Dimanche de la Sexagésime – textes et commentaire

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel, tel que le connaissaient nos ancêtres), suivis de commentaires.

Résultat de recherche d'images pour "Christ parable sower"

« Dans les chants de la messe, mêmes accents de détresse mais aussi de confiance que dimanche dernier. L’Épître a été choisie à cause de la station à Saint-Paul-hors-les-murs ; c’est un des plus beaux morceaux de saint Paul : on y sent passer toute l’âme du grand apôtre. L’Évangile de la semence montre Dieu à l’œuvre dans le monde comme un semeur de bon grain, mais dit aussi les conditions nécessaires pour que ce bon grain porte en nous tout son fruit. ».

Dom G. Lefebvre

COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

Continuer la lecture de « Dimanche de la Sexagésime – textes et commentaire »

Le point sur le cas Matzneff (et les complaisances auxquelles on ne s’attendait peut-être pas)

Matzneff à la télévision, content de lui et de sa vie.

Voici un petit résumé si vous n’êtes pas très au fait de cette affaire assez révélatrice.

Gabriel Matzneff, écrivain maintenant âgé de 83 ans, est depuis quelques semaines dans la tempête médiatique. En effet, on lui reproche enfin des actes ignobles envers des jeunes filles – pourtant notoires et étalés par lui-même dans ses livres. On en entend en revanche beaucoup moins parler d’un autre aspect des mœurs, encore plus choquant…

Pendant des décennies Matzneff a séduit des jeunes filles, de préférence vierges, usant de sa grande différence d’âge et de son petit prestige, pour profiter d’elles et les débaucher.
Un aspect particulièrement répugnant du bonhomme est que, se présentant comme un homme profondément spirituel, il mêle incessamment à ses actes, dans les pages où il les décrit, des considérations « mystiques » de tonalité chrétienne. En plus d’être blasphématoire, cela manifeste un haut degré de perversion non seulement morale mais intellectuelle. Cet homme esclave de la chair présente son vice comme quelque chose de noble, et son attitude comme « aristocratique ».

Pendant des décennies Matzneff a bénéficié de la complaisance, voire de la bienveillance des mondes littéraire, médiatique et politique (même de « droite »).
Continuer la lecture de « Le point sur le cas Matzneff (et les complaisances auxquelles on ne s’attendait peut-être pas) »

De la viande achetée 3,8 € le kilo aux éleveurs est revendue 42,10 € en supermarché

Même en tenant compte de la chaîne de la viande, c’est difficilement justifiable.

« « On n’est pas considérés », c’est ainsi que Nicolas Mazilly résume la situation.
L’éleveur, installé à La Rochepot, en Côte-d’Or, a de plus en plus de mal à boucler ses fins de mois. Il est d’autant plus amer qu’il voit les bénéfices que d’autres font sur son travail. Il montre la photo d’un tournedos vendu au rayon boucherie d’une grande surface de l’agglomération de Dijon.

Continuer la lecture de « De la viande achetée 3,8 € le kilo aux éleveurs est revendue 42,10 € en supermarché »

Immigration : les trois énormes mensonges de Marlène Schiappa


« […] il convient de revenir sur les énormes contre-vérités proférées [lundi 10] par Marlène Schiappa. On nage dans le grotesque, en prenant le peuple français pour le plus demeuré de la planète ! J’espère pour elle qu’elle ne croit pas un seul mot de ce qu’elle dit et qu’elle se contente de répandre la bonne parole, en bon petit soldat de la Macronie.

Car pour déclarer en 2020, alors que l’ex-ministre de l’Intérieur nous prédit une quasi-guerre civile dans les cinq ans, que l’immigration est encore une chance pour la France, il faut oser !

Les mensonges officiels sur les chiffres de l’immigration sont devenus la norme. Tout est maquillé, falsifié, avec des études minutieusement alambiquées pour que les citoyens restent dans l’ignorance la plus totale.

L’exécutif  ment sur le nombre d’immigrés, refuse de chiffrer le coût de l’immigration et nie l’échec flagrant de l’intégration.

Et quand Marlène Schiappa se réfère à Hervé Le Bras pour  nier la réalité du Grand Remplacement, on sombre carrément dans le comique, bien que le sujet soit gravissime, puisque c’est une tragédie historique qui se prépare.

 

Continuer la lecture de « Immigration : les trois énormes mensonges de Marlène Schiappa »

L’agriculteur qui a tiré sur un voleur, remis en liberté

Devant l’indignation populaire, la justice fait enfin preuve d’un peu de mansuétude pour ce Français qui n’a fait que se défendre après plus de 40 cambriolages et 30 plaintes sans effet… Espérons que la condamnation reste symbolique.

Trouvé sur France Bleu : « La cour d’appel de Reims a ordonné ce jeudi 13 février la remise en liberté sous contrôle judiciaire de Jean-Louis Leroux, cet agriculteur marnais mis en examen pour « tentative d’homicide volontaire » et placé en détention provisoire le 3 février. L’exploitant est accusé d’avoir tiré sur un homme de 19 ans, soupçonné de lui avoir volé du carburant sur son exploitation dans la nuit du 31 janvier au 1er février, à Ambrières dans la Marne. Le pronostic de la victime a été engagé. Continuer la lecture de « L’agriculteur qui a tiré sur un voleur, remis en liberté »

Documentaire exceptionnel : « Goulag – Une histoire soviétique »

Disponible au visionnage sur le site d’Arte pour encore deux mois (jusqu’au 10 avril), ce documentaire en trois parties consacré au système répressif et concentrationnaire soviétique est exceptionnel. Exceptionnel, car en dépit de l’ampleur, de la violence et de la durée de cet esclavage contemporain, les réalisations sur le sujet sont rares. Exceptionnel par les images d’archives et la compilation de témoignages qui s’enchaînent de manière chronologique pour effleurer presque intégralement l’histoire du système concentrationnaire rouge. Des goulags des Solovki, en passant par les mines de la Kolyma aux grands projets soviétiques (canaux, routes, chemins de fer etc..), le réalisateur Patrick Rotman nous propose un voyage dans l’enfer de l’Archipel du goulag, selon le titre d’un grand livre de Soljénitsyne. (1ère partie : ici, 2ème partie : ici, troisième partie : ici

« Avec des témoignages et des archives exceptionnels, cette série documentaire déroule, de 1917 à la fin des années 1950, l’histoire d’un continent encore méconnu : le système concentrationnaire soviétique qui constitua le coeur caché de l’empire. Premier volet : les origines, de 1917 à 1933.

Acronyme russe formé en 1930 à partir des mots « Administration centrale des camps », le Goulag, phénomène majeur du XXe siècle, demeure pourtant largement méconnu. Créés dès 1918, les camps soviétiques connaissent dans les années 1930, avec la terreur stalinienne, et jusqu’à la mort du tyran en 1953, un développement exponentiel qui fait d’eux le cœur économique et politique caché du régime. Ignoré, puis nié pendant des décennies et rapidement occulté par le pouvoir russe après la chute de l’URSS, ce système concentrationnaire qui a brisé les existences de millions de déportés a été dénoncé et décrit au fil du temps par nombre de ses victimes, aux premiers rangs desquelles l’ancien officier de l’Armée rouge, devenu prix Nobel de littérature, Alexandre Soljenitsyne. Continuer la lecture de « Documentaire exceptionnel : « Goulag – Une histoire soviétique » »

Il y a 200 ans : l’assassinat du duc de Berry

La mort du duc de Berry, tableau d’Edouard Cibot, 1829.

Il y a tout juste 200 ans, le 13 février 1820, le duc de Berry, neveu du roi Louis XVIII et fils cadet du comte d’Artois (futur Charles X), tombait sous le poignard de Louis Pierre Louvel, un ouvrier bonapartiste qui voulut éteindre en lui la race des Bourbons.

Espoir de la dynastie des Bourbons, le duc de Berry rendra l’âme dans la nuit en prince chrétien en ne cessant d’implorer la grâce de son assassin. Ce fut un terrible coup pour le camp royaliste légitimiste.

Toutefois, la volonté de mettre définitivement fin à la branche aînée des Bourbons par ce meurtre se révélera un échec, puisque naîtra le 29 septembre suivant un fils posthume au duc de Berry : celui que Lamartine célébrera comme « l’Enfant du Miracle » dans son Ode sur la naissance du Duc de Bordeaux.

13 février : le bombardement de Dresde, une démonstration d’éthique démocratique

Dans la ville de Dresde, joyau architectural, s’étaient réfugiés pas moins de 750 000 civils qui avaient fui devant l’invasion de l’armée soviétique et campaient dans les parcs, sur les trottoirs, dans les rues. Chacun se sentait en sécurité puisque Dresde n’était pas une cible militaire, c’était une ville hôpital qui pouvait se vanter de posséder 25 grandes installations médicales. La ville ne fabriquait pas de matériel de guerre, et par conséquent était laissée sans défense.

Mais, ce 13 février 1945, les démocraties anglaise et américaine commencent le plus brutal bombardement de la 2e Guerre mondiale (exceptées les bombes atomiques sur le Japon).
7 000 tonnes de bombes incendiaires sont larguées sur Dresde et des dizaines de milliers d’hommes, femmes, vieillards, enfants meurent (entre 200 000 et 400 000 tués), souvent brûlés au phosphore, dans des souffrances terribles.

La destruction de cette ville ne répondait pas à des objectifs militaires ou économiques mais s’inscrivait dans une logique de terrorisme, hors de toute morale, visant à ébranler le moral des Allemands.

Plus précisément :
Continuer la lecture de « 13 février : le bombardement de Dresde, une démonstration d’éthique démocratique »

Bombe à retardement : l’Égypte a plus de 100 millions d’habitants

L’explosion de cette bombe couplée à l’immigrationnisme de nos gouvernants pourraient faire sombre l’Europe sous une nouvelle vague migratoire.

Trouvé sur France Info : « Le chiffre s’est affiché mardi 11 février sur le compteur électronique de l’Agence égyptienne pour les statistiques : 100 millions. Cent millions d’habitants pour l’Egypte, le plus peuplé des pays arabes – le troisième du continent africain après l’Ethiopie et le Nigéria.

Paupérisation de la société, accroissement des tensions sociales : depuis la dévaluation de la monnaie égyptienne, en 2016, les difficultés économiques s’accumulent et la croissance démographique les amplifie. L’inflation, en particulier, a drastiquement diminué le pouvoir d’achat des familles. Le pays a de plus en plus de mal à absorber une telle surpopulation, qui représente pour certains démographes une véritable bombe à retardement. Continuer la lecture de « Bombe à retardement : l’Égypte a plus de 100 millions d’habitants »

La taxe foncière pourrait exploser en 2026

Une information inquiétante pour les propriétaires. Dans l’espoir que le gouvernement d’alors fasse preuve de bon sens et ne répercute par intégralement l’augmentation des valeurs cadastrales sur le montant de la taxe foncière.

Trouvé sur BFM : La réforme promet d’être explosive, avec peut-être des gagnants mais certainement des perdants. L’article 146 de la loi de finances 2020 a acté la révision générale des valeurs cadastrales. Ces valeurs servent de base pour calculer la taxe foncière, un impôt local payé par les propriétaires. Une valeur est donnée aux logements en fonction de leur degré de confort. Le fisc applique ensuite à cette valeur théorique plusieurs taux d’imposition (celui de la commune, de l’intercommunalité et du département). Il existe par ailleurs des exonérations ou des réductions du montant, par exemple en fonction des revenus du contribuable, en raison d’un handicap ou de l’âge du contribuable. Continuer la lecture de « La taxe foncière pourrait exploser en 2026 »

Obsèques de Roger Holeindre : le journaliste Frédéric Martel confond salut scout et « signe nazi »

Cet énergumène est présenté par « France » « Culture », où il sévit, comme « écrivain, chercheur et journaliste ».

A l’occasion des funérailles de Roger Holeindre, voici ce que cet ignare gauchiste a osé pondre sur Twitter. Ca en dit long sur le sérieux, la compétence et les obsessions de ces individus qui, bien que minoritaires, tiennent le monde de la culture et des médias en France.

L’image contient peut-être : 3 personnes, texte

« Rost », l’antiraciste le plus raciste de France, par Olivier Piacentini

L’image contient peut-être : 1 personne, texte qui dit ’vous regardez la télé, c'est toujours les mêmes sur n'importe quelle chaîne, c'est toujours les Blancs, les Blancs, les Blancs! ROST RAPPEUR SUD RADIO, 7 FÉVRIER 2020’

Tribune libre de l’essayiste Olivier Piacentini (ses livres ici) :

« Devant un Morandini au supplice, le rappeur Rost s’est lâché sur Cnews. Jean Messiha ? Un sale Egyptien. Joachim Son-Forget ? Si ce n’était le Coronavirus, il vaudrait mieux le renvoyer en Chine…
Il n’est de bon « racisé » que ceux qui geignent à longueur de temps sur la France prétendument raciste.
Les autres, ceux qui remercient la France, ce sont des traîtres à la cause. Pour quelqu’un qui a fondé « Banlieues Actives », une association de promotion des jeunes issus de la diversité, c’est la classe…

Continuer la lecture de « « Rost », l’antiraciste le plus raciste de France, par Olivier Piacentini »