Un Gilet jaune parle bien du problème financier et son impact sur l’économie (video)

Echappant à la tentative d’emprise gauchiste, ce Gilet jaune, Français lambda, délivre clairement son point de vue, qui est pertinent, sur les problèmes économiques actuels : il remonte à la loi de 1973 qui interdit à l’Etat d’emprunter à la Banque de France et le soumets donc à des taux d’intérêts usuraires.

En complément, lire ce billet sur l’ISF, « faux combat poussé par l’extrême-gauche ».

Pourquoi l’ISF est un mauvais combat que veut imposer la gauche au peuple

La gauche radicale essaie d’influencer et d’orienter la révolte gauloise, populaire et antifiscale des Gilets jaunes.

Pour atteindre ses fins (lutte des classes, immigration de masse, révolution marxiste…), elle essaye de flatter les bas instincts et en premier lieu la jalousie, pour exciter la haine entre classes.
Elle entend donc mettre démagogiquement sur le tapis la question de l’ISF, dont elle exige le rétablissement.
Cette question est pourtant hors sujet : l’ISF contribuait marginalement au budget de l’Etat et si l’Etat ponctionne tant les Français (la France est le pays européen où l’on paye le plus d’impôt), au point qu’ils se rebellent aujourd’hui légitimement, c’est d’abord que l’argent est dépensé n’importe comment.
En effet, chaque année l’impôt est utilisé de façon scandaleuse : dizaines de milliards pour les intérêts de la dette publique, dizaines de milliards pour l’immigration, milliards pour l’Union européenne, milliards pour l’Afrique, milliards pour la bureaucratie et pour subventionner les journaux et associations gauchistes, etc.

Sur l’ISF lui-même, il faut rappeler certaines choses  :

Continuer la lecture de « Pourquoi l’ISF est un mauvais combat que veut imposer la gauche au peuple »

Electricité : augmentation à venir de 3% à 4% en 2019

Une bombe à retardement pour le gouvernement ?
Le tarif de l’électricité risque d’augmenter au 1er février 2019.

Un agenda qui tombe mal après la hausse de la taxe carbone qui a provoqué la mobilisation des « gilets jaunes ». La Commission de régulation de l’énergie va rendre prochainement ses arbitrages à l’exécutif.
On rappellera que la privatisation de l’électricité était sensée faire baisser les tarifs.
Continuer la lecture de « Electricité : augmentation à venir de 3% à 4% en 2019 »

Chine : naissance de jumeaux génétiquement modifiés

Image d’illustration

C’est ce qu’annonce fièrement un chercheur chinois… Il aurait « tripatouillié » l’ADN d’êtres humains pour désactiver un gène qui favorise l’infection au VIH. Il est toujours bon de rappeler que ce minable « scientifique » n’a aucune assurance concernant les conséquences de sa bidouille génétique. Il ne sait pas avec certitude les réactions qui pourraient découler de son acte mégalomaniaque. Sans compter qu’en plus d’engager la vie de deux Hommes, il corrompt le génome de toute leur descendance…

Lulu et Nana, les premiers bébés génétiquement modifiés, des jumelles, seraient nées en Chine au cours du mois de novembre. Leur génome aurait été altéré – alors que leur embryon venait d’être formé par fécondation in vitro – afin de désactiver un gène pour leur conférer une résistance à l’infection par le VIH, virus responsable du sida. Continuer la lecture de « Chine : naissance de jumeaux génétiquement modifiés »

Amazon : le scandale des produits neufs détruits

Des caisses entières de produits neufs achetés en ligne sont réexpédiées par des clients et vouées à la destruction. D’anciens salariés d‘Amazon ont décidé de parler et ont pris des photos des machines utilisées pour broyer les objets. « Il y avait des produits neufs, dans leurs emballages d’origine », témoigne ainsi Tim Schmidt, ancien délégué du personnel d’Amazon Rheinberg (Allemagne). Selon les médias et les ONG allemandes, 30% des colis réexpédiés chez Amazon sont ainsi jetés pour des raisons d’économies. Continuer la lecture de « Amazon : le scandale des produits neufs détruits »

GPA : « C’est un marché mondial. La GPA va s’externaliser dans les pays où elle est moins coûteuse »

Extraits de l’entretien accordé par Éliette Abécassis (auteur de Bébé à vendre) pour Alexandre Devecchio du Figaro : 

Vous ne croyez pas à la GPA éthique ?

La GPA est un marché : c’est grossesse contre argent. D’ailleurs, ne nous laissons pas égarer par la novlangue, ce n’est pas à proprement parler une «gestation pour autrui». Gestation, indique le dictionnaire, est un mot qui s’applique exclusivement aux animaux. Et ce n’est pas pour autrui puisque dans la GPA, il y a toujours de l’argent – pour les industries procréatives ; pour les médecins sans qui ce processus ne peut être accompli ; pour les avocats qui établissent les contrats ; pour les vendeuses d’ovocytes et pour les mères qui portent les enfants. Même dans les cas où la GPA est permise et l’argent interdit, comme en Angleterre, il y a toujours ce que l’on appelle un «dédommagement». Donc il n’y a pas de GPA éthique, par définition, car on ne peut pas vendre un enfant, ni louer un utérus. C’est immoral et anticonstitutionnel, en vertu du principe d’indisponibilité du corps humain. Continuer la lecture de « GPA : « C’est un marché mondial. La GPA va s’externaliser dans les pays où elle est moins coûteuse » »

L’Union Européenne utilise l’argent contre le peuple italien

Pauline Mille pour Reinformation.tv : C’est arrivé. Depuis 26 ans que ce que l’on appelle à Bruxelles « les critères de convergence de Maastricht » existent, et qu’on le viole, pour une fois un gouvernement, celui de l’Italie, a vu son budget refusé. Ces critères, naguère quatre, sont trois : la dette ne doit pas dépasser 60 % du PIB, les taux d’intérêt à long terme ne doit pas dépasser de plus de 2 % la moyenne des trois pays les moins inflationnistes, et le déficit public doit être inférieur à 3 %. Il faut remplir ces trois conditions en même temps pour faire partie de la zone euro. Or depuis cinq lustres, à part les éternels mêmes bons élèves, personne ne le fait.
Continuer la lecture de « L’Union Européenne utilise l’argent contre le peuple italien »

Réduction en vue de 87% des élus et représentants syndicaux à la SNCF

La fusion des 21 CE, 300 DP et 600 CHSCT dans 33 comités sociaux et économiques à la SNCF, prévue par les ordonnances réformant le Code du travail, réduira le nombre de représentants syndicaux de 6250 à 864, se plaint le syndicat SUD, soit une baisse de 87%.

Les représentants et élus syndicaux à la SNCF vont être à la diète. SUD-Rail a suspendu ce mardi 23 octobre sa participation aux négociations sur la mise en place des nouveaux comités sociaux et économiques (CSE) à la SNCF, accusant la direction de vouloir « liquider la représentation syndicale dans l’entreprise ». Continuer la lecture de « Réduction en vue de 87% des élus et représentants syndicaux à la SNCF »

Vitry-sur-Seine : un collège recevra le nom d’un terroriste communiste

La ville de Vitry-sur-Seine a choisi de nommer un collège qui doit ouvrir dans un an du nom de « Josette et Maurice Audin ».

Audin était un militant communiste qui s’adonnait au terrorisme avec le FLN, un authentique traître à la France, mort au cours d’un interrogatoire par l’armée en 1957 en Algérie.

Il est vrai que la mairie d’Ivry est aux mains des rouges depuis 90 ans (elle possède, entre autres, une « rue Lénine »).

PS : pendant ce temps, à Nantes, les gauchistes ont créé la polémique en refusant qu’un lycée reçoive le nom d’Honoré d’Estienne d’Orves, authentique résistant exécuté par les Allemands. Mais il était de droite, donc ça ne va pas.

 

Le nouveau « secrétaire d’État à la transition écologique » est un dirigeant et lobbyiste de Danone

Plus c’est gros, plus ça passe !
En l’occurrence, c’est tout simplement énorme : suite au remaniement ministériel de ce mardi, Emmanuelle Wargon a été « nommée secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire ».

Fille de Lionel Stoléru (ancien ministre de Valéry Giscard d’Estaing),  Emmanuelle Wargon était à l’ENA, dans la même promotion qu’un certain Édouard Philippe…
Nommée à la Cour des comptes après son cursus, elle devint par la suite conseillère technique dans le cabinet de son coreligionnaire Bernard Kouchner, à l’époque ministre de la Santé de Chirac.
Passée par le Haut-commissariat aux Solidarités de Martin Hirsch sous Nicolas Sarkozy et le ministère du Travail sous François Hollande, elle est depuis 2015 « directrice générale des affaires publique et de la communication » (lobbyiste en chef) de Danone – géant mondial de l’agro-alimentaire (pour lequel Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a exercé la fonction de directrice des ressources humaines). (source)

Privatisation des autoroutes : les concessionnaires ont totalement récupéré leur mise

Alors que Macron liquide des entreprises publiques rentables (ADP & FDJ), « l’expérience » de la privatisation des autoroutes française qui avait pour objectif de faire rentrer de l’argent rapidement dans les caisses, tend à prouver que le manque à gagner pour l’Etat sur le moyen et long terme est considérable. Mais une fois n’est pas coutume, nos politiques ne voient pas plus loin que le bout de leur mandat, et préfèrent taxer plus fortement les Français que d’avoir une gestion « en bon père de famille ».

Canard Enchaîné du 11 octobre 2018 

Record d’impôts et de cotisations en 2017

« Les prélèvements obligatoires ont atteint des sommets en 2017. Selon un rapport parlementaire sur le projet de budget 2019, entreprises et ménages ont versé plus de 1 000 milliards d’euros en impôts et cotisations. 1 038 milliards précisément. C’est 43,3 milliards de plus qu’en 2016, et 368,5 milliards de plus qu’en 2002.

En pourcentage du produit intérieur brut, le taux de prélèvements obligatoires a atteint son point le plus haut, avec 45,3% du PIB. Dans le détail, les cotisations sociales représentent 37% des prélèvements obligatoires et les impôts 63%. »

Source BFMTV

Affaire Areva : la monstrueuse amende qui menace la France

La gauche ruineuse (à laquelle il faut bien sûr incorporer la fausse droite genre Edouard Philippe) dans toute sa splendeur (folie des grandeurs, incurie, arrogance et irresponsabilité totale).

« Le groupe nucléaire pourrait se voir réclamer 24 milliards d’euros par la justice américaine dans une affaire de corruption aux Etats-Unis. Un dossier qui pourrait embarrasser Anne Lauvergeon mais aussi Edouard Philippe, chez Areva à l’époque des faits.

Continuer la lecture de « Affaire Areva : la monstrueuse amende qui menace la France »

Budget 2019 : l’Etat va encore emprunter des montants record

Trouvé sur Les Echos : Pas de décrue en vue. En 2019, les montants que la France devra emprunter sur les marchés financiers resteront  aussi impressionnants que cette année  : 195 milliards d’euros de titres à moyen et long termes seront émis, en net (l’Etat rachète chaque année des titres). Il s’agit d’un montant record depuis au moins 2004. La France restera sans doute le deuxième plus gros emprunteur de la zone euro, derrière l’Italie.

Budget 2019 : l\'Etat va encore emprunter des montants record

Continuer la lecture de « Budget 2019 : l’Etat va encore emprunter des montants record »