« Vous avez dit diaconesses ? »

Le 12 mai dernier, tandis qu’il recevait en audience quelque neuf cents supérieures générales de congrégations féminines (voir photo ci-contre), le pape François s’est dit favorable à la réouverture d’une enquête sur le statut des diaconesses dans les premiers siècles de l’Eglise. Il entendait ainsi donner satisfaction aux revendications de ces religieuses qui réclamaient toujours plus de place dans le gouvernement de l’Eglise, ou encore la possibilité de prononcer l’homélie pendant la messe.

Voici un texte à ce sujet, par l’abbé Patrick de La Rocque, curé de la paroisse parisienne traditionaliste St Nicolas du Chardonnet :

« Nul doute que nous ayons affaire à une nouvelle poussée visant à instituer dans l’Eglise catholique des diaconesses, à l’instar de ce que sont aujourd’hui les diacres permanents. Déjà, lors du tristement célèbre synode sur la famille, le canadien Mgr Durocher, proche du pape, proposait un « processus qui pourrait ouvrir aux femmes l’accès au diaconat permanent ». Signe que la bataille s’engage, les propos du cardinal Kasper dans le quotidien italien La Repubblica du 13 mai, faisant suite à ceux du pape : « Je pense qu’il va y avoir maintenant un débat féroce. Sur ce sujet, l’Eglise est divisée en deux. »

Un terrible mensonge

Lire la suite

Brexit : Témoignage d’un banquier et d’un journaliste

« Nexit » et « Frexit » : la crainte du système d’un effet domino après le Brexit

Mise en examen d’Alain Jochimek, représentant du Crif et du B’nai Brith, pour « blanchiment d’argent criminel » : silence de la presse française

Vu chez Panamza :

« Le 17 juin, Alain Jochimek, directeur général de Lycamobile et représentant du CRIF auprès de la haute fonction publique israélienne, a été mis en examen dans une affaire de blanchiment d’argent lié à la criminalité. Pas un mot dans la presse écrite et audiovisuelle de l’Hexagone.

Incroyable mais vrai : dans la France de 2016, un influent dirigeant économique et communautaire peut être interpellé par la police et mis en examen sans susciter le moindre commentaire public dans la classe politique et médiatique.

Vendredi 17 juin, Alain Jochimek, « directeur général France » de l’opérateur de téléphonie Lycamobile, a été formellement mis en examen pour « blanchiment d’argent » lié à la criminalité et « escroquerie à la TVA » portant sur plusieurs millions d’euros.

La source de cette information édifiante ?

Le dense et brillant article publié dimanche 19 juin par le siège londonien d’un site américain dénommé BuzzFeed.

Les journalistes britanniques Heidi Blake, Jane Bradley, Tom Warren et Richard Holmes ont ainsi enquêté durant plusieurs mois sur une vaste et complexe affaire de transactions financières frauduleuses en Europe qui auraient été supervisées par des cadres, des intermédiaires et des coursiers agissant pour le compte de Lycamobile, plus grand fournisseur du monde des appels internationaux low-cost.

Une version française du papier a également été mise en ligne via la rédaction parisienne de BuzzFeed.

19 personnes interpellées et 9 désormais mises en examen parmi lesquelles figure Alain Jochimek.

Jochimek ?

Lire la suite

Mgr d’Ornellas, évêque de Rennes, ne veut plus de messe traditionnelle dans son diocèse

Vous pouvez appeler le diocèse de Rennes pour leur dire ce que vous pensez de l’attitude de cet « évêque » moderniste : 02 99 14 35 35

Un taxi londonien se réjouit du Brexit

L’ADMD part en tournée pour expédier les vieux vers des vacances éternelles

Le lobby de l’euthanasie, l’ADMD (Association pour le droit de mourir dans la dignité) va promouvoir son action grâce à un joyeux tour de France en camping-car, du 3 au 30 juillet. 25 militants de 18 à 36 ans sillonneront les routes pour prêcher la bonne parole dans 23 villes. Une ambiance décontractée pour « parler de la fin de vie sans tabou ». Un joyeux convoi, surnommé « bus de la liberté », avec une affiche aux couleurs de l’été, parasols et paire de tongs, pour symboliser, peut-être, les vacances éternelles auxquelles les jeunes invitent les personnes âgées.

Il paraît que « la liberté de choisir sa fin de vie doit être un droit ». Faute de choisir sa naissance – les parents s’en chargent, les options se multiplient, c’est rentable -, les individus choisiront leur mort. Comme l’écrivait à juste titre, avec ironie, Jean de Viguerie, l’histoire de la République des Lumières nous montre qu’« un bon citoyen est un citoyen mort ».

Source et suite

Brexit : une présentatrice reconnait manipuler l’opinion sur l’Europe

C’était un 25 juin…

1673 : d’Artagnan, capitaine des Mousquetaires, tombe devant Maastricht. Louis XIV exprimera sa profonde tristesse auprès de la reine.

1804 : exécution, en place de Grève, de Georges Cadoudal, trente-trois ans, dernier chef chouan, en ce jour presque anniversaire du débarquement de Quiberon (27 juin 1795).
Ayant participé à toutes les guerres de Vendée, il est le seul chef chouan à avoir continué le combat, contre Napoléon.

1940 : le maréchal Pétain s’adresse aux Français dans un discours fameux : « c’est vers l’avenir que, désormais nous devons tourner nos efforts. Un ordre nouveau commence […] Votre vie sera dure.

Lire la suite

Nigel Farage : « C’est une victoire contre les banques »

Brexit: Scènes de liesse dans la camp du « Leave »

Nicolas Dupont-Aignan : « Un peuple a-t-il encore le droit d’exister par lui-même en démocratie ? »

Congratulations !

Il n’est pas coutume, sur ce site qui a à cœur de défendre la France, son histoire, sa culture, d’utiliser des termes anglais. Mais comment féliciter autrement le peuple d’outre-manche pour sa clairvoyance au sujet de l’Union européenne ?
En refusant de rester membre de cette entité mondialiste, les Britanniques viennent de donner un coup de canif au projet mortifère qui vise à faire disparaître les nations.

Nous ne sommes néanmoins pas naïfs, nous ne croyons pas en la sainte urne pour arrêter la décadence dans laquelle nous sommes plongés (sinon, elle serait tout simplement interdite, comme la « liberté d’expression » qui se limite à ce qui est admis par la loi).
Cependant, cette victoire fait quand même chaud au cœur.
Pourtant, toutes les manœuvres ont été utilisées pour que le « in » l’emporte : on a prétendu une catastrophe économique (alors que la Grande-Bretagne n’est même pas membre de l’euro), et faisant fi de toute déontologie, les mondialistes ont récupéré l’assassinat d’un député travailliste la semaine dernière par un fou.
Malgré cela, les Britanniques ont exprimé leur vœu de sortir de l’Union européenne, et nous ne pouvons que les en féliciter.

Il est intéressant de voir comment le Système va s’y prendre pour gérer cette défaite : va-t-il refaire voter les Britanniques comme il l’avait fait avec les Irlandais après que ceux-ci ont rejeté par référendum un de leurs projets ? Ou vont-ils changer par voie parlementaire les accords pour que la Grande Bretagne soit officiellement (légalement) en dehors de l’Union, mais que, dans les faits y reste : cela pourrait s’appeler partenariat privilégié, tout autre néologisme pouvant faire l’affaire afin de maquiller la magouille. Et cela ressemblera comme deux gouttes d’eau à ce qui avait été fait après que les Français et les Hollandais ont rejeté par voie référendaire, en 2005, le projet de constitution européenne et qui s’est néanmoins imposé quatre ans plus tard par le traité de Lisbonne, validé uniquement par voie législative.

Le grand remplacement en vidéo

Nous vous proposons une vidéo qui n’a pas été tournée à Bamako ou Dakar, mais bien à Paris 18, rue Dejean précisément, le 22 juin dernier.

La rue est grouillante de monde bruyant, des vendeurs à la sauvette proposent leur camelote en utilisant des cartons posés à même le sol pour servir d’étals… Bref, on l’aura compris, on est loin des villes et des villages proprets d’antan.

Pour couronner le tout, une dispute éclate dont nous ignorons les motifs. La police sera appelée, mais sera incapable de faire revenir le calme, l’algarde semblant se déplacer dans une rue adjacente…

Pascal Cherki (PS) : « Le responsable du trouble dans le pays, c’est le gouvernement »



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)