Capitalisme : Standard & Poor’s lance l’« indice des valeurs catholiques »

S&P 500 Catholic Values Index au 27 août 2015Les capitalistes n’aiment les catholiques que pour faire de l’argent. Cet indice n’est probablement qu’un attrape-nigaud pour plumer les pigeons cathos de leurs économies. Depuis son lancement le 10 août, il est déjà en baisse (voir ci-dessus).

Dans un communiqué, Standard & Poor’s explique que cet indice S&P 500 Catholic Values Index sera constitué de firmes « dont les pratiques respectent les règles de l’investissement socialement responsable édictées par la Conférence des évêques des Etats-Unis ». Seront exclues, de fait, les entreprises qui ont des activités liées à l’avortement ou à la contraception, à la production de contenus érotiques ou pornographiques, mais aussi à l’armement et à la recherche liée aux cellules souches… Autant de critères retenus par la Conférence des évêques.

Source

Scandale : cela fait des années que l’État paye 40 fois le prix du médicament pour soigner la DMLA

Depuis 2007, un seul médicament est autorisé à soigner cette maladie de l’œil (DMLA) qui peut rendre aveugle : le Lucentis, également fabriqué par Roche, et vendu beaucoup plus cher que l’Avastin. « Au départ le prix de l’Avastin était de l’ordre d’une trentaine d’euros, alors que celui du Lucentis était de 1.200 euros l’injection » détaille Michaël Assouline, ophatalmologiste et directeur du centre Iéna-Vision à Paris.

Pire : le Lucentis est le premier poste de remboursement pour la Sécu. Rien qu’en 2013, il a coûté 430 millions d’euros. Pourtant, Avastin et Lucentis bien sont identitiques. « Il s’agit bien d’une molécule dont l’objet est le même, explique Michaël Assouline, « mais pour une raison commerciale le laboratoire a préférer déléguer la commercialisation à sa compagnie sœur Novartis à des tarifs différents » accuse t-il.

Situation de monopole

Lire la suite

Etats-Unis : double assassinat raciste antiblanc

Un afro-américain, frustré par son licenciement d’une chaîne locale de Virginie, a assassiné en direct, à coups de révolver, une journaliste et un caméraman blancs. Il a filmé le massacre.

Justifiant son acte par un long texte décousu et victimaire, Vester Lee Flanagan ne cache pas sa haine du Blanc et son délire de persécution en tant que noir et homosexuel…
Chez lui, un drapeau arc-en-ciel, symbole du lobby homosexuel : il n’a pas été question de l’interdire, contrairement au drapeau sudiste dans une autre affaire il y a quelques mois.

Barack Obama et Hillary Clinton (candidate Démocrate à sa succession) n’ont rien trouvé de mieux que de relancer leur obsession visant à désarmer les honnêtes citoyens (dont les armes sont déclarées) pour le plus grand bénéfice des gangsters (dont les leurs ne le sont pas).

Source

Dédicace à Paris

On peut aussi acquérir les livres de cet auteur ici.
Il était invité sur Radio Courtoisie ces jours-ci dans une émission écoutable en ligne ici (2e moitié de la première partie).

dedicacemeuniere

 

C’était un 27 août 1793 : l’insurrection contre-révolutionnaire de Toulon

Les Fédéralistes, qui avaient pris le pouvoir local aux Jacobins lors d’une insurrection, sont supplantés par les royalistes, bénéficiant du soutien de la flotte toulonnaise (restée majoritairement fidèle au roi).

Les insurgés se sont rebellés à l’annonce de la reprise de Marseille par les Républicains et de la répression sanglante qui s’en est suivie, et seront soutenus par les Britanniques et d’autres.

Ils feront proclamer Louis XVII (le très jeune fils de Louis XVI)  roi de France et hisser le drapeau blanc à fleur de lys.
Les Républicains feront le siège de la ville, et le jeune Napoléon s’y illustrera contre les royalistes…
Lire la suite

Suisse : une politicienne socialiste veut garder les réfugiés, « même terroristes »

Un rabbin : « c’est une bonne nouvelle que l’islam envahisse l’Europe »

rav-touitounote : Machia’h est un mot que les juifs talmudistes utilisent pour « Messie ». Pour de nombreux rabbins, le vrai messie est le peuple juif lui-même. Dans leur tradition Edom désigne l’Europe.

Windows 10 : véritable logiciel espion

Si vous êtes actuellement sur Windows 7 ou 8, votre ordinateur devrait vous proposer de passer gratuitement sur Windows 10. De même si vous achetez un PC neuf, le système d’exploitation sera, dans 90% des cas, le nouveau système d’exploitation de Windows. Pourtant Windows 10 est un véritable espion, à tel point que l’équivalent de la CNIL en Suisse ouvre une procédure contre Microsoft. Voici les recommandations de la CNIL pour paramétrer votre logiciel et ainsi limiter la collecte d’informations de la part de Microsoft : http://www.cnil.fr/documentation/fiches-pratiques/fiche/article/regler-les-parametres-vie-priveede-windows-10/

Voici les point d’alerte à retenir sur Windows 10 :

  • Par défaut, « lorsque vous vous connectez à Windows grâce à un compte Microsoft, Windows synchronise certains de vos paramètres et de vos données avec les serveurs Microsoft« , dont « l’historique de votre navigateur, vos favoris et les sites web que vous avez ouverts » ainsi que « les noms et mots de passe pour la sauvegarde de vos applis, sites web, borne portables et réseau Wi-Fi« . Pour désactiver ce transfert vers les serveurs de Microsoft, il faut penser à se rendre dans la section « Comptes de Paramètres / Paramètres de synchronisation ».
  • « Windows génère un identifiant publicitaire unique pour chaque utilisateur d’un appareil. Votre identifiant publicitaire peut être utilisé par les développeurs d’applications et les réseaux publicitaires pour proposer des publicités plus pertinentes » ;
  • « Lorsque le dispositif de cryptage est activé, Windows chiffre automatiquement le disque dur sur lequel Windows est installé et génère une clé de récupération. La clé de récupération de BitLocker pour votre appareil est automatiquement sauvegardée en ligne dans votre compte Microsoft OneDrive » (en clair, si vous utilisez l’outil de chiffrement fourni par Microsoft, Microsoft conserve la clé chez lui, et pourra donc la mettre à disposition de toute autorité publique qui demande par voie légale à y avoir accès) ;
  • Lire la suite

25 août 1270 : mort de Saint Louis.

Saint Louis en route vers l’Egypte

Le roi de France Louis IX était âgé de 56 ans.

C’était au cours de la 8e croisade (sa seconde). Il espérait convertir le sultan de Tunis au christianisme et le dresser contre le sultan d’Égypte. Les Croisés s’emparèrent facilement de Carthage mais l’armée fut victime d’une épidémie. Louis IX mourut le 25 août sous les remparts de Tunis, de dysenterie vraisemblablement (de peste selon certains). Son corps fut étendu sur un lit de cendres en signe d’humilité, et les bras en croix à l’image du Christ.

Sacre de Saint Louis

Considéré comme un saint de son vivant, Louis IX fit l’objet d’une vénération dès sa mort. Des miracles étaient réputés avoir lieu sur le passage de sa dépouille et un service d’ordre dut être mis en place près de son tombeau pour canaliser la foule de ceux qui venaient implorer son intercession.

Le XIIIe siècle reste dans l’histoire comme le « siècle d’or de Saint Louis ».
La France, centre des arts et de la vie intellectuelle, y atteint son apogée aussi bien économiquement que politiquement, mais aussi quant au degré de perfection de sa civilisation, dont nous sommes à présent loin…

Saint Louis commandait la plus grande armée et dirigeait le plus grand royaume d’Europe. Sa réputation de sainteté et de justice était déjà bien établie de son vivant et on le choisissait régulièrement comme arbitre pour régler les querelles entre grands d’Europe. Le roi était considéré comme le primus inter pares (le premier parmi ses pairs).

Saint Louis est généralement considéré comme le modèle du prince chrétien.

Quelques livres à son propos ici.

Source : Thibaut de Chassey

Reims : un homme menace « d’égorger les passagers d’un train »

Selon le site de L’Union , dimanche en fin de matinée à la gare de Reims, un voyageur a été arrêté par la police après avoir tenu des propos quelque peu « inquiétants.
Le journal rapporte que l’individu, qui était dans un train assurant la liaison entre Strasbourg – Roissy-Charles-de-Gaulle, a verbalement menacé le personnel de bord du restaurant, en affirmant qu’il allait « égorger » des passagers!
Un contrôleur, qui se situait près de l’homme, lui a demandé son billet. N’étant pas en règle, le jeune homme âgé d’une vingtaine d’années l’a menacé , avant de lâcher  :« Je vais tout faire exploser. La France entendra parler de moi. Je vais tous vous égorger ».
Quelques heures seulement après le drame évité de justesse dans le Thalys, ces menaces ont été prises très au sérieux.
L’agent SNCF a réussi avec quelques passagers à le maîtriser et l’isoler. Il n’avait aucune arme sur lui.

Après avoir été placé en garde à vue au commissariat central de Reims, il aurait été examiné aujourd’hui par un expert psychiatre. Son identité est en cours de vérification.
Selon les premiers éléments fournis à nos confrères, l’individu « ne jouit manifestement pas de toutes ses facultés mentales. Après son arrestation, le TGV a pu repartir en direction de l’aéroport de Roissy. »

Le parquet décidera des suites judiciaires à donner en fonction des résultats de l’expertise.

Source

Hongrie (vidéo) : des « réfugiés » qui hurlent « Allahu Akhbar ! » …

migrants2Scène filmée le mois dernier en Hongrie.

On entend à plusieurs reprises ces faibles et malheureux « migrants » brailler « Allahu Akhbar », le cri de ralliement islamiste (notamment à 0’40) :

C’était un 24 août : le massacre de 76 hommes au Grand Bornand

Histoire d’équilibrer un peu le travail de mémoire, penchons-nous sur cet épisode sanglant où des Français (a priori) tirèrent sur des Français, membres de la Milice (service d’ordre qui se voulait le fer de lance de la Révolution nationale).


Le cimetière, improvisé et sans précisions, où beaucoup de touristes croient se recueillir sur les tombes de résistants.

« Au matin du samedi 19 août 1944, des miliciens savoyards incorporés dans la Franc-Garde, depuis l’ordre de mobilisation lancé par Joseph Darnand, quittent leur cantonnement annécien de La Commanderie par la route d’Albertville. Dans la nuit, les chefs départementaux Yves Barbaroux et Jacques Chambaz ont rencontré les chefs de la Résistance : les francs-gardes se rendent avec les honneurs de la guerre, ils conservent leurs armes et seront traités en prisonniers de guerre.

A Saint-Jorioz, au milieu d’un grand rassemblement de maquisards (toute résistance étant alors impossible), les francs-gardes sont désarmés à l’exclusion des chefs qui conservent leur pistolet. Pressentant sans doute la suite des évènements, le franc-garde Lambotin se tire une balle dans la tête. Les captifs sont poussés dans des camions et sous bonne garde, par Faverges et Thônes, conduits au Grand-Bornand. Là, ils sont entassés jusqu’au grade de chef de dizaine, sous les combles de la salle paroissiale, les officiers, toujours en possession de leurs armes, étant conduits dans une pièce au 2ème étage du même bâtiment.

Lire la suite

C’était un 23 août : la prise de Rome par Alaric

 Le 24 août 410, Alaric, roi des Wisigoths, fâché que l’empereur Honorius n’eût pas versé le tribut demandé, s’empare de Rome.
Pendant trois jours, ses troupes vont piller et massacrer à qui mieux mieux.
Alaric lui-même enlève une princesse promise à un grand destin,
Galla Placidia !

Certes, depuis de nombreuses années, la Ville éternelle était délaissée par l’empereur d’Occident au profit de Ravenne et n’était plus que l’ombre d’elle-même. L’événement n’en revêt pas moins une grande importance symbolique aux yeux des intellectuels de l’époque, tel saint Augustin.
Lire la suite

22 août 1914 : mort au front d’Ernest Psichari,

à l’âge de 31 ans. Ce jeune écrivain était le petit fils d’Ernest Renan.

Il rejetta tôt les idées exprimées par le milieu de la bourgeoisie intellectuelle dreyfusarde de sa jeunesse.
Au pacifisme succéda la ferveur nationale, au culte du moi celui de la communauté enracinée, au rationalisme la ferveur des sentiments.
Même s’il n’a pas laissé une œuvre très importante, Psichari est, par sa personnalité, ses préoccupations, ses aspirations morales et son engagement, emblématique d’une jeunesse exaltée dont fit aussi partie Charles Péguy par exemple.
Lire la suite

C’était un 21 août…

1670 : à saint Denis, oraison funèbre d’Henriette d’Angleterre où Bossuet prononce sa fameuse phrase « Madame se meurt ! Madame est morte ! »
L’auditoire éclata en sanglots d’après Voltaire. (extrait de l’oraison ici)

1803 : exilé en Angleterre depuis 1801, le breton Georges Cadoudal débarque à Biville pour reprendre les armes contre Napoléon. Il sera capturé le 9 mars 1804.

1936 : en Espagne, le navire de guerre Almirante Cervera reçoit le dernier message des assiégés franquistes du Cuartel de Simancas : « tirez sur nous, l’ennemi est à l’intérieur ! »

Trotsky : sa meilleure photo

1940 : à Mexico, dans sa retraite pourtant puissamment gardée, l’ancien chef de l’Armée rouge Léon Trotsky (Bronstein) est assassiné au pic à glace par l’agent stalinien Ramon Mercader.

1966 : à Pékin, le comité central du Parti communiste réclame une « grande révolution culturelle prolétarienne ». Des milliers de jeunes défilent à travers la ville en brandissant le Petit livre rouge. Ces « gardes rouges » s’attaquent aux églises, détruisent les maisons dites bourgeoises. C’est le début d’une période catastrophique pour la Chine. Plusieurs millions de morts.

Lire la suite



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)