Gender : la folie s’empare d’une école maternelle en Suède

Cet extrait d’un article de gentside.com image parfaitement l’absurdité de la théorie du gender et nous laisse entrevoir quel futur réserve la république maçonnique à nos enfants. Faire de l’homme un androgyne sans identité, pour atteindre une plus « parfaite » égalité. Une égalité qui nous sera imposée, au mépris de la réalité et de la vraie liberté (capacité à se mouvoir dans le bien).

L’école maternelle « Egalia » à Stockholm, en Suède, tente de lutter contre les clichés qui différencient filles et garçons. Pour éviter au maximum de tomber dans les stéréotypes, le personnel éducatif a tout vérifié. Du choix des livres à la décoration, en passant par les jouets, tout est fait pour ne pas créer de différences notoires entre les deux sexes. D’ailleurs, les enfants sont appelés des amis, et les professeurs évitent au maximum les mots « il » et « elle ». Les sujets abordés avec les enfants parcourent également tous les thèmes. De nombreux livres de leur bibliothèque parlent de l’homosexualité, de l’adoption ou du divorce. Aussi, lorsqu’un plombier, un électricien ou autre vient à l’école, il est appelé par les enfants et leurs professeurs « une poule », afin de ne pas se focaliser sur le sexe de la personne.


« La société attend des filles qu’elles soient mignonnes, gentilles et jolies et des garçons qu’ils soient virils, rudes et souriants. Egalia leur donne l’opportunité fantastique d’être ce qu’ils veulent », explique Jenny Johnsson, enseignante de 31 ans, au Huffington Post. Cette école, financée par des fonds publics, est une démonstration des efforts qu’opère la Suède pour l’égalité des sexes. Pour le pays, trop de pouvoir est donné aux garçons et ce rééquilibrage des sexes est une mission prioritaire du programme éducatif national. Et les Suédois ont mis en place les moyens nécessaires. Des pédagogues ont été recrutés pour identifier les comportements risquant de renforcer l’inégalité garçon-fille et mieux les combattre.

15 commentaires concernant l'article “Gender : la folie s’empare d’une école maternelle en Suède”

  1. Pauvre époque, triste temps. Voilà où on en arrive aujourd’hui. C’est tellement illogique, contraire à la nature de l’être humain, que je me demande comment des gens peuvent honnêtement accepter que l’on fourre cette propagande dans la têtes de leurs propres gamins.

    Signez la pétition contre cette folie en France.

    Ici : http://ecole-deboussolee.org/?p=1?p=1

  2. Il ne faut plus dire Madame ou Monsieur pour éviter de faire une différence entre le masculin et le féminin, mais unE POULE! Parce que pour eux unE POULE n’est pas féminin?! Et ils se prétendent profs! La dame de la cantine il l’appel le COQ??!
    La société a atteint un sacré niveau de débilitée, si les parents seraient un minimum intelligents ils enlèveraient leurs enfants de cette école qui est + un laboratoire ou un camps de rééducation FM communiste sens barbelés, qu’une école, a mon avis!!!
    T’en que les peuples continueront de ce laisser commander comme de simple moutons, on s’enfoncera de+ en + dans cette décadence totalement contre nature.

  3. Les Suèdois se féminisent et les Suèdoises se font violer et tuer par la vermines tiers mondistes…Le glas a sonné pour les descendants des vikings.

  4. « lorsqu’un plombier, un électricien ou autre vient à l’école, il est appelé par les enfants et leurs professeurs « une poule » »

    De kwâ !!!! J’ai l’air d’une poule ?!!
    Tremblez tafioles Suédoises,
    La guilde des Plombier se vengera !

  5. Tout simplement effarant!
    C’est tres anxiogène quand on pense que le France voudrai copier le modèle scandinaves!

  6. Camarade Eric

    Ne dites pas de conneries avec votre école « FM communiste »! tous les cocos que j’ai connu à l’époque du Parti sévèrement burné (entre Thorez et Marchais) auraient rit d’une telle dégénérescence bourgeoise judéo-trotskyste!…

    Il est vrai que depuis feu Georges Marchais, le « Parti », comme on disait alors, s’est pas mal couillemollisé… tafioles et pédés cuirs, gousses à moustaches, entre bateau ivre et vaisseau fantôme! le patron de la CGT qui bouffe au « Siècle », bonjour l’arnaque!

    Les suédois sont partis en couille depuis longtemps! pacifisme bêlant, « non violence » à vaseline! écolo-forcenés mais enculés de première, féminisation, homosexualité, je te leur en foutrait des « poules »! un peuple de Viking, barbares virile et sanguinaire, finissant comme des poulets en batterie! bon je sais, toute l’Europe courre à sa perte, mais les suédois sont en tête depuis longtemps! quelle vérole!

    (Eric, faites un effort pour l’orthographe et la syntaxe -pas la sainte taxe!- on vous pardonne beaucoup, parceque :
    1 -vous êtes là!
    2 -c’est sûrement pas votre faute…mais le résultat de la dégradation de l’enseignement du français et de l’école en général!

  7. La pétition contre l’enseignement du gender avoisine les 30 000 signatures. Ce n’est qu’un début.

    J’écoutai une émission du libre journal de SDB, où ils racontaient que les us avaient reconnu avoir cherché à créer une arme biologique d’un genre nouveau. Des gaz avec hormones qui pousseraient les soldats ennemis a l’homosexualité en décuplant leurs envies. L’émission date de 2007. Faut croire qu’ils ont continué leur recherches perfides, parce que cette théorie qui vient de chez eux n’est rien d’autre qu’une arme de guerre afin de détruire les peuples européens.

  8. @ Le Huron
    Je pense que vous n’avez rien compris au communisme , cad aux desseins de ceux qui ont propagé le communisme .
    FM, COMMUNISME , SIONISME vont ensemble .

  9. Camarade Le Huron,

    Si j’ai fais l’amalgame entre la FM et le communisme c’est juste parce que les 2 on été créer par vous savez qui!!!
    Bien entendu que certains cocos principalement de la génération au dessus de la mienne, était burner!:-)
    En tout cas mes profs cocos & certainement FM de ma Z.E.P eux ne l’étaient pas! Ils préféraient nous apprendre a cracher sur ce que l’on étaient avec leurs discours hippies pro basané au lieu de nous apprendre l’orthographe!
    Heureusement pour moi a l’âge de 13 ans j’ai réussi a me sortir de leurs griffes, résultat je suis un illettré mais qui a une conscience raciale, c’est mieux qu’un universitaire sachant s’exprimer oral/écris mais qui est totalement enjuivé, me semble t’il?!!:-)
    Je fais déjà le maximum pour corriger mon orthographe et syntaxe, je peu pas + désoler!!!

  10. Anonyme

    Je ne défends pas LE communisme. Mais il est néanmoins vrai que le PC »F » a eu la même ligne que l’Eglise à une certaine période (années 50) : anti avortement, anti homos… L’époque ou l’on entrait au PC comme en religion. Ce qui reste du PC ressemble à l’Eglise d’après « Vatican 2″…

    éric

    Ne soyez pas désolé 🙂 Vous vous en êtes plutôt bien tiré puisqu’on vous retrouve sur un site « natio » et n’en avez que plus de mérite après votre parcours. Ce que j’essaye de faire comprendre, c’est que dans les années « 50 » les enseignants étaient certes de « gauche » (beaucoup de cocos) mais transmettaient un enseignement de qualité. On arrivait au certificat d’études primaires en sachant lire et écrire mieux qu’un nouveau bachelier. La discipline régnait et ce que vous avez connu aurait été tout simplement impensable! Donc l’idéologie de l’époque même ancrée à « gauche » n’avait pas encore été saisie par cette folie « destructrice. « 68 » de ce point de vue est un moment charnière. Qui était derrière? les « Cohn-Bendit » pour la partie visible.

  11. Le Huron

    J’avais bien compris!!:-)

    C’est vrai que les parents communistes de mes potes, leurs interdisaient de descendre de la tour pour aller fréquenter les basanés, ils étaient aussi anti-drogue et effectivement anti homos, et quand leurs parents leurs disaient un truc ça rebeller pas et ça marchait droit!!:-) d’ailleurs ils m’ont toujours accepter même quand je suis devenu skinhead, pourtant idéologiquement on est a l’opposer et les discutions politiques étaient enflammés, mais ils ont toujours préférer un petit nazbroc comme vous nous appelés!!:-)) qu’un basané, comme quoi au fond d’eux c’est des personnes bien malgré qu’ils sont rouges, je ne pense pas qu’ils ont conscience que leur idéologie est Juive.

    C’est sur que les rouges on bien changer depuis 68! Ce sont des révolutionnaires de salon (Besancenot entrain de pleuré chez ardisson face au CRIF, MDR!!:-)), il y a juste a les fixés dans les yeux pour qui partes en courant, ce n’est même plus marrant!

  12. En effet, le communisme fut financé et inspiré par les Rotschild, Kuhn&Loeb, Warburg et cie.

    “Le communisme est l’instrument avec lequel nous abattrons les gouvernements nationaux, en faveur d’un gouvernement mondial, d’une élite mondiale, d’une police et d’une monnaie mondiale”

    Nicholas Murray Butler, dirigeant du “council for Foreign Relations” en 1937.

  13. @ Le Huron
    Bien sûr, dans les années 1950, les meneurs rouges n’allaient pas dévoiler leur jeu aux naifs ou aux profiteurs qui les ont suivis !
    Et le bourrage de crâne a été tel que les descendants de ces naifs ou profiteurs ne peuvent pas se défaire de l’idéologie communiste .

  14. Anonyme

    Caisse queue t’en sais? 🙂 Bien sûr qu’on a fait l’analyse historique des faits, et compris rapidement l’inanité d’un tel régime! et quand on est jeune ET révolutionnaire, on n’a pas de mal de passer du « communisme » idéalisé (le réalisme socialiste) au nationalisme révolutionnaire « ni banque! ni soviet! ».

    Expliquer à des petits bourgeois pourquoi les ouvriers votaient coco c’est dur-dur! chez moi ça descendait à la mine à 14 ans, d’autres étaient « journaliers » (travailleur des champs mal-payé à la journée) Bref, vous croyez que ces gars-là allaient voter pour la droite bourgeoise en plus? donc ils ont grossi les rang du « Parti » qui se présentait comme défenseur de la classe ouvrière. Pas difficile à comprendre non? Les femmes à l’église, les hommes au bistrot 🙂

    Dire qu’ils ont été « manipulés » c’est encore les prendre pour des cons en plus! ils ont défendu leurs intérêts de classe laborieuse comme ils ont pu. Quand le FN est présenté comme le premier parti ouvrier de France, nos bons bourges de l’UMPS parlent de « manipulation » (une manie!). Eux ne manipulent personnes c’est bien connu. Et quand le « peuple » vote mal, ça arrive 🙂 l’oligarchie « Attalien » change de peuple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.