France : restaurants fermés mais trafic de viande de brousse toujours intense

« Petite prise douanière du matin, à Roissy.
En dépit du « confinement », des « mesures sanitaires » et des frontières soi-disant « fermées », le trafic de viande de brousse continue, et se porte bien. Par le seul aéroport de Roissy, on estime que plusieurs tonnes de cette viande de contrebande transitent chaque semaine au fond des bagages de voyageurs.
Ces viandes d’espèces souvent protégées, évidemment impropres à la consommation, sont en général revendues sur les marchés africains de Château Rouge et Château d’Eau, au nord de Paris. Le singe se négocie 50 euros pièce. La patte de dragon du Komodo 70 euros. Et le pangolin 75 euros.
Les autres, respectez les gestes d’hygiène, interdiction d’ouvrir vos restaurants, etc. »

Jacques Attali : « Il faut casser les réseaux sociaux, démanteler Facebook »

Bien que les réseaux sociaux (Facebook et Twitter surtout) soient officiellement engagés dans le camp mondialiste et « progressiste », censurant (ou « invisibilisant », encore plus fourbe) et bannissant allègrement ce qui est politiquement incorrect quoiqu’inoffensif, ce n’est pas encore assez pour l’Oligarchie mondialiste, dont Attali est un bon porte-parole, sinon un penseur.
En effet, en dépit de leur action, ces réseaux permettent encore trop la libre circulation d’une information qui n’est pas créée par les gros médias officiels reliés à l’oligarchie.

Interrogé par son compère, l’horrible Frédéric Haziza, sur une radio communautariste juive, Attali se lâche :

EHPAD : un médecin témoigne à propos des ordres de tuer certains malades

Interdiction d’essayer de soigner des personnes âgées, interdiction d’essayer l’hydroxychloroquine avec eux, mais en revanche injonctions de la République de les tuer (« abréger leurs souffrances », « faire partir ») !
Combien d’assassinats ont-ils été ainsi perpétrés sur nos anciens (par ailleurs privés de visites de la famille et de funérailles convenables) par le Régime ?!

Le budget de la CAF du 9-3 est deux fois supérieur à celui du ministère de la Santé

 

Incroyable : le département sinistré et colonisé de Seine-Saint-Denis a un budget CAF (Caisse d’allocations familiales) de 2,6 milliards d’euros par an alors que celui du Ministère de la Santé n’est que de 1,4 milliard d’euros !
Et certains osent encore affirmer que l’immigration est une richesse pour la France…

Continuer la lecture de « Le budget de la CAF du 9-3 est deux fois supérieur à celui du ministère de la Santé »

C’était un 22 novembre…

Gamins alsaciens attendant les troupes françaises à Strasbourg

1918 : Après la signature de l’armistice à Rethondes, entrée des troupes françaises à Strasbourg, après près de 50 ans d’occupation allemande. Elles étaient arrivées en Alsace le 16. Les « provinces perdues » fêtent leur retour à la mère-patrie.
Concernant la dureté de l’occupation allemande (probablement plus dure pour les régions françaises touchées que celle de la 2e Guerre), on peut lire les atrocités allemandes, de John Horne et Alan Kramer.

1946 : les journalistes Pierre-Antoine Cousteau (livres et bio ici) et Lucien Rebatet (livres et bio ici) sont condamnés à mort (ils seront graciés, puis élargis dix ans plus tard).

1963 : mort à Hollywood du romancier et essayiste anglais Aldous Huxley, auteur du Meilleur des mondes.

1963 : le président John F. Kennedy est assassiné à Dallas (Texas) par Lee Harvey Oswald, depuis la fenêtre d’un dépôt de livres.
En réalité, les tueurs sont multiples.
Continuer la lecture de « C’était un 22 novembre… »

Messe du 25e Dimanche après la Pentecôte (textes et commentaires)

Nous vous proposons une présentation liturgique de ce dimanche (rite catholique traditionnel).
Le Christ prêchant, par paraboles
« Jésus est Dieu, car il nous révèle « des choses cachées depuis la création du monde » (Év.). Sa parole, qu’il compare à une petite semence jetée dans le champ du monde et à un peu de levain mis dans la pâte, est divine, car elle apaise nos passions et produit dans notre cœur les merveilles de foi, d’espérance et de charité (Ép.) que nous réalisons dans nos paroles et nos actions (Or.). »

Dom G. Lefebvre

Commentaire de Dom Guéranger (in L’année liturgique ; livres ici) :

Introït (Ier. 29,11,12 et 14.) :
Continuer la lecture de « Messe du 25e Dimanche après la Pentecôte (textes et commentaires) »

Décathlon s’engage à gauche et boycotte Cnews en parlant de « discours de haine » !

La chaîne Cnews n’est plus assez gauchiste, au goût d’associations gauchistes. En effet, on y reçoit, en plus d’intervenants de gauche (qui ne représentent pas grand chose numériquement, dans la société française) qui peuvent y déblatérer leurs salades, d’autres intervenants qui ne sont pas de gauche. Insupportable pour ces tenants de la tolérance et du dialogue.
Différentes marques ont décidé de boycotter Cnews (qui vit de la publicité), soit par gauchisme, soit par soumission à la gauche.

Aujourd’hui signalons particulièrement Décathlon, avec cet échange sur le réseau Twitter :

Notre-Dame de Paris : devant respecter l’extérieur, ils vont massacrer l’intérieur ! « une impression de piste d’aéroport ». Avec l’aide de l’évêque Aupetit !

Notre-Dame, plus qu'une cathédrale, est « l'âme et le cœur de Paris » | Radio-Canada.ca

Si de généreux donateurs, en particulier modestes, ont permis d’amasser 1 milliard d’euros pour restaurer la cathédrale de Paris (en partie brûlée il y a un an et demi sans que l’enquête n’ait avancé d’un poil…), c’est évidemment pour voir le monument ressusciter à l’identique.

Macron, qui a nié publiquement qu’il y ait un art et une culture française, méprise l’héritage français sous toutes ses formes. Avec ses goûts dégénérés, il a massacré le palais de l’Elysée. Il aurait voulu faire de même avec la flèche de Notre-Dame, mais il a dû se calmer face au tollé.

Mais la menace est maintenant ailleurs.
Et elle arrive à cause de celui qui devait au premier rang défendre la cathédrale, son esprit, son style, son caractère sacré et priant ! En effet, Mgr Aupetit, évêque moderniste de Paris ayant déjà failli face à la répression du culte, vient de mettre en péril l’intérieur de ce lieu saint emblématique !
Il veut en particulier remplacer les vitraux datant de Viollet-Le-Duc (vitraux en place, ils ont échappé à l’incendie !) par des vitraux « contemporains » !
Quelle trahison !

« Pourquoi ne pas créer des vitraux contemporains pour Notre-Dame de Paris? Après des longs et houleux débats autour de la flèche, la question pourrait paraître superflue, car tranchée d’emblée par la négative. Elle vient pourtant d’être posée lors d’une assemblée de prêtres parisiens par l’archevêque de Paris, Mgr Michel Aupetit. […]

Selon plusieurs sources, les vitraux contemporains se déploieraient dans la série de chapelles situées de part et d’autre de la nef.
Continuer la lecture de « Notre-Dame de Paris : devant respecter l’extérieur, ils vont massacrer l’intérieur ! « une impression de piste d’aéroport ». Avec l’aide de l’évêque Aupetit ! »

France tiers-mondisée : vers des coupures de courant cet hiver !

Nous le disons régulièrement et vous l’avez probablement constaté vous-même : la France est en voie de tiers-mondisation à grands pas.
Ceci dû à deux facteurs principaux :
– le Régime fait venir le Tiers-Monde en France (25% des habitants de ce pays d’après le CSA actuellement), ce qui a bien sûr un effet. C’est très sensible notamment dans le secteur des services (la Poste par exemple).
– l’idéologie de gauche, en particulier, actuellement, sous sa forme « verte », avec les agents d’influence et politiciens escrologistes. Ces « Verts » sont des « pastèques » : vert à l’extérieur, rouge à l’intérieur.

Sous l’influence de ces derniers, nous avons fermé la centrale nucléaire française de Fessenheim.
En revanche la France se hérisse d’éoliennes qui massacrent le paysage, causent un tort considérable à la nature et ne produisent presque rien (les escrologistes soutiennent cette arnaque que sont les éoliennes).

Bref, le résultat est que sur BFM, le ministre de la « transition écologique », Barbara Pompili a dit ne pas exclure « des coupures » d’électricité en cas de « grosses vagues de froid ».

De son côté, EDF (et d’autres fournisseurs ont fait de même) a prévenu ses clients par courriel :

Répression du culte catholique : l’évêque de Paris complètement à la masse

Dans la série « trahison des clercs »…

Selon Mgr Aupetit, évêque de Paris, des groupes de catholiques « qui communient sur la langue » et ne portent pas de masque « font leur petit business dans leur coin », « nous ont mis là-dedans » (la poursuite de l’interdiction du culte) en continuant à participer à la Sainte Messe malgré l’abus de pouvoir du gouvernement.

Cette déclaration a été faite sur Radio Notre-Dame, le 17 novembre.

Un propos assez minable, formulé sur le ton hautain d’un fonctionnaire du culte, soumis au pouvoir politique.

Mais il aggrave son cas avec un ahurissant déni du réel, ainsi qu’un coup de poignard dans le dos de ceux qui s’opposent pacifiquement à ce qui est un abus de pouvoir pur et une atteinte pure à la liberté d’assister à la Messe, devoir sacré pour les catholiques.

 

Le Secours « catholique » soutient l’immigration clandestine et le Grand Remplacement

Cet organisme est désormais d’abord et surtout une officine de subversion au service de l’Antifrance, son action n’a rien de catholique.

Surtout, donnez ailleurs !

Le « Secours étranger » milite pour que des délinquants (abandonnant leur pays dans le besoin), venus en France clandestinement donc en commençant par violer ses lois, exercent des métiers délicats en étant sous-formés :

Bonus : Voici trois affiches de la campagne publicitaire qu’avait lancé il y a quelques années cette officine pour récolter votre argent :

Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

Voir le fameux documentaire « Hold Up »

Le documentaire réalisé par des vidéastes indépendants a fait beaucoup parler de lui, suscitant l’indignation des politiciens et gros médias qui scandaient à cette occasion le mot de « complotisme ».

Pour des gens déjà avertis et un peu formés, le documentaire n’apportera pas grand chose et on pourra même ne pas être enthousiasmé (ou dubitatif) concernant certains passages, mais dans une optique de réveiller un peu le grand public, il est certainement très bénéfique.

A regarder avec, comme toujours, un peu de recul.
Sont abordés les thèmes suivants : origine, propagation et mortalité du COVID, confinement, port du masque, gestion de la crise et mensonges du gouvernement français, l’OMS, l’hydroxychloroquine ses controverses et ses manipulations, la vaccination et les laboratoires pharmaceutiques, dogmatisme médical & consensus scientifique, anticipation des pandémies et bénéfices politiques, lois d’exception et atteintes aux libertés, biotechnologie et transhumanisme.
Les sujets sont passionnants mais chacun mériterait une enquête complète pour réellement approfondir la réflexion. Ce sont des thématiques importantes pour l’avenir mais complexes (et elles sont entremêlées au long du documentaire) et sur beaucoup d’entre elles, on doit se garder d’avoir une approche trop simplifiée et veiller à ne pas manquer de prudence.
Mais ne faisons pas trop la fine bouche, c’est une belle surprise, venant de personnes issues du monde des gros médias et qui s’en émancipent.

PS : gardons en tête que ceux qui ont « géré » cette crise du coronavirus en France sont les mêmes qui s’occupent de la politique migratoire…

C’était un 20 novembre : mort de Jose Antonio Primo de Rivera et de Francisco Franco

 En 1936, alors que l’avancée nationaliste est bloquée à la hauteur de la cité universitaire de Madrid, à Alicante, le fondateur de la Phalange espagnole est fusillé, à l’âge de 33 ans, par le Front populaire arrivé au pouvoir quelques mois plus tôt.

Fils du général Miguel Primo de Rivera, dictateur en Espagne entre 1923 et 1930, cet avocat – artisan de la doctrine « nationale-syndicaliste » – reste une figure marquante du nationalisme en Europe.
Continuer la lecture de « C’était un 20 novembre : mort de Jose Antonio Primo de Rivera et de Francisco Franco »

Effacement de la religion : certains évêques vont plus loin que les exigences républicaines !

Comme lors du premier confinement, les évêques ne s’opposent pas ou peu à l’abus de pouvoir de la République maçonnique envers le culte catholique. Cela s’explique par une habitude de soumission exagérée, qui remonte loin, et plus gravement, par l’abandon de la notion de règne du Christ sur la société, ainsi que par une perte du sens de la Messe (qui est infiniment plus qu’une réunion de prière) consécutive à la crise moderniste.

La conception normale et traditionnelle du baptême lui-même – qu’il ne faut retarder sous aucun prétexte – est piétinée par certains évêques, comme ici à Lyon (alors que l’Etat n’interdit pas les baptêmes, mais les rassemblements à plus de 6, ce que des prêtres courageux ne respectent d’ailleurs pas) :

C’est très grave, il s’agit d’une véritable trahison de la part de cet évêque.

Mise-à-jour 18/11 au soir :  : suite à l’émoi suscité sur les réseaux sociaux, le diocèse a retiré ce passage de son site.