6 juillet 1962 : l’assassinat sordide de Roger Degueldre par la République, version De Gaulle.

comme chaque année s’est tenue une émouvante cérémonie sur la tombe du lieutenant Roger Degueldre, à l’initiative du CNC, avec Roger Holeindre, et avec la présence de militants du Renouveau français.

delta2

Ci-dessous un texte de José Castano à ce sujet :

« Le jour où les « fells » entreront à Alger, j’espère trouver trois compagnons pour garder les faces du Monument aux morts et tomber en tirant une dernière salve de PM – R.D –

C’est quelques heures seulement après le génocide du 5 juillet 1962 qui, rappelons-le, fit plus de trois mille victimes parmi la population civile européenne, que dg prit sa décision de faire fusiller le lieutenant Roger DEGUELDRE qui, fidèle à son engagement « La mort plutôt que le déshonneur! », avait justifié son action dans l’OAS par ces mots : « Mon serment, je l’ai fait sur le cercueil du Colonel Jeanpierre.
Plutôt mourir, Mon Colonel, que de laisser l’Algérie aux mains du FLN, je vous le jure !
»

Le lendemain, 6 juillet 1962, à l’aube, au fort d’Ivry, Degueldre se présenta devant le peloton d’exécution en tenue de parachutiste, le drapeau tricolore sur la poitrine, drapeau auquel il avait tout sacrifié et qu’il avait choisi comme linceul.
Autour de son cou, il avait noué un foulard de la légion. Dans la poche intérieure de sa vareuse, il y avait la photo d’un bébé, son fils qu’il n’avait jamais vu. Il avait conçu cet enfant dans la clandestinité. Le bébé était venu au monde alors que le père se trouvait dans sa cellule de condamné à mort.
« Dites que je suis mort pour la France ! » s’écria-t-il à l’adresse de son défenseur.
Lire la suite

Réédition d’ « Islam et kabbale contre l’Occident chrétien », d’Alain Pascal

Le catholique Alain Pascal s’est fait connaître dans les années 90 et 2000 par une série d’articles (dans le Libre Journal de Serge de Beketch) et d’ouvrages originaux, s’évertuant à dévoiler la face cachée de grands phénomènes historiques.
Il met en lumière dans ses divers livres (disponibles ici) des liens relativement étonnants entre des événements et des courants d’idées « novateurs » d’un côté et la gnose, la kabbale, la franc-maçonnerie et les ésotérismes de l’autre.
Ses livres regorgent d’informations et peuvent susciter d’utiles débats.

Introuvable depuis des années, son livre politiquement incorrect Islam et kabbale contre l’Occident chrétien, 2e volume de sa Guerre des gnoses, vient d’être réédité pour le plus grand bonheur des afficionados d’Alain Pascal.

Éditions des Cimes, 442 p.  Index des noms et des mots-clés, table des matières détaillée. Disponible ici.

4e de couverture :

« L’islam est une religion golem dont l’ésotérisme véhicule la gnose anti-chrétienne codifiée par le Talmud.
A partir de ce constat anticonformiste, Alain Pascal montre que l’islam a toujours servi d’instrument aux forces occultes pour détruire l’Occident chrétien, la civilisation qui sanctifie par la foi le passé païen européen.
De tout temps, la guerre est politique, mais aussi culturelle.
Aux Temps féodaux, l’islam est contenu par les Carolingiens et la gnose rejetée par la tradition chrétienne. Tandis que les rois d’Europe s’unissent dans les guerres défensives que sont les Croisades, l’Église écarte le nominalisme dans la querelle des Universaux.
Tout change après le XIIe siècle, c’est-à-dire avec l’existence officielle de la Kabbale, mouvement ésotérique, mais aussi complot politico-financier.

Lire la suite

Paris : le maire Hidalgo donne 110 000 € à une association LGBT proposant des « massages »

La-Maire-de-Paris-aux-couleurs-de-la-Gay-Pride_exact1024x768_l« Le maire PS Anne Hidalgo a attribué 110 000 € au Centre lesbien, gay, bi et trans (LGBT), aujourd’hui dirigé par Flora Bolter, Olivier Guérin et Jean-Charles Colin.
58% de son budget est assuré par les contribuables (soit 168 200 €), outre des locaux à prix très préférentiels.
Une convention triennale vient d’être signée, ce qui lui assure la reconduction automatique de cette subvention pour au moins trois ans. Il est précisé dans le dossier de subvention que des « massages » sont dispensés dans les locaux. »

On imagine bien l’allure des massages…

Lu dans Faits et Documents n°390

5 juillet 1962 : le massacre d’Oran, avec la complicité de De Gaulle

Le général Katz, ordure aux ordres d’une autre ordure

Ce 5 juillet à Oran, alors que le prétendu « cessez-le-feu » était en vigueur depuis 3 mois, suite à la trahison gaulliste, se déroule une chasse aux Blancs visant les malheureux qui n’avaient pas encore eu le temps de quitter les lieux.

« On égorgea, on tua au revolver ou à la mitraillette, on prit des rues en enfilade, tuant tout ce qui bougeait.
On pénétra dans les restaurants, les magasins, les appartements, assassinant les pauvres gens avec des raffinements de cruauté, arrachant des yeux, coupant des membres. On vit même des femmes musulmanes dépecer des vivants avec les dents. »

Bilan : 3 000 morts et disparus.

Le pire, dans cette histoire, est que 18 000 soldats français étaient stationnés à Oran. Ils reçurent l’ordre de l’infâme général Katz de rester cantonnés dans leurs casernes, sans intervenir.
Katz téléphona à De Gaulle pour l’informer de l’ampleur du massacre. Le chef de l’Etat répondit « ne bougez pas ».

Lire la suite

Procès Galinier : « je ne pourrai plus jamais travailler, c’est-à-dire voler »

En août 2010, René Galinier, 73 ans à l’époque, est réveillé par deux cambrioleurs qui fouillent sa maison : il prend son fusil et tire sur eux.
« Hasard », il s’agit de deux jeunes gitanes, qui sont blessées.
Scandaleusement, ce retraité croupit en prison depuis.

Il est passé en procès ces derniers jours, avec un juge qui l’accusait de racisme et de « panique identitaire ».
Il a été condamné à 5 ans de prison et est retourné derrière les barreaux, pour quelques mois si tout va bien…

« Je ne peux plus rien faire, je ne pourrai plus jamais travailler » dit l’une des deux Roms, équipée de son sac Vuitton. « Travailler », c’est-à-dire « voler », finira-t-elle par admettre.

Source

« Pédo-satanisme et Franc-maçonnerie », le nouveau livre de Laurent Glauzy

Le dernier livre de Laurent Glauzy vient de paraître et il ne fait pas dans la dentelle. L’auteur entend pointer du doigt de très graves scandales et accointances.

« Pédo-satanisme et franc-maçonnerie. L’autel des élites. » Ed. Maison du Salat, 250 p. En vente ici.

4e de couverture :

« Le pédo-satanisme est-il la conséquence de pratiques rituelles liées à une élite maçonnique ?
Aujourd’hui, Bill Schnoebelen, ancien haut-représentant de l’Église de Satan, affirme que la Franc-maçonnerie pratique le pédo-satanisme comme rite initiatique du 33e degré du Rite écossais ancien et accepté.
Dans Morals and Dogma, en 1871, Albert Pike, un des « pères » de la Franc-maçonnerie, atteste que « la religion devrait être, pour nous tous, initiés de hauts grades, maintenue dans la pureté de la doctrine luciférienne. Oui ! Lucifer est Dieu. »
Et, en 1900, le grand mage Aleister Crowley, initié au 33e degré, avoue dans Magick in theory and practice, le sacrifice de cent cinquante enfants par an, entre 1912 et 1928.
D’ailleurs, en 1941, la police trouve le cadavre d’une fillette dans une loge, à Béziers. En 1998, des squelettes d’enfants sont découverts sous la maison londonienne de Benjamin Franklin, rédacteur de la Constitution américaine, Franc-maçon et adepte du Hell Fire Club.
Le pédo-satanisme serait donc une pratique partagée par une élite maçonnique transmettant le pouvoir à des politiciens et des financiers ayant les mêmes valeurs occultes.

Lire la suite

« Parité » au Ministère des affaires étrangères : les hommes progressent moins vite que les femmes

AFP_120615_hd7x6_laurent-fabius_sn635-3-e9820« Rafale de nominations de femmes pour les plus hauts postes (ambassadeur, conseiller hors classe, etc.) au Quai d’Orsay, où Laurent Fabius a imposé une parité totale.
Or, sur les 44 postes à pourvoir durant l’été, seulement 17 femmes sont candidates (pour 22 postes).
Du coup, les promotions féminines sont très nettement accélérées.
En interne, on estime qu’il faut désormais cinq ans de plus à un homme qu’à une femme pour accéder au rang de conseiller hors classe, qui ouvre le droit à une direction d’ambassade. »

Lu dans Faits & Documents n°399

L’afro-féminisme : un courant de féministes noires et racistes

« L’afro-féminisme », c’est le qualificatif d’un courant de militantes féministes ouvertement raciste. « Notre but c’est l’émancipation des femmes noires » revendiquent fièrement les névrosées du groupe Mwasi. Au programme : pleurniche sur le racisme supposé des méchants Français de souche, revendications féministes, anticapitalisme et interdiction aux femmes blanches d’adhérer au groupuscule.

C’est pourtant « grâce » au capitalisme que ces dames sont dans notre pays, bénéficient d’une protection sociale avantageuse, ne sont pas victimes de la guerre à l’africaine (machette), ne connaissent pas la famine.

Alors que cette racialisation du pseudo combat féministe va à l’encontre de toutes les valeurs de la République maçonnique, les Inrock (revue bobo) consacre un énorme article à ce groupe (voir ici) et la justice ferme les yeux sur ces harpies racistes.

ITMTC

Plus de la moitié des radars ne sont pas sur des routes dangereuses

Une enquête du magazine Auto-Plus révèle que plus d’un radar sur deux n’est pas placé dans une zone à risques. Ils seraient placés selon une logique de rentabilité et non de sécurité.

Près d’un radar sur deux ne serait pas placé sur une route dangereuse. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le magazine Auto-Plus. Elle est publiée alors que le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures de sécurité routière.

Le diagnostic établi par le magazine, en comparant la carte des accidents et celle des radars fixes, est sans appel: 52 % des radars seraient placés sur des routes sur lesquelles il n’y a pas eu d’accident depuis 2012, détaille Laurent Chiapello d’Auto-Plus. Par exemple, à Aytré, en Charente-Maritime, sur la nationale 137, un radar a été posé à un emplacement où aucun accident corporel n’a été répertorié pendant l’année 2012. «À quelques kilomètres de là, en revanche, trois accidents corporels ont été signalés sur un périmètre réduit, donc un véritable point noir de la sécurité routière, et là, pas de radar», poursuit le journaliste.

Les radars en zone dangereuse rapportent moins d’argent

Lire la suite

3 juillet 1940… L’agression britannique sur Mers El-Kébir : 1927 marins français tués

« Le souvenir de ces morts dérange tout le monde parce que l’évènement échappe à la logique. Il est à part des tragédies de la guerre. Personne n’a intérêt à ce que l’on en parle trop » (Amiral Marcel Gensoul)

Mers El-Kébir… le « Grand Port », mot composé arabe, évoque la mer, que ce lieu géographique essaie d’étreindre dans la tenaille, largement ouverte de sa rade, et l’installation portuaire que la France de la seconde moitié du XX° siècle y a créée (1928 – 1945)…

Tour à tour, port de pirates, centre de transit commercial et base navale, elle a offert une physionomie différente à chaque nouveau contact de populations, à travers les vicissitudes d’une histoire bimillénaire. Ce mouillage est à 200 kilomètres des ports ibériques de Carthagène et d’Alméria, du port rifain de Mélilla, à une distance à peu près double du Détroit de Gibraltar, passage obligatoire de la Méditerranée à l’Atlantique ou du Moyen Orient à l’Occident européen.

Mieux abrité que Gibraltar, le port possède une des rades les plus belles et les plus sûres de l’Algérie. Le site profite enfin de la proximité de l’agglomération urbaine d’Oran, créée au début du X° siècle.

Le but de la base navale est, non seulement de compléter la défense des côtes algériennes, de maintenir l’intégrité du territoire français, mais aussi d’assurer la liberté des communications et d’organiser notre présence dans la Méditerranée occidentale, en cas de conflit, face à une Italie hostile (en 1939) et à une Espagne d’une neutralité bienveillante envers les pays de l’Axe Berlin-Rome.

L’armistice franco-allemand du 25 juin 1940 consacre l’échec de nos armées sur terre ; notre flotte, une des plus puissantes -qui n’avait pas été vaincue- est libre.
Lire la suite

Bernard Lugan à propos de la vague d’immigration africaine

Parlons vrai :

– La vague migratoire africaine que subit actuellement l’Europe se fait par l’entonnoir libyen.

– Ce dernier fut créé par ceux qui déclenchèrent une guerre insensée contre le colonel Kadhafi qui avait fermé son littoral aux passeurs-esclavagistes.

– Face à la déferlante, les forces navales européennes recueillent les clandestins… pour les transporter jusqu’en Italie. La différence avec le prophétique Camp des Saints de Jean Raspail est que chez ce dernier, les migrants débarquaient en Europe alors qu’aujourd’hui ils y sont débarqués… pour y être installés.

– Les responsables de l’ectoplasme bruxellois ont comme seule préoccupation de répartir ces intrus dont les indigènes ne veulent pas entre les pays de l’UE, ne voyant pas qu’ils vont ainsi amplifier le phénomène en créant une pompe aspirante.

– Cette migration-peuplement est essentiellement la conséquence d’une démographie devenue folle qui tue l’Afrique à petit feu, lui interdit tout développement et exacerbe ses conflits[1].

Lire la suite

« Nuit de l’élevage en détresse » : les agriculteurs en colère

Plusieurs milliers d’agriculteurs, éleveurs et producteurs de lait, ont manifesté jeudi dans toute la France pour crier leur « ras-le-bol » face à l’absence de remontée des prix de leur production. La manifestation baptisée, « Nuit de l’élevage en détresse », s’est tenue principalement dans l’Ouest.

Reinformation.tv était également sur place :

UK : Les enfants qui critiquent l’homosexualité à l’école déclencheront une alerte d’« extrémisme »

Les enfants qui expriment une critique contre l’homosexualité en classe pourraient déclencher les alertes d’« extrémisme » à l’aune des nouvelles directives du gouvernement britannique visant à prévenir le terrorisme islamiste. C’est ce qu’a indiqué le ministre de l’Education du Royaume-Uni, Nicky Morgan. L’enfant qui qualifierait l’homosexualité de « mal » ou de « faute », alerterait ce faisant les professeurs invités à y voir un indice de « radicalisation ».

Ces directives – auxquelles s’ajoutent les très récents propos du Premier ministre David Cameron dans le Daily Telegraph assurant que la Grande-Bretagne doit être « intolérante à l’égard de l’intolérance » – évitent, bien sûr, de désigner les enfants musulmans ou issus de communautés à dominante musulmans. La discrimination est interdite, après tout. Et la police de la pensée qui s’installe à la faveur de la lutte contre le terrorisme a besoin d’effacer les frontières entre les communautés pour mieux avoir prétexte à surveiller chacun.

Les enseignants invités à sonner l’alerte si un enfant critique l’homosexualité

Lire la suite

Attaque sans précédent de l’EI dans le Sinaï égyptien

Plus de 60 morts dans des attaques de l’EI contre l’armée égyptienne. 15 positions de l’armée égyptienne auraient été visées simultanément par les soldats de Daesh.

Suède multiculturelle et tolérante : il viole et défigure une enfant, 180 heures de TIG pour le musulman somalien

« La Suède incarne probablement le laboratoire le plus avancé de la destruction de la race blanche mise en oeuvre au nom du marxisme culturel. Ce que l’on nomme la « démocratie multiculturelle ».

En Suède, selon les statistiques gouvernementales, 77% des viols commis en Suède sont le fait de musulmans.

C’est dans ce contexte apocalyptique qu’une nouvelle affaire de viol défraye la chronique en Suède.

Un jeune somalien musulman, fraîchement arrivé dans le pays, a brutalement violé une enfant de 12 ans à Sundsvall. Le 10 novembre 2014, le musulman avait entraîné Ida, la jeune fille, dans son appartement, affirmant détenir des photos d’elle qu’il voulait lui rendre.

Lire la suite



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)