Émission avec Véronique Lévy, sœur de BHL, convertie au catholicisme

Véronique Lévy vient de signer un nouveau livre, dans lequel elle s’engage beaucoup plus que dans les deux précédents (de témoignage)  :

Jésus-Christ ou les robots,
aux éditions du Cerf, 302 p., 20 €. Disponible ici.

Avec son approche mystique et son écriture poétique, elle alterne considérations spirituelles, poèmes d’amour au Christ ou considérations plus politiques (à l’opposé de celles de son frère Bernard-Henri).

Elle était invitée dans une émission pour évoquer ce livre :

Continuer la lecture de « Émission avec Véronique Lévy, sœur de BHL, convertie au catholicisme »

Macron veut « adopter une définition de l’antisémitisme qui intègre l’antisionisme »

Macron passant son grand oral devant l’organisme le plus puissant de France

C’est une incroyable prise de position : le sionisme, qui est une idéologie politique (ayant abouti à la création de l’Etat israélien récemment) deviendrait incritiquable.
Alors que l’oligarchie, Macron le premier, vitupère en permanence le nationalisme, il y a un nationalisme qui deviendrait sacré…

Qui pourrait désormais nier la puissance énorme de ce lobby ?

France info :
« Au lendemain des rassemblements contre l’antisémitisme, Emmanuel Macron participe au traditionnel dîner du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), mercredi 20 février au soir, à Paris. Le chef de l’Etat y a annoncé que la France allait adopter la définition de l’antisémitisme de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’holocauste (IHRA) qui intègre l’antisionisme. Une annonce forte attendue par les représentants de la communauté juive.

Continuer la lecture de « Macron veut « adopter une définition de l’antisémitisme qui intègre l’antisionisme » »

« Contenus haineux » : vers une interdiction de réseaux sociaux pour les personnes condamnées?

Macron passant son grand oral devant l’organisme le plus puissant de France

La dérive totalitaire du Régime est de plus en plus en évidente et grossière.

Après les interdictions de manifestations pour certaines personnes que le gouvernement n’aime pas, il voudrait maintenant – sous le prétexte variable et fourre-tout de « haine » – violer une nouvelle liberté.

« Le calendrier s’accélère. Présent mercredi soir au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Emmanuel Macron a annoncé la déposition d’une proposition de loi au Parlement d’ici le mois de mai pour mieux lutter contre la haine sur internet. […] Il comprend vingt recommandations pour renforcer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur Internet.

« Le combat européen doit se poursuivre, mais il est trop lent », a déploré Emmanuel Macron. Le président de la République a également révélé que les personnes reconnues coupables de propos haineux, racistes ou antisémites, pourraient être interdites de réseaux sociaux. Comme « les hooligans dans les stades ». Mais le gouvernement pourrait se heurter à des contraintes techniques. » (source BFM)

 

C’était un 22 février…

1916 : mort, pendant la bataille de Verdun, de l’héroïque lieutenant-colonel Emile Driant, à la tête des 56e et 59e bataillons de chasseurs.
Officier saint-cyrien brillant, il fut à plusieurs reprises sanctionné pour des articles publiés sans autorisation dans lesquels il défend la mémoire de son beau-père (le général Boulanger), ou bien dénonce vigoureusement l’affaire des fiches (fichage des officiers catholiques sur ordre du ministre franc-maçon, le général André).
En 1905, sa carrière étant définitivement compromise, il se lance en politique avec l’appui de Déroulède et Barrès et est élu député à Nancy (1910-1916).
En 1907, il signa une Protestation contre la présence des francs-maçons aux fêtes de Jeanne d’Arc.
Il avait écrit sous le pseudonyme de Capitaine Danrit des romans militaires d’anticipation souvent prophétiques (La guerre de demain, L’invasion noire, L’invasion jaune) qui connurent un grand succès.
Militant antimaçon, il fonda également la Ligue antimaçonnique pour les hommes et la Ligue Jeanne d’Arc pour les femmes.

1945 : près du lac de Constance, en Allemagne, deux avions attaquent en rase-mottes une Mercedes portant un drapeau tricolore peint à l’arrière. Jacques Doriot est tué sur le coup, et son chauffeur grièvement blessé.
Continuer la lecture de « C’était un 22 février… »

Macron annonce la dissolution d’un mouvement nationaliste légal, pour plaire au CRIF

Un Maghrébin islamiste insulte l’intellectuel Finkielkraut en le traitant de sioniste et de « facho » et le gouvernement dissout alors 3 groupes d’« extrême-droite » pour faire plaisir au CRIF. Parallèlement il se bat pour faire rentrer en France 130 djihadistes.

Vous suivez ?

Cette attitude du Régime est extrêmement grave.
Le Bastion social est un jeune mouvement nationaliste dont les activités sont principalement tournées vers l’aide aux Français pauvres.
Sous le prétexte flou et arbitraire d’« appel à la haine », le Régime interdit tranquillement les mouvements qui ne sont pas dans l’idéologie dominante.

C’était un 21 février…

1916 : presque un an après les terribles combats des Éparges et de Woëvre, début, avec l’attaque allemande, de la bataille de Verdun.

L’idée maîtresse du général Falkenhayn est d’attirer l’armée française dans une sorte de gigantesque abattoir, afin de la « saigner à blanc ».
A 7h15, un millier de bouches à feu commencent leur tir. Alors que la disproportion des forces est énorme, d’autant que la préparation d’artillerie a mis hors de combat la moitié des défenseurs, les Allemands rencontrent une résistance aussi héroïque qu’inattendue.

1919 : l’agitateur Kurt Eisner, chef de la République soviétique de Munich depuis le 8 novembre 1918 (il avait renversé la dynastie des Wittelsbach), est assassiné par un jeune monarchiste, le comte Arco-Valley.

Continuer la lecture de « C’était un 21 février… »

Taxes : le prix du paquet de cigarettes atteindra 10 euros entre 2019 et 2020

Fuite en avant : la République ne sait plus que taxer et réprimer.

« Fuite en avant fiscale. Le gouvernement français vise un prix moyen du paquet de 20 cigarettes à 10 euros, à l’horizon 2020.

Pour ce faire, il a établi un calendrier précis des prochaines augmentations de la fiscalité liée au tabac, qui devraient se traduire par une majoration d’environ 50 centimes d’euro du prix du paquet. Mais l’exécutif a également décidé d’avancer le calendrier.

Initialement prévue en avril, la prochaine hausse sera finalement avancée d’un mois, en mars 2019. Il en sera de même pour l’échéance d’avril 2020, avancée à mars 2020. Les paliers de novembre 2019 et novembre 2020 ne sont quant à eux pas avancés. Voici donc le détail des prochaines augmentations, selon le projet de loi de finances 2019 :

50 centimes d’euro en mars 2019,
50 centimes d’euro en novembre 2019,
50 centimes d’euro en mars 2020,
40 centimes d’euro en novembre 2020. »

Source : Capital via BreizAtao

Affaire Finkielkraut : Macron en pleine communication politique

Plus de 72 heures de logorrhée médiatico-politique pour une simple agression verbale en marge d’une manifestation… Beaucoup plus que les 206 viols chaque jour dans l’Hexagone, Beaucoup plus que pour le meurtre de n’importe quel Français, plus que pour l’attentat de Chekatt au marché de Noël de Strasbourg en décembre dernier. La machine médiatique s’est littéralement enflammée pour quelques insultes à l’encontre d’un personnage public, souvent vertement critiqué par ses propres animateurs. De Le Pen à Mélenchon, toute la classe politique s’est bêtement précipitée aux micros des journalistes pour faire un commentaire sans intérêt et accuser l’adversaire idéologique.

La droite « réac » en profite pour tirer à boulets rouges sur les musulmans et la mouvance gauchiste, sans même rappeler que l’agression n’est rien au regard de ce que vivent quotidiennement des milliers de Français, et qu’en une seule semaine, pas moins de 4 églises ont été profanées…

En attendant, les communicants du gouvernement associent pendant près de 4 jours consécutifs les Gilets jaune à la haine des juifs. Quant à Macron, il visite en quelques heures un cimetière juif profané (Quatzenheim) et le mémorial de la Shoah. Il conclut la journée en promettant de nouvelles lois pour combattre le ventre fécond de la « bête immonde ».
L’Elysée réalise un sans faute en matière de propagande politique. 

Cerise sur le gâteau, les associations juives réclament de nouvelles mesures liberticides, légitiment leur existence auprès de leur communauté chauffée à blanc et justifient leurs subventions pour l’année prochaine…  

Trouvé sur Le Monde : Emmanuel Macron s’est engagé mardi 19 février à agir, légiférer et « punir », à son arrivée au cimetière de Quatzenheim (Bas-Rhin), où plus de quatre-vingts tombes juives ont été profanées, couvertes de croix gammées. « Ceux qui ont fait ça ne sont pas dignes de la République et elle les punira », a déclaré le chef de l’Etat, qui se rendra ensuite au Mémorial de la Shoah à Paris et s’exprimera mercredi devant le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

Continuer la lecture de « Affaire Finkielkraut : Macron en pleine communication politique »

L’Angleterre s’oppose au retour de ses « ressortissants » djihadistes

Alors que les politiques français obéissent presque immédiatement aux injonctions américaines, le gouvernement britannique semble avoir le courage de s’opposer à cette injustice et à cette folie pour la sécurité de sa population.

Trouvé sur Euronews : Le Royaume-Uni a estimé ce lundi que les combattants étrangers de l’organisation État islamique devraient être jugés là où les crimes ont été commis, rejetant l’appel du président américain.

Le retour des djihadistes ou de leurs conjoints fait polémique au Royaume-Uni, depuis que Shamima Begum a annoncé à nos confrères de Sky News vouloir rentrer en Grande Bretagne. Cette jeune femme, originaire de Bethnal Green, dans l’est de Londres, est partie en Syrie en 2015, à l’âge de 15 ans, pour épouser un combattant du groupe Etat Islamique. Après le décès de deux de ses enfants en bas âge, elle souhaite rentrer pour s’occuper de son troisième enfant. Continuer la lecture de « L’Angleterre s’oppose au retour de ses « ressortissants » djihadistes »

Calais : des associations immigrationnistes « fournissent le matériel pour couper les arbres afin de bloquer l’autoroute et s’introduire dans les camions »

Aucune réaction politique, pas de scandale national, pas de dissolution de ces associations d’envisagée, rien ! L’hypocrisie républicaine en une seule information.

Trouvé sur FDS : Trois mille clandestins contrôlés chaque mois à Calais et sur toute la bande côtière. C’est une moyenne de cent par jour. Un peu plus de deux ans après la fermeture de la «jungle» dans ce dernier port avant l’Angleterre, et à seulement six semaines de l’échéance du 29 mars qui marquera le début du Brexit dur en cas de «no deal» avec l’Europe, la pression migratoire qui pèse sur le littoral demeure forte.

(…) « Ils continuent parfois à bloquer l’autoroute avec des branchages incendiés pour stopper les poids lourds et tenter de s’y glisser, je l’ai vécu, témoigne Sophie, commerçante dans la rue Royale, en centre-ville. Ce qui m’énerve le plus, c’est que ce sont des associations qui leur fournissent le matériel pour couper les arbres ! »

(…) Continuer la lecture de « Calais : des associations immigrationnistes « fournissent le matériel pour couper les arbres afin de bloquer l’autoroute et s’introduire dans les camions » »

France 2018 : les créations d’emploi ont été divisées par 3 en 2018

Lorsque l’année 2019 révélera de mauvais chiffres pour l’emploi, les Gilets jaunes joueront probablement le rôle de bouc émissaire. A noter qu’avec le relèvement des plafonds du chiffre d’affaire des autoentrepreneurs et le rapprochement du régime des indépendants (SSI ex RSI) avec celui des salariés (Sécurité Sociale), la volonté du gouvernement est de détourner les Français du salariat pour l’entrepreneuriat (voir du salariat déguisé).

Trouvé sur RTL : Ce sont des chiffres qui sont passés inaperçus mais qui sont importants : les créations d’emploi ont été divisés par 3 en 2018. L’économie française a finalement créé qu’un peu plus de 100.000 emplois salariés en 12 mois, une misère comparée aux 300.000 nouveaux postes qui avaient été créés en 2017.

Ces chiffres mettent à mal la promesse d’une baisse du chômage à 7% par Emmanuel Macron. Ce bilan de l’Insee confirme les estimations des études de la Sécurité sociale sur le coup d’arrêt des recrutements au dernier trimestre sous l’effet notamment du mouvement des « gilets jaunes ». Une baisse d’autant plus impressionnante que la création de postes reculent à peu près dans tous les secteurs : agriculture, construction et industrie.

Continuer la lecture de « France 2018 : les créations d’emploi ont été divisées par 3 en 2018 »

C’était un 18 février…

Louis de Frotté

1587 : la reine d’Elisabeth d’Angleterre (ayant instauré l’anglicanisme religion d’État) fait décapiter la catholique Marie Stuart (reine d’Écosse, et qui fut aussi éphémère reine de France), après dix-huit ans d’emprisonnement. La reine poussa l’ignominie jusqu’à lui refuser un prêtre catholique.

1800 : le comte Marie Pierre Louis de Frotté, qui négociait sa reddition et disposait de sauf-conduits, est fusillé à Verneuil, sur ordre de Bonaparte, en même temps que six de ses officiers.
Né dans une famille protestante, il se convertit au catholicisme et fut le plus prestigieux chef de la chouannerie normande, réunissant sur son seul nom, en 1799, dix mille volontaires.

Dimanche de la Septuagésime – textes et commentaire

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel), suivis de commentaires.
Avec le Temps de la Septuagésime commence le second cycle de l’année ecclésiastique. Le cycle de Noël s’était organisé autour de la naissance du Sauveur ; le cycle de Pâques s’organise autour de sa passion et de sa résurrection.

« Justement châtié pour ses péchés » (Coll.), l’homme sent profondément sa détresse et implore la miséricorde divine. La liturgie du Temps de la Septuagésime, qui prélude au Carême, souligne la détresse humaine, mais elle l’exprime devant Dieu avec toute la force et l’espérance fondée sur la rédemption du Christ ; l’introït et tous les chants de la messe d’aujourd’hui, l’Épître et l’Évangile, nous pressent de répondre à l’invitation de Dieu lui-même, qui appelle tous les hommes et toutes les générations humaines, quelle que soit l’heure de cet appel, à travailler à leur salut ».

Dom G. Lefebvre

COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER
(dans l’Année liturgiquedisponible ici avec ses autres livres)

« La sainte Église nous rassemble aujourd’hui pour repasser avec nous le lamentable récit de la chute de notre premier père. Un si affreux désastre nous fait déjà pressentir le dénouement de la vie mortelle du Fils de Dieu fait homme, qui a daigné prendre sur lui la charge d’expier la prévarication du commencement et toutes celles qui l’ont suivie. Pour être en mesure d’apprécier le remède, il nous faut sonder la plaie. Cette semaine sera donc employée à méditer la gravité du premier péché, et toute la suite des malheurs qu’il a entraînés sur l’espèce humaine.

     Continuer la lecture de « Dimanche de la Septuagésime – textes et commentaire »