Archives pour la catégorie 'immigration / islamisation'

La différence entre Fox News et Manuel Valls, c’est que le second rejette la faute sur les Français !

Capture d’écran 2015-01-22 à 00.34.12

Il y a dix jours, la chaîne américaine Fox News diffusait aux Etats-Unis un reportage décrivant une islamisation de Paris, ville dans laquelle régneraient des zones de non-droit où serait pratiquée la charia. Le reportage, accompagné du commentaire d’un « expert », Nolan Peterson, et de cartes répertoriant ces zones interdites ou « no-go zones », avait immédiatement suscité un tollé.
En France d’abord, mais également en Angleterre puisqu’un autre reportage de la chaîne Fox News avait affirmé que la ville de Birmingham, au Royaume-Uni, était entièrement musulmane et qu’aucun non-musulman ne pouvait y pénétrer.

Le journaliste de Fox News parle de « zones interdites » dans Paris
Le journaliste de Fox News, présenté comme « spécialiste des zones de conflits » et vétéran de guerre, parlait sur fond de carte présentant ces zones au Père Lachaise, à Barbès, ou encore dans le quartier République de Paris. Les images qui accompagnaient le reportage étaient celles des émeutes de banlieues de 2005 ; de quoi inquiéter en effet.
Tollé. Le Petit Journal a lancé une série de reportages pour ridiculiser celui de la Fox News. Anne Hidalgo a annoncé qu’elle allait porter plainte contre la chaîne américaine et même François Hollande est intervenu, affirmant qu’il préférait le Petit Journal à Fox News.
Samedi dernier, la chaîne américaine a officiellement présenté ses excuses aux Français et parlé d’« erreurs regrettables ».

Fin de l’histoire. Et pourtant…

Lire la suite

Concernant les « anciens » militaires dans les rangs de l’Etat Islamique

Certains pensent à l’endoctrinement :

S’il souligne « l’extrême rareté » de ces transfuges, Jean-Yves Le Drian ne dément pas qu’une poignée d’anciens militaires formés par la France a rejoint les rangs des jihadistes. Parmi eux se trouve un ancien parachutiste, révèle un journaliste de L’Opinion. Lire la suite sur BFM…

D’autres ne croient pas aux coïncidences :

Dans ce cas comme dans les précédents, tous les « anciens » militaires français impliqués aux côtés des jihadistes étant soit des légionnaires, soit des membres de la DGSE, le ministre aurait pu diligenter une enquête administrative sur le recrutement de jihadistes au sein de ces deux unités. Il n’en a rien fait. Lire la suite sur Réseau Voltaire…

La vérité n’est peut-être dans aucune de ces deux affirmations. Une chose est certaine, la République a aidé l’« Armée Syrienne Libre » à combattre le gouvernement syrien.

Une journaliste de la BBC revient sur les soit-disant « déséquilibrés »…

Capture d’écran 2015-01-20 à 20.48.38

Il semblerait que le monde médiatico-politique français soit un petit peu manipulateur… C’est en tous cas ce qu’a l’air d’expliquer Caroline Wyatt, une journaliste de la BBC.

Les très nombreuses victimes françaises anonymes de « déséquilibrés » apprécieront sans doute que quelqu’un disent enfin clairement la vérité…

« La France a déjà subi dans ses rues, au cours de ces dix dernières années, de très nombreuses violences perpétrées au nom de la religion, bien qu’elle ait tenté de faire passer la plupart des attaques récentes de “loups solitaires” qu’elle a subies comme des actes d’individus déséquilibrés. »

Corse : un drapeau français brûlé et remplacé par un drapeau… marocain

Un drapeau français, accroché au fronton d’une école maternelle d’Ajaccio, a été brûlé et remplacé par un drapeau marocain durant le week-end, a-t-on appris aujourd’hui de source proche de l’enquête.

Le drapeau tricolore ornait la façade de l’école des Jardins de l’empereur, un quartier à forte population d’origine maghrébine, sur les hauteurs d’Ajaccio.

Source

Enquête pour « incitation à la haine raciale » ouverte pour une banderole dénonçant l’islamisme…

Capture d’écran 2015-01-16 à 09.45.26

La grande mobilisation « pour la liberté d’expression » était une mascarade sans précédent, pendant laquelle les responsables de la situation dans laquelle nous sommes se sont autoproclamés héros. Une manipulation exemplaire.

Ces attentats ont été en France médiatisés et dramatisés à outrance, non pour évoquer et traiter les causes que sont l’immigration massive, l’islamisation et le laxisme judiciaire mais pour nous faire accepter plus de surveillance encore. Les propositions pour un « Patriot act » à la française n’ont d’ailleurs pas tardé.

La liberté d’expression n’existe pas, les militants le savent. Au lendemain d’un attentat islamiste il est interdit de parler de l’islam, et même pas de l’islamisme.

Lire la suite

Verviers : la police affirme avoir évité « un Charlie Hebdo à la belge »

Opération anti-terroriste en Belgique: trois morts, le pays relève son niveau d’alerte « pour les policiers »…

Connaître l’état de pensée de nos dirigeants pour comprendre ce qui s’est passé

Nous nous proposons, dans cet article, une recension non exhaustive de déclarations de nos actuels dirigeants pour connaître leur état d’esprit et comprendre ce qui s’est passé ces derniers jours.

Vincent Peillon, ancien ministre de l’éducation nationale : « On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec le Catholicisme . Il faut instaurer une nouvelle religion républicaine ! » dans son livre la révolution n’est pas terminée. Depuis, ce talmudiste patenté, fils d’un banquier communiste, a été démis de ces fonctions, mais il a été remplacé par la Mahométane Najat Vallaud-Belkacem.

Bernard Cazeneuve, actuel ministre de l’intérieur a dit, sur la radio RTL le 14 août 2014 : « Ce n’est pas un délit de prôner le djihad. » Rappelons que c’est le même qui avait dit qu’évoquer les racines chrétiennes de la France, c’est « faire une relecture historique frelatée » qui a « rendu la France peu à peu nauséeuse ».

Manuel Valls, le 22 janvier 2014 (il y a donc un an) se voyait menacé par « des intégristes de l’ultra-droite catholique, rejoints par une partie de la droite », déclaration faite dans le cadre de manifestations contre le mariage homosexuel et contre l’avortement.

Si Valls voyait dans les catholiques une menace, il ne manquait pas d’éloges concernant l’islam. Ainsi, le 26 juin 2014, à l’institut du monde arabe, voici comment il parlait de cette religion : « Au-delà des musulmans de France, c’est toute une nation qui reconnaît, ici, la grandeur, la finesse et la diversité de l’islam ». Et de poursuivre « C’est toute une nation qui dit aussi que l’islam a toute sa place en France, parce que l’islam est une religion de tolérance, de respect, une religion de lumière et d’avenir, à mille lieues de ceux qui en détournent et en salissent le message ». Toujours à l’institut du monde arabe, il dira « L’islam est une chance pour la France. » C’est ainsi que parle celui qui nous sert de premier ministre, qui est officiellement baptisé, mais qui néanmoins se dit « éternellement lié à Israël. » On aurait aimé qu’il nous explique en quoi l’islam est une chance pour la France, et en quoi les catholiques sont une menace, mais passons…

Quant à Hollande, il estimait le 18 février 2014 que l’islam « porte un message d’ouverture » est « parfaitement compatible avec les valeurs de la République ». Sans commentaire, on notera qu’on reste toujours dans le préjugé et que pas un seul argument n’est avancé pour étayer ses dithyrambes…

Ainsi, il ne fait aucun doute : l’état d’esprit de nos dirigeants est une haine viscérale de la religion catholique, doublée d’une islamophilie irrationnelle, non argumentée et basée uniquement sur des préjugés favorables. Comme déjà dit, la liste n’est pas exhaustive et on aurait pu par exemple ajouter Laurent Fabius qui ne veut pas parler d’islamistes concernant les terroristes, car parait-il, cela pourrait favoriser les amalgames.

Dans ces conditions, on comprend pourquoi des terroristes, qui étaient connus des services de renseignement, ont pu agir sans être ennuyés. Ils appartenaient à une religion vénérée par nos dirigeants, ce qui semblaient les rendre au dessus de tout soupçon. Ainsi, Chérif Kouachi était sous contrôle judiciaire d’octobre 2010 à avril 2013 et devait, en théorie, pointer toutes les semaines au commissariat. Or, il s’est rendu au Yemen en 2011. au nez et à la barbe de la police…

Besançon : feux d’artifices pour fêter l’attentat contre Charlie Hebdo

Les récents événements permettent d’entrevoir l’état de la France.

Par exemple, dans la capitale de la douce France-Comté, ville particulièrement envahie, on apprend que, le soir de l’attaque meurtrière dans les locaux du torchon Charlie Hebdo (nous soulignons) :

« Le tir d’une demi-douzaine de gros mortiers de feux d’artifice a été entendu de Bregille à Saint-Claude, deux quartiers diamétralement opposés et éloignés de la capitale régionale, mercredi soir, vers 21 h 30.

Ils provenaient du quartier de la Grette où, visiblement, l’annonce de l’attentat contre l’hebdomadaire « Charlie Hebdo », a été fêtée par quelques individus. Quelques minutes auparavant, la police était intervenue au 29 H, sur appel au « 17 », pour des perturbateurs dans les étages de la cage d’escalier.

Sur place, la patrouille a été immédiatement la cible de projectiles divers, balancés aux cris de « Allahu Akbar… » par une dizaine d’individus, vêtus de sombre. « On en a tué deux, on va continuer » ont ajouté les jeunes gens, tandis que l’équipage de police faisait marche arrière afin de ne pas envenimer les choses. Le tir festif s’est produit après leur départ.

« Cela a toujours été un quartier difficile… »

[…] « Cela a toujours été un quartier difficile, où il faut être plus nombreux qu’eux » souffle un policier expérimenté.

Lire la suite

Nîmes : un automobiliste fonce sur un policier qui lui tire dessus


Un conducteur aurait foncé sur un policier qui a ouvert le feu, blessant l’automobiliste. Les faits se sont déroulés impasse de Bouillargues.

Coup de feu ce vendredi en fin d’après-midi impasse de Bouillargues à Nîmes. Un policier a tiré sur un automobiliste qui lui fonçait dessus au volant de son Audi A3. Le conducteur est blessé. Un gros dispositif est actuellement en place sur les lieux.

Si les circonstances sont encore imprécises, les faits se seraient déroulés en deux temps. Une voiture de police aurait d’abord été percutée par un véhicule dont le signalement a été diffusé. Ensuite, c’est impasse de Bouillargues que la voiture, retrouvée, a foncé sur un représentant des forces de l’ordre qui a fait feu.

Lire la suite

Les terroristes seraient identifiés

Selon Pierre Martinet, ancien sous-officier instructeur parachutiste (sergent-chef) et ancien agent du Service action de la DGSE, les terroristes qui ont attaqué Charlie Hebdo aujourd’hui sont:

Saïd Kouachi
Chérif Kouachi
Hamyd Mourad

Les deux premiers sont frères, le troisième est SDF.

Et Pierre Martinet de publier un avis de recherche de la police, sur sa page facebook:

Screen Shot 2015-01-07 at 10.06.21 PM

 

Screen Shot 2015-01-07 at 10.07.34 PM

Toujours sur Facebook, on trouve une copie de la Carte d’Identité Française de Saïd:

Screen Shot 2015-01-07 at 10.09.11 PM

 

Et voici une photo de Chérif, son frère (trouvé par une autre source de haut niveau qui confirme nos informations):

Screen Shot 2015-01-07 at 10.11.40 PM

Charlie Hebdo : la police suit la piste de deux Algériens

La police a resserré son étau autour de deux suspects franco-algériens issus de Pantin, et revenus de Syrie cet été, selon les informations du Point.fr. Les deux hommes ont 32 et 34 ans. L’un des deux suspects a été jugé en 2008 dans le cadre du démantèlement de la filière irakienne dite du « 19ème arrondissement » de Paris. Il avait alors déclaré « avant, j’étais un délinquant. Mais après (mon entrée dans la religion, NDLR), j’avais la pêche, je ne calculais même pas que je pouvais mourir ». Il avait été interpellé en 2005, alors qu’il s’apprêtait à partir pour Damas. Le troisième suspect recherché serait un SDF né en 1996. Entre 2003 et 2005, cette organisation aurait incité une dizaine de jeunes Français à partir combattre en Irak.

Source : Le Point

Charlie Hebdo : des dessins prémonitoires ?

Voici l’image des vœux de Charlie Hebdo mise en ligne quelques minutes (11H28) avant l’attaque :

Vœux 2015 de Charlie Hebdo

Vœux 2015 de Charlie Hebdo

Voici un autre dessin publié dans l’édition de cette semaine :

CH2015

Allemagne : la cathédrale de Cologne éteinte pour s’opposer à Pegida


Le mouvement allemand Pegida qui entend lutter contre l’islamisation de l’Allemagne organise des marches chaque lundi soir, avec toujours plus de monde depuis le mois d’octobre dans différentes villes du pays (18 000 participants ce lundi à Dresde). Devant l’ampleur du succès et l’écho trouvé auprès des Allemands, les médias, les politiques et les institutions font tout pour diaboliser ce mouvement populaire. Ainsi les autorités religieuses de la cathédrale de Cologne ont décidé de stopper l’illumination de l’édifice ce lundi soir afin de protester contre la tenue de ses manifestations qui dénoncent l’islamisation de la terre qu’ils sont censés évangéliser.

Espagne : poussé par un clandestin ivoirien, un policier meurt écrasé sous un train

Trouvé sur Fdesouche : Un policier espagnol de  28 ans est mort écrasé par un train après avoir été poussé par un clandestin.

Un agent de la police nationale a été écrasé par un train à la gare madrilène d’Embajadores. Des sources policières ont précisé que peu après 12 heures 30, l’agent essayait de mettre la main sur un délinquant. C’est alors qu’il allait procéder à son identification que l’agresseur l’a poussé sur les voies au moment où un convoi entrait en gare.

Cet homme a été identifié comme étant Ali Raba Yode, né en Côte d’Ivoire en 1987. Ces deux dernières années, il a été arrêté en tout plusieurs fois pour : menaces, résistance et rébellion, menaces et vol avec violence, vol avec violence. Il a en outre été arrêté à deux reprises pour infraction à la loi sur les étrangers et pour être entré illégalement en Espagne.

Les « chances pour la France » se sont encore bien amusées le 31 décembre

Le ministère de l’Intérieur est fier de vous annoncer les chiffres de la nuit dernière :

940 voitures ont été incendiées sur le territoire français contre 1067 l’an dernier, ce qui représente une baisse de 12 %.

Par ailleurs, 308 interpellations ont eu lieu contre 322 l’an dernier pour 251 gardes à vue contre 221 l’an passé.

« Il n’y a pas eu d’incident majeur (sic), note Pierre-Henry Brandet, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, interrogé sur BFMTV. Il y a des foyers éparpillés. Les incendies ont notamment eu lieu dans l’Est, le Bas-Rhin. En région parisienne, la Seine-Saint-Denis a été particulièrement touchée ».

La baisse de 12% est probablement le résultat de la politique intransigeante et efficace que mène l’État contre les colons extra-européens.



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)