Nations Unies: « des enfants vendus, crucifiés, enterrés vivants par l’Etat Islamique »

Capture d’écran 2015-02-04 à 23.07.10

Le Comité des droits de l’enfant, organisme des Nations unies, a publié ce matin un rapport dans lequel il affirme des enfants Irakiens seraient de plus en plus souvent utilisés par l’Etat Islamique pour commettre des attentats suicides, jouer le rôle d’informateurs ou servir de boucliers humains pour protéger des installations des bombardements de la coalition menée par les Etats-Unis. D’autres sont massacrés ou vendus comme esclaves sexuels.

« Nous avons des informations selon lesquelles des enfants, en particulier des enfants déficients mentaux, sont utilisés comme kamikazes, très probablement sans qu’ils s’en rendent compte », a-elle poursuivi. « Une vidéo diffusée (sur internet) montre de très jeunes enfants, d’environ huit ans et moins, qui sont entraînés pour devenir des enfants soldats ».

Le comité des Nations unies, dans son rapport, dénonce « l’assassinat systématique d’enfants appartenant à des minorités religieuses ou ethniques par des membres de l’organisation de l’Etat islamique, y compris plusieurs cas d’exécutions de masse de garçons, ainsi que des décapitations, des crucifixions et des ensevelissements d’enfants vivants ».


L’Etat islamique est également responsable de violences sexuelles systématiques et notamment d’enlèvement et d’asservissement sexuel d’enfants : « Les enfants de minorités ont été capturés dans nombre d’endroits, vendus sur des marchés avec sur eux des étiquettes portant des prix, ils ont été vendus comme esclaves ».

« Nous sommes vraiment très préoccupés par la torture et le meurtre de ces enfants, en particulier ceux qui appartiennent à des minorités, mais pas seulement », a de son côté déclaré Renate Winter, experte appartenant au comité. Les enfants yézidis et chrétiens, issus des familles chassées de la plaine de Ninive en juin et août dernier font évidemment largement partie des victimes…

Pendant que le sacro-saint « Progrès » propose des enfants « à trois parents » fabriqués en laboratoires, les islamistes ne cessent de repousser les limites de l’horreur. Diagonale diabolique.

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés.