La caste politico-médiatique instrumentalise lourdement Mamoudou Gassama

Samedi 26 mai, Mamoudou Gassama – un Malien entré clandestinement en France – voyant un enfant suspendu à un balcon au 4e étage d’un immeuble de Montreuil, a courageusement escaladé les étages pour le sauver.
Les médias, BFM en tête, ont littéralement martelé cette histoire le dimanche et le lundi, exaltant Mamoudou ; Emmanuel Macron l’a même reçu à l’Elysée et décidé qu’il aurait la « nationalité française ».
Passons sur des bizarreries qui suscitent la méfiance ou l’incrédulité sur les réseaux sociaux, notamment le fait que l’enfant aurait chuté d’abord d’un étage au-dessus avant de se rattraper à ce balcon, ainsi que cette photo où l’on voit quelqu’un qui tient déjà l’enfant alors que Mamoudou escalade :

Il est bien sûr possible qu’un délinquant immigré (ce qu’est un « clandestin ») ait un geste noble, voire exemplaire et courageux (ici les medias n’ont toutefois pas dit qu’il fallait se garder de faire un « amalgame » avec l’ensemble des autres…).
Mais ce qui est gênant dans cette affaire, c’est le traitement médiatique et politique très particulier, alors qu’il y a déjà eu depuis le début de l’année des dizaines de Français, y compris des enfants, qui ont agi héroïquement, pour sauver une vie au péril de la leur (voir lien ci-dessous).  Ici on voit clairement que la caste au pouvoir entend façonner l’opinion publique au sujet de l’invasion migratoire, afin de la lui faire accepter en oubliant le revers de la médaille. On est en pleine instrumentalisation.

La comparaison avec les cas de Français – trop français pour susciter la mobilisation et les honneurs de la caste politico-médiatique – est très éloquente.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

7 commentaires concernant l'article “La caste politico-médiatique instrumentalise lourdement Mamoudou Gassama”

  1. la Propagande licrasseuse de BHL recopie les méthodes pratiquées par la Propagande stalinienne pour imposer la volonté du vodj .

    et ceux qui n’y sont pas sensibles ne méritent que le Goulag, l ‘hôpital psychiatrique ou la balle dans la nuque.

  2. Et c’est très bien ainsi. Car, « Charité ne fait pas de bruit ».
    Quant au Malien, ne reçoit-il pas malgré lui, peut-être, déjà sa récompense?

  3. L’enfant est déjà sauvé par un blanc, le noir n’est pas encore arrivé.
    Pourquoi , ne pas donner la médaille à Marine Le Pen qui nous défend des migrants envahisseurs de la France et des coupeurs de têtes ?

  4. le voisin blanc ,n’étant pas utile à la Propagande licrasseuse , est rejeté dans les ténèbres extérieures;
    bien qu’il ait fait seul tout le travail se sauvetage.

    il n’ a même pas eu droit à verre de champagne à l ‘Elysée.

    la devise de la République est « tout pour le djihad »; elle veut des Bataclans, à tout prix.

  5. Nous avons compris depuis belle lurette .
    Nous sommes tous des Africains , affirmation démontrée scientifiquement et certifiée exacte par Saint Jacques Chirac . Une autorité , s’il en est .
    Nous ne comprenons plutôt mal les raisons qui poussent nos dirigeants à nous répéter inlassablement que l’afflux massif d’Africains chez nous est un gage d’enrichissement . Nul parmi nous n’a jamais songé à contester les dogmes de notre République démocratique .
    – pour qui serait désireux d’y voir clair , parcourir
    John Ph. Rushton : Race , evolution and behavior
    ou suivre les vidéos du site  » Paul Kersey « .

  6. J’ai 86 ans tout au long de ma vie j’ai eu l’occasion de sauver la vie
    à 5 personnes parfois au péril de ma vie notamment au plateau
    d’Assy, un enfant tombé dans le torrent au saut de la vache accroché à une branche complètement déshabillé par la pression de l’eau mes
    amis ne voulaient pas que j’intervienne. Il y avait un autre enfant qui lui avait réussi à traverser mais resté tétanisé, il à bien fallu le ramener sur notre rive. Je ne regrette rien bien que parfois je n’ai pas eu de merci. Et encore moins de médaille.

  7. Bravo monsieur.
    Les bonnes actions qui ne sont pas récompensées ici le seront au Ciel, comme nous l’enseigne le Christ, et c’est encore mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.