Archives pour la catégorie 'Capitalisme / Communisme'

« C’est un vrai marché, le migrant. »

La crise des migrants fait des heureux.

Bonne nouvelle : le torchon communiste « La Marseillaise » placé en redressement judiciaire

Toute la presse cryptocommuniste, bobo bien-pensante et « progressiste » souffre du manque de lecteurs. Lorsque les subventions ne suffisent plus à renflouer les caisses, c’est la fermeture. Le quotidien La Marseillaise, distribué dans le sud-est de la France, pourrait bientôt cesser de diffuser ses analyses communistes.

La Marseillaise a obtenu son placement en redressement judiciaire, devant le tribunal de commerce de Marseille, lundi 28 novembre. Le quotidien régional bénéficiera d’une période d’observation de six mois, selon son président délégué.

Ce journal septuagénaire, fondé pendant la Résistance et proche des communistes, avait déjà connu de graves difficultés avec un premier redressement judiciaire, en novembre 2014. En avril 2015, il avait été racheté par les éditions des Fédérés, dirigées par le secrétaire départemental du Parti communiste.

Michel Onfray sur la disparition de Fidel Castro

La double vie de Fidel Castro révélée par son garde du corps

mediaCastro était un chef communiste typique : ascète et austère en public, mais vivant secrètement comme un nabab.
Ce qu’en raconte celui qui fut 17 ans son garde du corps, nous fait penser à la villa turque de Trotski récemment mise en vente.

«  Après avoir vécu dix-sept ans dans l’intimité de Fidel Castro, son garde du corps personnel, Juan Reinaldo Sánchez publie La vie cachée de Fidel Castro, un portrait du Lider máximo qui met à mal la légende du combattant frugal.

Il y décrit le maître de Cuba en amateur de pêche sous-marine, ayant une île à son usage exclusif comme maison de campagne. La légende castriste en sort bien bousculée.

S’il n’y a pas de héros pour son valet de chambre, il n’y en a pas davantage pour son garde du corps. Le lieutenant-colonel Juan Reinaldo Sánchez le démontre largement dans La vie cachée de Fidel Castro, le récit coécrit avec Axel Gyldèn, des dix-sept années qu’il a passées au service rapproché du maître de Cuba. De 1977 à 1994, ce militaire a vécu tout près de Fidel au point de percer la plupart des secrets de celui qui se voulait un révolutionnaire exemplaire vivant de peu et consacrant son énergie à son pays. Alors que le magazine Forbes lui attribue en 2006 une fortune de 900 millions de dollars, lui affirme se contenter de 40 dollars par mois, le montant de son salaire. »

Source et suite

C’était un 5 août…

1884 : pose, par la Grande Loge de New York, de la première pierre de la statue de La liberté éclairant le monde, sur l’île Beldoe du port de New York.
Son auteur est le franc-maçon français Frédéric Auguste Bartholdi.
La statue (dans un rapprochement avec Lucifer, « le porteur de lumière ») symbolise l’expansion de l’idéologie maçonnique à travers la planète.
Et ce, si nécessaire à la lumière des bombes atomiques ou au phosphore…

1895 : mort de Friedrich Engels, philosophe communiste et mécène de Marx.
Coauteur de la plupart  de ses ouvrages, il ne travailla quasi jamais, étant le fils d’un très riche industriel luthérien du textile.
Il mena une existence schizophrénique, se séparant entre action révolutionnaire et exploitation de ses prolétaires.

1914 : décès de Jules Lemaître (né en 1853),  fondateur de la Ligue de la Patrie française (1898).
Cet important mouvement nationaliste fut créé en réaction à la sinistre « Ligue des droits de l’homme », dans le cadre de l’« affaire Dreyfus » – à laquelle il ne survécut d’ailleurs pas (tout comme la Ligue des patriotes de Paul Déroulède), étant dissout en 1904.
Lemaître était toutefois surtout antimaçon.
Agrégé de lettres, écrivain, critique littéraire et dramatique, académicien, il avait fait du mouvement qu’il présidait un repaire d’intellectuels, de personnalités mondaines, d’académiciens.

Intime de Léon Daudet, il avait rallié l’Action française en 1908.
Il laisse une œuvre diverse et solide dont Les contemporains (4 volumes), des contes et histoires de Noël et une biographie de Chateaubriand.

Source T. de Chassey

Islamisation et capitalisme : BFMTV nous explique comment rester en forme pendant le ramadan

Banques : la Loi Travail était prévue avant même l’élection de François Hollande

Les ordures de la république : un exemple avec le DSK Business

Quelques aspects de la loi travail (le rêve du MEDEF)

Etats-Unis : des ouvriers portent des couches parce qu’ils n’ont pas le temps d’aller aux toilettes

Aux Etats-Unis, certains employés du secteur volailler disent n'avoir pas l'autorisation de prendre suffisamment de pauses-pipi, selon des témoignages anonymes recueillis par l'ONG Oxfam.En raison du manque d’ouvriers « flottants », capables de remplacer leurs collègues pendant des absences, les cadres interdiraient parfois aux employés de prendre une pause. L’ONG Oxfam a rassemblé plusieurs témoignages anonymes.

« Les cadences sont telles qu’il leur est parfois difficile de prendre une pause pipi. Aux Etats-Unis, certains employés du secteur volailler ont donc choisi de porter des couches au travail, selon des témoignages anonymes recueillis par l’ONG Oxfam. « La grande majorité » des 250 000 ouvriers « dit ne pas bénéficier de pauses-toilettes adéquates », en « claire violation des lois américaines de sécurité au travail », indique l’étude (PDF en anglais).

Un ouvrier, par exemple, évoque l’expérience de sa mère, qui porte des couches au travail, après avoir été contrainte d’uriner dans ses vêtements. Au Texas, une femme assure que plusieurs collègues de son usine font de même. Mêmes difficultés pour Dolores, ancienne employée dans l’Arkansas, dont les demandes de pause ont été rejetées « de nombreuses fois ». Après avoir essayé de porter une serviette hygiénique, elle a finalement opté pour des couches. « Moi et beaucoup d’autres, nous devions porter des Pampers. »

Lire la suite

Guerre civile chez les gauchistes ?

Paris, le 12 avril 2016. Violents affrontements entre les groupes d’ultra-gauche et le service d’ordre de la CGT.
A partir de 3 mn.

Un ancien Commissaire européen rejoint le Conseil d’administration d’ArcelorMittal

Afficher l'image d'origineL’ancien Commissaire européen au Commerce et ancien ministre belge des Affaires étrangères, Karel de Gucht, a été élu mercredi au conseil d’administration du géant multinational de la sidérurgie ArcelorMittal lors de l’assemblée générale annuelle du groupe, a annoncé ce dernier dans un communiqué.

De Gucht, 62 ans, a été commissaire européen au Commerce dans la deuxième Commission présidée par José Manuel Barroso (2010-2014), après avoir été commissaire européen au Développement et à l’Aide humanitaire dans la première Commission Barroso (2009-2010).

Cela manifeste bien les relations douteuses qu’entretiennent les multinationales avec les pouvoirs politiques, à leur plus haut niveau…

TAFTA : des révélations fracassantes

Afficher l'image d'originede Gabriel Robin, sur Boulevard Voltaire :

« Négocié très discrètement depuis plus de trois ans, l’accord est une priorité de Barack Obama et de l’Union européenne, qui font tout pour le ratifier au plus vite.

Le halo de mystère entourant les tractations semble désormais s’expliquer. En effet, Greenpeace Netherlands (Pays-Bas) a publié 248 pages de documents confidentiels (lisibles ici, en anglais – NDCI) démontrant clairement le danger que fait peser cette nouvelle usine à gaz mondialiste sur les peuples européens. L’Union européenne et les États-Unis entendent créer un marché unique euro-américain au service des entreprises transnationales, sans même prendre la peine de faire voter leurs populations devenues simples spectatrices de leurs existences respectives. Heureusement, il est de plus en plus difficile de cacher longtemps des secrets dans le monde contemporain, grâce aux nouveaux moyens de communication, à la culture de la transparence et aux lanceurs d’alerte.

Selon Greenpeace, le « traité mettrait les intérêts des grandes entreprises au centre du processus de décision politique et législatif, au détriment des enjeux environnementaux ou de santé publique ». TAFTA est une étape supplémentaire vers la désintégration de la souveraineté politique des nations. […]

Outre cette observation qui ne fait que confirmer ce que nous savons déjà, les documents révélés par Greenpeace font état de la faiblesse du Vieux Continent face aux États-Unis.

Lire la suite

À Paris, la manifestation du 1er mai dégénère

Violences durant la manifestation contre la Loi El Khomri à Paris jeudi 28 avril 2016



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)