L’ex-président israélien Moshé Katzav condamné à sept ans pour viols

L’ex-président Moshé Katzav, 65 ans, a été condamné à sept ans de prison ferme  pour deux viols. Des faits qu’il nie, se disant victime d' »un ignoble complot » et d’un « lynchage organisé ». Il a aussi été condamné à deux ans de prison avec sursis et à une amende de 20.000 €.

Le 30 décembre dernier, il avait été reconnu coupable de deux viols sur l’une de ses subordonnées, à l’époque où il était ministre du Tourisme, dans les années 1990. Mais il a également été reconnu coupable d’autres crimes et délits. Notamment de deux actes indécents, dont un avec usage de la force, de harcèlement sexuel contre trois de ses employées au ministère du Tourisme puis à la présidence après son élection en 2000, et aussi d’entrave à la Justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.