Un diplôme spécialisé en droit des « migrants » naîtra en 2018, pour faciliter les « flux »

L’université du Mans. DR

Ouest-France rapporte que « Dans un contexte de crise migratoire et d’un besoin grandissant de protection de leurs droits, l’université du Mans ouvre en septembre prochain un nouveau diplôme intitulé Droit des étrangers, réfugiés et des apatrides. Ce diplôme est universitaire, c’est-à-dire qu’il n’est pas délivré par l’État mais par l’université. […] »

« L’ambition : pouvoir garantir la protection des migrants. »

La femme qui est à l’origine de cette initiative, Hélène Raspail, maître de conférences en droit public à l’université du Mans et juge assesseur auprès de la Cour nationale du droit d’asile (CNDA), « espère faire effet boule de neige » conclut le journal, révélant les objectifs réels de cette opération financée par les contribuables : « Une meilleure formation des juristes permet une gestion plus fluide des flux migratoire. Cela peut mener à une meilleure perception des migrants de la part des citoyens. »

Soirée de débauche homosexuelle et africaine à l’Elysée pour la fête de la musique !

La présidence Macron a frappé fort et donné le ton du projet pour la France, en transformant le Palais de l’Elysée en lupanar pour prostitués et travestis africains !

Incroyable il y a quelques années, mais la République cosmopolite et décadente poursuit sa marche vers ce qu’elle appelle le « progrès ».

Attention, images réservées à un public averti.

Le DJ arborait fièrement un magnifique T-shirt militant où était écrit « Fils d’immigrés, noir et pédé ».

Tragédie cristeros : le 22 juin 1929, le Vatican « s’arrangeait » avec le gouvernement mexicain

Et signait des « accords de paix » – ce qui fut vécu par de nombreux catholiques comme une trahison – aux conséquences sanglantes.
Il demandait aux Indiens catholiques, qui s’étaient légitimement révoltés face au gouvernement socialiste et franc-maçon violemment antichrétien, de déposer les armes, sous peine d’excommunication !

Continuer la lecture de « Tragédie cristeros : le 22 juin 1929, le Vatican « s’arrangeait » avec le gouvernement mexicain »

Inauguration de la Grande Mosquée de Toulouse : l’imâm algérien veut un califat pour la « communauté supérieure »

La Grande mosquée de Toulouse

Trouvé sur l’Observatoire de l’islamisation : La Grande mosquée de Toulouse dite d’Empalot va être inaugurée en grande pompe ce samedi 23 juin  prochain.  Financée avec les contributions de l’Algérie qui pourchasse les chrétiens, à hauteur de 213 000 euros et celui du Koweït pays bailleur de fond des groupes djihadistes, pour 131 000 euros. Le terrain avait été vendu par la mairie UMP-LR de Jean-Luc Moudenc à un prix qui avait scandalisé les professionnels locaux de l’immobilier. 

Un article de Robert Langlois fait le point sur ce coup de pouce foncier :

Continuer la lecture de « Inauguration de la Grande Mosquée de Toulouse : l’imâm algérien veut un califat pour la « communauté supérieure » »

Justice : 7 trafiquants de drogue remis en liberté, faute de magistrat pour les juger

Libérés… faute de juge ! Le tribunal correctionnel de Pontoise (Val-d’Oise) a été contraint de libérer sept prévenus qui comparaissaient mardi 19 juin pour trafic de stupéfiants, faute d’avoir trouvé un magistrat pour les juger, a appris franceinfo auprès du parquet de Pontoise, jeudi, confirmant une information d’Europe 1.

« La juge qui devait à l’origine présider l’audience était dans l’impossibilité d’assurer cette charge pour des raisons médicales », explique le procureur. Problème : aucun magistrat du siège n’a été en mesure de la remplacer. « En plus des quatre postes de magistrats déjà vacants au sein de l’institution, certains fonctionnaires sont en arrêt maladie et d’autres à temps partiel », détaille Europe 1. La radio précise que l’affaire était « trop complexe » pour être reprise au pied levé par d’autres magistrats. Le parquet a donc dû solliciter un renvoi, afin que les prévenus soient jugés ultérieurement.

Continuer la lecture de « Justice : 7 trafiquants de drogue remis en liberté, faute de magistrat pour les juger »

C’était un 21 juin 1973

à Paris : meeting du mouvement « Ordre nouveau » (né en 1970) contre l’immigration sauvage.

Les trotskystes de la Ligue communiste, constituées en commandos armés, se heurtent aux forces de police et mettent à sac le siège du mouvement nationaliste, rue des Lombards.

Les jours suivants, le régime profitera de ces incidents pour dissoudre Ordre nouveau (qui ne s’était pourtant pas heurté à la police) ainsi que la Ligue communiste (qui était déjà la reconstitution d’un groupe dissous et qui se reconstituera ensuite).

Quelques images des affrontements :

Immigration : le pape François fait de nouvelles déclarations immigrationnistes

Si beaucoup de clercs gardent la tête sur les épaules concernant l’invasion migratoire et le danger de l’islam, le pape François continue ses déclarations larmoyantes et immigrationnistes. Un repoussoir pour les patriotes sincères qui s’intéressent à la religion.

Le pape François critique dans une interview à Reuters l’administration Trump pour sa politique de séparation des parents migrants de leurs enfants à la frontière avec le Mexique et estime que l’Europe est menacée par un « hiver démographique » sans immigration.

Ni le populisme, ni les « psychoses » ne peuvent résoudre les problèmes migratoires mondiaux, déclare dans une interview à Reuters le pape François, qui critique à la fois le président américain Donald Trump et l’Union européenne.

Continuer la lecture de « Immigration : le pape François fait de nouvelles déclarations immigrationnistes »

Vrai film d’horreur en Suède : les accusant de « racisme », le migrant syrien massacre ses voisines

« Un migrant syrien de 26 ans a poignardé mortellement sa voisine 130 fois et grièvement blessé la soeur de la victime à Vetlanda, en Suède.

L’origine de cet acte de violence particulièrement brutal serait lié au fait que la voisine de ce migrant était « trop bruyante ». Mais durant son procès, l’auteur des faits a assuré qu’il croyait que la victime avait « fait une remarque raciste » durant une conversation.

Durant la nuit du 20 février, les soeurs s’étaient barricadées dans leur salle de bain d’où elles se sont excusées à plusieurs reprises.

« C’est trop tard » leur a répondu le meurtrier.

La soeur survivante a fait la morte après avoir été poignardé tandis que l’homme coupait la tête de l’autre femme, frappant son corps de 130 coups de couteau. […]

Elle est actuellement suivie dans un hôpital psychiatrique en raison de tendances suicidaires depuis les faits. »

Avec les « migrants », plus besoin de voir des films d’horreur, la réalité suffit !

Source Info Wars Europe via BreizAtao

Bruno Le Maire se couche : « la plupart des entreprises françaises ne pourront pas » rester en Iran

PSA IRAN
PSA a confirmé par un communiqué « avoir commencé le processus de suspension des activités de ses coentreprises, afin de se conformer à la loi américaine d’ici le 6 août 2018 »

Depuis l’annonce du retrait des États-Unis de l’accord nucléaire iranien et la volonté de Donald Trump de rétablir des sanctions contre Téhéran, il est désormais interdit pour les entreprises de faire des affaires avec l’Iran, sous peine de sanctions financières de Washington.

En effet, le retrait US de l’accord entraîne le rétablissement immédiat des sanctions qui avaient été levées en conformité avec le Plan global d’action conjoint (JCPOA) signé le 14 juillet 2015. Le Trésor américain a donné un délai de 90 à 180 jours aux entreprises américaines pour mettre fin à leurs activités en Iran.

« Ployant face à la décision de Washington de rétablir les sanctions contre Téhéran et l’extraterritorialité de la justice américaine, le ministre français de l’Economie a fait savoir que « la plupart » des entreprises françaises « ne pourront pas » rester en Iran, selon le ministre français de l’Economie Bruno Le Maire qui s’exprimait ce 19 juin sur RMC,
Continuer la lecture de « Bruno Le Maire se couche : « la plupart des entreprises françaises ne pourront pas » rester en Iran »

C’était un 20 juin…

cliquer pour agrandir

840 : – dans une île voisine d’Ingelheim, mort de l’empereur Louis Ier le Pieux (dit parfois « le débonnaire »). Comme Charlemagne, son père, il avait partagé son trésor, ses livres et ses vêtements entre ses fils, les églises et les pauvres. Toute sa vie en guerre contre ses héritiers, il aura pourtant été un roi bienfaisant. Ce grand astronome découvrit une comète en 837.

– Les Vikings remontent pour la première fois la Seine jusqu’à Rouen.

1899 : au cours d’une réunion publique patronnée par la Ligue de la Patrie française, Henri Vaugeois annonce le lancement de l’Action française.

1930 : le nationaliste roumain Corneliu Codreanu constitue, au sein de la Légion de l’Archange Michel, un mouvement politique : la « Garde de Fer »humanité-pacte-soviétique, qui obtient en 1935 17% des voix et 66 députés, devenant la troisième force roumaine.

1940 : après l’autorisation allemande pour la reparution légale de L’Humanité, le numéro 1 devait paraître le 23 vers midi ; mais, sur ordre de Vichy, la police française intervient en vertu du décret-loi de septembre 1939, interdisant la parution du quotidien.

Evian (groupe Danone) déraille et met en scène l’homosexualité sur ses bouteilles

La célèbre marque d’eau minérale vient de produire plusieurs modèles de bouteille, pour sa communication.

L’un d’eux propose en illustration ce qui ressemble à un duo d’homosexuels se promenant main dans la main comme si tout était normal.

Banalisation ? Promotion de ce qui a presque toujours et partout été considéré comme un grave vice, voire (jusque dans les années 90 en France) comme une maladie mentale ?
Envie d’en finir avec le modèle familial traditionnel, pourtant socle de la société ?

Photo censurée de l’objet du délit

Suite à la pluie de commentaires étonnés ou légitimement choqués, Evian a répondu qu’elle n’avait « pas vocation à faire la promotion de quiconque » (et pourtant…), ajoutant qu’elle était « ouverte et respectueuse de tout un chacun et représentative de la société sans barrière. »
Argument léger, auquel on pourrait répondre de façon taquine qu’il existe de tout dans la société (y compris, en poussant sa logique, des zoophiles ou des meurtriers par exemple).

Le gouvernement espagnol veut que le corps de Franco quitte son mausolée

Les gauchistes aiment déterrer les morts : ils s’en sont donné à cœur joie pendant la guerre d’Espagne ou pendant la Révolution française…

Près de Madrid, le général Franco, qui avait sauvé l’Espagne du communisme, avait fait ériger un majestueux mausolée, dans le Valle de los Caïdos (« vallée de ceux qui sont tombés »).
Il avait voulu ce bâtiment impressionnant, surmontée d’une immense croix, en mémoire des morts de la guerre civile (1936-1939) et en signe de réconciliation nationale : les corps de milliers de combattants des deux côtés y reposent.
Le Caudilllo y fut aussi enterré.

Mais, paradoxalement, plus on s’éloigne de cette période, plus la gauche est revendicative et haineuse.
On apprend aujourd’hui que « déjà approuvé par la chambre des députés, le retrait de la dépouille de l’ancien dictateur Francisco Franco du mausolée de la Valle de los Caidos, près de Madrid, est une priorité pour le nouveau gouvernement socialiste de Pedro Sanchez. »
Une priorité gouvernementale !
Incapable de répondre aux besoins – nombreux et graves – de l’Espagne, son gouvernement se cantonne à des combats idéologiques aussi surréalistes que mesquins.

Trump sur la crise migratoire : « Nous ne voulons pas que ce qui est arrivé à l’Europe nous arrive »

Donald Trump s’est invité dans le début de crise politique en Allemagne, alors que le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer a menacé ce 18 juin de fermer les frontières allemandes faute d’un accord européen à la fin juin. « Nous ne voulons pas que ce qui arrive en Europe avec l’immigration nous arrive à nous », a fait savoir le dirigeant américain le 18 juin sur Twitter, brandissant l’exemple européen pour défendre sa politique de tolérance zéro sur l’immigration clandestine à la frontière.
Continuer la lecture de « Trump sur la crise migratoire : « Nous ne voulons pas que ce qui est arrivé à l’Europe nous arrive » »

Nice a changé

Il y a quelques décennies, c’était le berceau du « Service d’ordre légionnaire » et des milliers de militants nationalistes y prêtaient serment à la Révolution nationale, après avoir défilé aux flambeaux, au seul cri de « France ! »…

Maintenant, voici ce qu’on peut y voir, comme ici dans le quartier de l’Ariane, vendredi :

cette prière publique était organisée à l’initiative de l’UOIF (proche des Frères musulmans).

Madrid veut ôter les barbelés des clôtures de Ceuta et Melilla – avec Schengen, la France va souffrir encore davantage

Après un coup de main d’associations immigrationnistes soutenues par Soros et par les médias, l’Espagne vient d’accueillir le bateau Aquarius, chargé de plus de 600 migrants, alors qu’il attendait près des frontières… africaines.

Maintenant, le tout nouveau ministre espagnol de l’Intérieur, le socialiste Pedro Sanchez, a assuré jeudi qu’il ferait « tout son possible » pour que soient retirés les barbelés des clôtures de Ceuta et Melilla, deux enclaves espagnoles au Maroc.
A Ceuta et Melilla, de hautes clôtures avaient été érigées pour endiguer l’invasion de hordes de clandestins sub-sahariens ; ce qui ne suffit pas toujours d’ailleurs, quand elles sont prises d’assaut par des centaines d’hommes qui en plus, blessent des policiers en forçant cette frontière :

Le Premier ministre explique que parfois les clandestins peuvent se blesser avec les barbelés en ne respectant pas l’interdiction de passer. C’est un peu le principe du barbelé…

En tout cas, à cause des accords de Schengen, les migrants africains qui vont pénétrer en Espagne facilement à cause des cosmopolites au pouvoir, pourront ensuite se répandre ailleurs, notamment en France, sans qu’on puisse les empêcher…