Dédicace à Paris

Dîner du CRIF : les contribuables ont financé les places à hauteur de 528 euros par personne !

Le CRIF (Conseil Représentatif des Institutions juives de France) est l’une des structures les puissantes de France. Tous les politiciens, hommes d’influence, ministres et même chefs d’Etat de notre (?) nation se précipitent à son dîner annuel ventre-à-terre, pour y recevoir leçons de morale et consignes.

Il existe un livre décapant sur ce groupe, signé Anne Kling et disponible ici.

Bref, lors du dernier dîner, le prix de la place était fixé à 900 € par tête !
Et l’on apprend, grâce à un carton d’invitation qui s’est retrouvé sur internet, que l’on peut avoir une déduction fiscale sur ce montant exorbitant (en bas à droite du carton).

Sur ces 800 euros, 66% sont déductibles d’impôt, comme tout don à certaines associations.
Ainsi, les participants-donateurs peuvent potentiellement déduire du fisc 528 euros. Les contribuables sont de cette manière mis à contribution pour financer la soirée.

Israël : des extrémistes juifs incendient une église

Un bâtiment appartenant à l’Eglise grecque-orthodoxe a été visé par un incendie et des actes de vandalisme apparemment commis par des extrémistes juifs dans la nuit de mercredi à aujourd’hui près de la Vieille ville de Jérusalem, a indiqué la police israélienne.

Une partie du bâtiment, utilisé comme séminaire, a été incendiée, a indiqué le porte-parole de la police, Luba Samri. Des insultes envers le Christ et des slogans généralement utilisés par des extrémistes juifs ont été retrouvés sur les murs.
Les pompiers ont rapidement maîtrisé le feu et personne n’a été blessé, a-t-il ajouté.

Le bâtiment, utilisé pour les études religieuses, se trouve près des remparts de la Vieille ville et de la porte de Jaffa.

Source

C’était un 26 février 1781… Marie-Antoinette et la Franc-maçonnerie

La reine Marie-Antoinette écrivait une lettre très significative à sa sœur Marie-Christine, dans laquelle apparaissait toute l’ignorance que la cour de France avait des méfaits de la Franc-maçonnerie :
« je crois que vous vous frappez trop de la Franc-maçonnerie… Ici, tout le monde en est ; on sait ainsi tout ce qui s’y passe ; où est donc le danger ?
Ces jours derniers, la princesse de Lamballe a été nommé grande maîtresse d’une loge ; elle m’a raconté toutes les jolies choses qu’on lui a dites. »

Une naïveté et une méconnaissance de la structure et du fonctionnement réels de la secte, que paieront cher la monarchie et l’aristocratie.

La princesse de Lamballe, amie de la reine, sera atrocement mise à mort par la maçonnerie 11 ans plus tard (voir ici).

Source Thibaut de Chassey

Robert Hue nommé ambassadeur du capitalisme

Même si l’ancien patron du PCF a quitté le parti il y a quelques années, il doit être en manque de reconnaissance pour accepter un poste d’ambassadeur du capitalisme auprès de l’Afrique du Sud.

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius a annoncé aujourd’hui la nomination de trois représentants spéciaux pour dynamiser les relations économiques de la France avec le Canada, l’Afrique du Sud et l’Australie, portant à 15 au total le nombre de ces « VRP » de la diplomatie économique française.

Jean-Paul Herteman, PDG du groupe Safran, Robert Hue, sénateur communiste du Val-d’Oise, et Ross McInnes, futur PDG de Safran, ont été respectivement nommés représentants spéciaux pour le Canada, l’Afrique du Sud et l’Australie, selon un communiqué du ministère. Le Figaro

C’est l’Afrique…

Les forces militaires nigérianes avaient établi un important dispositif de soldats tout autour de la banlieue de Baga (Nigeria) afin que les terroristes de Boko Haram ne puissent pas s’échapper du cordon périphérique mis en place.

Stupéfaction générale des agents de police et des militaires qui ont facilement intercepté plusieurs fuyards du groupe terroriste qui pour pouvoir passer à travers les mailles du filet, s’étaient certes déguisés avec des habits de femmes mais avaient néanmoins refusé de se raser la barbe en raison de leur croyance religieuse musulmane. […]

Source via FDS

Plus de 200 chrétiens assyriens enlevés par l’Etat Islamique dans le nord de la Syrie

letat-islamique-enleve-150-chretiens-assyriensAu moins 220 chrétiens assyriens sont aux mains de l’Etat islamique (EI). Le groupe djihadiste a pris en otages les habitants de deux villages du nord-est de la Syrie, dans une zone contrôlée par des forces kurdes, a rapporté mardi 24 février l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). Le Conseil national des syriaques en Syrie parle quant à lui de 150 personnes enlevées.

Une autre organisation non gouvernementale, A Demand fot Action, a confirmé le rapt massif. L’attaque a eu lieu lundi à l’aube à Tal Chamirane et Tal Hermouz, deux villages chrétiens de la région d’Hassaké.

Des femmes et des enfants figurent parmi les kidnappés, selon l’OSDH, qui affirme avoir obtenu ces informations sur la foi de témoignages d’habitants ayant fui ces villages. On ne sait pas où ont été conduits les otages. Nuri Kino, fondateur d’ADA, a expliqué que 3 000 personnes avaient fui leur village à la suite du raid. Cette attaque survient quelques jours après que les djihadistes ont égorgé 21 coptes égyptiens en Libye.

Lire la suite

C’était un 25 février…

1796 : Nicolas Stofflet, l’un des principaux chefs militaires vendéens, est fusillé par les républicains.
Avant de mourir, il donne sa montre à un soldat du peloton d’exécution, d’origine lorraine comme lui. Les républicains lui coupèrent la tête afin de l’exhiber dans la ville d’Angers…

1916 : les Allemands pénètrent dans le fort de Douaumont, pratiquement désert, considéré par l’état-major comme « impropre au combat » en 1915. Les Allemands réarment aussitôt le fort, la ligne de front se stabilisant aux alentours. Sa reprise par les Français coûtera près de 100 000 hommes. L’ossuaire de Douaumont, surmonté d’un feu perpétuel, renferme les restes de 300 000 combattants.

1919 : à Tchita (Transbaïkalie), en présence d’un officier japonais, conférence, jusqu’au 28, entre Sémenov, le baron Ungern et des nationalistes mongols en vue de la création de la Grande Mongolie, du lac Baïkal au Tibet. Partisan d’une Russie unifiée, l’amiral Koltchak est hostile à ce projet.

1948 : les agitateurs communistes, bien que minoritaires, prennent le pouvoir en Tchécoslovaquie, avec la neutralité des alliés capitalistes : c’est le coup de Prague.

1963 : enlèvement sur le territoire allemand, par des barbouzes gaullistes françaises, d’un des principaux chefs de l’OAS, le colonel Antoine Argoud.

1994 : Baruch Goldstein, Juif américain d’extrême-droite, assassine une trentaine de Palestiniens en prière dans le Tombeau des patriarches, à Hébron, et en blesse plusieurs dizaines, avant d’être lynché par la foule. Sa tombe devint un lieu de pèlerinage pour les sionistes radicaux. L’enquête montrera que les services secrets et l’armée, qui disposaient d’éléments très précis, auraient pu empêcher le massacre.

Source : T. de Chassey

Big Barbie is watching you !

BarbieSi on vous avait dit que Big Brother était une grande blonde au « corps de rêve », vous l’auriez cru ? Et pourtant !

L’entreprise Mattel, qui crée les fameuses poupées « Barbie » depuis plus de cinquante ans, a présenté son tout dernier modèle il y a quelques jours. Question innovation, il est sur qu’elle pouvait difficilement faire mieux : « La poupée est dotée d’un logiciel de reconnaissance vocale et d’une connexion WiFi. Elle capte les sons émis dans son entourage. Lorsqu’elle reconnaît une voix, elle l’enregistre et transmet les données à un serveur de Mattel, une technologie dénommée ToyTalk » explique Le Figaro.

Pratique non ? Mattel va pouvoir exploiter les enfants pour augmenter ses ventes. Et encore si cela s’arrêtait là : en offrant la nouvelle Barbie à votre enfant, vous ferez tout simplement rentrer un micro dans votre maison ! En somme, un tas d’informations mises à la disposition de l’entreprise Mattel, qui ne nous mentons pas, en fera ce qu’elle veut : business is business !

Italie : « Je suis clandestin, je fais ce que je veux ! » et il frappe deux personnes âgées

ANCONE – Deux personnes âgées se sont fait tabasser à coups de poing parce qu’elles étaient italiennes.

Cela s’est passé samedi soir après 20 heures à la sortie du cinéma. Un étranger, un clandestin, s’est approché de deux couples de retraités qui étaient venus voir un film. Il a commencé par des insultes et a crié « je suis clandestin et je fais ce que je veux » ! Puis, il a donné un coup de poing au visage d’une femme de 70 ans.

Un homme de 80 ans a tenté de la défendre mais il s’est pris lui aussi des coups de poing. L’étranger s’est ensuite échappé. (…)

Source via FDS

« Je suis gay et j’espère que ma fille le sera aussi »

C’est le spectacle horrible d’une société ayant perdu ses repères. Les militants LGBT jouent la carte de la tolérance pour l’opinion publique et les subventions. Chassez le naturel, il revient au galop.

Sally Kohn, auteur américaine et collaboratrice régulière sur CNN, a publié un texte qui suscite la polémique dans le Washington Post. Elle explique être homosexuelle et dit espérer que sa fille de six ans le soit également.

Elle écrit: « Si nous sommes allés à l’université, nous voulons que nos enfants y aillent également. Si nous aimons le sport, nous voulons que nos enfants aiment le sport. Si nous votons démocrate, on espère qu’ils voteront de la même façon. Je suis gay. Et je veux que mon enfant soit gay aussi. »

Imaginez la polémique si un journaliste reconnu avait sorti : « je veux que mon enfant soit hétéro/normal ». Scandale, licenciement, tribunaux.

La fille de Sally Kohn a récemment eu le béguin pour un petit garçon. Sally a demandé conseil à une amie, maman d’une fille plus âgée. « Elle m’a donnée un tas de conseils utiles et m’a dit: ‘Je parie que ça ne te dérangerait pas si son béguin était pour une fille.’ Elle a raison. je suis une maman gay pro-gay et légèrement dominatrice. »

Pas de pub si les journalistes critiquent le Qatar

Si l’intimidation est claire en Algérie, il ne faut pas douter qu’en France le chantage est tacite.

Lu sur Rue89 : Joseph Ged, le patron de l’opérateur de téléphonie mobile qatari Ooredoo en Algérie (10 millions d’abonnés), a provoqué un véritable tollé au sein de la presse algérienne. De nombreux journalistes ont dénoncé vigoureusement les menaces proférées par Joseph Ged, lors d’un dîner en l’honneur de la presse algérienne.

Lors de cette soirée, Joseph Ged s’est permis de proférer des menaces à l’endroit des journalistes algériens en les avertissant qu’Ooredoo n’attribuera pas de publicité aux médias qui se permettent d’attaquer l’Algérie ou le Qatar !

« Nous ne cautionnerons en aucune façon des attaques personnelles ni envers l’Algérie ni envers le pays d’où a commencé l’aventure Ooredoo, le Qatar ».

Ainsi, lundi, El Watan a tout simplement titré à sa Une « Le chantage de Joseph Ged ». Le quotidien francophone a rapporté les réactions de l’ancien ministre de la Communication, Abdelaziz Rahabi. Scandalisé, ce dernier a estimé qu’« Ooredoo est ainsi devenu la cinquième colonne du Qatar en Algérie ».

Des drones non-identifiés se baladent au dessus de la capitale !

1384082226drone-civil-

Paris aurait cette nuit était survolé par cinq drones d’origine inconnue, ce qui est interdit à moins de 6000 mètres sans autorisation :

« La police a repéré cinq drones survolant le ciel de Paris. Cette dernière est inquiète car des sites très sensibles tels que l’ambassade américaine, la Tour Eiffel ou le secteur des Invalides auraient été survolés.
Les survols auraient été effectués entre minuit et 6 heures du matin. Le premier drone aurait été aperçu peu après minuit près de l’ambassade américaine. L’engin, de petite taille et volant entre 100 et 300 mètres de haut, s’est ensuite dirigé vers l’esplanade des Invalides. Les service de police l’ont suivi avant de perdre sa trace.
Mais ensuite, entre 1 heures et 6 heures, quatre autres drones ont été repérés, «Tour Eiffel, tour Montparnasse, Concorde… ils ont été vus survolant de nombreux lieux parisiens», a assuré une source policière.  » rapporte Le Figaro.

Mais heureusement, la police judiciaire se charge de l’affaire. Ben oui, enfin quand même ! Tout le monde ne peut pas espionner les gens comme ça ! Les « drones Google », eux, prennent la peine de demander une autorisation pour cela, ils nous fliquent en toute légalité !

Infâme discrimination en plein Paris !

Un peu d’humour pour une fois !

Avortement : l’ordre des sages femmes demande le maintien de la clause de conscience

Capture d’écran 2015-02-23 à 18.18.24

La semaine dernière, la Délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale a remis un rapport d’information réclamant, entre autres demandes, la suppression de la clause de conscience pour l’IVG et l’autorisation donnée aux sages-femmes de pratiquer des IVG instrumentales (Cf. Synthèse Gènéthique du 19 février 2015).

Ce à quoi l’Ordre national des sages-femmes a répondu par communiqué de presse en date du vendredi 20 février 2015. Il rappelle que les sages femmes sont « prêtes à s’engager auprès des femmes en accompagnant leur grossesse, qu’elle qu’en soit l’issue » mais qu’« il est important de maintenir la clause de conscience spécifique à l’IVG ».

Sur la question de la suppression de la clause de conscience spécifique à l’avortement, Jean-Yves Nau rapporte les propos du Collège des gynécologues-obstétriciens français (CNGOF) : « Pour ce qui est de la clause de conscience des médecins, c’est une disposition générale qui existe dans le Code de Déontologie et le Code de Santé Publique pour l’ensemble des actes médicaux. Il n’est donc pas possible de la supprimer pour un acte particulier, quel qu’il soit. » Il se prononce également sur un autre aspect du rapport d’information de la Délégation aux droits des femmes, celui de la suppression du délai de réflexion accordé aux femmes demandant un avortement : « Le délai de réflexion, qui peut être supprimé lorsque la situation l’exige, peut constituer une dernière aide à une décision difficile. Il peut sans doute être réduit, mais sa suppression totale ou sa réduction excessive seraient contre-productives. »

Source



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)