Suppression de l’ENA : derrière, un projet de remplacement ethnique des élites administratives

« Cette fois, c’est bien fini : après moult revirements et déclarations contradictoires, Macron a donc officiellement annoncé jeudi aux hauts cadres de la fonction publique réunis lors d’une « convention des manageurs de l’Etat » la suppression de la très prestigieuse Ecole nationale de l’administration créée en 1945 par le général De Gaulle, et son remplacement dès 2022 par un « Institut du Service public ». Une décision censée évidemment répondre aux nombreux contempteurs de cette école qui, non sans raison, lui reprochent sa déconnexion du peuple français, mais dont on aurait tort de croire qu’elle est seulement démagogique. Car, derrière la volonté affichée de produire des élites davantage au fait de la réalité quotidienne de nos compatriotes, l’objectif est d’abord et surtout de promouvoir la « diversité » dans les plus hautes sphères de l’administration et de l’Etat.

Continuer la lecture de « Suppression de l’ENA : derrière, un projet de remplacement ethnique des élites administratives »

Strasbourg : la construction de la plus grande mosquée d’Europe sera financée avec 2,5 millions d’euros d’argent public

La ville de Strasbourg, aux mains des gauchistes escrologistes (EELV) élus par des traîtres à la France, a voté lundi une subvention de 2,5 millions d’euros, venus des contribuables, pour financer la construction d’une mosquée géante, qui plus est non pas indépendante mais liée au pouvoir turc.
Le gouvernement n’est pas très content car les responsables de la mosquée, le méprisant, ont refusé de signer sa « charte des valeurs de la République ».

Les scandales s’entremêlent dans cette affaire.

« L’État n’a formulé aucune alerte sur ce projet, ni sur l’association », a écrit le maire étranger de la ville, Jeanne Barseghian, mercredi, dans un courrier au président de la République. Ce jeudi matin, c’est le premier adjoint, l’étranger Syamak Agha Babaei, qui est monté au créneau, s’étonnant auprès des Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) qu’il n’y ait eu «à aucun moment de notes de la part de la préfète [sic] ou de ses collaborateurs».
De son côté, le préfet du Bas-Rhin accuse le maire EELV de Strasbourg d’avoir menti, et assure qu’il a mis en garde la municipalité au sujet de ce projet.

Les responsables de la ville autrefois alsacienne entendent faire taire les critiques du gouvernement en disant qu’ils n’ont pas été informé par ce dernier des liens entre la mosquée et le pouvoir turc, qui entend faire de ses immigrés en Europe un outil d’influence, sinon un bras armé.
Comme si la mairie ne pouvait pas se renseigner elle-même sur un projet énorme qu’elle veut financer à coups de millions !

Ces gauchistes étrangers n’osent pas avouer que le remplacement de civilisation et de population ne les dérange nullement ; au contraire…

Bonus :
regardez l’affiche d’appels aux dons de ces conquérants turco-islamiques.
La nouvelle mosquée de Strasbourg exacerbe les tensions entre la Turquie et la France

Pour eux, c’est clair : la notion trafiquée de « vivre-ensemble », rabâchée par les politiciens, signifie l’érection de mosquées gigantesques sur la terre de France.

Espagne : le président de la Commission islamique, principal interlocuteur de l’Etat, arrêté pour financement du terrorisme

Oups.

« Le président de la Commission islamique d’Espagne a été arrêté par la Police nationale dans le cadre d’une opération antiterroriste, lancée en 2019, indique ce mercredi El Confidencial. Aymen Adlbi, 74 ans, d’origine syrienne et apprécié des milieux de pouvoir espagnol, est soupçonné de «financement de groupes jihadistes en Syrie». La CIE est un organe officiel et l’interlocuteur de l’Etat espagnol sur tout ce qui se rapporte à la communauté musulmane ibérique.

Continuer la lecture de « Espagne : le président de la Commission islamique, principal interlocuteur de l’Etat, arrêté pour financement du terrorisme »

« Le Slip français » finance les migrants

« Le Slip français » est une jeune marque de sous-vêtements qui a joué avec succès sur le patriotisme économique et ainsi acquis une popularité certaine.

Et là, patatras. Bon, il est vrai que la marque insistait tellement sur la diversité ces derniers temps que les Blancs devenaient minoritaires dans les publicités. Mais, là, c’est très fort : 5% des ventes (des ventes! pas des bénéfices) vont être reversés à une association immigrationiste. Pas à des victimes des l’immigration sauvage et du terrorisme islamique, pas à aider des jeunes Français qui peinent à trouver du travail ou souffrent de diverses affections, non, à aider des « migrants ».

Et « le Slip français » d’afficher toujours son « made in France » fièrement. A quoi rime ce « made in France » si ce n’est pas « made » par des Français ?!

Continuer la lecture de « « Le Slip français » finance les migrants »

Une école catholique doit fermer car le voisinage immigré l’utilise comme déchèterie (+ agressions, intrusions, etc.)

L’école, dans le quartier d’Etouvie, Amiens. Photo : Google Map

Une école catholique se trouve à proximité d’une tour HLM peuplée par qui l’on devine. Résultat : les déchets – même lourds – pleuvent dans la cour. Sans parler d’autres nuisances intolérables. Résultat : l’école ferme.

Cette lamentable histoire symbolise bien les deux France en train de s’affronter à mort (elles ne cohabiteront pas éternellement, l’une chassera l’autre : aux Français de choisir) : d’un côté la « France d’avant », catholique, française et civilisée, et la « France d’après » (comme le disait avec fierté Sarközy) : grand-remplacée, tiers-mondisée, ensauvagée, inhumaine.

Notons un point important : la tour HLM a été rénovée il y a peu pour 11 millions d’euros. Contrairement à ce que disent les remplacistes, si la criminalité et la sauvagerie règnent dans certains quartiers (et en rayonnent), ce n’est pas à cause de l’environnement urbain et social dégradé (par qui? …). Des centaines de millions sont déversés en vain sur les « banlieues » chaque année. Le problème est autre et le Régime empêche d’en parler.

« Des bouteilles, des poubelles éventrées, des mégots pas éteints… et même, à l’occasion, une machine à laver ou un frigo. Parce que sa cour de récréation est devenue un dépotoir, que les habitants de l’immeuble qui la surplombe ont pris l’habitude de jeter leurs déchets par les fenêtres, une école primaire va fermer. L’établissement catholique privé Monseigneur Cuminal, situé au bas d’une tour du quartier Étouvie à Amiens, a annoncé jeudi qu’étant « devenu impossible d’assurer la sécurité des élèves et personnels », il quitterait définitivement les lieux à la fin de l’année scolaire.

Continuer la lecture de « Une école catholique doit fermer car le voisinage immigré l’utilise comme déchèterie (+ agressions, intrusions, etc.) »

Enrichissement culturel à Nantes : chèvres décapitées dans une cour d’immeuble, têtes carbonisées. Du vaudou ?

Au fur et à mesure de l’invasion migratoire en cours, la France, logiquement, se tiers-mondise.
Cela se traduit, sur le plan culturel, par des pratiques qui peuvent étonner les Français et que la caste politico-médiatique cosmopolite appelle « enrichissement culturel », avec un formidable culot.
Nous évoquions il y a quelques mois la profanation massive d’un cimetière français par deux « chances pour la France » qui suivaient les consignes d’un marabout au Mali. Les sévices sur animaux à but, probablement, de sorcellerie, vont aussi se multiplier.

« Vendredi, les policiers reçoivent un appel vers 8 h 40 signalant des individus qui seraient en train de tuer « un gros animal » dans une cour d’immeuble, située secteur du Clos Taureau à Nantes. Précisons d’emblé que le Clos Taureau est une véritable enclave ethnique étrangère où la quiétude est très régulièrement perturbée par ce qu’il convient d’appeler, dans le langage républicain, des jeunes.

Quand ils arrivent sur place, les agents tombent sur quatre hommes autour d’un SUV. Il s’en dégage une forte odeur de brûlé, raconte un rapport envoyé par la police lundi. À côté, par terre, il y a le cadavre d’une première chèvre découpée en morceaux et sans la tête, et le cadavre entier d’une seconde qui a été égorgée.

Continuer la lecture de « Enrichissement culturel à Nantes : chèvres décapitées dans une cour d’immeuble, têtes carbonisées. Du vaudou ? »

Darmanin a essayé de faire croire aux Français qu’on expulsait à tour de bras !

Lors du médiocre débat de jeudi soir avec Marine Le Pen (où l’on faisait le concours de celui qui prononcerait le plus souvent le mot République, pour résumer), le ministre de l’Intérieur français ne semblait pas connaître ses propres chiffres concernant les OQTF (Obligation de Quitter le Territoire Français).
A l’écouter, les expulsions s’effectuent à tour de bras.
En consultant le tableau ci-dessous, issu des données du ministère de l’Intérieur, chacun pourra se rendre compte qu’en réalité une très faible proportion d’OQTF émises envers des étrangers irréguliers est suivie d’effet. Quant au nombre d’expulsions proprement dites, il est dérisoire.
C’est pitoyable. La France, dirigée par des traîtres, est un paillasson. 

Slimani, footballeur algérien à Lyon : « c’est une ville avec beaucoup d’Arabes, je me sens comme en Algérie ! »

Ce footballeur international algérien, évoluant actuellement à l’Olympique lyonnais, dit des choses qui seraient très mal vues par les médias si elles venaient d’un Français. Il n’y a que les Français qui n’ont pas le droit d’évoquer le Grand Remplacement.

Bon, on peut dire à Slimani qu’il y a beaucoup d’autres clubs de France où il se trouverait aussi à l’aise.

Peut être une image de 1 personne et texte

Paris : ouverture du premier centre d’hébergement d’urgence pour faux « migrants mineurs » isolés

Le titre de France Info annonce un centre pour « jeunes migrants isolés » mais quand on lit l’article jusqu’à la fin, on apprend que ces gens n’ont pas été admis dans les centres déjà prévus par la mairie pour les mineurs car les ses services sociaux les ont identifiés comme majeurs. 
D’ailleurs, 70% des 5000 « mineurs » examinés à Paris en 2020 ont été reconnus comme en réalité majeurs !

Le tout aux frais du contribuable évidemment.

« Les autorités ont inauguré, jeudi 4 février à Paris, le premier centre d’hébergement d’urgence consacré aux jeunes migrants qui attendent que la justice reconnaisse ou non leur statut de mineurs isolés étrangers. Ces jeunes, déterminés majeurs par les départements franciliens, ont déposé des recours pour faire valoir leur minorité et obtenir une prise en charge par l’Aide sociale à l’enfance. Leur sort fait l’objet d’un bras de fer depuis plusieurs années entre Paris, l’Etat et les ONG qui les défendent.

Continuer la lecture de « Paris : ouverture du premier centre d’hébergement d’urgence pour faux « migrants mineurs » isolés »

En partenariat avec la République, l’Algérie envoie 70 imams à la mosquée de Paris pour « transmettre le message de l’Algérie, de l’Islam »

Ceux qui pensent que la République a un problème avec l’islamisation n’ont rien compris.

« Le Ministère Algérien des affaires religieuses et des wakfs, a publié hier mercredi  sur son site internet la liste des imams qui ont été admis à l’issue du concours de détachement pour l’encadrement religieux auprès de la Mosquée de Paris.

Cette liste contient 70 imams issus de différentes wilayas dont 10 qui resteront dans la liste de réserve.

A cet effet, le ministère a appelé ces imams à préparer leurs dossiers administratifs afin de pouvoir être envoyés en France.

Continuer la lecture de « En partenariat avec la République, l’Algérie envoie 70 imams à la mosquée de Paris pour « transmettre le message de l’Algérie, de l’Islam » »

Argenteuil (95). Le nettoyage d’un site occupé durant une année par une centaine de Roms laisse une facture de 900.000 euros à la ville

La diversité serait un enrichissement ! Pas pour la nature en tout cas, ni pour les contribuables. Ainsi, à Argenteuil, une centaine de Roms s’est installée illégalement sur un site en bord de Seine. Un année plus tard, ce sont 8.000 tonnes de détritus qui s’y sont amoncelés ! Les Roms y entreprenaient des opérations de recyclage de divers matériaux, et ce au mépris total de l’environnement en laissant les déchets non monnayables à côté d’eux, alors même que le site est en bord de Seine… On aimerait une réaction des élus EELV, mais il sont muets sur la question…

Depuis leur départ, la municipalité a entrepris de nettoyer les lieux. Xavier Péricat (LR), premier adjoint au maire nous dit : « Devant l’ampleur de cette accumulation, la municipalité avait étudié la possibilité de procéder à un enlèvement par voie fluviale. Elle a finalement choisi de le faire avec des camions. À raison d’une vingtaine de chargements par jour, l’ensemble des déchets devrait avoir été enlevé au bout de deux mois, soit fin février. » Le tout laissera une facture de 900.000 € à régler !

Le compagnon du préfet Fadela Benrabia interpellé ivre et drogué après un délit de fuite au volant d’une voiture de la préfecture

DR

Le « compagnon » de la « préfète » d’Eure et Loir, policier au renseignement lui-même (DGSI), est impliqué dans un accident ayant causé des blessés alors qu’il conduisait un véhicule… appartenant à la Préfecture.

Plutôt que de les secourir, il a pris la fuite, traversant plusieurs communes de la région parisienne avant d’être arrêté à Rueil-Malmaison.

Il est poursuivi « pour conduite en ayant fait l’usage de stupéfiants, mise en danger par violation manifestement délibérée, et défaut de maîtrise ».  (Source)

Par ailleurs, pour rappel, en novembre dernier, Fadela Benrabia, qui est née en Algérie, avait nommé comme directeur de cabinet le plus jeune sous-préfet de France, un certain Yannis Bouzar… (Source)

PS : Fadela Benrabia n’est diplômée que d’une maîtrise de sociologie (l’un des diplômes les plus inutiles du monde). C’est donc la discrimination dite « positive » (c’est-à-dire antifrançaise) qui l’a amenée là, et peut-être d’autres qualités non connues de nous.

France livrée au monde : ça y est, un clandestin « reconnu réfugié en raison de la pollution dans son pays »

https://i2.wp.com/images.bfmtv.com/E_3t-CZyWGwCHtap9dAU4lePZC8=/0x23:1024x599/1600x0/images/cour-administrative-dappel-de-Bordeaux-528674.jpg?resize=840%2C472&ssl=1
La cour administrative d’appel de Bordeaux a retenu le critère environnemental pour annuler l’obligation de quitter le territoire d’un homme réfugié en France. – Google streetview

Alors qu’un nombre dérisoire d’« obligations de quitter le territoire » prononcées à l’encontre d’envahisseurs clandestins sont suivies d’effet, il y en aura encore moins avec cette décision de la Cour d’appel de Bordeaux, qui fera jurisprudence à moins qu’il y ait pourvoi en cassation fructueux.
Avec l’argument selon lequel « on ne peut renvoyer un malade asthmatique dans un pays pollué », des centaines de millions de personnes peuvent en toute tranquillité venir en France (et comme dans le cas ici, se faire soigner gratuitement – c’est-à-dire avec l’argent des Français), car leur peuple à eux a trop dégueulassé leur pays !
Mondes politique et judiciaire livrent littéralement la France, déjà envahie, à une submersion déchaînée, aux frais des Français par-dessus le marché !

« C’est une décision rare, voire inédite, pour Me Ludovic Rivière. La cour administrative d’appel de Bordeaux vient d’octroyer à son client le statut de réfugié en prenant en compte le critère climatique dans son pays d’origine, le Bangladesh. L’homme souffrant d’une maladie respiratoire chronique était sous le coup d’une obligation de quitter le territoire, prononcée par la préfecture de Haute-Garonne, qui a été annulée par la justice, a appris BFMTV.com, confirmant les informations de 20 Minutes.

Continuer la lecture de « France livrée au monde : ça y est, un clandestin « reconnu réfugié en raison de la pollution dans son pays » »

A Saint-Denis, la mairie communiste a célébré des centaines de mariages blancs

Le communisme, ennemi de la France, veut l’invasion de cette dernière car il sait ne plus pouvoir espérer de soutien massif chez les Français.
Les communistes méprisent, comme toujours, les lois, civiles ou morales. Par contre, si ils sont au pouvoir et que vous n’obéissez pas, c’est le goulag.
Quelle odieuse idéologie…
Il n’y a pas pire traîtres.

« Depuis plusieurs années, des centaines de mariages de convenance ont été célébrés à la mairie de la ville de Seine-Saint-Denis, durant le mandat communiste. Un vaste système illégal, quasi-institutionnalisé, avec la complicité des élus et des fonctionnaires.
Continuer la lecture de « A Saint-Denis, la mairie communiste a célébré des centaines de mariages blancs »

Macron veut rebaptiser les rues et dresser des statues pour 500 personnalités « noires ou arabes »

Le changement de noms de rues et l’érection de statues est un signe classique de changement de régime et de civilisation.

Ah, si seulement ça avait été mis en œuvre plus tôt !

Alors Samuel Paty aurait été égorgé rue Booba ou avenue Abd al Malik et ça aurait tout changé, non ?