Le plus ancien musée de France en péril

Le Cabinet des Médailles et Antiques à Paris est un musée de premier plan qui abrite des trésors nationaux (trésor de Childéric, trône de Dagobert, échecs « de Charlemagne », etc.) et s’est enrichi jusqu’à nos jours de nombreux dons. Il constitue une des plus importantes collections au monde de vases grecs, pierres fines et monnaies, mais aussi marbres, bronzes, ivoires…

Intégré au sein de la Bibliothèque nationale de France sous le nom de Département des monnaies, médailles et antiques, le musée est malheureusement mis en sourdine depuis plusieurs années : sa superficie réduite (540 m2) ne lui permet d’exposer qu’une part très restreinte de ses collections, ses moyens matériels sont indigents, et aucune publicité ne lui est faite, y compris lors des expositions temporaires qui y ont été organisées. Peut-être même n’en aviez-vous jamais entendu parler ?

Le sort même du Cabinet des médailles et antiques suscite aujourd’hui les plus vives inquiétudes. Le projet de rénovation de la Bibliothèque nationale de France dans le quadrilatère  Richelieu à Paris prévoit en effet la disparition du Musée. L’Association pour la sauvegarde du Musée des médailles et antiques a donc été créée en janvier 2010 pour assurer sa défense et permettre sa remise en valeur.

3 commentaires concernant l'article “Le plus ancien musée de France en péril”

  1. Voilà un musée que je ne connaissais pas et qui semble d’un intérêt évident.

    Sinon, il est scandaleux que le vrai art (l’art noble) pâtisse de moyens, alors que dans le même temps, les artistes et oeuvres modernes, généralement d’une nullité affligeante obtiennent des subventions à gogo.

  2. Dans la France d’aujourd’hui, on privilégie, bourrage de crâne, désinformation reliée par ces vendus de médias, à tout ce qui à trait à nos chers immigrés, d’où ce musée des arts primitifs au détriment bien sûr de ce qui est national comme ce musée des médailles. On veut bien évidemment nous faire oublier qui nous sommes et ce pourquoi nos ancêtres ont existé et sont morts sur cette terre de France ex Gaule qui était la leur et qui est la notre par héritage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.