Le groupe Casino ouvre une centaine de supermarchés sans caissières les jours fériés

Le slogan du groupe trahit le caractère cosmopolite de ses propriétaires et responsables

Le groupe Casino (propriété d’un certain Jean-Charles Naouri) viole le principe du dimanché chôme et  remplace  maintenant ses caissières par des machines.

Il sera probablement suivi par d’autres.
Les grandes surfaces, après avoir largement détruit le petit commerce, détruisent les quelques (tristes) emplois qu’elles avaient créés…

« Casino persiste et signe. Malgré l’opposition des syndicats, l’enseigne a ouvert 100 supermarchés et 18 hypermarchés en France toute la journée le 25 décembre et recommencera le 1er janvier. Ces magasins ne fonctionnent qu’avec des caisses en libre-service, sous la surveillance de vigiles.
Continuer la lecture de « Le groupe Casino ouvre une centaine de supermarchés sans caissières les jours fériés »

Des enfants dans la chaîne de production de Ferrero Rocher

Résultat de recherche d'images pour "ferrero"

Ferrero fait partie de ces marques qui, en bonnes donneuses de leçons engagées à gauche, luttent contre la liberté d’expression (au nom de « la tolérance » probablement).
On apprend que son caleçon n’est guère propre quant à l’exploitation des enfants…

« Avec sa terre riche en limons, du soleil et suffisamment de pluie, la Turquie est devenue le spot mondial de la culture de noisettes. Ce généreux marché rapporte jusqu’à 1,6 milliard d’euros par an, et Ferrero Rocher est son plus gros client, qui achète un tiers de la production turque.

Continuer la lecture de « Des enfants dans la chaîne de production de Ferrero Rocher »

En Charente, la dernière fabrique de charentaises liquidée… A qui la faute ?!

A la République et à ses présidents et dirigeants plus calamiteux les uns que les autres…
Voir le commentaire en fin d’article.

Lu dans Le Parisien :

« […] Le tribunal de commerce d’Angoulême a prononcé vendredi 15 novembre la liquidation judiciaire de la dernière fabrique en Charente des fameuses charentaises, les pantoufles utilisant la technique originelle du « cousu retourné ». L’unique offre de reprise portée un l’investisseur Pascal Becker a été écartée. Résultat : les 104 salariés vont être licenciés. Un immense fiasco industriel pour cette entreprise implantée à Rivières, au nord-est d’Angoulême.

Erreurs stratégiques et brouilles internes

Continuer la lecture de « En Charente, la dernière fabrique de charentaises liquidée… A qui la faute ?! »

Allemagne : une banque taxe désormais tous les dépôts

Dès le premier euro.
C’est vraisemblablement une pratique qui va s’étendre.
Couplée avec la disparition maintes fois évoquée de l’argent liquide, voulue par les banques et les États, cette taxe nous emmène droit vers le contrôle total des revenus des citoyens européens et leur spoliation.

Lu dans Le Figaro :

« La politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) empoisonne la vie des épargnants allemands. Pour la première fois, une banque coopérative a décidé d’appliquer un taux d’intérêt négatif à partir du premier centime déposé sur des comptes d’épargne à vue. La banque Volksbank Raiffeisenbank de la ville de Fürstenfeldbruck, près de Munich, prélève ainsi un taux de -0,5 % sur tout compte d’épargne au jour le jour ouvert depuis le 1er octobre, indique son site internet. Cette pratique équivaut, dans les faits, à une taxe. La banque allemande cherche de cette façon à répercuter à ses clients une partie de la politique monétaire de la BCE : ­depuis 2014, l’institution applique un taux négatif (désormais -0,5 %) sur les liquidités excédentaires déposées par les banques dans ses coffres.

Continuer la lecture de « Allemagne : une banque taxe désormais tous les dépôts »

Le lobby bancaire « perd » sa directrice générale qui rejoint Bercy

Voici qui est significatif quant aux rapports de la puissance bancaire et du pouvoir officiel.

DR

« Retour à Bercy pour Marie-Anne Barbat-Layani. La directrice générale de la Fédération bancaire française (FBF), organisme qui défend les intérêts du secteur bancaire, a été nommée secrétaire générale des ministères économiques et financiers, selon le compte-rendu du conseil des ministres publié mercredi. Marie-Anne Barbat-Layani, qui a dirigé la FBF durant cinq ans, débutera dans ses nouvelles fonctions le 1er décembre prochain. […]

Continuer la lecture de « Le lobby bancaire « perd » sa directrice générale qui rejoint Bercy »

« Big Fertility » : un reportage sur le business de la GPA aux USA

Kelly a été mère porteuse à trois reprises, dans le Dakota, un État américain où la GPA est autorisée : « À ma troisième GPA, le couple commanditaire n’était plus du tout sûr de vouloir des enfants que je portais car j’étais enceinte de deux garçons alors qu’ils avaient payé un supplément pour avoir un garçon et une fille. J’avais donc été implantée avec un garçon et une fille, mais ce sont des choses qui arrivent: la petite fille a été expulsée et l’embryon garçon s’est dédoublé, formant des jumeaux. Bref, en tout cas je devais chercher un plan B car je ne savais pas du tout, et ce jusqu’au dernier moment, si les commanditaires prendraient les bébés, et à la naissance j’ai finalement passé pas mal de temps avec eux… Je me suis rendu compte à quel point ils reconnaissaient ma voix, mais aussi celle de mon mari car lorsqu’il était présent dans la pièce, ils réagissaient, alors qu’ils ne bougeaient pas du tout lorsque le père «adoptif» était là. J’ai donc compris que même si moi je me refuse à considérer ces enfants comme les miens, eux, bien sûr, ne peuvent pas comprendre que je ne suis pas leur vraie mère. »

L’Allemagne fabrique une génération de pauvres

Les causes sont multiples et diffèrent en fonction des pays, mais la disparition progressive des classes moyennes dans les économies ultralibérales au profit d’armées de pauvres et de quelques « très fortunés », s’accélèrent. Si des politiques de gauche réclament un « revenu universel » afin d’assurer au peuple quelques subsides,  c’est également une idée défendue par beaucoup de libéraux – notamment américains – qui espèrent en contrepartie supprimer des aides sociales, baisser les salaires et empêcher des révoltes.

Trouvé sur la Tribune de Genève : « Les bas salaires progressent fortement en Allemagne. Plus d’un retraité sur cinq vivra sous le seuil de pauvreté dans 20 ans.

Malgré la pauvreté qui augmente chez les personnes âgées, l’Allemagne n’a toujours pas engagé une réforme de fond de son système de retraite par répartition. Plus les années passent, plus le nombre de retraités qui vivent dans la précarité progresse. Selon le dernier rapport de l’Institut de conjoncture à Berlin (DIW), plus d’un retraité sur cinq (21,6%) vivra sous le seuil de pauvreté dans vingt ans, contre 16% aujourd’hui.

Ces chiffres sont d’autant plus alarmants qu’ils sont calculés avec l’hypothèse d’une économie évoluant «positivement». «Le fond du problème n’a pas été réglé», constate Johannes Geyer, l’auteur de l’étude. «Les ajustements, comme une meilleure prise en compte du congé maternité ou la retraite à 63 ans à partir de quarante-cinq ans de cotisations, n’apportent rien de significatif sur le fond. Ce ne sont que des réformes cosmétiques», poursuit l’expert du DIW. Continuer la lecture de « L’Allemagne fabrique une génération de pauvres »

Quatre sites (2000 emplois) de Michelin (1,68 Mds de bénéfice) menacés en France

Résultat de recherche d'images pour "usine michelin cholet"

« Dans un document présenté aux syndicats, le fabricant de pneumatiques dresse un diagnostic inédit de ses usines en France faisant apparaître une nette dégradation de la compétitivité, pour quatre sites notamment.

Continuer la lecture de « Quatre sites (2000 emplois) de Michelin (1,68 Mds de bénéfice) menacés en France »

C’était un 5 août…

1884 : pose, par la Grande Loge de New York, de la première pierre de la statue de La liberté éclairant le monde, sur l’île Beldoe du port de New York.
Son auteur est le franc-maçon français Frédéric Auguste Bartholdi.
La statue (dans un rapprochement avec Lucifer, « le porteur de lumière ») symbolise l’expansion de l’idéologie maçonnique à travers la planète.
Et ce, si nécessaire à la lumière des bombes atomiques ou au phosphore…

1895 : mort de Friedrich Engels, philosophe communiste et mécène de Marx.
Coauteur de la plupart  de ses ouvrages, il ne travailla quasi jamais, étant le fils d’un très riche industriel luthérien du textile.
Il mena une existence schizophrénique, se séparant entre action révolutionnaire et exploitation de ses prolétaires.

Résultat de recherche d'images pour "jules lemaitre"1914 : décès de Jules Lemaître (né en 1853),  fondateur de la Ligue de la Patrie française (1898).
Cet important mouvement nationaliste fut créé en réaction à la sinistre « Ligue des droits de l’homme », dans le cadre de l’« affaire Dreyfus » – à laquelle il ne survécut d’ailleurs pas (tout comme la Ligue des patriotes de Paul Déroulède), étant dissout en 1904.
Lemaître était toutefois surtout antimaçon.
Agrégé de lettres, écrivain, critique littéraire et dramatique, académicien, il avait fait du mouvement qu’il présidait un repaire d’intellectuels, de personnalités mondaines, d’académiciens.

Intime de Léon Daudet, il avait rallié l’Action française en 1908.
Il laisse une œuvre diverse et solide dont Les contemporains (4 volumes), des contes et histoires de Noël et une biographie de Chateaubriand.

Le mythe de la « start-up nation » : « l’innovation », mot servant à vider les poches du contribuable (video)

Même si le mot de conclusion est discutable, cette petite video (qui vient d’un média d’extrême-gauche – pas la peine de lui faire un don) présente des données intéressantes.

« Apple, Tesla, SpaceX… Comment vos impôts filent tout droit dans les poches des actionnaires ou les paradis fiscaux, au nom de l’innovation ? Pourquoi ce n’est pas le privé mais bien l’État qui prend des risques et innove ? Le Média décortique le mythe macroniste de le « startup nation », en s’appuyant sur l’exemple… de l’iPhone ! »

Christine Lagarde nommée à la tête de la BCE : revoyons ses analyses au cours de la crise de 2008. Une « brillante » économiste !

Christine Lagarde a fait tout sa carrière au service de la finance internationale.

Cette  technocrate mondialiste vient d’être nommée à la tête de la Banque centrale européenne (BCE), ce dont s’est réjoui l’euro-mondialiste « de droite »  François-Xavier Bellamy, qui la soutenait.

Pour le plaisir, revoyons ce que disait cette « brillante » économiste en 2008, pendant la crise dite des subprimes (qui prend son origine dans le capitalisme le plus financier mais aura des répercussions terribles dans l’économie réelle), alors qu’elle était ministre de l’Economie (2007-2011; elle sera ensuite présidente du FMI jusqu’à maintenant).
Continuer la lecture de « Christine Lagarde nommée à la tête de la BCE : revoyons ses analyses au cours de la crise de 2008. Une « brillante » économiste ! »