Profanations et haine antifrançaise au cimetière de Sevran

Dans la ville envahie de Sevran (Seine-Saint-Denis), découverte de dégradations au cimetière, en centre-ville.

« Les plaques d’une vingtaine de tombes ont été jetées dans des conteneurs ensuite incendiés, le drapeau tricolore arraché, et la sépulture de verre d’un ancien combattant vandalisée. » selon Le Parisien.

Aucun ministre ne s’est déplacé, alors qu’on image l’hystérie si cela avait été par exemple un cimetière juif.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :