Choc diplomatique : Marine Le Pen a menacé les partis étrangers dont les cadres soutiendraient Bruno Gollnisch

[exclu Contre-info]
Nous avons appris, de source étrangère, que plusieurs dirigeants de partis qui sont en relation (formelle ou non) avec le Front national ont reçu un message de Marine Le Pen.

Peu de temps avant la tenue de la « fête des Patriotes », grand succès autour de Bruno Gollnisch, la vice-présidente du FN leur a signifié très clairement qu’aucun de leurs cadres ou représentants ne devait manifester une forme de soutien à son rival durant la campagne interne, par exemple en étant présent au cours de ses différents meetings.

Et ce, même à titre individuel.

Faute de quoi, si elle remportait la compétition interne, elle mettrait immédiatement fin à toute « connexion » entre le Front national et les mouvements concernés.

Une menace qui aura choqué, mais pas intimidé, puisque samedi dernier étaient présents à Villepreux, des représentants des partis Jobbik (Hongrie), FPOE (Autriche), PNR (Portugal), etc.

Commentaires

commentaires

53 Réponses à l'article to “Choc diplomatique : Marine Le Pen a menacé les partis étrangers dont les cadres soutiendraient Bruno Gollnisch”


  1. fondateur

    J’ai assisté avec plaisir et enthousiasme à la FÊTE DES PATRIOTES venus encourager à Villepreux la candidature de Bruno Gollnisch à la présidence du Front National. Je constate que vous avez oublié de citer aussi les représentants de l’Italie, du Royaume Uni et de la Belgique, qui étaient eux aussi bien présents à la tribune d’honneur.
    A Eddie Constantine qui avoue une sympathie toute récente pour le FN (qu’il ne connaît donc pas), j’apprendrai que la fondation du FN – à laquelle j’ai participé à l' »hôtel Moderne » en 1972 – NE DOIT RIEN aux Le Pen (père ou fille) mais au rassemblement de patriotes de bonne volonté venant d’Ordre Nouveau d’une part, et des solidaristes d’autre part, sous l’égide du Georges Bidault, ancien président du Conseil National de la Résistance (en succession de Jean Moulin, vraisemblablement livré aux Allemands sur ordre de De Gaulle), lequel Bidault – s’estimant trop âgé – refusa de prendre la présidence du FN et délégua « Passy » (alias d’André Dewavrin, fondateur du BCRA) pour le représenter à l’assemblée constitutive du FN.

  2. fondateur

    Pour achever mon propos sur la fondation du FN, j’ajoute que le 3ème tiers présent à l’assemblée constitutive venait – en ordre dispersé – du Centre National des Indépendants et Paysans, et qu’il fut alors conclu le compromis provisoire de désigner une « potiche » comme « Secrétaire Général » (et jamais comme « président »), à savoir JMLP parce qu’il avait été député dudit CNIP et était bon orateur. Ce ne fut que plus tard que JMLP – avec l’aide d’éléments extérieurs (notamment issus de la Collaboration, téléguidés et armés par le pouvoir gaulliste UDR) qui n’avaient nullement participé à la fondation du FN – , profitant comme par hasard de persécutions policières et judiciaires contre lesdits fondateurs, s’empara PAR LA VIOLENCE des locaux, matériels et fichiers du FN (rue de Surène). Bien des années après ces débuts glauques, JMLP se débarrassa enfin de cette garde brune manipulée par l’UDR, garde devenue inutile et compromettante du fait que les socialistes avaient succédé aux gaullistes à la tête de l’Etat.

  3. fondateur

    Bien qu’il avoue ne guère connaître le FN et son histoire, « Eddie Constantine », nous apprend que les membres de ce parti seraient « antisémites » ! Où a t-il été pêcher cette calomnie, si ce n’est dans la presse UMPS ? Si la majorité d’entre nous est catholique, à l’image de la population française, il y a au FN aussi des protestants, des francs-maçons, des musulmans, des agnostiques et des juifs ou descendants de juifs ( à commencer par moi, issu – entre autres – de 5 familles juives converties de longue date au catholicisme),… Il existe certes des juifs (et surtout faux juifs et véritables athées) qui se rendent odieux par leur racisme (la LICRA,…) ou par leur haine marxiste, mais la majorité des juifs de France a un comportement honorable et mérite toute notre sympathie. Une « association des Français juifs », fondée par Hemmerdinger, ancien camarade de Résistance à Lyon d’une de mes tantes, soutient d’ailleurs ardemment le FN.
    Enfin, « Eddie Constantine » nous révèle que « ses sources idéologiques se trouveraient à Colombey-les-2 églises ». Tout s’éclaire alors ! Il aurait dû dire plus directement « dans le gaullisme » et donc « dans le national-socialisme », principale source d’inspiration de l’idéologie gaulliste.