pivot, l’Agence Française de Développement, qui a un budget à part et fonctionne comme une banque, opère dans 110 pays.
Les collectivités locales, quant à elles, interviennent à hauteur de 83 millions d’euros, via la « coopération décentralisée ». »

Des Français au Tribunal correctionnel pour avoir dans leur voiture un… gilet jaune et un casque de chantier!

De très nombreux abus de pouvoir ont été commis en France par les forces dites de l’ordre, depuis deux semaines.

Non seulement des arrestations arbitraires, au mépris des lois, mais même des convocations au Tribunal correctionnel !
La preuve avec ce document que nous avons récupéré.

Ce monsieur est persécuté par la justice – qui laisse tranquille les racailles et les politiciens véreux – car, bien qu’il n’ait strictement rien fait, il avait dans sa voiture un casque de chantier (interdiction de se protéger) et… un gilet jaune !
Pourtant le Régime a rendu la présence de ce dernier obligatoire dans chaque voiture il y a quelques années !

Ils deviennent fous, il faut les arrêter !

Un Gilet jaune parle bien du problème financier et son impact sur l’économie (video)

Echappant à la tentative d’emprise gauchiste, ce Gilet jaune, Français lambda, délivre clairement son point de vue, qui est pertinent, sur les problèmes économiques actuels : il remonte à la loi de 1973 qui interdit à l’Etat d’emprunter à la Banque de France et le soumets donc à des taux d’intérêts usuraires.

En complément, lire ce billet sur l’ISF, « faux combat poussé par l’extrême-gauche ».

Le point sur la mobilisation réussie des Gilets jaunes ce samedi et l’effondrement de l’image du Régime

DR

Les médias du Système affirment – comme ils le font depuis deux semaines – que la mobilisation faiblit, que le mouvement s’essouffle, etc.

► Or, le Ministère de l’Intérieur affirme qu’il y avait 136 000 manifestants. D’une part, à peu près le même chiffre officiel que pour le 1er décembre, d’autre part, il faut bien sûr multiplier ce nombre : ce sont donc des centaines de milliers de Français qui sont sortis, malgré le temps, malgré la fatigue d’une longue mobilisation pour beaucoup d’entre eux, malgré les menaces du gouvernement, qui avait quasiment annoncé aux Français que leur intégrité physique était menacée s’ils se joignaient aux Gilets jaunes.

►Les médias montrent surtout des images des Champs-Elysées peu remplis, contrairement à samedi dernier, afin de faire croire à une démobilisation.
Mais, l’accès était bloqué par des forces de l’« ordre » en surnombre, avec pour la première fois à Paris des blindés.  Ils ont laissé entrer environ un millier de personnes avant d’interdire le passage. Les médias ont pu ensuite filmer une foule relativement peu nombreuse sur l’avenue.

► plus grave, bafouant le prétendu « Etat de droit » (qui n’est valable que pour certaines personnes), la police – devenue un outil politique du régime – a procédé à des centaines d’arrestations «préventives » dès tôt le matin, parfois avec des prétextes, parfois arbitrairement. Le but était d’éliminer les manifestants les plus résolus.
Déjà la veille, vendredi, à l’aube, des dizaines de personnes (appartenant généralement à l’extrême-gauche ou au camp patriote) avaient été perquisitionnées et arrêtées chez elles ! Sous prétexte d’être soupçonnées d’avoir participé à des émeutes le samedi précédent, elles ont été placées en garde-à-vue la veille de la nouvelle manifestation, afin qu’elles ne puissent s’y rendre. L’un des meneurs et portes-paroles des Gilets jaunes, a lui-même vu sa maison perquisitionnée et sa femme auditionnée (il était absent) ! Le gouvernement a ici évidemment utilisé sa police pour l’intimider.

► Au total, samedi, 2000 personnes ont été interpellées dont 1800 placées en garde à vue. Un record. Loin de ce qui se passe pour les autres manifestations même virulentes, ou les émeutes de banlieue. Des centaines de personnes ont été blessées, parfois gravement (main arrachée, œil crevé par des tirs de flash-ball à la tête…)
La répression a été féroce.
Cette jeune fille de 20 ans, une patriote, a reçu un tir en pleine tête et perdu un œil :

Cet homme se fait tirer dessus au flash-ball alors qu’il ne menace pas les forces de l’ordre :

Grâce aux réseaux sociaux, les videos ne manquent pas (voir aussi, par exemple, cet homme en fauteuil roulant molesté et son fauteuil cassé par des brutes à la solde de Macron).

► Les médias du Système se sont focalisé sur Paris alors qu’en province, encore une fois, on assistait à une mobilisation jamais vue depuis des décennies. Ici à Arles :

 

Conclusion :
• la méthode de terrorisme médiatique mise en œuvre par le gouvernement a largement échoué.
• la mobilisation a été d’importance et la colère populaire n’a pas été apaisée par les mesures d’esbroufe annoncées par l’Etat.
• le parasitage de la manifestation par l’extrême-gauche et les racailles de banlieue venues piller n’a pas démotivé les braves Français constituant les Gilets jaunes.
• avec sa répression policière brutale, arbitraire et démesurée, la République, fébrile, ne fait qu’alimenter la colère et éloigner d’elle les Français, indignés et écœurés.

Les Gilets jaunes doivent exiger une avancée claire et concrète qui permettra au peuple de donner ses consignes sur les sujets qui lui tiennent le plus à cœur : l’instauration du RÉFÉRENDUM D’INITIATIVE POPULAIRE, où à partir d’un certain seuil de signatures (par exemples 500 000), un référendum est organisé, dont le résultat a valeur d’obligation pour l’État.
Un peu comme en Suisse (où ce n’est pas le chaos).

2e Dimanche de l’Avent (textes et commentaires)

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel).

Jean, dans sa prison
St Jean-Baptiste, de sa prison, envoie ses disciples questionner Jésus.

« Reprenant la prophétie d’Isaïe, saint Jean-Baptiste, le dernier des prophètes et le précurseur immédiat du Sauveur, invitait les foules de Palestine à reconnaître en Jésus de Nazareth le Messie attendu, celui qui rend la lumière aux aveugles, ressuscite les morts et annonce aux pauvres la bonne nouvelle du salut. C’est encore sa voix et celle des grands prophètes d’Israël que l’Église nous fait entendre (Intr., Évangile). Mais le peuple de Dieu s’est accru de toutes les nations qui peuplent la terre et la Jérusalem nouvelle s’est étendue aux dimensions du monde. Saint paul déjà le proclamait (Épître) ; l’Église le redit après lui, invitant tous les hommes à se tourner vers le Christ ; et à se lever pour accueillir dans la joie le salut que Dieu leur envoie (Comm.). »

Dom G. Lefebvre

Introït :
Continuer la lecture de « 2e Dimanche de l’Avent (textes et commentaires) »

9 décembre : naissance de Jean Mermoz, un grand Français.

Le 9 décembre 1901 naissait à Aubenton (Aisne), celui qui deviendrait un aventurier, un pionnier et un pilote français de légende.
Il serait aussi un ardent militant patriote.

Par son physique (il était surnommé « l’archange »), son audace et son endurance, Jean Mermoz fut le plus populaire des pilotes de l’Aéropostale.
Continuer la lecture de « 9 décembre : naissance de Jean Mermoz, un grand Français. »

C’était un 8 décembre…

1854 : le pape Pie IX proclame le dogme de l’Immaculée Conception de la Sainte Vierge (fêtée dès le Moyen Age) : « dès le premier instant de sa conception, par grâce et privilège du Dieu tout-puissant, la bienheureuse Vierge Marie a été préservée du péché originel ».
On organisait (en France, les traditionalistes le font toujours) des processions ce jour.

1864 : encyclique Quanta Cura du pape Pie IX qui condamne le libéralisme, le rationalisme, le naturalisme, le communisme et le socialisme. On peut la lire en français en fin de cet article.

1904 : mort de Gabriel Syveton, responsable de la Ligue de la patrie française, et député de Paris depuis 1902 (sous les pressions de Jaurès, il sera invalidé et réélu deux fois).
Agrégé d’histoire, ce condisciple de Léon Daudet avait giflé le général André, ministre de la Guerre, le 4 novembre 1904 à la chambre des députés, à l’occasion de l’affaire des fiches.
Continuer la lecture de « C’était un 8 décembre… »

Les images de lycéens arrêtés qui vont faire chuter le gouvernement

Hier, plus de 700 lycéens ont été interpellés pour des blocages de lycées ou des attroupements.

Cette video de 122 jeunes (les plus jeunes ont 12 ans) de Mantes-la-Jolie contraints de rester à genoux les mains sur la tête a enflammé les réseaux sociaux et suscité une vague d’indignation – au pays des Droits de l’homme – qui va coûter cher à Macron. Il va probablement sacrifier son 1er ministre.

Mort de Ba Xuan Huynh, combattant d’Indochine et patriote français

Ind---Lt-Colonel-Huynh-Ba-XC’est un héros de la guerre d’Indochine qui s’est éteint.
Le lieutenant-colonel Ba Xuan Huynh, est décédé samedi 1er décembre, dans sa 89e année.
Il était vice-président du Cercle national des combattants (CNC – lié au Front national historique) de Bretagne.

Continuer la lecture de « Mort de Ba Xuan Huynh, combattant d’Indochine et patriote français »

La militante-journaliste Ruth El Krief remise en place par un invité

Clash entre le comédien ex-syndicaliste Xavier Mathieu et l’étrangère Ruth El Krief dans l’émission spéciale « Sortir de la crise », portant sur les gilets jaunes : alors que X. Mathieu exprime son soutien aux Gilets Jaunes, Ruth Elkrief ironise :
– « On voit bien que vous êtes comédien. »
– « Vous êtes méprisable. Vous êtes méprisante. » répond-il.

Bonne fête de saint Nicolas !

saint-nicolas-viveLe 6 décembre, c’est la Saint Nicolas, évêque de Myre (Anatolie du sud-ouest).
Un grand saint populaire aussi bien en Occident qu’en Orient, et dont est inspiré le très laïc « Père Noël », qui l’a hélas largement remplacé.

Les miracles attribués à saint Nicolas sont si nombreux qu’il est le saint patron de beaucoup : navigateurs, écoliers, prisonniers, avocats, etc.
Le fait extraordinaire le plus célèbre qui lui soit attribué est la résurrection de trois enfants qui avaient été tués par un boucher.

Saint Nicolas et Pierre le noir en Belgique. Bientôt interdit pour racisme ?

La Saint-Nicolas est une fête principalement tournée vers les enfants. C’est une tradition encore vivace dans plusieurs pays européens (du Nord et de l’Est). En France, c’est surtout au Nord et Nord-Est (en Flandre française, dans les Ardennes, en Franche-Comté, en Alsace où elle est fortement ancrée, et en Lorraine dont saint Nicolas est le saint patron).
Les traditions diffèrent selon les régions.
Continuer la lecture de « Bonne fête de saint Nicolas ! »

Le gouvernement Macron entend interdire de manifestation les Français qu’il veut

En pleine crise, le gouvernement français veut désormais interdire du droit de manifester les personnes qu’il jugera bon. Une nouvelle atteinte aux libertés fondamentales déjà considérablement détruites pour ce qui concerne la liberté d’expression notamment.

Le Figaro :

Un groupe de travail est en cours concernant l’évolution du cadre légal du droit de manifester. Parmi les mesures envisagées, la création de périmètres de protection permettant des contrôles, l’interdiction à certains individus de participer à des manifestations, ou encore la transformation en délit de la contravention de participation à une manifestation avec le visage dissimulé.

Le régime républicain est déterminé à prendre un virage autoritaire et policier pour mater la rébellion populaire.

Source B. Le Lay