Mort du directeur de « Sciences-Po »

Le médiatique Richard Descoings, directeur du prestigieux établissement censé former « l’élite » de la nation, a été retrouvé mort hier soir dans un hôtel de Manhattan (E-U), à l’âge de 53 ans.
Le décès est suspect (affaires cassées, plusieurs personnes présentes) même s’il y a peu d’éléments pour l’instant, et – si la prudence est de mise – beaucoup pensent secrètement à une affaire de mœurs, au vu de la personnalité de Descoings.
Il n’a pas fallu longtemps pour qu’il soit l’objet d’éloges de la part de la classe médiatico-politique dont il incarnait les aspirations.

Inverti notoire (déclarant, en tant que prof, « en amphi qu’il était “le premier pédé de Sciences-Po” ») – bien que marié – et partisan de la dégénérescence des mœurs, il avait rendu obligatoire à Sciences-Po l’étude de la délirante théorie du gender. Une première parmi les grandes écoles.
Descoings était aussi un xénophile forcené, hostile à l’identité nationale. Tenant de la « discrimination positive » (sic), il avait favorisé l’entrée des citoyens étrangers dans l’école (40% du total actuel !) sans parler des étrangers à papiers français derrière lesquels il courrait, notamment ceux des ZEP.

« Pour lui, un Français d’origine étrangère, de préférence maghrébine ou africaine, sera toujours préférable à un Français dit « de souche », quel que soit le milieu social des uns et des autres » dixit Marianne.

Récemment, il faisait voter une réforme d’ampleur du concours d’entrée, avec notamment la suppression de l’emblématique épreuve de culture générale.

Descoings touchait un salaire de 24 000 nets par mois, avec chauffeur et logement de fonction, sans parler des primes.
En 2004, il avait signé un accord de coopération avec l’université de Tel-Aviv et n’avait cessé de renforcer le partenariat avec Israël.
Côté occulte, il était membre au moins du Siècle.

L’élite aux commandes perd une de ses étoiles…

23 commentaires concernant l'article “Mort du directeur de « Sciences-Po »”

  1. la « france » et « l’élite » perdent 1 « grand homme »…

    et si on se cotisait pour envoyer des fleurs ?

    Non, je déconne…

  2. On peut se réjouir qu’il ne nous nuise plus, on ne peut catholiquement parlant se réjouir de sa mort!
    Que Dieu le prenne en pitié et que le Diable loupe sa cible!

  3. Sciences po et l’ENA ! Laissez-moi rigoler !
    Qui a jamais pris ces écoles au sérieux ?
    La moindre école d’ingénieurs est plus utile .

  4. Vous êtes franchement des déchets humains… Vous réjouir de la mort d’un homme parce qu’il est gay et parce qu’il n’était pas un raciste convaincu…

    Aimez-vous les uns les autres, ça vous dit quelque chose ?

  5. mais des dégats qu’il fit à de jeunes élites, et c’est pour celà que sa mort peut être bénéfique! encore que: un de perdu dix de retrouvés

  6. un connard de perdu et dix autres de trouvés ! gageons que son remplacant sera pire que lui comme c’est souvent le cas dans la sphère des pseudo grands hommes des merdias !

    il a voulu de crad pervers parmi les pires débauchés ! il a donc recu son salaire et en a crevé !

    bon débarras !

    suivant !

  7. @L’Anormal

    Même punition, même motif.

    Aimer son prochain ne veut pas dire approuver ses actes.

    Cet homme était un antichrétien et un antifrançais convaincu qui a fortement contribué à diffuser nombre de mensonges et de calomnies tant sur le Christiansime que sur la nation.

    On aime nos ennemis mais cela n?en fait pas nos amis.

  8. hé l’anormal ( bien choisi le pseudo ) c’est pas parce-qu’il est gay que je kif , ce qu’il prend dans le fion ça ne me sert pas de dentifrice …par contre la disparition d’un soldat de la désinformation , d’un partisan de l’effondrement de l’occident chrétien , de la disparition de la RACE BLANCHE , voilà qui me réjoui ! hé oui ma poule , je parle de RACE , hé oui ma chatte je suis BLANC et sans me prendre pour une race de seigneur je suis comme le NOIR qui ne veut pas disparaître , comme le JUIF qui veut rester JUIF , alors arrête de nous les briser menues avec ton racisme , depuis 70 ans , traiter de raciste était une arme fatale faisant rentrer l’autre dans la coquille de la terreur , Dieu merci l’arme n’est plus aussi fatale et elle terrorise de moins en moins !
    Quant à ton « aimez vous les uns les autres  » va donc le prêcher en Palestine par exemple , il me semble que si sur la terre il y a bien un endroit où la HAINE règne en maître c’est bien là bas ,et emmène avec toi ceux qui se roulaient des pelle suite à l’affaire Merah , ils pourront servir d’exemple à leurs frère qui ne cessent de s’entre-tuer

  9. Sa mère aurait pu s’appeler  » l’oisiveté » puisqu’elle est mère de tous les vices…En plus, parpaillot….

  10. Dédicacé à @anormal

    Ô Richard Descoing, tu voulais nous effacer,
    que serons nous sans toi et ta diversité ?

    Te voilà nu comme un ver, porté par les pompiers
    de trop prendre ton pied en mangeant l’oreiller.

    Rigolons la minute pour cette nuit clownesque.
    Ton souvenir palît mais la mission reste.

    Car tu as fait des petits comme autant d’Alliens.
    Le danger persiste sans mesure d’hygiène.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.