Les résultats surprenants de Google à la recherche : « european people’s history »

Vous pouvez faire le test ici, à la recherche « european people’s history » (histoire des peuples européens), le moteur de recherches d’images Google répond ceci :

Merci à François

 

Avocat de Théo : « une manœuvre de basse police »

Eric Dupond-Moretti, l’avocat de Théo, semble très irrité par la médiatisation de l’enquête financière qui vise son client et sa famille pour « suspicion d’abus de confiance et escroquerie ».
Pour ce pénaliste, c’est une vengeance : « La révélation de cette enquête préliminaire dans la presse est une manœuvre de basse police dans le but de discréditer la famille de Théo et Théo. C’est vulgaire, grossier, pathétique. »

« Qu’est-ce que cela change ? Quand on est visé par une enquête préliminaire, cela justifie-il un viol ? Si Théo avait été violé par un boulanger et trois mitrons, aurait-on parlé de cette enquête financière ? »

La diffusion de cette information vient pourtant nuancer le portrait de Théo, présenté par la caste médiatique, comme un jeune modèle et sans histoire.

Source

L’Etat Islamique recule en Syrie et en Irak

En Syrie, l’organisation terroriste vient de perdre son fief d’al-Bab dans la région d’Alep. Après 2 mois d’intenses combats avec les rebelles islamistes alliés à l’armée turque, l’EI vient de retirer ses derniers combattants de cette ville de 100 000 habitants. Les Turcs affirment avoir perdu 69 militaires. Le nombre de rebelles « modérés » morts ainsi que le nombre de jihadistes tués est inconnu.

En Irak, la coalition internationale vient de lancer son assaut sur la partie ouest de Mossoul. La densité des habitations et le nombre de jihadistes (2000 selon une estimation) encore présents dans la vieille ville, font craindre de lourdes pertes pour l’armée et la police irakienne.

Depuis peu en Irak, l’Etat Islamique se sert de drones civils armés de grenades pour surprendre « par le ciel » les forces au sol de la coalition.

Comme le disait Michel en octobre dernier : « Se profile à Mossoul la plus grande bataille urbaine contemporaine »

Le scandale des éoliennes (émission et dédicace à Paris)

avec :

  • Jérôme Bourbon, directeur de l’hebdomadaire Rivarol et du mensuel Ecrits de Paris.

Annonces :

Samedi 25 février, de 15h à 18h : Alban d’Arguin signera son livre Éoliennes, un scandale d’État à la Librairie française.

Samedi 4 mars, de 15h à 18h : Louis de Condé signera ses divers recueils de poèmes à la Librairie française.

 

La girouette François Bayrou soutient Macron

Le chef de file centriste – président du MoDem – est un vrai politicien démocrate, comme en témoignent ces quelques tweets récents, avant qu’il ne fasse volte-face :

De même, interrogé par BFMTV en septembre, Bayrou déclarait à propos de celui qu’il appelait  le candidat des « forces de l’argent » :

« Je suis absolument sceptique sur cette affaire, et quand je dis sceptique, c’est le mot le plus modéré que je puisse choisir, lançait-il à propos de la candidature de M. Macron. Ça ne marchera pas, parce que les Français vont voir ce que cette démarche signifie, ce qu’il y a derrière tout ça, derrière cet hologramme. »

Répugnant, non ?

La famille de Théo aurait détourné plus de 680 000 euros de subventions

C’est une affaire qui embarrasse les autorités, et ce jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. La famille de Théo, et Théo lui-même, se retrouvent au coeur d’une affaire financière. Une enquête ouverte par le parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour « suspicion d’abus de confiance et escroquerie » en juin dernier, soit bien avant le viol présumé de Théo lors d’une interpellation brutale, le 2 février dernier, à Aulnay-sous-Bois.

Tout commence courant 2015 par un contrôle de l’Inspection du travail d’Ile de France concernant l’association Aulnay Events dont le président est Michaël Luhaka, l’un des frères de Théo. L’association est censée avoir embauché 30 salariés, formés pour être animateurs de rue. Le but d’Aulnay Events ? Lutter contre la violence dans le département… L’association aurait reçu, entre janvier 2014 et juin 2016, 678 000 euros de subvention d’Etat par le biais de contrats d’accompagnement à l’emploi, dit Contrat aidés.

S’agit-il d’employés fantômes ? Lors du contrôle de l’Inspection du Travail aucun élément matériel probant n’a pu être produit par les dirigeants de l’association pour étayer la réalité des emplois. Par ailleurs, plus de 350 000 euros de cotisation sociales, notamment URSAFF, n’ont pas été réglées. Entre temps, l’association a mis la clef sous la porte. D’où un signalement en avril 2016 de l’Inspection du Travail auprès du procureur de la République de Bobigny.

Selon nos informations, les investigations des policiers du SPPJ 93 auraient montré que huit membres de la famille Luhaka, tous habitant à Aulnay-sous-Bois, ont perçu de l’association plus de 170 000 euros par virement, dont 52 000 euros sur le seul compte de Théo. Contacté par « Le Parisien », Michael Luhaka se défend d’avoir employé des salariés fantômes, précisant avoir recruté en CDI plus d’une trentaine de salarié en CDI, dont les membres de sa famille.

Le Parisien via FDS

A noter que cette affaire confirme que la République arrose les banlieues d’argent pour acheter la paix sociale…

Le Supérieur général des jésuites suggère de changer la doctrine catholique du mariage

Alors que Mgr Fellay a annoncé sur TV Liberté qu’il ne manque plus qu’un tampon du pape pour que la Fraternité Saint-Pie X ne rallie Rome (voir ici), le Supérieur général de la Compagnie de Jésus, vient de déclarer vouloir réinterpréter  les paroles du Christ concernant le mariage. Voici la traduction de l’entretien accordé par le vénézuélien Arturo Sosa Abascal au vaticaniste suisse Giuseppe Rusconi pour le blog Rossoporporadu :

QUESTION – « Le Cardinal Gerhard L. Müller, Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, a déclaré au sujet du mariage que les paroles de Jésus étaient très claires et que « aucun pouvoir au ciel et sur la terre, ni un ange ni le pape ni un concile ni une loi des évêques ne pouvaient les changer. » « 

Lire la suite

C’était un 23 février… 1981 : tentative de coup d’Etat patriotique en Espagne

En 1981, en Espagne, alors que le roi Juan-Carlos trahissait tout – en bradant l’héritage du général Franco, à qui il devait son trône – et offrait le pays à la Franc-maçonnerie et à toute la racaille politicienne, la situation politique avait rapidement dégénéré.
Une tentative de coup d’État eut donc lieu ce 23 février, impliquant divers officiers et soutenue par les nationalistes.

Ce jour-là, le lieutenant-colonel Antonio Tejero Molina (père de 6 enfants), voulant rétablir un régime d’ordre, s’empara de la chambre des députés, avec sous ses ordres de nombreux policiers (cf video ci-dessous).

Il garda les politicards prisonniers jusqu’au lendemain, après que l’échec du coup d’Etat (du à l’intervention expresse de Juan-Carlos) fut indiscutable…

Molina fera 15 ans de prison.
A sa libération, il se rendra pour sa première sortie au Valle de Los Caïdos, immense mausolée où sont notamment enterrés le général Franco et Jose-Antonio Primo de Rivera.

IVG.net dénonce les 8 mensonges de Laurence Rossignol

Sur leur site :

Capture d’écran 2017-02-21 à 19.33.40« Pour monter combien la désinformation est en fait du coté du gouvernement, nous avons relevés Les 8 mensonges sur l’IVG dans le site « officiel »  www.ivg.gouv.fr :

1/ Il n’y a pas de conséquences psychologiques après une IVG. 

Réponse du gynécologue Philippe Faucher sur le site du gouvernement : « La majorité des études scientifiques sérieuses qui ont été publiées sur le sujet montrent qu’il n’y a pas de séquelle à long terme psychologique de l’avortement. Il n’y a pas de syndrome post-traumatique qui persisterait à distance, plusieurs années après un avortement. » 

Faux !  Des centaines de d’études scientifiques qui ont été publiées dans les revues internationales depuis plus de 30 ans attestent l’existence de ces souffrances à court et long terme. Le Professeur René Ecochard du CHU de Lyon vient de compiler une partie de ces études dont la méta-analyse réalisée par Priscilla K. Coleman publiée en 2011 dans le British Journal of Psychiatry  qui de son coté fait une synthèse  portant sur 22 études, 36 critères et 877.181 femmes (dont 163.831 ayant fait une IVG). Des études controversées existent certes bien dans un sens ou un autre mais ne peuvent pas changer serieusement  le large consesus sur cette question.

2/ Nos témoignages seraient « trompeurs », « faux » « culpabilisants », etc… 

Lire la suite

6 millions d’étrangers auraient l’intention de pénétrer dans l’UE à très court terme

Non seulement l’invasion migratoire s’accélère depuis des décennies, mais un rapport secret des autorités allemandes divulgué par le Bild (selon Russia Today), révèle que les flux de clandestins pourraient s’intensifier dans des proportions historiques et désastreuses.

Un rapport secret des autorités allemandes divulgué par le Bild montre qu’au moins six millions de migrants en provenance des pays du pourtour méditerrannéen auraient l’intention de pénétrer dans l’UE à très court terme.

D’après le rapport que le journal allemand Bild s’est procuré, les autorités allemandes sont certaines du fait qu’au moins 5 950 000 migrants sont postés dans les pays du pourtour méditerrannéen et attendent l’opportunité de pénétrer à l’intérieur des frontières de l’UE.

Dans la seule Turquie, 2,93 millions de personnes comptent, d’après le rapport, demander l’asile dans un pays d’Europe occidentale, notamment en Allemagne. On en trouve 1,2 million en Libye. En Jordanie, ce nombre atteint 720 000, des réfugiés syriens pour la plupart.

Les migrants d’Afrique centrale sont également pris en compte dans ce rapport. Selon les journalistes du Bild, la majorité de ces migrants vient d’Algérie, du Mali et du Niger.

Toujours selon ce rapport, les autorités européennes ont fait état de l’arrivée de 362 376 personnes qui ont toutes traversées la mer Méditerrannée.

De Niro promet 100 000 dollars à qui prouvera que les vaccins sont sans danger


C’est un sujet épineux ou se mêlent, mensonges des laboratoires pharmaceutiques d’un côté et théories plus ou moins farfelues de l’autre. Pourtant il existe bien une controverse scientifique sur les liens de causalités entre la vaccination et l’autisme.

La star hollywoodienne, convaincue que l’autisme de son fils est imputable à un vaccin, est sous le feu des critiques depuis qu’elle s’est personnellement impliquée dans une campagne anti-vaccination.

Mercredi, Robert De Niro a tenu une conférence de presse aux côtés de l’avocat et militant anti-vaccination Robert F. Kennedy Jr. sur la sécurité des vaccins, rapportent plusieurs médias anglo-saxons. Les deux hommes ont annoncé qu’ils avaient décidé d’offrir la somme de 100 000 dollars (95 000 euros) à qui pourrait prouver que le vaccin contre la rougeole, la rubéole et les oreillons était totalement sans danger pour la santé.

La star hollywoodienne est convaincue que son fils, autiste, a « changé du jour au lendemain » après l’administration du thimérosal, un composé chimique contenant du mercure qui entre dans la composition des vaccins pour éviter toute prolifération bactérienne et fongique. Robert De Niro a appelé les journalistes à « commencer à parler honnêtement de cette question » et a invité le nouveau président Donald Trump, contre lequel il s’est publiquement engagé, à s’emparer de ce sujet, rapporte Sky News.

Source

La protection civile perd sa croix

Avant et après :

Unknown-6

Unknown-5

Le journal Minute a interrogé Vincent Renard, le directeur de la communication de l’association :

« Et là, notre interlocuteur semble tomber des nues ! Le débat sur les signes ostentatoires comme les pressions constantes pour imposer une laïcité conçue comme une lutte contre le christianisme lui semblent totalement étrangères. Il semble de bonne foi et nous sommes les premiers à lui poser la question, voire, pire, il semble que nous soyons les premiers à nous poser la question. « Il n’y a jamais eu de caractère religieux à la protection civile, pas plus hier, qu’aujourd’hui » nous répond-il, ce qui n’est pas entièrement vrai mais passons. Qu’il y ait ou non une croix sur le logo de la Protection civile est une question qui ne l’intéresse pas. Notre directeur de la communication a un nouveau logo : il est content. Rien à voir, rien à dire, fermez le ban. Nous insistons. Vincent Renard nous transmet donc le « story telling » de ce nouveau logotype, autrement dit le laïus du graphiste pour expliquer sa création. On y lit : « Une zone blanche sépare désormais le triangle bleu du cercle orangé : créant un espace d’apaisement, elle symbolise l’action selon les trois piliers de l’organisation : Aider, Secourir, Former. Toujours dans un souci d’efficacité, la mention “Protection Civile“, redondante avec le bloc typographique du logotype, est supprimée du sigle. » A aucun moment il n’est fait mention de la suppression de la croix. Pas un mot sur le sujet. Pas le moindre indice d’une intention maligne, d’une inquiétude ou d’une question sur cette croix. Rien. Comme nous le disait le directeur de la communication, « c’est un non-sujet ». Autrement dit, on peut supprimer une croix de l’emblème d’une association connue et reconnue sans que personne ne se pose de question à ce sujet, sans que personne ne se rende compte de l’énormité de la chose. « C’est un non sujet », et c’est peut-être ça le pire. »

Savigny-sur-Orge : deux policiers frappés dans un guet-apens


La chasse aux flics est ouverte en banlieue et les allogènes s’en donnent à cœur joie ! Le Parisien rapporte que deux policiers municipaux auraient été lynchés par une quinzaine de petites merdes.

Un véritable « guet-apens » s’insurge dans un message publié sur Facebook le maire de Savigny-sur-Orge (Essonne) Eric Mehlhorn (LR). Deux policiers municipaux de la commune ont été agressés ce mardi vers 18 h 30 alors qu’ils patrouillaient en ville à bord de leur véhicule de service.

Selon les premiers éléments de l’enquête, un individu aurait asséné un coup de pied sur la portière du véhicule. Sortis pour demander des comptes, les deux agents ont alors été pris à parti par une quinzaine d’assaillants qui leur avait tendu une embuscade. « Ils se sont défendus pendant près de 8 minutes dans l’attente de renforts. L’un a été mordu au sang, le second s’en sort avec des hématomes suite à des coups portés au visage », indique le maire. Selon l’élu, les agents « faisaient obstruction à l’organisation de deals ». « Je tiens à saluer le courage et l’exemplarité dont ils ont fait preuve », conclut Eric Mehlhorn.

C’était un 22 février…

1916 : mort, pendant la bataille de Verdun, de l’héroïque lieutenant-colonel Emile Driant, à la tête des 56e et 59e bataillons de chasseurs, qui écrivit sous le pseudonyme de Capitaine Danrit des romans militaires d’anticipation souvent prophétiques (La guerre de demain, L’invasion noire, L’invasion jaune) qui connurent un grand succès.

Militant antimaçon, il fonda également la Ligue antimaçonnique pour les hommes et la Ligue Jeanne d’Arc pour les femmes. En 1907, il signe une Protestation contre la présence des francs-maçons aux fêtes de Jeanne d’Arc.
Il fut député de Meurthe-et-Moselle de 1910 à 1916.

1945 : près du lac de Constance, en Allemagne, deux avions attaquent en rase-mottes une Mercedes portant un drapeau tricolore peint à l’arrière. Jacques Doriot est tué sur le coup, et son chauffeur grièvement blessé. A Mengen, la tombe du fondateur du PPF fut profanée à l’arrivée des troupes françaises. (livres sur Doriot ici)

 Source

Video d’archive de Jacques Doriot, prononçant un discours devant le PPF en juillet 1941, après des défaites de l’Angleterre :
Lire la suite

France 2017 : des systèmes de reconnaissance faciale à la Gare du Nord et à l’aéroport de Roissy

Des sas de contrôle automatisés de passeports qui intègrent une technologie de reconnaissance faciale fonctionnent depuis mardi, pour les Eurostar, au départ de la Gare du Nord.
Les voyageurs qui prennent l’Eurostar, Gare du Nord, vont désormais passer dans des sas de contrôle qui intègrent la reconnaissance faciale. Le système a été mis en place mardi, indique la SNCF. Ces sas sont identiques à ceux utilisés à Londres à la gare Saint-Pancras en juin 2016 au moment de l’Euro de football. En huit mois, 500.000 passagers ont pu tester ce service. Eurostar devrant bientôt installer ces sas à la gare de Bruxelles-Midi.

 Quelques secondes pour scanner votre visage

Le système de reconnaissance faciale est réservé aux citoyens européens majeurs qui ont un passeport biométrique. Il suffit de quelques secondes pour vérifier une identité. Selon le fabriquant, ce système intègre aussi la reconnaissance des empreintes et de l’iris de l’œil.

Une expérience d’un an à l’aéroport de Roissy

Lire la suite



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)