Le renseignement français pensait recruter Merah un mois avant qu’il ne passe à l’action

Avec ce précieux témoignage, on apprend que le renseignement intérieur comptait recruter Merah parce qu’« Il n’entretient aucune relation avec un réseau terroriste, il a un profil voyageur » (sic!). On apprend également, que suite à l’assassinat des deux militaires par le terroriste, la hiérarchie du renseignement n’a pas écouté ce responsable toulousain, pour se concentrer sur la piste de l’extrême-droite ! Un fiasco…

 L’ex-patron du renseignement intérieur toulousain a raconté lundi devant la cour d’assises de Paris où comparait le frère du jihadiste Mohamed Merah que sa direction centrale imaginait recruter le tueur au scooter, un mois avant qu’il ne passe à l’action en mars 2012.

C’est après un voyage de Mohamed Merah au Pakistan, entre août et octobre 2011, que la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) avait voulu voir le jeune Toulousain pour parler de son parcours afghan. Le jeune homme, fiché comme son frère Abdelkader par les services depuis 2006, avait déjà fait l’objet d’une enquête après son arrestation le 22 novembre 2010 à Kandahar par la police afghane. Convoqué le 14 novembre pour un « débriefing préventif », Mohamed Merah est alors interrogé par deux spécialistes parisiens. Mais rien de suspect ne ressort des deux heures trente d’entretien.
Continuer la lecture de « Le renseignement français pensait recruter Merah un mois avant qu’il ne passe à l’action »

Détente : le PS va licencier la moitié de ses effectifs

Après avoir annoncé qu’il compte se séparer de son siège parisien, le PS va devoir, pour rééquilibrer son budget, se séparer de la moitié de ses effectifs.

Les salariés du PS connaîtront le sort qui leur est réservé dans huit jours. Mardi 24 octobre, le Parti socialiste convoque un comité d’entreprise extraordinaire à l’issue duquel, selon des informations du Monde, il pourrait se séparer de 50 à 70 personnes. Soit au moins la moitié de ses effectifs. “Nous étions 120 salariés. Une vingtaine est déjà partie depuis un an, avec des démissions ou des départs à la retraite. Il en reste donc une centaine. Et on va devoir se séparer de la moitié ou plus… La situation est explosive”, raconte un cadre du parti, contacté par le quotidien du soir.

Continuer la lecture de « Détente : le PS va licencier la moitié de ses effectifs »

Expulsion des clandestins condamnés : Le Monde rappelle à l’ordre Macron

A noter : la croûte horrible au dessus de la cheminée et le tapis dernière génération

Alors que Jupiter s’adonnait à un exercice de communication hier soir sur TF1, il a voulu envoyer un message de sympathie à la droite en déclarant : « Je souhaite que tout étranger en situation irrégulière qui commet un acte délictueux soit expulsé ». Une mesure de bon sens puisque les clandestins, sans même avoir commis de crime, sont par nature en situation irrégulière dans notre pays. Le Monde, journal de la bonne conscience républicaine, s’empresse de reprendre Macron et de nous expliquer pourquoi, cette mesure ne sera jamais appliquée.

« Je souhaite que tout étranger en situation irrégulière qui commet un acte délictueux soit expulsé », a déclaré le chef de l’Etat, lors de son entretien télévisé, dimanche 15 octobre. En clair, Emmanuel Macron a validé une demande constante de la droite et de l’extrême droite : l’application unilatérale de la « double peine ».

Continuer la lecture de « Expulsion des clandestins condamnés : Le Monde rappelle à l’ordre Macron »

C’était un 16 octobre…

1730 : mort d’Antoine Laumet, dit Antoine de Lamothe-Cadillac.

Fondateur en 1701 de la ville de Détroit (Michigan), gouverneur de la Louisiane de 1713 à 1716, et gouverneur de la ville de Castelsarrasin de 1722 à 1730, il est une personnalité importante mais controversée de la Nouvelle-France.

Né en 1658, il mène une vie d’aventure outre-Atlantique, où son ascension sociale lui vaut soutiens autant qu’inimitiés.
Il débarque en Acadie en 1683 et connaît alors un destin extraordinaire.
Continuer la lecture de « C’était un 16 octobre… »

Testament de Marie-Antoinette, reine de France assassinée par les républicains un 16 octobre

Le 16 octobre 1793, à 4H30 du matin, soit 8 heures avant son exécution, la Reine rédige sa dernière lettre, à l’adresse de la sœur de Louis XVI, Marie-Elisabeth.
Ce sera son testament.

«C’est à vous, ma soeur, que j’écris pour la dernière fois : je viens d’être condamnée non pas à une mort honteuse, elle ne l’est que pour les criminels, mais à aller rejoindre votre frère, comme lui, innocente, j’espère montrer la même fermeté que lui dans ces derniers moments.

Je suis calme comme on l’est quand la conscience ne reproche rien ; j’ai un profond regret d’abandonner mes pauvres enfants : vous savez que je n’existais que pour eux et vous, ma bonne et tendre sœur. Vous qui avez, par votre amitié, tout sacrifié pour être avec nous, dans quelle position je vous laisse! J’ai appris, par le plaidoyer même du procès, que ma fille était séparée de vous. Hélas! la pauvre enfant, je n’ose pas lui écrire, elle ne recevrait pas ma lettre ; je ne sais même pas si celle-ci vous parviendra : recevez pour eus deux ici ma bénédiction. J’espère qu’un jour, lorsqu’ils seront plus grands, ils pourront se réunir avec vous, et jouir en entier de vos tendres soins. Continuer la lecture de « Testament de Marie-Antoinette, reine de France assassinée par les républicains un 16 octobre »

Le syndrome de la femme débordée

[Tribune libre de Christine Dol]

« Après le succès qu’a eu l’idée de « charge mentale », terme utilisé par les féministes et repris par la dessinatrice Emma (avec sa BD « fallait demander »), nous avons vu que pour résoudre le problème des femmes beaucoup souhaitent changer l’homme : mais s’il est nécessaire que la femme accepte sa responsabilité avec intelligence et humilité, il semble tout autant nécessaire qu’elle accepte de se changer elle-même, en s’adaptant. Nous vivons une époque complexe dans laquelle beaucoup de femmes dévouées se sentent dépassées alors que la modernité offre tout, tout de suite et facilement.

Continuer la lecture de « Le syndrome de la femme débordée »

Messe du 19e Dimanche après la Pentecôte (textes et commentaires)

« Les Juifs ont refusé de prendre part au festin de noces. Aussi c’est vers les Gentils que les Apôtres et l’Église, remplis de l’Esprit-Saint aux fêtes de la Pentecôte, se sont tournés. L’union béatifique que désigne ce festin de noces est annoncée, préparée et en quelque sorte commencée par la communion sacramentelle. »

Dom G. Lefebvre

Continuer la lecture de « Messe du 19e Dimanche après la Pentecôte (textes et commentaires) »

Harvey Weinstein, ou les contradictions de la révolution sexuelle

L’auteur met en lumière toutes les contradictions qu’il y a autour de cette affaire qui prend une tournure internationale. Pauline Mille, pour Reinformation.tv, dénonce l’hypocrisie du « milieu », la comédie des starlettes, et les contradictions de ces produits de la révolution sexuelle.

Les dizaines de femmes témoignant de la frénésie sexuelle du producteur Harvey Weinstein sèment une petite révolution à Hollywood. Le scandale révèle les contradictions d’un système qui prétend régenter la morale politique, comme l’ont rappelé ses récentes campagnes anti-Trump.

Harvey Weinstein n’est pas n’importe qui dans le cinéma américain. Les Etats-Unis ne pratiquent pas le cinéma d’auteur et le producteur y a le dernier mot, the final cut, pour décider d’un film. Ceux de Weinstein ont collectionné soixante oscars, notamment pour Shakespeare in Love, The Artists, Pulp Fiction, Kill Bill, Le discours d’un roi. Cannes lui a donné aussi sa palme d’or pour Sexe, mensonges et vidéo, et les Bafta anglais l’ont aussi récompensé. Il avait le nez, le sens des affaires, celui du cinéma, n’hésitait pas à investir. Bref, une pointure admirée et redoutée.

Continuer la lecture de « Harvey Weinstein, ou les contradictions de la révolution sexuelle »

C’était un 14 octobre…

Détail de la célèbre tapisserie de Bayeux (XIe siècle), représentant la bataille d’Hastings.

1066 : bataille d’Hastings.
L’assaut est donné par le ménestrel (successeur des bardes) du roi, le fameux Taille-Fer. Les troupes de Guillaume le Conquérant, duc de Normandie, remportent la victoire sur Harold II, dernier roi anglo-saxon. La conquête de l’Angleterre par les Normands commence.
Le duc de Normandie étant vassal du roi de France, l’Angleterre le sera donc aussi. En théorie…

1702 : victoire du duc de Villars, à la bataille de Friedlingen, sur les Impériaux du prince de Bade. En cas de défaite, l’Alsace était perdue.
Continuer la lecture de « C’était un 14 octobre… »

Allemagne : un jihadiste ne sera pas jugé pour complicité de meurtre…

Harry Sarfo dans une vidéo de propagande du groupe terroriste

… Parce qu’il a déjà été condamné à trois ans de prison pour être parti en Syrie… En effet, le terroriste repenti Harry Sarfo, s’était rendu d’avril à juin 2015 en Syrie. A son retour, il devient une icône médiatique en dénonçant ce qu’il a vécu dans les rangs du groupe État Islamique. Le Washington Post est venu mettre à mal cette image en diffusant une vidéo incriminant Sarfo.

L’enregistrement (voir ci-dessous) à visée propagandiste date de la prise de Palmyre par les troupes de Daech en mai 2015. Harry Sarfo y apparaît brièvement à bord d’une voiture, portant la bannière du califat autoproclamé. Il traîne également deux prisonniers syriens entravés et aurait plus tard participé à leur exécution, sans qu’il soit possible de déterminer s’il appuie ou non sur la détente de son arme. Harry Sarfo avait précédemment affirmé qu’il n’avait jamais tué personne en Syrie.


Aujourd’hui nous apprenons, qu’en vertu d’une première condamnation à trois de prison pour appartenance à un groupe terroriste, et pour lui éviter une double sanction, l’Allemagne ne  jugera pas Sarfo pour son implication dans l’exécution de 6 prisonniers à Palmyre.

Angleterre : suppression de « Avant – Après Jésus Christ » pour ne pas « offenser » les musulmans

Bientôt en France ?
Pour ne pas heurter les musulmans ou pour faire plaisir aux laïcards ?

« le Telegraph rapporte que de plus en plus d’écoles suppriment les références « Avant Jésus-Christ » et « Après Jésus-Christ » sur les frises chronologiques notamment, afin de ne pas heurter « les non-chrétiens » (traduction non orwelienne : les musulmans).

B.C., Before Christ, « avant Jésus-Christ ». A.D., Anno Domini, « dans l’année du Seigneur ». Ces termes ne serviront donc plus de repères pour les écoliers anglais. On parlera désormais de B.C.E.(Before Common Era), « avant l’ère commune » et C.E., « ère commune ». Une folie de plus, puisque de surcroit, la naissance de Jésus demeure l’événement historique qui sert de repère.

Continuer la lecture de « Angleterre : suppression de « Avant – Après Jésus Christ » pour ne pas « offenser » les musulmans »

Il y a 100 ans, à Fatima, le miracle de la « danse du soleil »

[Livres sur Fatima ici]

Le 13 octobre 1917, dans la campagne portugaise, 70 000 personnes assistaient médusées à l’un des plus grands miracles du XXe siècle.

Ce jour-là, environ 70 000 personnes, provenant de toutes les régions du Portugal, se rassemblent à la « Cova da Iria » (champ près de la localité de Fatima). Depuis plusieurs semaines circule la nouvelle de l’apparition de la « Dame » et du miracle qu’elle a promis d’accomplir. Au milieu de citoyens ordinaires se trouvent aussi des nobles, des ingénieurs, des médecins, des notaires et, évidemment, des journalistes et des photographes.

Du ciel, complètement couvert par les nuages, tombe une pluie incessante. François, Jacinthe et Lucie (les trois petits bergers auxquels la Vierge apparait depuis 5 mois) arrivent, accompagnés de leur famille.
Continuer la lecture de « Il y a 100 ans, à Fatima, le miracle de la « danse du soleil » »

Sécurité rentière : la « tourelle », le radar qui contrôlera tout sur les routes

Il fait partie du projet de loi de finances 2018 : pour continuer à améliorer le contrôle des infractions, le gouvernement va faire déployer un nouveau radar multifonctions. Dans les faits, cette « tourelle » pourra presque tout contrôler.

Ceinture, dépassement, smartphone, vitesse, distance de sécurité, plaque d’immatriculation, passage aux feux rouges… le futur radar baptisé « tourelle » pourra, en théorie, contrôler presque toutes vos infractions. Prévu dans le projet de loi de finances 2018, c’est-à-dire le premier budget du quinquennat Macron, cet appareil d’un nouveau genre va progressivement arriver sur nos routes. 455 radars « tourelles » doivent être déployés sur le territoire d’ici fin 2018. Nom de code : Mesta Fusion.

Cette tour, plus haute et plus fine que les radars fixes traditionnels, s’ajoute au déploiement de radars urbains qui viendront se greffer, comme leur nom l’indique, au mobilier des villes. Mais c’est bien le radar « tourelle » qui concentre toute l’attention. Dans les faits, toutes les fonctions de ce nouvel appareil ne seront pas utilisées. Si l’on en croit le document du gouvernement, ce dispositif de contrôle sera « installé dans une tourelle fixe afin de contrôler le franchissement des feux rouges, la vitesse ou le franchissement des passages à niveau ».

Source

L’UE somme l’Italie de s’expliquer concernant la prise de mesures pour ralentir le flux de migrants

Alors que l’Italie a posté des navires militaires au large des côtes libyennes pour décourager les candidats à l’immigration clandestine et aider les garde-côtes locaux à empêcher le départ des migrants, le Conseil de l’Europe estime qu’il y a un grave risque de violation des droits de l’homme de ce fait et demande des explications.

Une lettre adressée le 28 septembre dernier au ministre de l’Intérieur Marco Minniti par le commissaire aux droits de l’homme du Conseil, Nils Muiznieks, publiée mercredi, affirme que les migrants poussés à retourner vers la Libye encourent un « risque réel » de tortures ou de traitements inhumains.
Continuer la lecture de « L’UE somme l’Italie de s’expliquer concernant la prise de mesures pour ralentir le flux de migrants »