Paris : les nouvelles règles de stationnement

https://i1.wp.com/images.bfmtv.com/7DhSdptl9t9zhOzxbBT5GiW6FWc=/0x0:821x466/600x0/images/La-carte-des-nouveaux-tarifs-du-stationnement-visiteur-a-Paris-1077865.jpg?w=840&ssl=1

Il n’y a pas que par la limitation de vitesse (désormais 30km/h !) que la mairie gauchiste de Paris exprime sa haine des automobilistes.

Elle a aussi eu ces dernières années une politique de stationnement destinée à dégouter les gens de conduire (ou de rester à Paris) : suppression d’une large proportion de places, généralisation du stationnement payant partout et presque toute la semaine, augmentation violente des tarifs…
Mais ça continue !

Voici les dernières nouvelles, pour certaines à peine croyables :

  • Pour les résidents : depuis le 12 juillet, un seul droit de stationnement à tarif préférentiel “résident” est accordé par personne (même nom, prénom, adresse parisienne).
  • Pour les visiteurs : depuis le 1er août, le tarif est passé à 6€ l’heure dans les arrondissements 1 à 11 et à 4€ l’heure dans les arrondissements 12 à 20.
  • Le montant du FPS est depuis le 1er août de 75€ dans les arrondissements 1 à 11 et de 50€ dans les arrondissements 12 à 20.
  • Bois de Vincennes et de Boulogne : le stationnement y deviendra payant dès le 1er octobre.

Un cauchemar…
Sauf pour les bobos aisés qui ont les moyens de se payer souvent le taxi et ceux qui peuvent passer leur vie à vélo car ils n’ont pas d’enfants.

Contrairement à ce que disent les tarés de la mairie, la multiplication des bouchons par la suppression de voies, et les voitures qui vont devoir tourner interminablement à la recherche d’une place, sont autant de facteurs d’aggravation de la pollution.

Ces socialistes détestent cet instrument de liberté individuelle qu’est la voiture et veulent que tous les Français se retrouvent massifiés, dans des transports en commun bondés d’une population au sein de laquelle ils se sentent eux-mêmes étrangers, avec désagréments et insécurité au programme.