Calais colonisé : une femme de 38 ans violée collectivement par des migrants

Un drame supplémentaire directement lié à l’invasion migratoire. Laurent Obertone, dans son ouvrage La France interdite (disponible ici), rappelle un principe de bon sens : « Tout groupe vivant veut protéger son homogénéité. Toute différence est perçue comme une menace. Cette défiance réciproque, norme plus qu’exception, est le prix de la préservation des espèces. »

Les faits se sont produits samedi soir vers 23h45. Une femme était suivie par « 4 ou 5 migrants »  avenue Toumaniantz, une autre dame qui promenait son chien a remarqué la scène, le temps d’aller avertir son mari et de rentrer son chien, ils ont découvert la victime de 38 ans choquée au sol. Cette dame venait de se faire agresser sexuellement par plusieurs migrants selon le sous-préfet de permanence. Continuer la lecture de « Calais colonisé : une femme de 38 ans violée collectivement par des migrants »

C’était un 21 octobre… 1954 : la République abandonne l’Inde française

Cliquer pour agrandir

Ce 21 octobre, en Inde, le gouvernement français abandonne ses comptoirs, réunis sous le noms d’Établissements français : Pondichéry, Yanaon, Karikal, Mahé et Chandernagor étaient devenus français en 1763, lors de la signature du traité de Paris.

Au vu de la toute petite taille des territoires français comparée à l’Inde qui avait acquis son indépendance en 1947, de la pression et des menaces du gouvernement indien, de la trahison de certains Français – souvent communistes ou socialistes -, et en dépit de la vision pro-française de certains territoires, le gouvernement français (le même qui avait lâché l’Indochine aux communistes), abandonnera les comptoirs indiens sans même demander de compensation.

L’Inde française 1741-1754 :
Continuer la lecture de « C’était un 21 octobre… 1954 : la République abandonne l’Inde française »

Messe du XXIIe dimanche après la Pentecôte (textes et commentaire)

Nous vous proposons une présentation des textes liturgiques propres à ce dimanche (rite catholique traditionnel, tel que le suivaient nos aïeux), avec leur commentaire.

« Le Christ et le denier de César » – Petrus-Paulus Rubens (1614)

« L’indignation de Jésus devant les pharisiens doit nous être une leçon : l’hypocrisie n’a jamais été plus sévèrement condamnée. Elle est toujours odieuse : elle l’est doublement quand on la met en œuvre pour se soustraire à ses obligations envers Dieu. Il arrive qu’un souci très réel de nos devoirs envers les hommes laisse un peu trop dans l’ombre ce que nous devons à celui qui est notre créateur et notre souverain maître. Pesons bien la parole du Seigneur ; « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »
En ces derniers dimanches de l’année liturgique, l’Église aime à évoquer « le jour du Christ », c’est-à-dire le jour où il reviendra à la fin des temps. Elle nous invite aujourd’hui à l’attendre avec confiance ; non en nous réclamant de nos mérites : l’homme devant Dieu, ne peut faire état que de sa misère ; mais en faisant appel à la miséricorde divine et en nous rappelant que le Christ, qui a commencé en nous une œuvre de salut, ne cesse d’en poursuivre l’achèvement, pour que nous soyons irréprochables au jour du jugement (Ép.). »

Dom G. Lefebvre

TEXTES AVEC COMMENTAIRE DE DOM GUÉRANGER (dans l’Année liturgique – disponible ici avec ses autres livres) :

« D’après Honorius d’Autun, la Messe du jour se rapporte au temps de l’Antéchrist [1]. L’Église jette ses yeux dans l’avenir sur le règne de cet homme de péché [2], et comme déjà sous le coup de la persécution redoutable des derniers jours, elle emprunte l’Introït au psaume CXXIX.

Continuer la lecture de « Messe du XXIIe dimanche après la Pentecôte (textes et commentaire) »

Johnny Hallyday a-t-il fait un « pacte avec le Diable »? Son nouvel album relance les soupçons

L’album posthume du célèbre crooner, mort en décembre 2017 à 74 ans, est sorti ce vendredi et connait déjà un succès exceptionnel. Certaines de ses chansons ont été mises sur internet par les producteurs.
L’une s’intitule « J’en parlerai au diable »…

L’artiste trouve malin d’y prononcer ces paroles – qui prennent un sens plus tragique encore maintenant qu’il est mort :

« Car le jour viendra de répondre de mes actes
Et je ne me cacherai pas
Oui le jour viendra de respecter le pacte
Et lui seul m’entendra

J’en parlerai au diable
Si l’heure vient à sonner
De m’asseoir à sa table
Et dire ma vérité
J’en parlerai au diable
Il saura m’écouter
L’innocent, le coupable
L’homme que j’ai été »

Il n’a pas dû bien écouter ses cours de catéchisme…
Le Diable n’est pas là pour nous « écouter » à notre mort, mais nous attend en enfer, si Dieu a jugé que notre comportement méritait ce terrible châtiment.

Ce n’est pas la première fois que Johnny Hallyday fait référence de façon très claire à Satan (mais il n’avait à notre connaissance pas évoqué de « pacte » jusque là).

Continuer la lecture de « Johnny Hallyday a-t-il fait un « pacte avec le Diable »? Son nouvel album relance les soupçons »

Rouen : une racaille prend en otage et frappe le bébé d’une femme pour l’emmener et la violer

Horrible affaire, hélas appelée à se répéter dans la « France d’après ».

Lundi 15 octobre, vers 22 heures, dans la zone de sécurité prioritaire des Hauts-de-Rouen :

« une patrouille de police se rend à proximité d’un sous-bois afin de secourir une femme. Cette dernière, en état de choc, a alerté la police en déclarant avoir été victime d’un viol en présence de son enfant, âgé de 2 ans. Prise en charge par des policiers de la brigade anticriminalité (BAC), la victime est conduite à l’hôpital pour y recevoir les premiers soins. Malgré le traumatisme, elle parvient à relater les circonstances de son agression.

La jeune femme explique avoir été surprise par un inconnu alors qu’elle venait de stationner sa voiture devant son domicile. Un homme a surgi et l’a empoignée et poussée à l’intérieur de son véhicule. L’agresseur monte à l’arrière et s’installe juste à côté de l’enfant de la victime, installé dans un siège auto. Très vite, l’inconnu menace de s’en prendre à son bambin si elle n’accède pas à ses demandes. Dans un premier temps, il exige de se faire conduire «  au quartier  », distant de deux kilomètres. Pour se faire obéir, il porte des coups à la fillette. La mère de famille obtempère et prend la direction indiquée.

La victime indique encore avoir entendu son agresseur passer un appel téléphonique au cours duquel il a indiqué «  amener un cadeau  » à son interlocuteur. Comprenant alors la situation, la conductrice cherche à gagner du temps, mais l’inconnu l’oblige à stopper son véhicule à proximité d’un sous-bois. La victime a ensuite été frappée par son agresseur puis violée. L’inconnu a fini par prendre la fuite. […] » (source)

Grâce à un portrait-robot, l’individu aurait été interpellé dans la rue hier (en possession d’un peu de drogue).

Livret contre les violences sexuelles faites aux enfants : tous les méchants sont blancs

À l’occasion de la Journée mondiale des droits de l’enfant le 20 novembre, Bayard Jeunesse a réalisé un livret de « prévention » : « Stop aux violences sexuelles faites aux enfants », destiné aux 7-13 ans. Le livret a été livré avec les magazines Astrapi, J’aime lire, Images Doc et J’aime lire Max de novembre. « Ce livret sera également diffusé par nos associations partenaires via leurs réseaux. » dit l’éditeur, branche du groupe Bayard (dont est propriétaire la congrégation moderniste des Augustins de l’Assomption.

Un propagande raciale antifrançaise particulièrement perverse à destination des jeunes esprits.

Extraits :

Continuer la lecture de « Livret contre les violences sexuelles faites aux enfants : tous les méchants sont blancs »

L’amendement instaurant un crédit d’impôt aux personnes hébergeant des « réfugiés » adopté

Par contre, pour les Français à la rue, ou devant fuir pour des raisons de sécurité des zones où ils sont les derniers Gaulois, ça ne vient à l’idée de personne…

« L’incitation financière a été fixée à 5 euros par nuitée dans la limite de 1500 euros par an. Les associations en charge de l’hébergement des réfugiés délivreront les certificats permettant aux particuliers de demander le crédit d’impôt.

« Avec ce crédit d’impôt, je propose qu’on puisse se donner les moyens dès le départ de vivre ensemble » pour « favoriser les rencontres entre des gens qui ont dû quitter leur pays dans les pires conditions et le pays qui les accueille. Cette mesure permettra enfin d’avancer sur la question du logement, sachant que 13.000 personnes protégées vivent encore dans des centres », a-t-il ajouté. […] »

source LCI
Via Fds

Une « carte grise » bientôt obligatoire pour les vélos

Trouvé sur Le Figaro : Les propriétaires de vélos devront bientôt avoir une carte grise. C’est en substance ce qui est inscrit dans le nouveau projet de loi d’orientation des mobilités, dévoilé par le site Contexte, qui, s’il est adopté fin 2019, devrait être mis en application en 2020. L’article 18 du texte réserve l’un de ses chapitres à la « lutte contre le vol des cycles » qu’ils soient ou non accompagnés d’une assistance motorisée… Comprendre: les vélos traditionnels et les électriques.

Afin de lutter contre les vols et le recel de bicyclettes, le texte, qui sera présenté à l’Assemblée nationale d’ici la fin de l’année, prévoit que les vélos vendus par un commerçant «doivent faire l’objet d’une identification». Elle comprendra un identifiant exclusif et son enregistrement dans un fichier national unique: le «fichier national des propriétaires de cycles».
Continuer la lecture de « Une « carte grise » bientôt obligatoire pour les vélos »

Pour Macron les mères de famille nombreuse ne sont pas « parfaitement instruites »

Le 26 septembre dernier, en marge de l’assemblée générale de l’ONU à New-York, Emmanuel Macron a tenu un discours lors d’un événement organisé par la très mondialiste fondation « Goalkeepers » de Bill Gates.

Il s’y est exprimé en… anglais !
Jamais un président français n’avait à ce point abandonné notre langue.

Évoquant la démographie, il a osé dire (en parlant de l’Afrique) :
« Présentez-moi la femme qui a décidé, en étant parfaitement instruite, d’avoir 7, 8 ou 9 enfants. »

Dans le texte : “I always say: ‘Present me the woman who decided, being perfectly educated, to have seven, eight or nine children. Please present me with the young girl who decided to leave school at 10 in order to be married at 12.’

Rwanda : raison d’Etat ou nouvelle humiliation nationale ?

Un texte de Bernard Lugan : L’affaire serait cocasse si elle n’était le révélateur du niveau d’abaissement de la France. Lors du sommet de l’OIF (Organisation internationale de la Francophonie) qui vient de se tenir en Arménie, le président Macron a, de son propre chef, fait élire une nouvelle présidente en la personne de Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, une habituée des virulentes et continuelles attaques contre la France.

Voilà donc cet organisme désormais présidé par la représentante d’un pays dont le gouvernement a rasé au bulldozer le centre culturel français à Kigali, un pays qui a déclassé le français au profit de l’anglais, un pays qui, si l’on en croit la presse, ne cotisait plus à l’OIF, un pays qui n’a cessé de traiter de génocidaires ou de complices de génocide, le président Mitterrand et ses ministres, ainsi que MM. Balladur et Juppé ; un pays enfin qui a menacé de traîner en justice plusieurs dizaines d’officiers et de hauts fonctionnaires français… Continuer la lecture de « Rwanda : raison d’Etat ou nouvelle humiliation nationale ? »

Un des Antillais qui posait avec Macron a été interpellé pour possession de stupéfiants

C’est une affaire qui fera certainement encore du bruit sur le plan national. Le jeune Reaulf Fleming, à droite sur la photo, plus connu sous le nom de Raul, a été interpellé dimanche pour possession de stupéfiants à Quartier d’Orléans. Il aurait tenté de prendre la fuite, selon nos informations, et se serait rebellé. Il sera présenté en comparution immédiate ce matin au tribunal correctionnel de Marigot.

Source : Le Pelican

Calais : une bénévole aidant les migrants violée par un clandestin

« Le quotidien « La Voix du Nord » a signalé ce fait divers, mais il n’a pas été repris par les chaînes de télévision et nous l’apprenons par le média espagnol « Casoaislado ».

Le 4 octobre, à Calais (Nord), une jeune femme bénévole et très engagée dans la défense de l’arrivée massive de migrants illégaux, a été violée par un migrant d’origine marocaine, également volontaire dans la même association d’accueil des migrants.

Continuer la lecture de « Calais : une bénévole aidant les migrants violée par un clandestin »

Un 17 octobre : la tragique bataille de Cholet

La Rochejacquelein au combat de Cholet

Ce 17 octobre 1793, la grande « Armée catholique et royale », après une suite de victoires inattendues et une progression fulgurante, se trouve près de Cholet, qu’elle essaie de reprendre.

Mais l’endroit est bien défendu par Kléber, Marceau et Westermann notamment, et 40 000 combattants vendéens (sans artillerie ni munitions après un revers la veille) sont cernés par trois armées républicaines.

Ils tentent de rompre l’encerclement ; le sort de la bataille reste longtemps indécis, mais après plusieurs assauts qui finissent au corps à corps, les Vendéens doivent constater leur échec et battre en retraite.

Cette première grande défaite est décisive et signe, à terme, la victoire des républicains antichrétiens et de la Maçonnerie.

Le bilan est lourd, avec des milliers de morts de chaque côté.
En bons républicains, les « Bleus » achèvent 400 blessés.
Continuer la lecture de « Un 17 octobre : la tragique bataille de Cholet »