Jacques Attali : « Tout pays doit se penser comme un hôtel. Il faut recevoir sans cesse des étrangers »

Celui qui se vante d’avoir « repéré » et « inventer » Emmanuel Macron, donne la vision migratoire de sa clique de mondialistes. Le chiffre de 200 000 clandestins est évidement délirant. En 2015, l’Allemagne à reçu 1.1 millions demandes d’asile…

« Malheureusement, tous les pays européens sont d’accord pour contenir l’immigration, et même la réduire. Mais regardons les chiffres: nous sommes 600 millions d’habitants en Europe et nous parlons d’accueillir 200 000 migrants par an. En trois ans, cela ferait 600 000, soit 1 pour mille de la population de l’Europe. Vous vous rendez compte? 1 pour mille! Ce n’est pas assez. Nous sommes capables d’en accueillir bien plus. Le Liban doit se débrouiller avec 25% de migrants syriens. L’Europe est aussi confrontée à un effondrement démographique. Et l’accueil des réfugiés fait partie de ses valeurs. » (…)

« Tout pays doit se penser comme un hôtel et ses habitants comme des hôteliers. Recevoir sans cesse des étrangers. Etre accueillant. C’est ce qui rend la Suisse symboliquement maritime. »

« Réconciliation de la justice et de la miséricorde divines, au Moyen Âge »

C’est le thème passionnant d’un livre qui vient de sortir : Réconcilier Justice et Miséricorde, d’Agnès Millet-Taunay.
« Comment, après la Chute, les vertus divines de Justice et de Miséricorde peuvent-elles s’accorder, entre condamnation de l’homme et désir de lui offrir le salut ?
Ce « débat » intérieur à Dieu, et sa solution, ont été brillamment présentés sous la forme du théâtre, au Moyen Âge.
L’auteur nous propose ici un voyage passionnant et émouvant, qui nous fait atteindre une grande profondeur théologique. »
Voici une émission dans laquelle l’auteur présentait son travail.
On peut se procurer ici ce livre (de 116 pages pour 12 €, Editions des Cimes).

 4e de couverture :

Continuer la lecture de « « Réconciliation de la justice et de la miséricorde divines, au Moyen Âge » »

Messe du XXe dimanche après la Pentecôte (textes et commentaire)

« Comme l’officier du roi, dont parle l’Évangile, persévérons avec foi dans la prière, et la guérison que celui-ci obtient pour son fils qui allait mourir, nous l’obtiendrons pour nos âmes auxquelles Dieu appliquera les remèdes célestes qui les purifieront de tout vice.  »

Dom G. Lefebvre

Introït :
Continuer la lecture de « Messe du XXe dimanche après la Pentecôte (textes et commentaire) »

« le vrai visage de la franc-maçonnerie » : à lire !

Les actes du colloque organisé par la revue L’Héritage viennent de sortir (à prix modéré) et nous les recommandons chaudement : ils regroupent des interventions sérieuses et… explosives à propos de la franc-maçonnerie.

On peut se les procurer en ligne ici, ou à Paris à la Librairie française.
68 p., Éditions de L’Héritage, 8 €.

4e de couverture :
« Le 24 juin 1717, à Londres, était officiellement fondée la franc-maçonnerie moderne.
Trois cents ans jour pour jour après cet événement si lourd de conséquences pour l’histoire de l’humanité, se tint à Paris un colloque exceptionnel.
Intitulé « le vrai visage de la franc-maçonnerie », il réunit des chercheurs parmi les plus réputés ainsi que d’anciens « Haut gradés » de cette organisation puissante et mal connue, qui, malgré ce que l’on croit parfois, se développe : nous sommes ainsi passés, en France, de 40 000 francs-maçons en 1970 à environ 180 000 en 2017.
Voici les actes de cette réunion, lors de laquelle furent mis en lumière sans ambages divers aspects peu connus – mais essentiels – de la franc-maçonnerie… »

Avec :
• Serge Abad-Gallardo : Témoignage et aspects lucifériens de la franc-maçonnerie
• Karl Van Der Eyken : Origine, rituels et symboles de la franc-maçonnerie
• Jean-Claude Lozac’hmeur : Les objectifs véritables de la franc-maçonnerie
 Alain Pascal : La franc-maçonnerie, du combat politique à la guerre de religion

Stationnement à Paris : le montant des contraventions va exploser !

Le racket des automobilistes – vaches à lait va prendre une nouvelle et brutale ampleur au 1er janvier 2018, dans plusieurs grandes villes dont Paris où il atteindra 50 € dans la moitié des arrondissements. Il est vrai que là, le montant scandaleux des contraventions s’aligne simplement sur celui des tarifs de stationnement, déjà exhorbitants.

Voilà où en sont les Parisiens, alors que la mairie sous la direction Delanoë – Hidalgo a mené à un déficit budgétaire de 500 millions d’euros, sans parler des Jeux olympiques qui vont le creuser profondément…

« Cette nouvelle sanction pécuniaire est la conséquence de la vaste réforme nationale portant sur la décentralisation du stationnement en France » détaille le Figaro.

Continuer la lecture de « Stationnement à Paris : le montant des contraventions va exploser ! »

C’était un 21 octobre…

Cliquer pour agrandir

1954 :
en Inde, le gouvernement français abandonne ses comptoirs, réunis sous le noms d’Établissements français : Pondichéry, Yanaon, Karikal, Mahé et Chandernagor étaient devenus français en 1763, lors de la signature du traité de Paris.

Au vu de la toute petite taille des territoires français comparée à l’Inde qui avait acquis son indépendance en 1947, de la pression et des menaces du gouvernement indien, de la trahison de certains Français – souvent communistes ou socialistes -, et en dépit de la vision pro-française de certains territoires, le gouvernement français (le même qui avait lâché l’Indochine aux communistes), abandonnera les comptoirs indiens sans même demander de compensation.

L’Inde française 1741-1754 :
Continuer la lecture de « C’était un 21 octobre… »

L’affaire Weinstein : thèmes dominants racialistes, harmoniques sexistes

Le thème dominant dans la symphonie politique dont Weinstein n’aura été que le coup de cymbale ou le pipeau d’ouverture, est bien le rapport entre ethnie et sexe. Dans la réalité, l’Europe et le monde demeurent K.O. debout depuis le déferlement de migrants qui a submergé l’Europe depuis 2014 et devant le nombre incalculable d’agressions et de viols que cela a provoqué, dont la nuit de la Saint Sylvestre 2015 à Cologne est l’épisode le plus connu. Dans la réalité, aux États-Unis, pour l’année 2015 (ce type de statistiques par communauté n’est pas facile à obtenir en ligne pour toutes les années), 36.000 Blanches (soit 33,6 % des Blanches violées) ont été violées par des Noirs (alors que ceux-ci ne formaient alors que 12 % de la population) : par comparaison, moins de 10 femmes noires l’ont été par des Blancs.
Continuer la lecture de « L’affaire Weinstein : thèmes dominants racialistes, harmoniques sexistes »

Abdelkader Merah : « Je me lève musulman, je mange musulman, je vis musulman, je dors musulman »

Interrogé ce vendredi 20 octobre, au 15ème jour de son procès devant la Cour d’assises, sur sa radicalisation religieuse, le frère de Mohamed Merah, poursuivi pour complicité d’assassinats terroristes et suspecté d’avoir été à l’origine de la radicalisation religieuse de son frère, a réfuté être « salafiste » : « Monsieur le Président, je ne me reconnais pas comme radical, salafiste et terroriste ».

« Je suis accroché aux préceptes religieux, a-t-il ajouté. L’islam n’est pas un costume que l’on met quand on est chez soi et que l’on enlève quand on sort, l’islam vous suit partout. Je suis soumis à mon Créateur. Je me lève musulman, je mange musulman, je vis musulman, je dors musulman ».
Continuer la lecture de « Abdelkader Merah : « Je me lève musulman, je mange musulman, je vis musulman, je dors musulman » »

C’était un 20 octobre…


1827
: bataille navale de Navarin : les flottes combinées de la France, de la Russie et de l’Angleterre détruisent l’escadre turco-égyptienne d’Ibrahim Pacha. Une victoire décisive pour la libération de la Grèce du joug ottoman.

1890 : mort, à Trieste, de l’explorateur sir Richard Burton. Sous divers déguisements arabes, il visite La Mecque, Médine. Il fut le premier européen à pénétrer au Harar en Ethiopie (1854-1856), puis explora le Tanganyika (1858), le Cameroun, le Gabon… Nombre de ses textes sont aujourd’hui impubliables en raison de leur antijudaïsme. Il est l’auteur d’Arabian Nights.

1932 :  Denoël et Steele publient Voyage au bout de la nuit, de Louis-Ferdinand Céline.
Salué par des personnalités aussi diverses que Léon Daudet, Trotsky, Bernanos, Georges Bataille ou Claude Lévi-Strauss, il sera privé du Goncourt à la suite d’une manœuvre de Gallimard.
Continuer la lecture de « C’était un 20 octobre… »

Condamnées à 15 et 22 ans de prison, Célik et Nassim sont libérés pour une date de procès fixée trop tard

Deux hommes condamnés à de lourdes peines pour une série de braquages violents ont été remis en liberté mercredi. La cour d’assises du Vaucluse a trop tardé à fixer leur procès en appel.

L’histoire est rocambolesque. Deux braqueurs présumés, considérés comme violent, ont été libérés ce mercredi en raison de la lenteur de la justice à fixer une date pour leur procès en appel.

Jugeant que « le délai d’audiencement de la procédure est déraisonnable », la cour d’appel d’Aix-en-Provence a ordonné la remise en liberté de Célik Zamoun, 26 ans, et de Nassim Chenouf, 31 ans, condamnés le 3 juillet 2015 par la cour d’assises du Gard, le premier à 22 ans de réclusion criminelle, le second à 15 années. Tous les deux avaient fait appel de leur condamnation.
Continuer la lecture de « Condamnées à 15 et 22 ans de prison, Célik et Nassim sont libérés pour une date de procès fixée trop tard »

Allemagne: un indic aurait incité des jihadistes à commettre des attentats

Un indicateur de la police allemande est soupçonné d’avoir incité des jihadistes, dont l’auteur de l’attaque au camion-bélier sur un marché de Noël à Berlin le 19 décembre, à commettre des attentats, ont affirmé jeudi des médias.
Si ces informations venaient à être confirmées, il s’agirait d’un nouveau coup dur pour les forces de l’ordre, déjà pointées du doigt dans un récent rapport pour leurs « grosses erreurs ».

La police de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest), pour laquelle travaillait l’informateur, n’a pas commenté ces informations.

Continuer la lecture de « Allemagne: un indic aurait incité des jihadistes à commettre des attentats »

« Manspreading » : des affiches délirantes dans les transports, avec l’argent public

Dans les transports en commun de Bordeaux, la ville dirigée par Alain Juppé, fleurissent des affiches incompréhensibles pour ceux qui ne sont pas informés des derniers délires gaucho-féministes.

Elles fustigent le « manspreading », mot anglais, pas même traduit, désignant une tendance des hommes à écarter les jambes quand ils sont assis.

Que reprochent les affiches de la régie bordelaise des transports en commun (avec le site gouvernemental stop-violences-femmes.gouv.fr) aux hommes qui se laissent aller à cette position (plus confortable pour des raisons évidentes) ?

Ce n’est pas son inélégance ni le fait qu’elle puisse gêner physiquement les voisins ou encombrer des sièges vides…
Non, la « gauche tarée » considère que se tenir ainsi c’est « exhiber »,  et même « harceler » !

Donc d’une part les malades mentaux qui sont aux commandes ont une interprétation délirante de la réalité, d’autre part ils sont primairement anti-masculins car toutes les affiches de cette « campagne » sont dirigées contre les hommes.
Une mini(micro?)-jupe, ce n’est pas de l’exhibition par exemple ; l’exhibitionnisme n’est que masculin, c’est bien connu.
Et il s’agit bien sûr là des principaux problèmes que connaissent les Français…

Bref, cela manifeste encore que le gauchisme (dont le féminisme) relève de la folie. Et que la fausse droite en est à la remorque.

“Coexister” : la dernière ignominie anti-catholique

« Mais que font les catholiques ? Ceux dont Madiran disait déjà que c’était très bien de marcher sur les routes de Chartres mais qu’on ne les retrouvait jamais après dans aucun combat civil et politique !
Que font les évêques de France ? Les associations catholiques ? Les sweat-shirts roses et bleus ? Le dernier film de Fabrice Eboué traîne la religion catholique et le personnage d’un prêtre dans la fange, s’essuie méthodiquement les pieds dessus, se torche avec. Aucune réaction. On est tellement habitués.

Continuer la lecture de « “Coexister” : la dernière ignominie anti-catholique »

Soutien de Danièle Obono, le chroniqueur du Monde Hamidou Anne assure que la « France blanche et chrétienne est terminée »

 

« La libanisation raciale et religieuse de l’Hexagone se précise un peu plus chaque jour et l’affrontement politique se redéfinit logiquement en fonction des lignes ethno-confessionnelles. Le journal d’État Le Monde ne cache pas ses sympathies et vient de publier un texte célébrant l’éradication des populations blanches et chrétiennes en France.

Rédigé par un subsaharien musulman, Hamidou Anne, ce texte prend la défense de la militante suprémaciste noire gabonaise Danièle Obono, député mélenchoniste proche du PIR de Houria Bouteldja. Il conclut son propos en se félicitant de la destruction des populations françaises historiques ainsi que de leur héritage.

Extrait (source) : « Il y aura d’autres Danièle Obono au Parlement français, dans les ministères et même un jour à l’Élysée, car la marche de l’Histoire est ainsi faite. La France blanche, chrétienne, au risque de terroriser certains petits esprits, est finie. Terminée. L’avenir du monde est le métissage avait prédit un illustre français, qui a siégé dans le même Hémicycle que Danièle Obono aujourd’hui : il s’appelait Léopold Sédar Senghor. »

Le programme d’éradication ethnique est sans ambiguïté et le sera encore moins dans les années qui viennent. »

Source BreizhAtao