Suite à une nouvelle attaque immigrée, le maire de Londres veut bannir les… voitures

Le maire de Londres, Sadiq Khan.

Trois personnes ont été blessées à Londres après qu’un individu a foncé sur eux et sur le parlement britannique il y a quelques jours.
Les médias se sont empressés de présenter l’auteur de cette attaque terroriste comme de « nationalité britannique ». On apprit plus tard que c’était un immigré soudanais.

A présent, le maire de Londres, Sadiq Khan, déclare qu’il veut bannir les voitures de certains secteurs londoniens, aux alentours du parlement, suite à cette attaque… afin « d’apporter plus de sécurité aux citoyens et aux bâtiments ». (source)

Alors que l’immigration fait couler le sang en Europe, les élites cosmopolites proposent de bannir… les méchantes voitures !

Quelle hypocrisie…

Schiappa et Blanquer vont exiger des collèges et lycées que les cours d’éducation sexuelle soient bien mis en place

On a l’impression que Marlène Schiappa, « secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes » et auteur de livres pornographiques dont nous ne pouvons pas même retranscrire les titres, veut que les enfants finissent dans son état moral et mental…

Elle et le ministre de l’Education « nationale » Jean-Michel Blanquer (que certains estiment à tort traditionnel…) ont des priorités très particulières pour l’école

Voici ci-dessous ce à quoi peut ressembler un cours d’éducation sexuelle (et c’est bien sûr un des cas les moins choquants qui a été sélectionné par les caméras).
Peu importe que les enfants ne sachent plus lire et écrire, l’urgence est de détruire leur innocence et banaliser la sexualité…

Quand les Français réagiront-ils, alors qu’on touche maintenant à leurs enfants ?!

15 août : Assomption. Fête nationale française. Voeu de Louis XIII

L’Assomption désigne l’élévation aux Cieux de la mère du Christ, corps et âme.

La Sainte Vierge – qui selon la doctrine catholique, tient dans la Création une place si particulière – quitta ce monde d’une façon extraordinaire : son corps fut préservé de la corruption que connaissent les cadavres, tout comme son âme avait été préservée de la corruption du péché.

C’est la principale fête mariale. L’Assomption est un dogme.

En France, s’ajoute au 15 août le caractère de fête nationale, depuis Louis XIII.

Voyez ci-dessous, en comparant les origines des deux fêtes, comme on est loin du 14 juillet qui commémore la naissance mythologique de la République dans la haine et dans un bain de sang bien réels….

Continuer la lecture de « 15 août : Assomption. Fête nationale française. Voeu de Louis XIII »

Commentaires désactivés

Chers lecteurs,

nous manquons malheureusement de temps en ce moment pour bien vérifier que vos nombreux commentaires n’enfreignent pas les (iniques) lois restreignant la liberté d’expression.

Nous devons donc désactiver (pour les articles suivant ce message, sauf exception) la possibilité de laisser des commentaires, jusqu’à nouvel ordre.

Merci de votre compréhension !

La Rédaction

Le Français agressé en pleine rue à Issoire mi-juillet est décédé

Une morgue. DR

Cet artisan et président du club d’échecs de la ville a été massacré par des racailles, pour rien, comme de nombreux Français chaque mois.

Bien qu’il ait été attaqué à coups de ciseaux à la tempe,« les faits étaient délictuels et relevaient du tribunal correctionnel, ils pourraient, avec la mort de la victime, revêtir un caractère criminel. Et pourraient être requalifiés en violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. »
Que faut-il pour que la justice considère qu’il y a bien eu volonté d’homicide ?! Des tirs de bazookas ?
Sans parler du racisme anti-français présent la plupart du temps dans les agressions de rue..

Lu dans la Montagne :

« Plongé dans un profond coma depuis son agression, dans la nuit du 13 au 14 juillet dernier, rue du Pont à Issoire, Olivier Tomas, 46 ans, est mort à l’hôpital, mercredi soir.
Le quadragénaire avait été violemment frappé après s’être interposé entre un groupe de jeunes demandant des cigarettes avec insistance et les clients importunés, installés à la terrasse d’un bar.
Continuer la lecture de « Le Français agressé en pleine rue à Issoire mi-juillet est décédé »

Cédric Herrou coordonne les passages de clandestins avec un officier de gendarmerie d’origine nord-africaine

« Le passeur Cédric Herrou, affilié à l’extrême-gauche, organise le passage de migrants clandestins en étroite concertation avec la Gendarmerie, la préfecture des Alpes-Maritimes et le ministère de l’Intérieur.

Actif au sein l’association “Roya Citoyenne”, Herrou planifie l’infiltration du territoire français depuis plusieurs années, dans l’impunité la plus totale. Comme ici en juillet 2017, à Nice.

Infiltration organisée sous la supervision de la Gendarmerie

Continuer la lecture de « Cédric Herrou coordonne les passages de clandestins avec un officier de gendarmerie d’origine nord-africaine »

Anne Hidalgo transforme Paris en toilettes publiques ; ses urinoirs provoquent la colère des habitants


Anne Hidalgo, le délirant maire gauchiste de Paris, vient encore de frapper.
Elle a fait placer des urinoirs dans les rues, incitant ainsi les hommes à sortir leur sexe et se soulager devant tout le monde. Dans la video ci-dessous, c’est devant une école primaire, en plein sur un quai de l’île Saint-Louis !

A quand des « déféquoirs » sur les trottoirs, comme des litières pour chat !?

C’était un 12 août… Fort Chabrol

Cet épisode rocambolesque a tant marqué l’opinion qu’il a engendré une expression dans le langage courant.

Il débuta le 12 août 1899, après que le président du Conseil Waldeck-Rousseau décida d’engager des poursuites contre les dirigeants des ligues nationalistes, accusés de complot contre la sûreté de l’État.
Ce jour, les autorités firent arrêter des dizaines de nationalistes pour les traduire devant la Haute-Cour de justice, dont Paul Déroulède et les dirigeants de la Ligue des patriotes, ainsi que les chefs des Jeunesses royalistes.

Continuer la lecture de « C’était un 12 août… Fort Chabrol »

12e Dimanche après la Pentecôte – textes de la messe commentés

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel, tel que le suivaient nos aïeux), avec leur commentaire.

« En même temps qu’elle nous rappelle ce que doit être notre propre charité, miséricorde envers le prochain quel qu’il soit, la parabole du bon Samaritain évoque ce que fut celle du Christ à notre endroit (Év.). C’est la joie de l’Église de pouvoir prolonger auprès des hommes ce ministère de bonté, qui est aussi un ministère de gloire, capable de guérir les blessures du péché et de porter partout la vie divine autour de soi (Ép.).
Appuyée sur la médiation du Christ, la prière de l’Église monte confiante vers Dieu, comme celle de Moïse, sûre d’être exaucée quand elle implore la miséricorde divine en faveur de son peuple (Offert.)
»

Dom G. Lefebvre

&nbsp

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

Continuer la lecture de « 12e Dimanche après la Pentecôte – textes de la messe commentés »

10 août 1792 : naissance de la République dans un massacre

Depuis la fuite de Varennes, le roi Louis XVI et sa famille sont assignés à résidence au palais des Tuileries (aujourd’hui disparu), à l’ouest du Louvre.
La tension est vive et, excitée par Danton, une foule de sans-culottes se masse aux abords du palais.

La résidence royale est défendue par 900 gardes suisses et quelques centaines de gardes nationaux.
Louis XVI les passe en revue. Selon l’usage, les Suisses et les gardes nationaux crient : « Vive le roi ! ». Mais les artilleurs et le bataillon de la Croix-Rouge crient de leur côté :
Continuer la lecture de « 10 août 1792 : naissance de la République dans un massacre »

C’était un 9 août : Nagasaki, ou la guerre selon les démocrates

Le 9 août 1945, les Etats-Unis, champions de la Démocratie, lâchaient sur la ville japonaise de Nagasaki une bombe atomique.

Il s’agissait d’une politique de terreur destinée à faire plier plus vite l’Etat nippon (dont la défaite était en cours) – et à impressionner les rivaux soviétiques – en tuant ses civils.

Notons que depuis, les Etats-Unis ont bombardé régulièrement, un peu partout sur la planète – au motif de la défense des civils -, et qu’ils s’indignent que d’autres qu’eux puissent avoir l’arme atomique, alors qu’ils sont les seuls à l’avoir utilisée (par deux fois), sans même qu’il s’agisse de se défendre.

La première bombe A avait été lâchée sur Hiroshima trois jours plus tôt (entre 100 000 et 200 000 morts).

Nagasaki a été entièrement soufflée (au moins 60 000 morts).
Rappelons que cette ville était celle qui comptait le plus de catholiques japonais, et qu’elle avait été fondée pour eux. Un hasard ?

L’URSS en profita pour déclarer (enfin!) la guerre au Japon, et s’accaparer ainsi les îles Kouriles et Sakhaline.

Le préfet de police de Paris a menti sous serment devant les députés, yeux dans les yeux

Dans le cadre de l’affaire Benalla, le préfet de police de Paris Michel Delpuech avait lui-même été auditionné devant la commission d’enquête parlementaire, le 23 juillet. Dans une déclaration prononcée sous serment devant les députés, le chef de la police avait affirmé « ne pas vraiment connaître » le barbouze de l’Elysée, et tout au juste l’avoir rencontré « l’avant-veille ou trois jours avant le deuxième tour de la présidentielle ».

« Or, fin janvier, Delpuech a adressé une carte à son « cher ami » Alexandre Benalla pour le remercier d’avoir pris des photos de « quelques forces de l’ordre » autour du couple présidentiel, comme le révèle Le Canard enchaîné dans son édition de mercredi. Cette carte aurait été retrouvée lors de la perquisition d’Alexandre Benalla. » (source)

Diversité à Paris : le passager d’un bus égorgé pour avoir protesté contre une incivilité

« D’après un témoin, un cycliste a tenté de monter à vélo dans un bus de la ligne 255, ce mercredi vers 7 heures, à porte de Clignancourt. Un passager, âgé de 50 ans, s’en est plaint. Le cycliste a alors sorti un couteau et l’a planté dans la gorge de sa victime.

« Un passager était offusqué de la présence de l’homme avec son vélo, explique une source policière au Parisien. Le cycliste a sorti un couteau, l’a poignardé et a touché la carotide. »

Continuer la lecture de « Diversité à Paris : le passager d’un bus égorgé pour avoir protesté contre une incivilité »

7 août 1932 : « loi des épis » et génocide ukrainien

holodomor_v1Le 7 août 1932, le gouvernement de l’URSS promulgue une loi qui punit de dix ans de déportation, voire de la peine de mort, « tout vol ou dilapidation de la propriété socialiste », y compris le simple vol de quelques épis dans un champ.

Cette « loi des épis » survient alors que les campagnes soviétiques connaissent un début de famine du fait des réquisitions forcées par le pouvoir et de la « dékoulakisation » (élimination des paysans considérés comme riches).

On estime qu’en Ukraine, au moins six millions de paysans vont mourir de faim dans les mois suivants, de par la responsabilité des autorités communistes.
Cette « Grande famine » (« Holodomor », « extermination par la faim » en ukrainien), intentionnellement entretenue et amplifiée par Staline (qui s’appuyait sur de nombreux cadres soviétiques juifs – d’où un ressentiment longtemps tenace des Ukrainiens envers cette communauté) est assimilée à un génocide par la plupart des historiens ainsi que par les Ukrainiens.