Archives pour la catégorie 'immigration / islamisation'

Le PDF dénonce l’arrivée de 80 clandestins à Buzançais (Indre)

Trappes, un bastion islamiste ?

Le coût de l’immigration irrégulière en France en 2015 supérieur au budget 2016 de la Santé

immigration_irrégulièreLe coût de l’immigration irrégulière en France représenterait 1,38 milliards d’euros selon Jean-Paul Gourevitch, spécialiste des migrations à qui l’association Contribuables Associés a confié la rédaction d’un rapport. Ce montant est supérieur au budget alloué en 2016 par l’État au ministère de la Santé (1,251 milliard) . C’est le double du budget consacré au sport et à la vie associative ( 617 millions d’euros).

Ce rapport cinglant (disponible ici en intégralité), qui épingle la gestion de l’immigration par la France, est la 34ème étude de l’association ; une étude qui dresse un panorama complet de l’évolution des flux migratoires en 2015 en Europe.

Source Breizh-info

Pour le ministre Najat Vallaud-Belkacem, un plat avec du porc est un plat « confessionnel » !

Afficher l'image d'origineVoilà où nous en sommes en France, en 2016 !

Suite à la décision du maire de Chalon-sur-Saône de supprimer des cantines scolaires municipales le «menu de substitution » (c’est-à-dire sans porc), le ministre de l’Education nationale (sic) a déclaré dans le Figaro : « Supprimer la possibilité d’avoir un menu non confessionnel, je trouve que c’est une façon, en réalité, d’interdire l’accès de la cantine à certains enfants. »

Résumons sa pensée : un plat halal préparé spécialement pour un enfant musulman est désigné ici sous le terme « menu non confessionnel », par opposition au « jambon-purée » considéré comme un mets confessionnel…

Affrontements entre « migrants » dans le « Paris d’après »

Bientôt plus besoin d’aller en Afrique pour voir des affrontements entre ethnies, tribus et milices.
Dans la nuit du 14 à 15 avril, les « migrants » s’affrontent sous le métro aérien à la station Stalingrad :


Il parait qu’ils fuient la guerre.

Solidarité ethnique à Molenbeek : Salah Abdeslam sortait tranquillement s’acheter des frites

Lu dans La Capitale :

« Il nous revient également que lors de sa planque à Forest, rue du Dries, où a eu lieu une fusillade la semaine dernière, Salah Abdeslam ne serait pas resté constamment caché. Deux témoins ne se connaissant pas entre eux l’auraient vu venir se ravitailler à deux reprises au moins à la friterie voisine de la place Saint-Denis. Les gérants, quant à eux, nous nous ont déclaré ne pas avoir remarqué la présence de l’ennemi public numéro 1. »

Comme si, dans ce quartier, un type connu et recherché partout en Europe pouvait aller tranquillement s’acheter des frites incognito.

Il est évident que la population le cachait, par solidarité.

Rappelons que lors de son arrestation, des jeunes habitants de ce quartier occupé s’étaient attroupés face aux forces de l’ordre, leur lançant pour certains des bouteilles et des verres.

Polygamie subventionnée en France : un reportage effarant

diopUn bref reportage sur une famille étrangère, polygame, subventionnée par les Français…

Autriche : un allogène enlève un enfant pour agresser sa mère

Les cas d’agressions sexuelles par des clandestins se multiplient en Europe, dans un silence médiatique assourdissant.  

Dans une piscine autrichienne, un migrant s’est approché d’une femme, qui a repoussé ses avances.
Il est alors allé dans le petit bain chercher son enfant, un garçon de 4 ans, et l’a emmené dans une grotte du décor de la piscine.
Quand la mère est venue chercher l’enfant, il l’a alors tripotée à l’intérieur de son maillot de bain.
Elle a réussi à s’enfuir.

Le porte parole de la Police locale donne le signalement de l’homme : « environ 50 ans, peau sombre, yeux marrons, moustache, et parlant très mal allemand »

DailyMail via FDS

Grande-Bretagne : Des agitateurs exigent le retrait de la statue de la Reine Victoria

Trouvé sur Breizatao : Les assauts des bandes allogènes contre les populations autochtones de Grande-Bretagne continuent. Cette fois, ce sont des “étudiants” afro-musulmans de l’université de Londres qui exigent le retrait de la statue de la Reine Victoria.

Une campagne pour la “décolonisation de la Grande-Bretagne” (sic) a été lancée à l’initiative d’éléments allogènes ayant décidé d’amplifier la guerre raciale contre les populations anglaises. Parmi eux, des “étudiants” de l’université Royal Holloway (Londres) qui exigent le retrait de la statue de la Reine Victoria, symbole de la puissance de l’empire britannique.

La statue, qui représente la reine avec le titre “d’impératrice des Indes”, focalise la rage des anarchistes afro-musulmans.

Grace Almond, de “l’Association pour un Féminisme Coloré” (sic) déclare : “Certains étudiants blancs sont tellement sur la défensive sur la question de la statue de la Reine Victoria que cela démontre que jusqu’où est ancré l’idée de suprématie blanche et de racisme dans cette université”.

La rage des allogènes revanchards ne se dément pas au Royaume-Uni où ces derniers, loin d’être reconnaissants pour leur accès à l’enseignement supérieur, entendent procéder à l’épuration ethnique des institutions du pays.

(Source : Daily Mail)

Immigration : une loi votée en catimini qui élargit le droit du sol !

En pleine déferlante migratoire, une nouvelle loi sur l’immigration votée en douce dans le dos des Français le 8 mars à l’Assemblée prévoit d’élargir le droit du sol aux frères et soeurs d’individus nés en France mais également de régulariser les clandestins malades !

Le plus hallucinant, c’est que cette loi a été votée par seulement une dizaine de députés sur 577…

Autriche : des députés distribuent du gaz lacrymogène aux femmes pour se protéger des clandestins


A Vienne, Robert Lugar and Martina Schenk (FPÖ) ont distribué plus de 200 bombes lacrymogène au poivre en quelques minutes devant le Parlement. L’initiative à suscité l’intérêt de nombreuses femmes.

Ce n’est pas la première fois que des personnalités de droite nationale effectuent ce genre d’initiatives à Vienne. Depuis plusieurs mois, avec l’afflux de réfugiés,les tensions qu’il génère et les agressions sexuelles, plusieurs initiatives identiques ont été mises en place.

Cette fois, c’est devant le Parlement viennois que les deux députés ont lancé leur opération de distribution de vaporisateurs, suscitant l’engouement de nombreuses femmes âgées, visiblement désireuses d’étre équipées pour se pouvoir se défendre en cas de nécessité.

Source

« Chances pour la France » : des noirs agressent violemment un blanc dans le métro parisien

Attention : images violentes. Après la vidéo, merci de bien vouloir prendre un cachet de 10g de Padamalgame.

 

L’arme migratoire : un bon moyen pour la Turquie de faire casquer l’UE

L’accord qui se profile entre les technocrates de l’UE et la Turquie est une catastrophe. En plus des milliards d’euros dépensés par les européens (qui ne serviront à rien), les turcs exigent la libéralisation des visas de ressortissants turcs vers l’UE ! Pour terminer, la Turquie accepte que les pays européens renvoient des clandestins, uniquement si en échange, l’UE en accueille d’autres ! 1 pour 1 ! C’est une véritable mascarade…

La Turquie a demandé à l’Union européenne trois milliards d’euros d’aide supplémentaire « d’ici 2018 », promettant en échange d’augmenter drastiquement sa coopération dans la crise migratoire pour tarir les flux de migrants, a déclaré le président du Parlement européen Martin Schulz lundi.

« Cet argent additionnel va demander des procédures budgétaires additionnelles. Le Parlement européen est prêt a accélérer les procédures », a déclaré M. Schulz en marge d’un sommet UE-Turquie à Bruxelles, où Ankara s’est montré prête à accepter des retours massifs de migrants, y compris de réfugiés syriens.

La Turquie a proposé de reprendre sur son sol des personnes que l’UE lui renverrait, si l’Europe s’engage parallèlement à accueillir le même nombre de réfugiés syriens provenant directement de Turquie, selon un principe de « un pour un ».
Lire la suite

Viols d’enfants à Calais : les volontaires tirent la sonnette d’alarme

Sept garçons, âgés de 14 à 16 ans, auraient été traités par des volontaires médicaux après avoir été victimes d’agressions sexuelles au cours des six derniers mois dans la Jungle à Calais, rapporte le quotidien britannique The Daily Mail.

Après un nouveau cas, qui serait survenu ces derniers jours, des militants tentent d’alerter l’opinion sur la problématique de ces milliers de jeunes migrants orphelins qui sont en proie à tous les types d’abus.

La situation semble particulièrement inquiétante à Calais, où sont entassées plus de 3 800 personnes qui ont l’espoir de gagner la Grande-Bretagne.

Un porte-parole de l’organisation Save The Children, qui tente de s’attaquer à cette problématique, a déclaré : « Nous savons que les enfants non-accompagnés, qui sont plus de 400 dans le camp et des milliers répartis sur tout le continent, sont les plus vulnérables des vulnérables. »

« Ils font face à l’exploitation sous différentes formes, y compris l’exploitation sexuelle, souvent dans les mains de gangs criminels. Save The Children l’a constaté en Italie, en Grèce et, malheureusement, à Calais aussi », ajoute le travailleur humanitaire.

Fin janvier, la police européenne Europol évoquait le chiffre d’au moins 10 000 enfants livrés à eux-mêmes sur le continent et dont on a complètement perdu la trace.

Source

Reportage sur les islamistes en prison : « Les prophètes de l’ombre »


Dans la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, Jean-Charles Doria a obtenu l’autorisation exceptionnelle de filmer, dans leur cellule, des fondamentalistes qui se réclament de l’Etat Islamique. Il a également posé sa caméra dans la cour de promenade, où les mentors recrutent leurs disciples, et a suivi la prière aux côtés de l’imam officiel de la prison, qui tente de remettre dans le droit chemin les détenus prêts à basculer. Quant aux surveillants, qui luttent eux aussi contre le prosélytisme et la radicalisation, ils semblent parfois bien démunis face à la force de persuasion de ces « prophètes de l’ombre ».



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)