Le palmarès de la famille d’Adama Traoré

Adama Traore est un immigré africain de 24 ans mort en 2016 lors d’une interpellation par la gendarmerie (qui le connaissait déjà pour de « petits délits »). Depuis, une mobilisation immigrée et gauchiste perdure et réclame la condamnation des gendarmes concernés.

Attention, cette liste ne prétend pas être exhaustive, que personne ne se vexe :

C’est probablement l’« enrichissement culturel » dont parlent les immigrationnistes / remplacistes.

Haine des Blancs : le message incroyable de Ben & Jerry’s

Si l’hystérie et la haine de l’homme blanc s’emparent des pays occidentaux les plus cosmopolites, ce n’est pas sans la complicité de la presse progressiste et de certaines multinationales. Par idéologie et afin de se faire de la publicité à peu de frais, beaucoup de grandes marques dans divers secteurs de l’économie ont affiché leur soutien aux émeutiers d’Amérique. Mais le – mauvais – glacier américain Ben & Jerry’s va plus loin et encourage dans un message transpirant le fanatisme, à détruire la prétendue « suprématie blanche ».
Ce fabriquant de produits immangeables appelle à la destruction de l’Occident sans que cela ne suscite aucune réaction des professionnels de l’indignation… Plus aucun amoureux de la France ne doit acheter, sous aucun prétexte, les glaces de ces antifas.

Traduction : « Le meurtre de George Floyd est le résultat d’une brutalité policière inhumaine perpétuée par une culture de la suprématie blanche. Nous devons démanteler (détruire) la suprématie blanche »

USA : les antifas attaquent un homme en fauteuil roulant (video)

Les « antifas » sont les mêmes dans tous les pays et sont vraiment la lie de l’humanité.

Très peureux, ils ne passent à l’attaque que lorsqu’ils estiment les risques à peu près nuls.
Les voici en action aujourd’hui à Portland, en marge d’une manifestation pour George Floyd :

En 2017, une autre video les avait immortalisés s’en prenant à un homme handicapé – un vétéran –, lors d’une manifestation anti-Trump :

Tribune : hystérie anti-blanche dans le monde occidental

Depuis le décès à Minneapolis de Georges Floyd, le monde occidental assiste à des scènes d’hystérie savamment organisées par une élite cosmopolite.

Rappelons d’abord les faits servant prétexte à cette hystérie : Georges Floyd a été interpellé par la police qui avait été appelée par un commerçant car Floyd avait payé avec un faux billet.
L’interpellation en elle-même semble assez brutale, un policier posant son genou sur le cou de Floyd, bien que celui-ci se plaignît de ne pas pouvoir respirer. Il faut signaler ici qu’il n’est pas certain que la mort de Floyd découle de cette interpellation, le début de l’enquête allant plutôt en sens inverse : en effet, l’autopsie du corps montre que Floyd n’est pas mort de strangulation ou asphyxie, mais du fait de sa contention au sol, combinée avec des problèmes de santé et une intoxication potentielle.
Continuer la lecture de « Tribune : hystérie anti-blanche dans le monde occidental »

Campements sauvages de Gitans : les gendarmes ont peur, les agriculteurs résistent (video)

Les Gitans n’ont pas peur des gendarmes.
Il est notoire en province que c’est même le contraire : par peur des représailles, les gendarmes évitent toute confrontation avec les « gens du voyage », mais savent être fermes quand il faut coller des prunes aux Français qui ont le double tort de n’être défendus par aucune communauté et d’être solvables.
Un ami nous confiait avoir vu près de chez lui un Gitan déambuler sur un parking devant des gendarmes avec un fusil, sans que ceux-ci ne sortent de leur voiture.

Ce petit reportage illustre bien ce scandaleux phénomène : on y voit des Gitans vouloir s’installer de force sur un terrain privé avec leurs caravanes et leurs belles voitures. La France est pourtant truffée (toutes les communes de + de 5000 habitants et beaucoup de communes plus petites) d’aires d’accueil qui leur sont réservées (!) et où l’on fournit souvent eau et électricité « gratuitement »…

Dans le petit reportage ci-dessous, on voit que les gendarmes ne s’opposent pas à une installation sauvage chez quelqu’un, ils râlent mais se laissent marcher dessus, peu importe le respect de la loi.
Ce sont des agriculteurs du coin qui doivent intervenir pour empêcher cette invasion et toutes les nuisances écologiques et sécuritaires qui en découleraient !
Les gendarmes ne retrouvent toujours pas leur courage et se contentent d’essayer d’éviter un affrontement violent entre Gitans et agriculteurs…
On notera que le chef de ce groupe de Gitan, « Milo », homme grossier et violent qui n’hésite pas à hurler et menacer devant les gendarmes alors qu’il viole une propriété privé est « médiateur pour les Gens du voyage auprès du Conseil de l’Europe »… C’est donc l’un des plus diplomates de la tribu…

Bref, ce problème qui se répète chaque jour en France est emblématique de l’attitude du Régime vis-à-vis des Français, citoyens de seconde zone sur leur terre.

► A lire, sur le même thème :
Un paysan incarcéré pour avoir tiré sur des Gitans qui le volaient encore

USA : des Blancs de gauche s’agenouillent devant des Noirs

La notion d’ethnomasochisme illustrée

Quand nous écrivons régulièrement que la Gauche est une maladie mentale, qu’« antiracisme » est un mot codé pour « antiblanc », nous le pensons vraiment.

Jetons un coup d’œil aux Etats-Unis, en proie à soubresauts à connotation raciale violents. Des Blancs s’agenouillent devant des Noirs et se repentent pour ce qu’auraient fait leurs ancêtres :

Ils tomberaient de haut s’ils découvraient la réalité complexe de l’esclavage…

En France aussi, la propagande délirante des médias et de l’école qui – tout en prétendant qu’il n’y a pas vraiment de peuple français ou de race – font comprendre aux Français que leurs ancêtres sont des salauds, porte des fruits. Et des événements comme la mort de Georges Floyd récemment, montés en épingle, sont utilisés avec succès sur les plus naïfs ou les plus émotifs :

Un message parmi d’autres sur facebook

ONU, OMC, OMS, UE : la coupable complaisance avec le Régime chinois, par Olivier Piacentini

China anniversary: Beijing celebrations mark 70 years of Communist ...

Tribune libre de l’essayiste Olivier Piacentini (ses livres ici).

« Depuis deux décennies, la Chine connait une progression extraordinaire de son économie.
Sa croissance a connu, à partir de son admission à l’OMC, un véritable boom : inférieur à 2000 milliards de dollars en 2001, son PIB a dépassé les 7000 milliards en 2011, puis 13000 milliards en 2017…
La présence de la Chine parmi les membres de l’OMC lui a évidemment ouvert les portes des marchés de consommateurs occidentaux, a multiplié le délocalisations d’usines sur son territoire, bref, a été la condition sine qua non de sa puissance actuelle.
Parmi les conditions de son entrée, la Chine se devait de respecter un traitement identique des produits étrangers et nationaux, de mettre fin au dumping, de respecter les droits de propriété intellectuelle et de libéraliser les services. Or, on voit bien que sur ces quatre points, la Chine a multiplié les manquements à ses obligations.
Continuer la lecture de « ONU, OMC, OMS, UE : la coupable complaisance avec le Régime chinois, par Olivier Piacentini »

Black Lives Matter : 4 policiers touchés par balle lors d’une fusillade à St Louis (vidéo)

Les émeutes raciales américaines encouragées par les antifascistes et beaucoup de grandes sociétés cotées (Apple, Nike, Twitter etc…) sont de plus en plus violentes. Cette nuit, quatre policiers ont été touchés lors de violents échanges de tirs à St Louis (Missouri).


Continuer la lecture de « Black Lives Matter : 4 policiers touchés par balle lors d’une fusillade à St Louis (vidéo) »

USA : bavure policière, émeutes et données raciales tues par les médias

A Minneapolis (Minnesota), un Afro-américain du nom de George Floyd est mort en début de semaine suite à une bavure policière (mais a priori pas directement asphyxié aux dernières nouvelles).
Or, le policier mis en cause étant blanc, il n’a pas fallu longtemps pour qu’un vaste mouvement d’indignation et de colère dévie vers un discours afro-victimaire et pernicieusement anti-blanc, du genre « les Noirs sont persécutés », propos entendu dans les banlieues afro-américaines (sans unanimité toutefois) et chez les médias de gauche.

Depuis plusieurs jours des émeutes et des pillages ont lieu dans plusieurs grandes villes des Etats-Unis, réunissant des Noirs et des gauchistes.

Il convient donc, histoire de remettre tout ceci en perspective, de rappeler quelques statistiques officielles (source) :

Ou encore ces chiffres (pour les anglophones) :

Et quelques cas :

► Dallas, 2016 : Tony Timpa a été asphyxié par la police durant son arrestation. Il hurla « vous allez me tuer », et c’est ce qui s’est passé. Alors qu’il gisait sans vie, les officiers, hilares, balançaient des blagues. Pas d’émeute, pas d’emballement médiatique. Vous n’avez même jamais entendu son nom. Il était blanc.

► Mesa, 2016 : Daniel Shaver se fait abattre par un officier de police alors qu’il était à genou, coopératif, en train de supplier pour sa vie. L’officier a été acquitté, a pu réintégrer ses fonctions et toucher une pension de 2500$/mois. Idem, pas d’émeute, pas d’emballement. Daniel était blanc.

► Juillet 2017, Minneapolis : l’officier de police Mohamed Noor (droite) abat d’une balle dans la poitrine Justine Damond.
Celle-ci, désarmée et pieds nus, venait d’appeler la police pour signaler un possible viol.  En avez-vous entendu parler ?
Y-a-t-il eu des émeutes d’humanistes, à Minneapolis ou ailleurs ?

Mais le Figaro, par exemple, préfère parler d’anecdotes comme… celle-ci :

Cette propagande scolaire et médiatique porte les fruits attendus chez  certaines catégories de personnes :

Les Etats-Unis vont classer la mouvance « antifa » comme terroriste

« Antifa » (voir ici) est le terme par lequel se désigne l’extrême-gauche violente dont le principal combat est la lutte par tous les moyens – en particulier les plus lâches et les plus vils – contre ce qui ressemble de près ou de loin à un patriote. Ce sont des purs traîtres à leur peuple et généralement la lie de la société.
En France, ces nervis bénéficient depuis plusieurs décennies de la complaisance des médias, de la plupart des gouvernements et de la justice rouge (voire de la police), mais aiment à se présenter comme rebelles voire comme victimes quand cela les arrange (cf affaire Méric).

antifa-copie-1

Mais aux Etats-Unis, leurs exactions ne passent plus :

« Les Etats-Unis vont désigner les Antifas comme organisation terroriste »

« Cette déclaration a été faite dans le contexte des manifestations qui se poursuivent et ont dégénéré dans plusieurs villes des États-Unis suite au décès de George Floyd, un Afro-Américain mort après une interpellation musclée.

La veille, Trump a déclaré que ce sont «des extrêmes gauches» qui étaient responsables des violences qui ont cours à Minneapolis et s’est dit prêt à y envoyer des troupes pour faire face aux émeutes.

«Ces gens sont antifas, il y a beaucoup d’extrêmes gauches, de mauvaises personnes et il faut leur apprendre qu’ils ne peuvent pas faire ça», avait-il alors déclaré. » (source)

Le débat Zemmour / Onfray (video)

De Henri Ménestrel :

« Un débat de qualité, plutôt rare à la télévision, entre Eric Zemmour qui n’est plus à présenter et Michel Onfray, philosophe de gauche « souverainiste », populiste et libertaire.

Nous ne pouvons commenter tout et reprendre tous les points discutables mais notons tout de même que sur la question de l’identité nationale, Onfray est assez flou, pour ne pas dire confus, mais c’est normal, c’est le cas d’ailleurs de la totalité de la classe politique (gauche et « droite »).
Zemmour est beaucoup plus juste, reprenant en fait le discours toujours tenu par les nationalistes français : la France est « un territoire, un peuple, une civilisation », osant même dire que ce peuple est blanc et cette civilisation chrétienne.
Il y a encore un peu de chemin, mais c’est heureux de l’entendre et surtout que de nombreux Français guère éveillés et guère formés puissent l’entendre.

C’est peut-être un détail mais Onfray affirme – croyant peut-être faire une concession au réel (politiquement incorrect), car il reste athée et antireligieux – que « l’Europe est judéo-chrétienne ». Zemmour ne le contredit pas mais cette notion de judéo-christianisme est absurde, historiquement et théologiquement. La civilisation française est (ou plutôt fut) chrétienne, et le judaïsme moderne (c’est-à-dire celui d’après la venue du Christ, le judaïsme rabbinico-talmudique) n’y a pas contribué. Il est vrai qu’une large part de la « droite », même « nationale », commet cette erreur, par manque de réflexion et peut-être par intérêt. Bref.

On notera que le souverainisme de Michel Onfray est limité, voire bizarre :
« l’heure de la puissance est terminé pour la France, il n’y aura de puissance pour la France que dans l’Europe » affirme-t-il (vers 51min40), reprenant en fait le discours d’abandon et la rhétorique sophistique des européistes.

C’est un homme sincère et qui n’est pas sectaire (et assez humble : il peut admettre se tromper et évoluer), mais sur le plan politique cela reste confus et incohérent ; n’oublions pas qu’il est de gauche. Certes une gauche spéciale, mais très minoritaire et dont « l’heure de la puissance » est passée il y a très longtemps. »

Manifestation nationaliste à Budapest contre la « criminalité tzigane » après le meurtre de deux jeunes

avec le chef de l’équipe nationale de football.

Le 22 mai à Budapest, un jeune Hongrois fêtait ses 16 ans en compagnie d’un ami de 21 ans et du frère de ce dernier. Ils ont croisé le chemin de jeunes Gitans. Une altercation a éclaté après un court échange verbal. Les assaillants, au nombre de sept, tous connus par la police pour des faits de violence et d’usage de drogue, ont passé à tabac les trois jeunes Hongrois, les frappant au sol à la tête et au torse et les poignardant. Deux d’entre eux en sont morts.

DSC 9102

Lu chez le VisegradPost :

« Plusieurs milliers de personnes se sont réunies jeudi 28 mai à Budapest pour rendre hommage aux deux jeunes victimes massacrés vendredi dernier par un jeune Tzigane. Mais la manifestation avait également une dimension politique. Le mouvement nationaliste Mi Hazánk (Notre Patrie) de László Toroczkai s’est associé à cette manifestation de deuil en organisant une marche entre le siège de la représentation des Roms (ORÖ) et la place Deák, dénonçant la criminalité tzigane et la dégradation de la sécurité publique en Hongrie.

Continuer la lecture de « Manifestation nationaliste à Budapest contre la « criminalité tzigane » après le meurtre de deux jeunes »

Les « Écrits céliniens » de Robert Faurisson

C’est après la mort de Robert Faurisson que les éditions Akribeia ont décidé d’éditer ce recueil de textes du célèbre professeur, visant à réhabiliter pleinement Louis-Ferdinand Céline, l’écrivain maudit du XXe siècle au style inimitable, et qui fut injustement calomnié après guerre.

Le premier chapitre porte sur Bardamu, le héros du principal roman de Céline, Voyage au bout de la nuit. Ce n’est pas un hasard si le livre commence sur ce personnage de roman car il semble bien que pour comprendre Céline, il faut comprendre Bardamu avec son voyage où il allait passer de Charybde en Scylla : dès le début, le héros du voyage est sur un champ de bataille de la première guerre mondiale où les balles sifflent et la mort fauche… Incontestablement, cela expliquera pourquoi Céline sera du côté des pacifistes dans les années 30.

La suite du livre visera à expliquer et même justifier les prises de position de l’écrivain controversé. Faurisson s’emploiera à justifier les titres des pamphlets, notamment Bagatelles pour un massacre : le massacre dont il est question, c’est la deuxième Guerre mondiale dont on sent les prémices en 1937 tant les bellicistes soufflent sur les braises et que Céline prévoit avec justesse qu’elle s’annonce comme une boucherie, et qu’il faut donc éviter :

« Il nous faut le répéter, jamais ce titre n’a signifié que Céline préconisait un quelconque massacre des juifs. En réalité, le massacre en question était celui qui allait se produire de 1939 à 1945 (avec, ensuite, l’horreur du traitement infligé aux vaincus par les vainqueurs).
Continuer la lecture de « Les « Écrits céliniens » de Robert Faurisson »

Le catastrophique Pierre Moscovici nommé à la tête de Cour des comptes

Ça promet.
Le voici recyclé, comme un bon cadre du Système, à la tête de la Cour des comptes, lui qui en matière économique (il fut ministre de l’Économie), a toujours été lamentable. Mais au moins il n’embêtera pas ceux qui l’ont nommé là, à propos des comptes dont ils sont responsables.

Election européennes : Pierre Moscovici ne sera pas tête de liste ...

Pierre Moscovici est un vieil apparatchik socialiste, né de parents communistes juifs qui, à peine émigrés en France, ont cherché à la détruire par leur militantisme rouge.
Pierre fut toute sa vie politicien ou bureaucrate, selon les moments.
Cet homme très antipathique est un militant euro-mondialiste acharné, anti-national au possible ; il sévit en France même, en tant que député et ministre, pendant longtemps, avant de se retrouver en haut de la machine eurocratique comme commissaire à l’Economie.

Mais en plus de son idéologie odieuse, il faut signaler que l’homme est d’une incompétence crasse.
À la Commission européenne, Merkel, effarée par ce glandeur de compétition (qui n’a jamais vraiment travaillé, comme nous le laissions entendre), l’avait flanqué de deux adjoints allemands.

Bonne fête de Pentecôte ! (+ textes de la messe commentés)

pentecote2
La Ste Vierge et les apôtres recevant l’Esprit-Saint lors de la Pentecôte

La Pentecôte est l’une des plus grandes fêtes chrétiennes.

Elle commémore le don (promis par le Christ avant Son Ascension) de l’Esprit-Saint aux apôtres ; c’est la fondation de l’Église. Par suite, chaque chrétien est appelé à Le recevoir.

En grec, pentêkostê signifie « cinquantième », car l’événement est survenu cinquante jours après Pâques.

En France, avant la Révolution, la semaine qui suivait la Pentecôte était chômée.
Les autorités républicaines ont maintenant depuis des années en ligne de mire le lundi de Pentecôte, qui reste largement chômé.
Chrétien ou simplement Français non renié, il faut s’efforcer, autant que possible, de ne pas travailler ce lundi, ni d’acheter (pour ne pas faire travailler les autres, comme pour les dimanches et autres jours fériés).

« Venez, Esprit-Saint, remplissez les cœurs de vos fidèles et allumez en eux le feu de votre amour. » (Allélulia).

L’hymne de circonstance est bien sûr le Veni Creator (paroles en français en fin d’article) :

« L’envoi du Saint-Esprit sur les apôtres ouvre une ère nouvelle dans l’histoire du monde. « Envoyez votre Esprit, et vous renouvellerez la face de la terre » : l’Église est fondée et l’Esprit du Christ, donné d’une façon permanente à l’Église, agit en elle comme une force puissante ; c’est lui qui l’inspire et la dirige dans la prédication de l’Évangile et qui lui permet d’accomplir dans le monde, jusqu’à la fin des temps, l’œuvre de rédemption et de sanctification acquise par le Christ.
Le récit des Actes des apôtres rappelle les faits du jour de la Pentecôte ; il en indique déjà la signification et la portée universelle. La séquence de la messe décrit toutes les richesses de l’action de cet esprit, que Jésus avait promis à ses apôtres de leur envoyer. […] »

Dom G. Lefebvre

Pour lire la longue et belle introduction que Dom Guéranger propose pour cette fête, cliquer ici.

 

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER :
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

Continuer la lecture de « Bonne fête de Pentecôte ! (+ textes de la messe commentés) »