Dans les manifs écolo-bobo-gauchistes : « Nous sommes tout-e-s des djihadistes verts »

Plus que de longs discours, une photo en dit long sur l’état d’esprit et les références culturelles et religieuses des manifestants écolo-bobo-gauchistes…

C’était un 22 novembre…

Gamins alsaciens attendant les troupes françaises à Strasbourg

1918 : Après la signature de l’armistice à Rethondes, entrée des troupes françaises à Strasbourg, après près de 50 ans d’occupation allemande. Elles étaient arrivées en Alsace le 16. Les « provinces perdues » fêtent leur retour à la mère-patrie.
Concernant la dureté de l’occupation allemande (probablement plus dure que durant la 2e Guerre), on peut lire les atrocités allemandes, de John Horne et Alan Kramer.

1946 : les journalistes Pierre-Antoine Cousteau et Lucien Rebatet (livres et bio ici) sont condamnés à mort (ils seront graciés, puis élargis dix ans plus tard).

1963 : mort à Hollywood du romancier et essayiste anglais Aldous Huxley, auteur du Meilleur des mondes.

1963 : le président John F. Kennedy est assassiné à Dallas (Texas) par Lee Harvey Oswald, depuis la fenêtre d’un dépôt de livres.
En réalité, les tueurs sont multiples. Il y a un complot réunissant des intérêts divers (CIA, pétroliers, grands banquiers, anticastristes)…

1975 : en Espagne, Juan Carlos prête serment devant les Cortès. Il devient roi d’Espagne, s’empressant de trahir, quelques mois plus tard, tous les espoirs qu’avaient placés en lui Franco.

D’après Ephémérides nationalistes

France : le ministre de l’intérieur se prosterne devant ses maîtres

Le Refuge : drogue, pédophilie, exclusions et mensonges

Le site Rue89 est très éloigné (et c’est peu de le dire) de la ligne éditoriale de Contre Info. Il faut néanmoins reconnaitre à certains de leurs journalistes et aux responsables de la rédaction un certain courage. Ce n’est pas la première fois que Rue89 s’attaque à un sujet tabou pour leur courant de pensée. La dernière enquête sensible les conduit dans les coulisses de l’association sodomite « Le Refuge ».
L’article révèle l’inaction du pouvoir politique face aux problèmes de cette association de peur d’aider « les mouvements homophobes ». Ca en dit long sur ce que doit cacher le gouvernement pour ne pas attiser le « le racisme », « l’europhobie », « l’islamophobie » et tous les sujets politiquement incorrects et dangereux pour la République.

Officiellement, personne n’a rien à dire contre Le Refuge, la seule association de lutte contre l’homophobie reconnue d’utilité publique. Chargée de recueillir les jeunes homos virés de chez leurs parents, cette structure créée en 2003 à Montpellier (et qui s’est développée depuis dans de nombreuses villes) fait l’unanimité.

Ses parrains ont participé à « Qui veut gagner des millions ? » ou « Fort boyard » cet été. L’association peut compter sur le soutien public et affirmé de la ministre de la Justice Christiane Taubira. Elle perçoit d’importants dons publics et privés qui s’élevaient à 850 000 euros en 2013, selon sa direction.

Officieusement, les critiques sont bien plus nombreuses et les regards bien plus méfiants sur l’action du directeur général du Refuge, Frédéric Gal, et de son président Nicolas Noguier. Joints par la rédaction, les deux récusent toutes les accusations.

Contactées par Rue89, trois associations LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres), qui ont toutes souhaité conserver leur anonymat, nous ont mis en garde. L’une d’elle nous explique :

 Lire la suite sur le site de Rue89…

Un logiciel pour détecter si votre ordinateur est surveillé par une agence gouvernementale

A télécharger ici

Amnesty International, Privacy International, l’Electronic Frontier Foundation (EFF) et Digitale Gesellschaft ont mis en ligne ce jeudi le site ResistSurveillance.org, qui propose un nouvel outil anti-spyware gratuit destiné en particulier aux activistes et journalistes qui pourraient être victimes d’espionnage. Le logiciel baptisé DETEKT se concentre sur la détection de spywares connus pour être utilisés par des agences gouvernementales à travers le monde, alors que les logiciels traditionnels ont une portée plus large, et s’intéressent plus volontiers aux spywares publicitaires.

« De tels spywares fournissent les moyens d’espionner les e-mails personnels, d’écouter les conversations Skype ou même d’activer à distance la webcam d’un ordinateur et leur microphone sans que le propriétaire le sache« , rappellent les quatre associations. « Certaines de ces logiciels sont disponibles largement sur Internet, tandis que d’autres alternatives plus sophistiquées sont conçues et vendues par des entreprises privées basées dans des pays industrialisés à des agences de maintien de l’ordre et de renseignement« .

Lire la suite

Forçons l’Europe à interdire les infanticides néonataux !

Capture d’écran 2014-11-21 à 18.13.01

Chaque année, de nombreux enfants naissent vivants lors d’avortements, en particulier quand ils sont pratiqués au-delà de la 20ème semaine de grossesse (seuil biologique de viabilité). Ces enfants sont le plus souvent abandonnés à la mort sans soins, luttant pour respirer pendant parfois plusieurs heures, ou tués par injection létale ou asphyxie, puis jetés avec les déchets biologiques.

Un député espagnol, Angel Pintado, avait donc demandé au Comité des Ministres, qui réunit les gouvernements des 47 Etats membres, de trouver un accord sur les mesures à prendre « pour garantir que des fœtus qui survivent à un avortement ne soient pas privés des soins médicaux auxquels ils ont droit (en leur qualité de personnes vivantes au moment de leur naissance) en vertu de la Convention européenne des droits de l’homme ».

Incapables de se mettre d’accord alors que le consensus est nécessaire pour toute réponse, le Comité a affirmé au terme de débats longs et houleux, qu’il ne pouvait pas répondre. Certains gouvernements, dont la France, s’étaient effectivement opposé à cette proposition, craignant de remettre en cause l’avortement tardif en reconnaissant des droits à ces nouveau-nés.

Quatre ONG (le Bureau international catholique de l’enfance, l’Union mondiale des organisations féminines catholiques, la Fédération des associations familiales catholiques en Europe et le Centre européen pour le droit et la justice) ont alors demandé, le 1er novembre dernier, à M. Nils Muižnieks, le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, de le rencontrer pour lui remettre un dossier exposant le sort des enfants nés vivants après un avortement.

Lire la suite

Trop d’élèves blancs : l’école est sanctionnée

Ecole Elèves Blancs SanctionnéeEt ce n’est pas « raciste », ça ?
Une école de la charmante petite ville rurale de Market Rasen, appelée Middle Rasen Primary School, a été sanctionnée par l’autorité de surveillance britannique des écoles publiques, OFSTED, parce qu’elle est trop… anglaise. Jusqu’ici qualifiée de « bonne », la note de l’école n’a pas été augmentée au grade « excellent » pour n’avoir pas assez d’élèves noirs ou asiatiques, et donc, trop de Blancs, a expliqué l’organe de contrôle.

Pensez : le « développement culturel » des élèves de cette école primaire est limité par « un manque d’expérience de première main de la diversité qui caractérise la société britannique moderne ». Comment enseigner à ces enfants –intellectuellement borgnes, forcément – qu’il faut respecter et tolérer toutes les croyances et toutes les couleurs de peau s’ils n’ont pas de quoi se faire la main sur place ?

« C’est du politiquement correct devenu fou », commente le membre du parlement conservateur de Gainsborough, Sir Edward Leigh (mais le politiquement correct peut-il prétendre à la sagesse) ? « L’école primaire Middle Rasen est une école excellente à n’importe quelle aune. Le multiculturalisme n’a pas de pertinence dans le Lincolnshire avec sa petite présence de minorités ethniques, qui sont déjà bien accueillies et bien intégrées dans nos communautés locales, comme elles doivent l’être. »

104 élèves, presque tous blancs

L’école primaire Middle Rasen compte exactement 104 élèves, âgés de 4 à 11 ans, c’est ce qui lui vaut d’être sanctionnée.

Dixit l’OFSTED : « La grande majorité des élèves sont des Britanniques blancs. Peu sont d’autres groupes ethniques, et à l’heure actuelle aucun élève ne parle l’anglais comme seconde langue. »

Lire la suite

Des « Français » de l’Etat Islamique appellent à émigrer en Syrie et à réaliser des attaques en France

L’« Etat islamique » a diffusé mercredi une vidéo dans laquelle trois membres « français » (sic) du groupe demandent à leurs « compatriotes » d’attaquer la France par tous les moyens possibles, dans des termes similaires à d’autres vidéos du groupe déjà rendues publiques.

« Si vous ne pouvez nous rejoindre, vous pouvez y travailler en France, le pays de la mécréance. Laissez-les dans le stress, l’insécurité. Il y a des armes, il y a des voitures, écrasez-les avec. Utilisez le poison dans leur nourriture et leurs boissons. »

Source fdesouche

Quelque part dans le Gers…

Autant rire de notre époque de vol…

CI-gers

C’était un 20 novembre : mort de Jose Antonio Primo de Rivera et de Francisco Franco

Vu sur le site de Thibaut de Chassey :

En 1936, alors que l’avancée nationaliste est bloquée à la hauteur de la cité universitaire de Madrid, à Alicante, le fondateur de la Phalange espagnole est fusillé, à l’âge de 33 ans, par le Front populaire arrivé au pouvoir quelques mois plus tôt.

Fils du général Miguel Primo de Rivera, dictateur en Espagne entre 1923 et 1930, cet avocat, artisan de la doctrine « nationale-syndicaliste », reste une figure marquante du nationalisme en Europe.

A son propos, on pourra lire la solide biographie que lui a consacré Arnaud Imatz, ainsi que Présence de Jose Antonio sous la direction d’Olivier Grimaldi, ou encore, concernant son « procès » : Face à face.

C’est aussi un 20 novembre (1975), qu’a été appelé au tribunal divin le « Generalísimo Francisco Franco, Caudillo de España por la Gracia de Dios ».

Tous deux reposent maintenant dans le Valle de Los Caïdos, le grand mausolée de la Guerre civile (construit à l’initiative du général Franco et où sont enterrés des combattants des deux camps).

Ce lieu fut pendant des décennies un rendez-vous des nationalistes d’Europe occidentale qui s’y retrouvaient vers le 20 novembre, mais les rassemblements à connotation « politique » (c’est-à-dire les hommages à Franco ou Primo de Rivera) y sont proscrits par les gouvernements espagnols depuis quelques années.

Voici un extrait d’article paru dans la revue nationale L’Héritage au sujet de ce « lieu à part » (à l’époque des rassemblements patriotiques sur place) :

Lire la suite

Peter Gotzsche : « Médicaments meurtriers et crime organisé »

Le Professeur Peter Gøtzsche, Directeur du Nordic Cochrane Centre est spécialiste de médecine interne. Il a travaillé pour l’industrie pharmaceutique entre 1975 et 1983 dans les domaines des études cliniques et de la réglementation publique. De 1984 à 1995 il a travaillé dans des hôpitaux de Copenhague. Il a été cofondateur de la Cochrane Collaboration en 1983. En 2010 il a été nommé Professeur de projets de recherche et d’analyse à l’Université de Copenhague.

Professeur Gøtzsche, depuis plus de trente ans, notre réseau se préoccupe tout spécialement de Bayer. Quelle est l’importance de l’industrie pharmaceutique allemande, par exemple comme lobbyiste ?

Toutes les grosses firmes pharmaceutiques pratiquent un lobbying intensif, également à l’échelon européen.

La firme Bayer doit répondre de nombreux scandales liés à l’industrie pharmaceutique, depuis l’héroïne jusqu’au Lipobay. Quelles expériences avez-vous faites avec cette entreprise ?

Comme toutes les autres grandes entreprises pharmaceutiques, Bayer a participé à la criminalité organisée : par exemple corruption de médecins, ou escroquerie vis-à-vis du programme d’assurance-maladie US Medicaid.

Durant la Deuxième guerre mondiale, Bayer a utilisé comme cobayes des détenus de camps de concentration. Une lettre datant de l’époque prouve que Bayer a acheté 150 femmes à Auschwitz pour 170 marks chacune. Bayer avait écrit au commandant du camp : « Les expériences ont été effectuées. Toutes les femmes sont mortes. Nous vous recontacterons rapidement par un prochain message. »

Les entreprises allemandes ont par exemple injecté des bactéries typhiques à des détenus des camps puis expérimenté sur eux divers médicaments.

Pourquoi comparez-vous l’industrie pharmaceutique au crime organisé ?

Lire la suite

Explosion des impôts sur le foncier non bâti. La France assassinée !

Enquête en Haute-Savoie d’Armel Joubert des Ouches

Comment vont réagir les Français lorsque des dizaines de milliers d’entres eux vont recevoir à leur domicile une lettre des impôts leur réclamant 10.000, 20.000 ou 30.000 euros au titre de la nouvelle taxe sur les terrains à bâtir ? Afin de « forcer » la mise en vente des terrains constructibles, la Loi de Finances 2013/2014 a prévu une majoration automatique de la taxe foncière.

La France assassinée

C’est la nouvelle trouvaille du gouvernement pour … trouver de l’argent … et imposer aux propriétaires terriens de vendre leurs parcelles pour faire construire des logements. Dans les territoires où la taxe sur les logements vacants est applicable, le Code des impôts prévoit donc ceci : « la valeur locative cadastrale des terrains constructibles est majorée d’une valeur forfaitaire fixée à 5 euros par mètres carrés pour les impositions dues au titre des années 2015 /2016, puis à 10 euros » l’année suivante.

L’explosion des impôts sur le foncier non bâti : une trouvaille confiscatoire

L’UNPI, l’Union Nationale de la Propriété Immobilière considère cette réforme particulièrement « attentatoire » au droit des propriétaires qui souhaitent conserver leur terrain. En Haute-Savoie, les élus, maires et députés se mobilisent pour contrer cette mesure.

Source : Reinformation.tv

France : 13 fermes court-circuitent un supermarché en ouvrant leur magasin


En lieu et place d’un projet de supermarché, 24 exploitants agricoles ont lancé « Talents de fermes », à Wambrechies, près de Lille. Ce magasin leur permet de vendre leurs produits directement aux consommateurs.

« Nous faisions tous de la vente directe sur notre propre exploitation. Mais en nous regroupant au même endroit, nous avons permis au client de trouver tous les ingrédients de ses repas », raconte Danielle Grave, exploitante maraichère de Talents de fermes. Pains, boissons, fruits et légumes, viandes, conserves… Depuis le 19 août, cette SARL (Société à responsabilité limitée) installée à Wambrechies permet à vingt quatre producteurs de vendre directement les produits de leurs exploitations aux consommateurs.

« Un ensemble de fermes, regroupées en un seul lieu »

« Cet endroit est un ensemble de fermes, regroupées en un seul lieu. En vingt minutes, le client a ce qu’il lui faut », indique Perrine Dekeukelaire, une autre exploitante. Talents de fermes commercialise uniquement des produits frais et locaux, hormis le vin et les champagnes. « Nous assurons même des permanences sur place pour répondre aux questions de la clientèle », indique Danielle Grave. Les prix des produits, complète-t-elle, se font « en fonction de nos coûts de revient. Nous assurons une qualité qui justifie que, parfois, nos prix soient plus élevés que dans des grandes surfaces. »

Lire la suite de l’article…

Suède : les secours réclament un équipement militaire pour aller dans certains quartiers

Capture d’écran 2014-11-19 à 18.10.13Les secours suédois ont affirmé récemment qu’ils avaient besoin de matériel pour aller dans des quartiers musulmans dans lesquels la population n’attaque plus seulement la police mais également les secours…

Le directeur de Ambulansförbundet, un centre de secours paramédical, Henrik Johansson confiait à un journal suédois : « ils (les secours) sont visés avec tout et n’importe quoi, des armes à feu aux machettes… Nous ne sommes plus protégés comme nous l’étions avant ».

Avant de poursuivre : « Certains secours sont prêts à aller dans ces quartiers sensibles, avec des casques anti-émeutes, des gilets pare-balle, des protège-tibia et bien sûr des masques à gaz. Ils devraient avoir un équipement adapté au travail dans ce genre d’environnement ».

Alors que le journaliste lui demandait s’ils désiraient donc plus ou moins le même équipement la police anti-émeutes, il a répondu : « Non, comme les militaires ».

Toute ressemblance avec des situations en France…

Selon Rachida Dati, les jihadistes « français » ne sont pas liés à l’immigration ! Et « encore moins à l’islam » !

CI-datiExtraordinaire culot de l’ancien ministre qui, interrogée sur France 2, ose cette énormité.

Mais au nom de quoi des fanatiques vont-ils se faire tuer et massacrer au Moyen-Orient ? En quête de quel paradis agissent-ils ? Pas le paradis chrétien en tout cas, et pas sur l’incitation de l’Evangile ou selon l’imitation du Christ…

Du point de vue racial, les médias et les politiciens sont trop heureux d’avoir trouvé un authentique Français s’étant fait tuer en Syrie, après s’être converti (à quoi ? A-t-on encore le droit de le dire ?).
Ils omettent la cinquantaine d’autres radicaux musulmans exportés par la France et tués aussi, qui sont tous des étrangers à papiers français.
Ils se gardent bien d’évoquer aussi les circonstances générales dans lesquels des Français se convertissent à l’islam ; à savoir une immigration de peuplement sur notre sol (qui les met en contact avec des prosélytes), la destruction des repères identitaires et civilisationnels français, l’éradication minutieuse de la Religion, l’ethno-masochisme qui fragilise leur personnalité, etc.

Thibaut de Chassey



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)