Archives pour la catégorie 'immigration / islamisation'

A Bagnolet, la gauche fête officiellement le soulèvement du FLN, jour de deuil pour la France…

FLN

La municipalité socialiste de Bagnolet, soutenue par toute la gauche unie pour une fois, fête le soixantième anniversaire des assassinats qui ont commencé la guerre d’Algérie le 1er novembre 1954, ce qu’on a surnommé la Toussaint rouge. Avec une exposition intitulée « Algérie, un peuple, ses résistants ». Cette provocation marque l’abaissement de l’esprit public et bafoue la Nation.

La gauche unie, enfin
L’exposition, qui se poursuit jusqu’au 7 novembre, se double d’une soirée cinéma très spéciale le 3, destinée à glorifier le soulèvement algérien. Pour cette initiative, la municipalité socialiste a reçu le soutien des Verts, des Radicaux de gauche, du Parti de gauche et même du PC. Une gauche unie dont rêverait François Hollande, comme elle l’était sous Giscard, et comme elle ne le fut jamais durant la guerre d’Algérie, heureusement pour l’honneur de certains socialistes et radicaux.

Le bilan de la guerre d’Algérie
Cette gauche unie se veut laïque et antiraciste. Peut-être a-t-elle oublié que le congrès de la Soummam, qui a donné son véritable élan au soulèvement algérien, se tint sous la coupe des oulemas, et que depuis, l’Algérie française laïque et multicommunautaire a été remplacée par une dictature militaire d’où les Européens ont été chassés, où les Kabyles sont brimés, dictature marquée par les poussées sanglantes du FIS, du GIA et d’autres mouvements islamistes extrêmes ? La charia s’est d’ailleurs largement installée dans les faits et partiellement dans le droit.

Lire la suite

La laïcité, c’est aussi des femmes voilées lors des sorties scolaires !

Capture d’écran 2014-10-30 à 18.48.55

Alors que son prédécesseur Vincent Peillon réaffirmait en décembre dernier le bien-fondé de la circulaire Châtel qui, en 2012, posait la possibilité d’interdire de sortie les parents manifestant « leurs convictions religieuses, politiques ou philosophiques », Najat Vallaud-Belkacem vient de la piétiner en envoyant un signal en faveur des mères voilées.

C’est devant l’Observatoire de la laïcité (!) que le nouveau ministre de l’Education a été auditionnée le 21 octobre dernier. Elle affirmait alors : «Le principe, c’est que, dès lors que les mamans ne sont pas soumises à la neutralité religieuse (…), l’acceptation de leur présence aux sorties scolaires doit être la règle et le refus l’exception », défendant ainsi un vrai renversement des règles…

« Au moment où je veux absolument renouer le lien de confiance, qui s’est distendu, entre les parents et l’école (…), tout doit être mis en œuvre pour éviter les tensions », a-t-elle poursuivi… Une réponse évidemment faites aux Journées de Retrait de l’Ecole (JRE) organisées par Farida Belghoul et massivement suivies par la population immigrée et musulmane. Ces journées consistaient à retirer ses enfants de l’école pour protester contre l’enseignement du Gender à l’école en général et les ABCD de l’égalité en particulier… Comme quoi la mobilisation peut payer, mais pour certains seulement…

Lire la suite

« Il n’existe pas de différence importante entre un modéré et un extrémiste »

Yassin

La citation est issue d’une tribune publiée par Le Salon Beige, récemment livrée par Courrier International qui l’a reprenait du journal Al Hayat, basé à Londres…

L’auteur, Yassin al-Haj Saleh, est un Syrien originaire de la ville de Raqqa, aujourd’hui aux mains de l’Etat Islamique, grand opposant au gouvernement Syrien, très favorable aux premières heures de la révolution syrienne et grand adepte du communisme. Aujourd’hui recherché par le gouvernement autant que par les islamistes il se terre quelque part en Syrie… Malgré ce profil assez atypique sur ce site, l’homme livre une réflexion intéressante à propos de la distinction effectuée (presque) uniquement en Occident entre « musulmans modérés » et « islamistes ».

Bien loin du discours en vogue chez nos « élites » qui ne cessent de se prendre pour des exégètes de l’islam sans que personne ne leur demande, le texte est très clair : si la condamnation intellectuelle de l’Etat Islamique est très faible par les musulmans c’est qu’elle est très difficile à faire pour eux. Et ce pour plusieurs raisons.

Voici le texte, qui au delà d’une analyse politique de l’islam est une tribune expliquant l’incompatibilité évidente entre l’Islam et notre civilisation européenne…

_________________

Il y a des islamistes qui s’opposent à Daech [l’Etat islamique]. Il y a même des islamistes, y compris salafistes, qui ont engagé le combat armé contre lui. Mais sur le front des idées ce combat reste étonnamment atone.
Cela amène à se demander pourquoi les musulmans ne s’insurgent pas pour défendre leur religion, cette religion qui sert aujourd’hui à désigner des pratiques qui sont les plus criminelles de l’histoire de l’humanité. Pourquoi sont-ils incapables de dire clairement que ce n’est pas l’islam ?

Lire la suite

Maldives : La charia au paradis

La France en voie de dhimmitude ?

Le juge antiterroriste a tellement peur d’éventuelles représailles de djihadistes sur notre sol qu’il va même jusqu’à se demander si l’armée ne doit pas se taire et ne plus communiquer sur ses frappes en Irak. C’est très grave.

Roubaix : une jeune fille rouée de coups dans l’indifférence générale

Les faits remontent au 2 octobre. Ce matin-là comme tous les matins de la semaine, Louise (1) quitte le domicile de ses parents, à deux pas de la mairie de Croix, pour rejoindre l’université catholique de Lille où elle suit des études d’économie. Il est 7 h 15, le jour se lève.

Au moment de descendre dans la station de métro Croix-Mairie, son chemin croise celui de trois filles de son âge. Là, tout dérape. « Elles m’ont dit : Maintenant tu donnes tout ce que tu as », se souvient Louise. L’étudiante, qui ne connaît pas ses agresseurs, refuse de s’exécuter et se défend. Mais le rapport de force est déséquilibré. Elle se fait arracher les cheveux, reçoit des coups de pied et de poings sur le corps et la tête, tombe. Sa lèvre inférieure finit par éclater.

Louise parvient malgré tout à récupérer son sac où dorment ses cours et s’en sort avec un téléphone volé. Le préjudice physique et moral est plus grave : quatre points de suture à la lèvre, un poignet amoché, des douleurs sur tout le corps et la peur panique de reprendre le métro seule. Le médecin de l’hôpital de Roubaix qui l’examine délivre un certificat d’incapacité totale de travail (ITT) de deux jours.

Lire la suite sur La Voix du Nord

New-York : Agression de 4 policiers à la hache par un djihadiste

Situation de plus en plus tendue à Calais, un chauffeur appelle au secours

Cela fait déjà plusieurs jours que la situation est de plus en plus tendue aux abords du port de Calais si bien que la semaine dernière, des centaines de personnes, parmi lesquelles une majorité de policiers, avaient manifesté pour réclamer des renforts des forces de l’ordre en face de l’afflux de migrants. Le nombre de ces migrants présents à Calais a été multiplié par quatre depuis le début de l’année et atteint aujourd’hui 1.500 personnes, selon la préfecture du Pas-de-Calais…

Au moins trois bagarres entre groupes de migrants ont eu lieu entre lundi et mardi amenant les CRS à s’interposer en faisant usage de gaz lacrymogène. Un migrant armé d’un bâton a été arrêté à cette occasion. Au terme de cette nuit agitée, les secours ont dénombré une dizaine de blessés légers.

Hier, dans l’après-midi, les camions étaient bloqués sur plus d’un kilomètre de rocade à l’approche du port, dans l’attente des contrôles scanner permettant de déceler toute présence humaine à bord. Dans le même temps, les fonctionnaires de la police aux frontières tentaient d’empêcher les dizaines de migrants entourant les poids lourds de se glisser entre les remorques et les essieux…

Lundi dernier, les CRS avaient dû appeler à la rescousse les policiers de Calais et de Boulogne-sur-Mer, alors qu’ils étaient confrontés à des centaines de migrants qui tentaient de prendre d’assaut des poids-lourds en partance pour l’Angleterre.

Les chauffeurs de poids-lourds n’en peuvent plus, craignant à la fois les agressions et les amendes qu’ils encourent en arrivant en Angleterre si des migrants se sont glissés dans leur camion… Si bien que David, qui fait la Transmanche avec son camion depuis des années, a été obligé de stopper son activité cet été… Il lance un appel au secours :

 

Angleterre : une école catholique menacée de fermeture si elle ne reçoit pas d’imam

L’inspection académique britannique (Ofsted) menace de baisser la note officielle d’une petite école catholique parce qu’elle n’a pas jugé bon d’inviter des représentants d’autres religions, tels que des imams. L’administration menace même l’école de fermeture pour ce même motif.

Selon l’administration, l’école viole les nouvelles règles destinées à promouvoir les « valeurs britanniques » telles que la liberté individuelle et la tolérance.

Sa note pourrait être baissée si l’école « échoue à promouvoir activement l’harmonie entre les différents croyances religieuses« . Elle est même menacée de fermeture si elle ne se met pas en « conformité ».

L’inspection académique britannique fait pression sur tous les établissements pour qu’ils dispensent aux élèves « une éducation à large spectre, équilibrée, afin de préparer les enfants à vivre et à travailler dans la Grande-bretagne moderne ».

Ceci implique, aux yeux de l’administration, « la rencontre et l’acceptation par les élèves des différentes fois et croyances, leur compréhension, et la connaissance de l’éventail des différentes cultures à l’école et en dehors de l’école. »

The Telegraph via Fdesouche

Seine-Saint-Denis : un rapport confidentiel rendu public

Un rapport du rectorat recensant des actes de violences scolaires en Seine-Saint-Denis a été rendu public alors qu’il était supposé rester confidentiel. Forcément les Professeurs et parents d’élève regrettent la stigmatisation conséquente à ce type de document.

Wattrelos : l’ancienne école catholique va devenir un lieu de culte musulman

Depuis le 24 septembre, l’école Saint-Louis a changé de mains.
Propriété depuis 1980 de l’Association immobilière roubaisienne (qui gère le patrimoine de l’enseignement catholique), elle appartient désormais à l’Association cultuelle wattrelosienne, qui fédère depuis huit ans les musulmans de la cité des Berlouffes. Montant de la transaction : 240 000euros.

A part ça, il n’y a pas de « grand remplacement », d’après la caste politico-médiatique.

Source Nordeclair via FDS

Allemagne : les hooligans veulent « chasser les djihadistes »


En Allemagne, le phénomène inquiète : des hooligans de plusieurs clubs enterrent leurs différences pour «combattre» ensemble les islamistes radicaux.

Nombre de ces hooligans sont affiliés à des partis d’extrême droite, qui soutiennent leur rhétorique islamophobe depuis longtemps. Mais récemment, c’est le mode d’action qui a changé, relate le journal allemand Die Zeit.

D’habitude peu organisés, les hooligans cherchent désormais de nouvelles formes de protestation. Pour Erich Rettinghaus, chef du syndicat de la police de Rhénanie-du-Nord-Westphalie cité par le journal Kölner Stadt-Anzeiger: «Les fans de foot capitalisent sur la fenêtre d’opportunité et se font passer pour des gens bien afin de rallier plus de monde à leur causes», par le biais, notamment, de manifestations.

«Hooligans Contre Salafistes»

Le mouvement «Hooligans Contres les Salafistes» (HoGeSa) est entre autre porté par Dominik Horst Roseseler, un membre du parti d’extrême droite Pro-NRW (ndlr: les initiales du land Nordrhein-Westfalen). Son mot d’ordre: «Séparés par les couleurs, unis pour la cause», explique Die Welt.

Les forces de l’ordre s’intéressent de près à une manifestation prévue à Cologne le 26 octobre prochain. Trois cents participants sont prévus, mais ils pourraient être beaucoup plus nombreux compte tenu de la popularité du hashtag #HoGeSa sur les réseaux sociaux. Une contre-manifestation «anti-fasciste» s’organise actuellement sur Twitter.

Les combats de rue entre hooligans et islamistes radicaux sont d’ores et déjà redoutés par la police, qui est en état d’alerte – A Hambourg, une manifestation pro-kurde avait déjà tourné à l’émeute le 8 octobre suite à un face à face avec des islamistes radicaux.

Source : lematin.ch

Objets sexuels place Vendôme, propagande immigrationniste à l’Hôtel de Ville

Capture d’écran 2014-10-16 à 20.11.24Depuis ce matin, un « arbre » est exposé sur la place Vendôme, que tous les internautes et Parisiens ont rapidement identifié comme n’étant pas du tout un innocent sapin comme veulent le faire croire les « artistes » à l’origine de cette horreur, mais bien un plug anal.

Impossible de ne pas voir la connotation sexuelle de cette « œuvre » lorsque l’on découvre les autres horreurs de l’ « artiste », Paul McCarthy, amateur par ailleurs d’art pédo-pornographique…

Capture d’écran 2014-10-16 à 18.44.30 Capture d’écran 2014-10-16 à 18.43.17 Capture d’écran 2014-10-16 à 18.41.36Capture d’écran 2014-10-16 à 20.18.50

Lire la suite

Le gouvernement australien s’adresse aux candidats à l’immigration illégale

Et ça fait du bien de voir un gouvernement qui tente de prendre le problème à bras le corps, de façon musclée et sans langue de bois. Ces affiches sont diffusées dans les pays d’origine des clandestins (Afghanistan, Pakistan, Iran, Soudan et Sri Lanka notamment), dans les langues nationales.

Traduction de l’affiche :

« PAS QUESTION.

VOUS NE SEREZ PAS CHEZ VOUS EN AUSTRALIE.

Le gouvernement australien a mis en place les mesures de protection de ses frontières les plus sévères de tous les temps.

– Si vous montez sur un bateau sans visa, vous n’arriverez pas jusqu’en Australie.

– Toute embarcation qui cherche à gagner illégalement l’Australie sera interceptée et reconduite hors des eaux territoriales.

– Ces règles s’appliquent à tout le monde : familles, enfants accompagnés ou non, travailleurs qualifiés.

– Peu importe qui vous êtes et d’où vous venez, vous ne serez pas chez vous en Australie.

PENSEZ-Y A DEUX FOIS AVANT DE GASPILLER VOTRE ARGENT, LES PASSEURS SONT DES MENTEURS. »

Pas de garde à vue pour des islamistes s’entraînant au djihad !

Capture d’écran 2014-10-14 à 17.12.42

Hier matin, la police de Strasbourg, appelée par des riverains choqués, a effectué un contrôle dans un parc de la ville : au moins six personnes étaient en train de « s’entraîner au jihad » avec des armes factices mais une détermination bien réelle.

Les « barbus en djellaba » ont accueilli les policiers aux cris de « mécréants » avant de leur annoncer qu’ils iraient « brûler en enfer ». Le leader du groupe aurait également affirmé qu’ils s’entraînaient afin de « venger leurs frères musulmans morts sous les balles ».

Le pire de cette histoire ? Aucun d’entre eux n’a été placé en garde à vue, en « l’absence de délit caractérisé ». Une source évoque même une « simple provocation ».

Lire la suite



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)