L’équipe de « France » de football féminin

Au-delà de l’incongruité de la diffusion de ce genre de match (le foot féminin n’a aucun intérêt, pour être aimable), on notera que cette affiche totalement africaine ne semble choquer personne, parmi les médias, les associations antiracistes, les politiciens cosmopolites, tous ceux qui réclament perpétuellement de la « diversité ».
Or, le moins qu’on puisse dire, c’est que cette équipe de « France » n’est pas diversifiée.
Mais l’indifférence de tous ces acteurs immigrationnistes n’a rien d’étonnant en réalité : la promotion de la « diversité » n’est que le masque du racisme antifrançais, celui du Grand Remplacement.

Sondage : aux moins deux-tiers des Français estiment qu’il y a trop d’immigration en France

Selon un sondage de l’Institut CSA pour Cnews, dévoilé ce jeudi 23 juin, les deux tiers des Français estiment qu’il y a trop d’immigration dans l’Hexagone.

Dans le détail, 30 % des personnes interrogées estiment que «oui, tout à fait», il y a trop d’immigration en France, et 35 % «oui, plutôt». Dans le camp adverse, 11 % pensent qu’il n’y a «pas du tout» trop d’immigration, et 24 % «non, plutôt pas».

Cela fait longtemps que les Français, et on le sait bien, sont rétifs à l’immigration massive et ce qu’elle induit. Mais cela ne se traduit pas dans les urnes, car ils votent généralement de façon stupide, égoïste ou lâche.

Il faut aussi garder en tête que les sondeurs, comme les pouvoirs publics, considèrent comme « français »  tous ceux qui ont des cartes d’identité française, ce qui ne veut plus rien dire depuis un moment. Donc, si l’on ne garde parmi les sondés que les véritables Français, le chiffre de l’opposition à l’immigration doit être encore plus élevé (car les « Français de papier » sont généralement favorables à plus d’immigration, par solidarité raciale et absence totale du souci de l’intérêt de la France).

 

L’ancien ministre Najat Vallaud-Belkacem va devenir présidente de l’association pro-invasion « France terre d’asile »

Cette étrangère, qui a énormément nui en tant que ministre de l’Education gauchiste, suit un parcours cohérent en prenant la tête d’une des principales organisations immigrationnistes françaises (payée par le contribuable) : sa ligne de conduite reste la destruction totale de l’identité française.

« Ministre socialiste de l’Education nationale sous François Hollande, la désormais retraitée de la vie politique, Najat Vallaud-Belkacem sera la prochaine présidente de France terre d’asile début juillet.

L’ancienne ministre doit récupérer le poste de président de l’association jusqu’alors détenu par Thierry Le Roy, conseiller d’Etat. L’annonce a été faite par l’association elle-même ce jeudi 23 juin. FTDA (l’association) souligne une arrivée prévue pour le samedi 2 juillet, lors de la prochaine assemblée générale.

L’objectif pour la prochaine présidente serait d’ « apporter ses compétences et ses connaissances » tout en préservant la direction générale de One, une ONG qui lutte contre la pauvreté. » (source)

Des Gitans bloquent l’autoroute Sedan-Charleville

 

Cauchemar pour les automobilistes des Ardennes ce mardi :

« Mardi 17 mai, l’autoroute Sedan-Charleville a été bloquée dans les deux sens pendant plusieurs heures à cause de « véhicules en feu ». Des gens du voyage réclamaient la libération de quatre membres de leur communauté arrêtés dans la nuit de dimanche à lundi après l’accident de leur véhicule en fuite, au cours duquel un cinquième passager, un adolescent de 15 ans, est décédé. Le conducteur du véhicule, âgé de 36 ans, devait être présenté dans la soirée à un juge d’instruction en vue de sa mise en examen pour homicide involontaire et blessures involontaires.
Le procureur de la République de Charleville-Mézières, Laurent de Caigny a insisté sur le fait que « les militaires de la gendarmerie n’ont pas fait de course-poursuite » et qu’ « ils n’ont pas vu l’accident ». (Source)

Il faut vraiment n’avoir aucune gêne et jouir d’un sentiment d’impunité (à juste titre…) remarquable pour se permettre de nuire ainsi aux autres, alors qu’on est en tort.
Gageons que ces malfaisants qui ont bloqué l’autoroute n’auront droit à aucune interpellation, aucune suite. A comparer avec ça par exemple.

Présidence de l’Union européenne : la « France » annonce la couleur

La république cosmopolite de France, qui assure actuellement la présidence de la non moins répugnante Union européenne, diffuse des visuels assez éloquents quant à sa vision de l’Europe :

Mais, attention, le « grand remplacement est une théorie d’extrême-droite ».

Maison de l’horreur à Nogaro (32) : des enfants auraient été violés, séquestrés et torturés pendant des années par un Ivoirien islamiste, ayant 4 femmes et 28 enfants qui vivaient de la CAF

Evidemment, la France gardera ces 28 enfants élevés dans un climat délirant et ultra-violent, avec pour nombre d’entre eux, les conséquences que l’on devine.

« Vingt-neuf adolescents et enfants auraient été victimes de l’emprise nocive d’un homme de 42 ans, mis en examen ce jeudi 7 avril à Agen, pour viols sur mineurs et placé en détention provisoire. Les faits se seraient produits entre 2017 et 2020 dans une maison isolée à Nogaro.

Continuer la lecture de « Maison de l’horreur à Nogaro (32) : des enfants auraient été violés, séquestrés et torturés pendant des années par un Ivoirien islamiste, ayant 4 femmes et 28 enfants qui vivaient de la CAF »

Marine Le Pen : la remigration est un « concept profondément injuste »

Marine Le Pen dit :

– que l’idée de « remigration » est « profondément injuste », sans préciser pourquoi, ni dans quelles limites : il peut y avoir tout un tas de degrés dans la « remigration » (des seuls clandestins et délinquants étrangers jusqu’aux immigrés qui ont une carte d’identité « française »).
La remigration, c’est l’inversion des flux migratoires. Le FN l’a toujours réclamée, même si ce mot récent n’était pas utilisé.
La présidente du Rassemblement national amalgame cette idée de remigration avec le retrait général de la nationalité à tous les individus issus de l’immigration récente, ce qui n’est pas nécessairement le cas, et particulièrement pas le cas dans le cadre de ce ministère de la remigration qu’a annoncé Zemmour.

– Elle explique que l’idée de revenir sur la nationalité distribuée surabondamment et sur des critères très vagues à des millions d’étrangers est une idée de Jean-Yves Le Gallou, et qu’elle a « toujours été en désaccord profond avec ce concept là », « j’y suis opposé » « il est totalement antirépublicain ».
« Ce sont des Français à part entière » (sic), « ils garderont la nationalité française », parce que la loi leur a donné.
Elle se cambre sur une posture purement juridique : « moi je respecte l’Etat de droit ».
Marine Le Pen ne sait pas que ce qu’une loi a fait, une autre peut le défaire.
Et au-delà des arguties juridiques, il y a une chose à laquelle ne semble pas penser Marine Le Pen : l’intérêt vital de la nation française.
Et il est évident que l’immigration massive menace directement et mortellement l’identité française.
La survie de celle-ci passe par une révision de la nationalité française qui a été bradée par les gouvernements cosmopolites de ces dernières années, et par une large remigration, pacifique et humaine. C’est cela qui serait « juste ».
Mais, pour Marine Le Pen, la priorité c’est « la République » (dans son sens maçonnique), sa seule boussole intellectuelle semble être l’idéologie républicaine.

PS : le retrait de la nationalité distribuée automatiquement à des millions d’étrangers, depuis 1976, figurait au programme du FN en 1995. (Nous n’avons pas pu vérifier pour 2002). Il est maintenant évident que Marine Le Pen a subverti le FN : elle en a pris la tête car c’était le désir de son père, mais n’en avait pas les idées, et a donc vidé le parti de sa substance sur à peu près tous les sujets majeurs (identité, indépendance nationale, mœurs publiques).

Henri Ménestrel

Attali reconnaît la réalité du Grand Remplacement

Tiens, Jacques Attali partage ce que certains politiciens et journalistes cosmopolites présentent comme « une théorie complotiste, antisémite et néo-nazie ». Va-t-il se faire traîner dans la boue par ceux-là ?

Bon, il est vrai qu’il serait particulièrement odieux que lui, qui fut un partisan et un artisan de la submersion migratoire et du métissage des Français pendant des décennies, refuse de reconnaître ce phénomène qui saute aux yeux de quiconque se promène en France ou se penche sur les quelques chiffres autorisés.
Il n’y a que les politiciens insincères ou aveuglés par leur idéologie républicaine pour rejeter ce constat, comme Valérie Pécresse ou Marine Le Pen.

Il y a deux sortes de « remplacistes » : les partisans conscients et les complices de fait du Grand Remplacement, ceux qui s’en félicitent et ceux qui le nient.
Notez que la stratégie de certains cosmopolites est d’enchaîner les deux positions :
1 ère étape : « il n’y a pas de grand remplacement. »
2e étape : « c’est trop tard, le grand remplacement est presque fini, il faut l’accepter, circulez. »

Attali, lui, s’il le reconnait, présente ce phénomène comme inéluctable et secondaire.
Il s’agit évidemment d’une technique « rhétorique », si j’ose dire, visant à faire accepter son souhait par les sceptiques en invoquant la fatalité. Comme le font les gens de gauche avec le concept marxiste de sens de l’histoire : « arrêtez de vous opposer, ça ne sert à rien, ça arrivera tout de même tôt ou tard. »

Or, s’il est vrai que les nations, les civilisations et même les races peuvent disparaître (qui a attendu Attali pour le savoir?), le moment de leur fin peut souvent varier selon leurs choix.
Les hommes sont mortels : doivent-ils pour autant renoncer à se soigner ? C’est pourtant  a petite logique qui sous-tend le message d’Attali.
Une nation qui ne cherche pas à se défendre face à une menace va évidemment en payer le prix ; mais en vertu de quel décret le peuple français historique, ethnique, devrait-il cesser de vouloir se maintenir dans l’existence et s’éteindre au XXIe siècle ? Pourquoi faudrait-il baisser les bras maintenant et pourquoi fallait-il le faire, selon les mêmes, il y a 20 ans déjà ? Parce qu’une petite oligarchie cosmopolite le demande ?

Du reste, si l’on tenait le même discours à l’égard de l’Etat israélien – qui édifie des murs à ses frontières –, on peut être sûr qu’Attali perdrait son sourire.
Bref, le tweet d’Attali est artificieux et n’impressionnera que les gogos.

PS : Attali fait démarrer le combat de certains pour les prétendues « Lumières » et pour la religion laïciste bien tôt. A qui fait-il référence? Au grand kabbaliste Maïmonide, mort en 1204 ?
Pour mieux comprendre de quel côté est l’obscurantisme, et l’irrationnalité qu’il y a derrière la philosophie des « Lumières », on pourra lire en particulier le Siècle des Ténèbres, d’Alain Pascal.

Source

Le célèbre Théo Luhaka et ses frères accusés d’avoir détourné 678 000 euros d’argent public

Devenu une icône de ce que certains présentent comme la jeunesse immigrée maltraitée injustement par l’Etat français, ce jeune colon africain en France se révèle n’être pas différent – non pas « des autres » –, mais de beaucoup d’autres.

Notez que son métier était « éducateur de quartier ».

https://i1.wp.com/static.cnews.fr/sites/default/files/000_tt08g-taille1200_620cd86cb16e9_0.jpg?w=840&ssl=1

« Théo, très grièvement blessé par un policier en 2017, se retrouve mêlé à un dossier de détournement d’aides publiques. Avec deux de ses frères, Mickaël et Grégory, il est poursuivi pour escroquerie en bande organisée. De forts soupçons de travail dissimulé et de fraude pèsent sur une partie de la fratrie.

Continuer la lecture de « Le célèbre Théo Luhaka et ses frères accusés d’avoir détourné 678 000 euros d’argent public »

Assassinat du Père Hamel par des islamistes : “Je me souviens des klaxons de réjouissance le soir de l’attentat” témoigne l’ex-préfet

Image

Parmi les très nombreux intrus qui sont actuellement en France, il y a ceux qui passent à l’acte, il y a ceux – plus nombreux – qui manifestent bruyamment leur approbation, il y a ceux – encore plus nombreux – qui ne manifestent pas bruyamment leur approbation, il y a ceux qui ne manifestent rien mais qui sont prêts à basculer dans les prochaines années, et il y a les autres.

« L’expression est sans doute galvaudée mais c’est bien un témoignage exceptionnel que la cour d’assises a entendu mercredi, au troisième jour du procès de l’attentat de Saint-Étienne-du-Rouvray, le 26 juillet 2016. Nicole Klein, préfète de la région Normandie au moment des faits, est venue à la barre, en personne et sans protection, à la demande de Mgr Lebrun, archevêque de Rouen et partie civile.
Continuer la lecture de « Assassinat du Père Hamel par des islamistes : “Je me souviens des klaxons de réjouissance le soir de l’attentat” témoigne l’ex-préfet »

« Il y a beaucoup d’argent disponible pour l’islam » dit Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur

“Il y a beaucoup d’argent disponible pour l’islam”

Le Forum de l’islam de France (FORIF) doit remplacer le Conseil français du culte musulman (CFCM). Le ministre de l’Intérieur, le traître Darmanin, a accordé à un site communautaire islamique (Saphirnews) un entretien dans lequel il déclare :

Vous savez, il y a beaucoup d’argent disponible pour l’islam et pour les religions en général. Il y a beaucoup de possibilités ! Tout d’abord, l’Etat peut subventionner les difficultés qui naissent de l’accessibilité pour les personnes handicapées dans les lieux de culte, les travaux à faire, la sécurité ou la transition écologique, si on a envie de passer dans tel type de protection et d’éviter des factures énergétiques trop fortes. Cela reste toujours possible. C’est ce que la loi contre les séparatismes a d’ailleurs permis de le faire. Avant, la loi ne le permettait pas toujours.

Deuxièmement, je rappelle que, si les mosquées passent en loi 1905, ce que la loi les oblige à faire désormais, elles auront accès à un certain nombre de choses qui leur permettraient du financement national et local. La taxe foncière, vous ne la payez pas si vous êtes en (loi) 1905. Je connais des musulmans qui continuent à faire des appels aux dons et à faire venir de l’argent étranger pour payer une taxe foncière qu’ils n’auraient pas payé s’ils sont en 1905. C’est un peu absurde ! La déduction fiscale, personne ne la touche aujourd’hui parce qu’il n’y a pas des reçus fiscaux donnés. C’est pourtant une énorme source de financement pour tout le monde.

Le hajj [ce mot arabe utilisé par Darmanin désigne le pèlerinages islamiques obligatoires], c’est aussi une source de financement très important. Pareil pour le halal. C’est une question qu’on peut se poser, les juifs y ont répondu par la cacherout. Ce n’est pas l’Etat qui l’organise, ce sont les juifs eux-mêmes et une partie des financements va au Consistoire. Il n’est donc pas anormal de dire qu’on peut peut-être se partager cet argent qui, vous savez bien, est très important. Je pense qu’il y a plein de sources de financement possibles, à condition que les gros aident les petits. Que l’on considère que ce qui compte, c’est le culte musulman, pas les endroits où on a des positions monopolistiques.

Bref, la République qui a tant volé à l’Eglise courtise et finance l’islamisme (nom traditionnellement donné à la religion musulmane en France) dans son projet vain d’Etat multiracial et multiculturel.