Marine Le Pen : l’avortement et un « parti confessionnel »

Dans Présent, Jeanne Smits revient sur une récente déclaration de Marine Le Pen :

« Marine Le Pen était, lundi, l’invitée de l’émission Oui/Non de Michel Field. […] « un certain nombre de journalistes, d’éditorialistes de cette presse dite “nationale” veulent en réalité faire du Front national un parti confessionnel. Or je m’y oppose. Parce que si nous avons, bien sûr, dans nos rangs, des catholiques, si le Front national défend les racines chrétiennes de la France, il n’en demeure pas moins que le Front national est un parti laïque, qui a vocation à accueillir ceux qui croient et ceux qui ne croient pas, et qui ne doit en aucun cas devenir un parti confessionnel. C’est là une vraie divergence qui existe entre eux et moi. […]»

C’est, me semble-t-il, une façon… inexacte de présenter les choses.
«Même» Présent, dont l’identité catholique est clairement affirmée, n’a jamais milité pour un «parti confessionnel». […] Je crains toutefois que cette affirmation de Marine Le Pen ne soit le fruit d’une confusion. Affirmer son attachement aux «points non négociables» en politique – ceux posés par Benoît XVI, qui comprennent le respect de la vie, le respect de la famille et de la liberté éducative des parents – n’est pas prendre une position confessionnelle, mais prendre en compte des réalités fondamentales pour la vie en société, que l’on soit catholique ou non. […] L’exemple de l’avortement est caractéristique. Marine Le Pen, jusqu’à plus ample informé – c’est en tout cas ce qu’elle nous avait répondu lors d’une interview en 2005souhaite une grande politique nataliste pour la France, et la création d’un environnement accueillant pour la vie, mais n’envisage pas l’abrogation de la loi Veil. Et elle n’a pas parlé (à ma connaissance) de l’abrogation rapide des textes qui l’ont transformée au fil des ans en loi du «droit» à l’avortement.

A vrai dire, les médias ont imposé l’idée que l’opposition à l’avortement est d’ordre religieux. […] Mais c’est une vision erronée. Si la société humaine dans son ensemble obéit à des lois que, généralement, les hommes acceptent : ne pas tuer, ne pas voler, tenir parole… honorer sa patrie, ce n’est pas parce que Monsieur le Curé le dit en chaire. Ce sont les garde-fous donnés à l’homme depuis toujours, conditions de son bonheur et de l’épanouissement de la société. La France crève littéralement de ne pas avoir assez d’enfants, de ne pas avoir respecté la vie de ses plus petits : nous le savons tous et je ne pense pas qu’il y ait de «divergence» là-dessus dans «notre» presse ni au sein du mouvement national. La question n’est pas religieuse, mais tout simplement humaine et charnelle. »

Source : Présent, via Le Salon Beige

12 commentaires concernant l'article “Marine Le Pen : l’avortement et un « parti confessionnel »”

  1. Heureusement qu’il reste des journaux comme Présent et RIVAROL pour déshabiller l’imposture marinière.
    J’ai lu que beaucoup de lecteurs de contre-info s’abonnaient notamment à RIVAROL. Je participe à cette dynamique, oui, je le peux.

  2. Rejetons cette impudique! Qui symbolise toutes les compromissions, l’esprit de lucre, la lâcheté, la vanité et la médiocrité.
    C’est Fini avec une perruque sur la tronche!

    Dégage mécréante!

  3. Je vous trouve un peu dur. Il suffit d’être lucide sur la situation actuelle pour comprendre que seul Madame Lepen est un progrès dans le paysage politique actuel. Le front national a toujours été un parti républicain mais il laisse poteltiellement plus de place à une vision saine de la famille.
    On ne peut pas voter par choix, mais en votant Lepen on limite les dégâts.
    Ouvrons les yeux bon sang, c’est tellement la merde que voter pour elle est le seul moyen de faire incliner encore un peu la politique vers des valeurs chrétiennes, c’est par son élection que se trouve encore la porte de sortie de l’Europe qui je vous le rappelle est carrément dans la négation sur l’existence passé et présente de la chrétienté…

    Je trouve en revanche qu’il est bon de rester lucide sur les limites du front national mais ce n’est quand même pas nouveau que c’est un parti républicain quand même!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.