Des « réfugiés » syriens vont en vacances… en Syrie !

réfugiés syriens – photo d’illustration
« Ce n’est pas nouveau (Valeurs actuelles l’avait déjà signalé en 2016), mais ce n’en est pas moins scandaleux. Selon des médias allemands, des réfugiés syriens retourneraient dans leur pays pendant les vacances. Le ministre de l’Intérieur menace de les déchoir de leur statut de réfugié en Allemagne.

Rappelons que l’Allemagne a accueilli, depuis 2011, près de 780.000 Syriens censés fuir à la fois le régime de Bachar el-Assad et les islamistes de Daech. Que certains d’entre eux puissent revenir en vacances dans leur pays d’origine prouve, sans doute, que la situation n’est plus, pour eux, si dangereuse et incite à s’interroger sur les véritables raisons qui les ont poussés à demander le statut de réfugié.

Continuer la lecture de « Des « réfugiés » syriens vont en vacances… en Syrie ! »

C’était un 21 août…

Résultat de recherche d'images pour "bossuet"1670 : à saint Denis, oraison funèbre d’Henriette d’Angleterre où Bossuet prononce sa fameuse phrase « Madame se meurt ! Madame est morte ! »
L’auditoire éclata en sanglots d’après Voltaire. (extrait de l’oraison ici)

1803 : exilé en Angleterre depuis 1801, le breton Georges Cadoudal débarque à Biville pour reprendre les armes contre Napoléon. Il sera capturé le 9 mars 1804.

1936 : en Espagne, le navire de guerre Almirante Cervera reçoit le dernier message des assiégés franquistes du Cuartel de Simancas : « tirez sur nous, l’ennemi est à l’intérieur ! »

Trotsky : sa meilleure photo

1940 : à Mexico, dans sa retraite pourtant puissamment gardée, l’ancien chef de l’Armée rouge Léon Trotsky (Bronstein) est assassiné au pic à glace par l’agent stalinien Ramon Mercader.

1966 : à Pékin, le comité central du Parti communiste réclame une « grande révolution culturelle prolétarienne ». Des milliers de jeunes défilent à travers la ville en brandissant le Petit livre rouge. Ces « gardes rouges » s’attaquent aux églises, détruisent les maisons dites bourgeoises. C’est le début d’une période catastrophique pour la Chine. Plusieurs millions de morts.

Continuer la lecture de « C’était un 21 août… »

Le piétineur de tombes Joseph Zimet, nouveau « conseiller en communication » de Macron

Le régime offre un beau poste à ce militant cosmopolite pour le consoler du fiasco de 2016.

« Presque sept mois après le départ de Sylvain Fort, le chef de l’État a désormais un nouveau conseiller en communication pour les questions nationales. Joseph Zimet, 46 ans, ex-directeur général de la mission interministérielle du Centenaire de la Première guerre mondiale, travaillera aux côtés de Nathalie Baudon, la conseillère en communication internationale d’Emmanuel Macron.

«Au sein du cabinet du président de la République, il sera en charge de la presse et de la communication nationale du président», précise l’Élysée, confirmant une information du Monde. Le chef de l’État n’avait plus de responsable de sa communication nationale depuis le départ de Sibeth Ndiaye en mars 2019, nommée porte-parole du gouvernement. Historien de formation, ce proche de la mouvance strauss-kahnienne prendra ses fonctions dès cette semaine. » (source)

Le fils du chanteur yiddish Ben Zimet avait fait parler de lui en 2016, alors qu’il était responsable de la commémoration nationale de la terrible et héroïque bataille de Verdun ; souvenez-vous : Joseph Zimet avait dû renoncer – face à l’indignation des Français non reniés – à la tenue d’un concert de rap avec l’énergumène africain « Black M », et s’était vengé en faisant courir dans une mise en scène ridicule des centaines de jeunes Français et Allemands sur les tombes des poilus morts à Verdun, au son du tam-tam

20 août 1955 : massacre d’El Halia. Un voisin à ses futures victimes : « Demain, il y aura une grande fête avec beaucoup de viande »

Il y a à peine soixante ans…

Le FLN – organisation séparatiste et terroriste soutenue entre autres par la gauche française et toujours au pouvoir en Algérie – avait décidé, devant l’essoufflement de sa propagande, de passer à une stratégie sanguinaire pour faire « monter la pression » en Algérie française.

Ainsi, dans le petit village minier d’El Halia, 71 Européens furent massacrés de la façon la plus ignoble que l’on puisse imaginer.
Outre les égorgements des hommes (après ablation du sexe et vision du viol de leurs femmes et de leurs filles) et l’éventration des femmes – méthode habituelle -, on note pour la première fois des personnes dépecées, vraisemblablement tant qu’elles étaient vivantes. Ainsi que des empalements.

Souvenons-nous aussi comme des voisins chaleureux et ceux que l’on croyait des « amis » se sont transformés du jour au lendemain.

Description puis témoignage :
Continuer la lecture de « 20 août 1955 : massacre d’El Halia. Un voisin à ses futures victimes : « Demain, il y aura une grande fête avec beaucoup de viande » »

Comment le gouvernement veut imposer la reconnaissance faciale sur mobile pour vous identifier

Comme d’habitude, le régime utilise le prétexte du terrorisme (qu’il favorise, quand il ne l’organise pas lui-même) pour accroître sa surveillance et son contrôle de la population, donc au détriment de nos libertés.
Le rapport officiel sur « L’état de la menace liée au numérique » (PDF ici) affirme :
« En matière de la lutte contre le terrorisme, le retrait rapide et durable des contenus radicaux implique des efforts partagés, à étendre aux discours de haine. »
Or, ce que le Système entend par « discours de haine » désigne essentiellement les propos politiquement incorrects, ceux qui contredisent son idéologie officielle.

En matière de fichage et contrôle de la population, la République française le dispute à la Chine communiste.

« Dès 2021, le gouvernement veut lancer la carte d’identité électronique. Étape préalable à toute dématérialisation des documents officiels : établir une procédure d’identification fiable pour chaque internaute. Et ce, à la fois, pour répondre aux objectifs de la numérisation des services publics et  lutter contre les publications illicites. Pour cela, les autorités innovent. Au risque de se précipiter.

« Nous devons relever le défi de l’identité numérique pour que chaque Français, dès 2020, puisse prouver son identité et savoir avec qui il correspond vraiment », écrit le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner dans son rapport sur « L’état de la menace liée au numérique ». Face à ce « défi », les autorités ont récemment mis en place un « parcours d’identification » spécifique qui soulève plusieurs interrogations, notamment chez les défenseurs des libertés numériques.

Continuer la lecture de « Comment le gouvernement veut imposer la reconnaissance faciale sur mobile pour vous identifier »

Toy Story 4 (Pixar/Disney) fait de la propagande LGBT

Après la propagande transgenre dans la série animée Star Butterfly, « le film d’animation Toy Story 4, réalisé par les studios Pixar repris par Disney, introduit subrepticement une scène avec deux « mamans » lesbiennes (et multiculturelles).

La scène se déroule au début du film, lorsque la nouvelle propriétaire de Woody, Bonnie, entame sa première journée d’école maternelle.

C’est une scène brève, mais c’est une authentique propagande LGBT qui suscite l’enthousiasme parmi ce lobby et ses relais.
Continuer la lecture de « Toy Story 4 (Pixar/Disney) fait de la propagande LGBT »

La très polluante traversée de l’Atlantique de Greta Thunberg

L’image contient peut-être : 1 personne, océan, ciel, montagne, plein air et eau

« Dans la lignée de ses très médiatiques prises de parole, Greta Thunberg [égérie gaucho-mondialiste des prétendus écologistes médiatiques – NDCI] a entamé, mercredi 14 août, une traversée de l’Atlantique en voilier zéro carbone. Une opération destinée à promouvoir la lutte contre le réchauffement climatique, mais dont l’impact écologique serait plus conséquent qu’il n’y paraît. En effet, comme l’a expliqué au journal allemand Die Tageszeitung le porte-parole du skipper Boris Herrmann, cinq membres d’équipage du Malizia II vont voyager jusqu’à New York en avion pour ramener le navire.

Le Parisien précise par ailleurs que si la jeune activiste suédoise de 16 ans et son père avaient rallié New York en avion, la pollution émise par leur voyage aurait été moindre. Cela n’aurait en effet nécessité que deux billets d’avion, contre six au final, puisque le skipper de l’embarcation reviendra des États-Unis par les airs, lui aussi. Pour ce qui est du retour, l’adolescente et son père rentreront probablement en Europe via un bateau porte-conteneurs, ce qui n’engendrera pas, ou presque, de pollution supplémentaire. »

lu dans Le Point

10e Dimanche après la Pentecôte – textes de la messe commentés

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel, tel que le suivaient nos aïeux), avec leur commentaire.

La parabole du pharisien et du publicain

« Les dons que nous avons reçus de Dieu ne procèdent pas de nous, mais de l’Esprit de Dieu ; ils doivent être mis en œuvre au service de l’Église et de nos frères, dans l’humilité et l’unité, sous l’impulsion du Saint-Esprit (Ép.). La parabole du pharisien et du publicain souligne d’une façon plus saisissante encore que nous n’avons à nous prévaloir de rien (Év.). C’est notre grandeur de le reconnaître, notre bonheur de pouvoir trouver en Dieu notre secours et notre appui. La collecte, qui montre la toute-puissance de Dieu au service de sa miséricorde, nous fait tout attendre des promesses divines. Dieu ne se contente pas nous appeler à l’idéal chrétien ; il nous donne son Esprit pour transformer notre vie. Ainsi sommes-nous vraiment membres du Christ, dans l’unité organisée de son Corps mystique. »

Dom G. Lefebvre

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

« La ruine de Jérusalem a clos le cycle prophétique dans sa partie consacrée aux institutions et à l’histoire du temps des figures. L’autel du vrai Dieu, fixé par Salomon sur la cime de Moriah, était pour le monde ancien le titre authentique de la véritable religion sous la loi de l’attente. Même après la promulgation du Testament nouveau, l’existence permanente de cet autel, reconnu comme seul légitime autrefois par le Très-Haut (Deut. XII, 13-14.), pouvait jusqu’à un certain point couvrir encore les partisans attardés de l’ancien ordre de choses. Après sa destruction définitive, aucune excuse n’existe plus ;
Continuer la lecture de « 10e Dimanche après la Pentecôte – textes de la messe commentés »

15 août : Assomption. Fête nationale française. Voeu de Louis XIII

L’Assomption désigne l’élévation aux Cieux de la mère du Christ, corps et âme.

La Sainte Vierge – qui selon la doctrine catholique, tient dans la Création une place si particulière – quitta ce monde d’une façon extraordinaire : son corps fut préservé de la corruption que connaissent les cadavres, tout comme son âme avait été préservée de la corruption du péché.

C’est la principale fête mariale. L’Assomption est un dogme.

En France, s’ajoute au 15 août le caractère de fête nationale, depuis Louis XIII.

Voyez ci-dessous, en comparant les origines des deux « fêtes nationales », comme on est loin du 14 juillet qui commémore la naissance mythologique de la République dans la haine et dans un bain de sang bien réels….

Le voeu :

Continuer la lecture de « 15 août : Assomption. Fête nationale française. Voeu de Louis XIII »

9e Dimanche après la Pentecôte – textes de la messe commentés

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel, tel que le suivaient nos aïeux), avec leur commentaire.

Le Christ chassant les marchands du Temple

« L’Épitre et l’Évangile évoquent les épreuves terribles que, comme jadis au désert, les infidélités de beaucoup d’Israelites allaient attirer sur tout le peuple. Double rappel d’une présente vérité : la vocation divine qui repose sur nous ne suffit pas à elle seule, pour nous sauver ; elle ne fait que rendre plus sacrée nos devoirs de fidélité. Aussi bien l’épreuve et la tentation ne dépassent jamais les forces que Dieu nous donne pour en triompher. Devant nos infidélités, l’attitude du Christ est tout de tristesse ; mais n’encourrons pas sa colère, en profanant en nous le temple de Dieu que le baptême avait consacré.
On remarquera l’affirmation doctrinale de la Secrète : chaque fois que se célèbre la messe, c’est l’œuvre de notre rédemption qui s’accomplit. »

Dom G. Lefebvre

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

« Israël s’était fait l’ennemi de l’Église ; Dieu, comme il l’avait annoncé (Deut. XXVIII, 15-68.), le châtie et disperse ses restes. L’Église prend occasion de l’exécution des jugements du Seigneur, pour professer l’humble confiance qu’elle met dans le secours de son Époux.

Continuer la lecture de « 9e Dimanche après la Pentecôte – textes de la messe commentés »

10 août 1792 : naissance de la République dans un massacre

Depuis la fuite de Varennes, le roi Louis XVI et sa famille sont assignés à résidence au palais des Tuileries (aujourd’hui disparu), à l’ouest du Louvre.
La tension est vive et, excitée par Danton, une foule de sans-culottes se masse aux abords du palais.

La résidence royale est défendue par 900 gardes suisses et quelques centaines de gardes nationaux.
Louis XVI les passe en revue. Selon l’usage, les Suisses et les gardes nationaux crient : « Vive le roi ! ». Mais les artilleurs et le bataillon de la Croix-Rouge crient de leur côté :
Continuer la lecture de « 10 août 1792 : naissance de la République dans un massacre »

C’était un 9 août : Nagasaki, ou la guerre selon les démocrates

Le 9 août 1945, les Etats-Unis, champions de la Démocratie, lâchaient sur la ville japonaise de Nagasaki une bombe atomique.

Il s’agissait d’une politique de terreur destinée à faire plier plus vite l’Etat nippon (dont la défaite était en cours) – et à impressionner les rivaux soviétiques – en tuant ses civils.

Notons que depuis, les Etats-Unis ont bombardé régulièrement, un peu partout sur la planète – au motif de la défense des civils -, et qu’ils s’indignent que d’autres qu’eux puissent avoir l’arme atomique, alors qu’ils sont les seuls à l’avoir utilisée (par deux fois), sans même qu’il s’agisse de se défendre.

La première bombe A avait été lâchée sur Hiroshima trois jours plus tôt (entre 100 000 et 200 000 morts).

Nagasaki a été entièrement soufflée (au moins 60 000 morts).
Rappelons que cette ville était celle qui comptait le plus de catholiques japonais, et qu’elle avait été fondée pour eux. Un hasard ?

L’URSS en profita pour déclarer (enfin!) la guerre au Japon, et s’accaparer ainsi les îles Kouriles et Sakhaline.

Voici comment Wikipedia présente maintenant le « grand remplacement »

Au fil du travail des militants gauchistes et cosmopolites, protégés par la direction de Wikipedia, la notion de Grand Remplacement (simple et évident constat que la population française de souche est en cours de remplacement par des populations immigrées) est présentée sur l’encyclopédie en ligne de façon de plus en plus mensongère.

C’est une réalité qu’il ne faut pas nommer, pour les cosmopolites : il ne faudrait pas que les Français s’inquiètent tant qu’ils peuvent encore réagir.

On passe ainsi d’un simple « concept » à, accrochez votre ceinture, « une théorie complotiste d’extrême-droite, raciste et xénophobe, aux origines néo-nazies et antisémites », ce qui est grotesque en tous points.

Aucune description de photo disponible.

Sur ce sujet, on peut bien sûr lire le livre de Renaud Camus (celui qui a popularisé cette expression éloquente), le Grand Remplacement, ainsi que le Grand Remplacement, réalité ou intox ? du spécialiste des migrations Jean-Paul Gourévitch.