Archives pour la catégorie 'immigration / islamisation'

L’attentat de Nice est l’œuvre de l’immigration, du laxisme judiciaire et de l’ambiance anti-France

Pour comprendre l’attentat de Nice, il faut s’interroger sur son auteur, un certain Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, et il en ressort 24 heures après les faits qu’il y a trois responsables : L’immigration, le laxisme judiciaire et la haine entretenue par les migrants contre le pays hôte.

L’immigration : Mohamed Lahouaiej-Bouhlel est né le 3 janvier 1985 à M’Saken (Tunisie), est donc un immigré, sa présence en France n’est que la conséquence de la politique pro-immigration mise en œuvre depuis 40 ans. Tous les hommes politiques successifs qui l’ont encouragée ont donc une part de responsabilité dans le carnage niçois, puisque si une autre politique migratoire avait été menée, ce personnage n’aurait pas été sur le sol français. De plus, sa carte de séjour avait été obtenue le 15 janvier 2009 et n’avait pas été révoquée suite à ses démêlés judiciaires. Car, on en arrive au deuxième point, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avait eu maille à partir avec la justice, ce qui ne l’a nullement inquiété pour rester en France.

Le laxisme judiciaire. Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avait été condamné pour violences conjugales, menaces, vol et dégradations et, en mars dernier, pour violence avec armes contre Jean-Baptiste Xiemenes, en l’agressant à coups de batte de baseball. Selon ce dernier, qui est dépité, il devait faire 6 mois de prison, qu’il n’a évidemment pas faits. Donc si Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avait été là où il aurait dû être -en prison-, cet attentat n’aurait pas eu lieu. Le terroriste peut dire merci au juge d’application des peines qui lui a permis de réaliser sa tache, tout comme à M. Sarkozy qui a abrogé l’expulsion des étrangers condamnés car paraît-il, cela était une double peine, et était donc discriminatoire par rapport aux Français de souche.

La haine entretenue par les allogènes -et nullement combattue voire encouragée- contre le pays hôte. Vingt-quatre heures après les faits, il semble qu’il n’y ait pas de motivation religieuse à cet attentat : L’auteur était un piètre musulman : (Selon son cousin, il ne faisait pas ses prières, ne respectait pas le ramadan, n’allait pas à la mosquée, buvait de l’alcool et, -impensable pour un musulman- mangeait du porc). Quoiqu’il en soit, Daesh n’a, à cette heure, pas revendiqué l’attentat (l’auteur ne semble pas avoir enregistré de vidéo de mise en scène avant de commettre son forfait), il n’était pas fiché S par les services du renseignement et n’était donc pas considéré comme radicalisé. Certes, pour agir, il s’est servi des conseils de Daesh, mais, semble-t-il, uniquement comme modus operandi, nullement à des fins religieuses. Se pose alors la question du pourquoi ?
En réalité, nombre d’immigrés s’estiment discriminés en France, encouragés en cela par le gouvernement qui ne cesse de répéter qu’il existe des discriminations voire du racisme dont ils seraient victimes, évidemment sans en apporter la moindre once de preuve. Cela crée un ressentiment chez ces allogènes qui expliquent leurs échecs non à cause des décisions qu’eux-mêmes prennent, mais à cause des supposées discriminations ou du supposé racisme. Par ailleurs, certains partis, tel le PIR (parti des indigènes de la république) utilisent ces discours officiels pour entretenir un discours raciste anti-Blanc et haineux à l’égard de la France. L’hypothèse selon laquelle Mohamed Lahouaiej Bouhlel, dont la vie n’était pas épanouie, ait pu nourrir une haine du pays hôte paraît crédible, son acte s’apparentant comme une vengeance vis à vis du pays qui l’a accueilli, mais pas rendu heureux.

Euro 2016 : une racaille agresse un chauffeur de bus avec un drapeau français

C’est ce que nos politiciens appelle l’ « intégration » ?

Islamisation et capitalisme : BFMTV nous explique comment rester en forme pendant le ramadan

Meurtre d’un couple de policiers : un acte qui fait penser à la Guerre d’Algérie

Un village suisse préfère payer 260 000 euros plutôt que d’accueillir des réfugiés

oberwill

Lire l’article de France Info.

Turquie : « Nous allons accroître notre descendance »

« Réfugiés syriens » : ce sont surtout des hommes

Afficher l'image d'origineLa Dépêche publie un petit reportage à propos de trois femmes, trois militantes qui aident les « migrants »  de Calais.
Il s’agit de trois Britanniques vivant en France…
Émues par la photo du petit Syrien noyé habilement diffusée par les médias, elles ont décidé de s’engager.

Au détour de l’entretien, elles livrent une info significative sur ces réfugiés (alors que les journalistes prennent quasiment toujours en photos des enfants), que nous mettons en gras :

Quelles actions menez-vous ?

Nous apportons une aide matérielle à tous ces malheureux. Nous démarchons des associations, des commerçants et même des particuliers afin de collecter des vêtements, du matériel de camping, du matériel médical, des médicaments et des denrées alimentaires. Ensuite, nous trions ces affaires qui sont partagées en deux catégories : les vêtements pour homme et le matériel de camping que l’on apporte par nos propres moyens à Calais et à Paris. Le reste qui part par conteneurs en Syrie, via l’association Rasi Rine. Beaucoup de femmes et d’enfants restent en Syrie, ce sont principalement les hommes qui fuient.

Calais : grosse rixe entre migrants dans la jungle

La gare du Nord est-elle l’Afrique ? Verdict en images

Les médias s’offusquent qu’un député LR (Nadine Morano) ait déclaré à propos de la gare du Nord, à Paris : « on a l’impression d’être en Afrique. Non mais… Vous arrivez à la gare du Nord, c’est l’Afrique, c’est plus la France. »

Le verdict en images :

Un migrant voulait un logement « tout de suite », il incendie des bureaux de la mairie

Afficher l'image d'origineUn Soudanais de 28 ans a mis le feu aux locaux d’une antenne de la mairie d’Annecy ce mercredi. Il reprochait aux employés de ne pas lui trouver un logement « tout de suite », car il venait d’obtenir le statut de réfugié, raconte France 3 Alpes.

Pour ne pas avoir accédé assez rapidement à sa demande, les employés d’une antenne de la mairie d’Annecy (Haute-Savoie) l’ont vu mettre le feu à leurs bureaux, comme l’a relaté France 3 Alpes. Le matin, il avait récupéré un formulaire à remplir. Venu le déposer dans l’après-midi, il n’a pas supporté qu’on lui présente de nouveaux papiers administratifs. Avant de mettre le feu à l’endroit, il s’y est enfermé et a saccagé le matériel informatique. 100 000 euros de dégâts sont à déplorer. Le malfaiteur a été rattrapé peu de temps après par la police.

Source

C’est bien l’Élysée qui avait imposé Black M

L’UOIF tient son salon des « Musulmans d’Europe » au Bourget

Réactions à l’affaire Black M

Le secrétaire d’état aux anciens combattants, Jean-Marc Todeschini

Le militant juif pro musulmans, Claude Askolovitch

Le vice-président du néo Front National, Florian Philippot

Le maire de Béziers, Robert Ménard

Laurence Marchand-Taille du Parti Radical de Gauche

La mairie de Verdun annule le concert du rappeur Black M

La très forte mobilisation des patriotes français a payé : le concert que le pitoyable Black M devait donner le 29 mai prochain en clôture des commémorations des 100 ans de la Bataille de Verdun, vient d’être annulé par la mairie.

black m2

Dans un communiqué, la mairie invoque des « risques forts de troubles à l’ordre public » (ce qui n’est pas faux, même si ce sont les pouvoirs publics qui sont les véritables fauteurs de trouble), en raison d’une « polémique d’ampleur sans précédent ». Le standard de la mairie n’a pas cessé de sonner pendant plusieurs jours.
« La majorité municipale et le maire de Verdun, en concertation avec la région et le Département, sont contraints d’annuler le concert », précisé le maire (PS) Samuel Hazard.

Lire l’article de L’Est Républicain

Qui a invité Black M à Verdun?

Face à la polémique et la contestation qui s’amplifient, le gouvernement et la mairie de Verdun se renvoient la balle.

black m

Lire l’article



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)