Ahmed, un « Afghan de 14 ans » accusé d’avoir violé la fillette de 4 ans de sa famille d’accueil berlinoise

Un demandeur d’asile afghan a fui d’Allemagne pour la Suède, où il s’est fait enregistrer sous une nouvelle identité, après avoir été accusé d’avoir abusé sexuellement de la fille de quatre ans de la famille qui s’occupait de lui à Berlin. Le cas d’Ahmed M., qui a déclaré n’avoir que 12 ans lorsqu’il est entré en Allemagne en 2016, est une illustration des abus de confiance de certains migrants et de bévues bureaucratiques.

Il a été accueilli par une famille catholique à Berlin, avec plusieurs autres mineurs afghans, peu après son arrivée. En juillet de l’année dernière, il a été laissé seul pour l’après-midi avec la petite fille de la famille, Emily. D’autres réfugiés afghans au sein de la famille ont indiqué qu’ils l’avaient déjà vu abuser d’elle dans le passé et une enquête policière a été ouverte.

Continuer la lecture de « Ahmed, un « Afghan de 14 ans » accusé d’avoir violé la fillette de 4 ans de sa famille d’accueil berlinoise »

Allemagne : la ville de Cottbus va interdire l’arrivée de nouveaux clandestins pour endiguer la hausse des violences

Depuis le début de l’année, Cottbus est le théâtre de violences entre réfugiés et extrémistes de droite. Récemment, deux adolescents syriens ont été arrêtés dans la région car ils avaient blessé un jeune allemand au visage avec un couteau.

Depuis 2015, Cottbus, une petite ville universitaire d’un peu plus de 100.000 habitants, a accueilli environ 3.000 demandeurs d’asile. Cette ville est située dans l’ancienne Allemagne de l’Est, non loin de la frontière avec la Pologne. La population locale vit dans des conditions économiques difficiles. Dernièrement, l’afflux considérable de réfugiés a provoqué une hausse du sentiment anti-immigrés parmi les habitants.

Continuer la lecture de « Allemagne : la ville de Cottbus va interdire l’arrivée de nouveaux clandestins pour endiguer la hausse des violences »

L’Etat va prendre en charge la distribution de nourriture aux clandestins

A noter que Macron parle d’un « service » comme si c’était une prestation facultative payante, réglée par des consommateurs. Ce sera en réalité, de l’aide permanente financée en majeur partie par les contribuables.

Emmanuel Macron a annoncé mardi que l’État allait « prendre en charge » la distribution de repas aux migrants de Calais, un « service » fourni aujourd’hui par les associations, dont certaines ont refusé de le rencontrer en fin d’après-midi.

« Il y a un service que nous n’apportons pas encore. C’est l’accès à la nourriture et aux repas, qui est assuré aujourd’hui par les associations. Je vais vous le dire très clairement, nous allons le prendre à notre charge, de manière organisée, avec des points mobiles, sans tolérer aucune installation de campements illicites », a déclaré le président dans son discours devant les forces de sécurité à Calais.

Continuer la lecture de « L’Etat va prendre en charge la distribution de nourriture aux clandestins »

Malgré 4 millions de mal-logés en France, Macron annonce un plan d’urgence de 90 000 places d’hébergement pour les clandestins

 

Le remplacement de population est résolument à l’ordre du jour sous la présidence Macron, dans la lignée de ses prédécesseurs.

Près de 90.000 places d’hébergement réservées aux immigrés clandestins seront créées d’ici à 2019 a assuré le président français.

Ces chiffres ne comptent naturellement pas les centaines de milliers d’immigrés qui s’installent chaque année en France, dont plus de 400.000 pour la seule Algérie (source).

Si les clandestins bénéficient d’un appui massif du gouvernement central, il n’en va pas de même pour la population française.

Continuer la lecture de « Malgré 4 millions de mal-logés en France, Macron annonce un plan d’urgence de 90 000 places d’hébergement pour les clandestins »

Le chef de la CGT, le stalinien Martinez, exige que « tous les migrants soient accueillis » en France

aux frais des travailleurs français.

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, a de nouveau jugé « scandaleux » le « tri » voulu selon lui par le gouvernement entre les « bons » et les « mauvais » migrants, estimant qu’il était du « devoir » de la France de « les accueillir tous ».

Continuer la lecture de « Le chef de la CGT, le stalinien Martinez, exige que « tous les migrants soient accueillis » en France »

Le nombre de visas de « tourisme » pour les Algériens et Marocains a encore augmenté en 2017

C’est la grande technique migratoire : rentrer légalement avec un visa touristique de trois mois, et rester illégalement après le délai dépassé. On ne les voit jamais sur nos sites touristiques. Châteaux de la Loire, cathédrales, Mont-Saint-Michel, musées… mais où se cachent les 414 000 algériens ayant obtenu un visa touristique en 2017, contre 332 000 en 2014, et les 323 000 marocains (contre 214 000 en 2014) ? (AFP et Obs-i pour les chiffres 2014). Combien repartent effectivement dans une Algérie en crise ? Alors que seuls 5% des clandestins arrêtés sont expulsés de France, ils ont tout à gagner à rester, d’autant que les soins hospitaliers sont gratuits avec l’AME.

Le droit du sol permet aux femmes enceintes d’obtenir la nationalité française automatique pour leurs enfants, et elles deviennent inexpulsables.

Source  : Observatoire de l’islamisation

Marine Le Pen : « Le harcèlement de rue est en immense majorité le fait de ressortissants de l’immigration »

« Le harcèlement de rue est en immense majorité le fait de ressortissants de l’immigration qui importent une culture qui est une culture de non-respect des femmes, de soumission des femmes et même l’expression, pour beaucoup, d’un mépris à l’égard de Françaises », a déclaré Marine Le Pen, en marge de ses vœux à la presse, ce lundi.

La présidente du FN a, en outre, estimé qu’il y avait « des choses justes d’un côté comme de l’autre », après la parution d’une tribune controversée, parue dans Le Monde et signée par une centaine de femmes, dont l’actrice Catherine Deneuve, qui défend « la liberté d’importuner » pour les hommes et dénonce le « puritanisme » apparu après l’affaire Weinstein.

Continuer la lecture de « Marine Le Pen : « Le harcèlement de rue est en immense majorité le fait de ressortissants de l’immigration » »

Le conseiller « immigration » du pape François : un banquier mondialiste et immigrationniste

La mort, le 8 janvier 2018, de Peter Sutherland (RIP) permet de jeter un regard cru sur la politique immigrationniste du pape François.

De 2014 à 2017, Peter Sutherland fut le président de la Commission catholique internationale pour les migrations.
L’homme était au cœur des réseaux mondialistes : membre du groupe Bilderberg, ancien commissaire européen à la concurrence, fondateur de l’Organisation mondiale du commerce, ancien patron de la banque Goldman Sachs, représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour les migrations internationales.

Continuer la lecture de « Le conseiller « immigration » du pape François : un banquier mondialiste et immigrationniste »

Prison : « On n’est pas des surveillants mais des maîtres d’hôtel ! »

Image d’un clip de rap filmé dans une prison savoyarde

Pour d’autres, « la situation s’enlise ! » Un surveillant, « dans le métier depuis 22 ans », résume sa fonction à celle « d’un maître d’hôtel ! » Parce que selon, lui :

« Il ne faut pas frustrer le détenu alors on ne le restreint pas sur la cantine. Ils ont la télé mais aussi des friteuses, des sorbetières… C’est le détenu qui fait sa loi, ici ! Chaque matin, je ne viens pas pour le réinsérer mais pour le servir ! Certains sont illettrés mais ils font trois heures de musculation par jour et même de la boxe ! C’est une catastrophe et ça fait 22 ans que c’est la galère ! On se doit de leur donner du travail mais ils n’y vont qu’une fois sur deux et ne sont jamais déclassés ! Que m’arriverait-il à moi si je ne venais qu’une fois sur deux ? »

Des scientifiques suisses ont découvert chez des « migrants » africains présents en Europe une nouvelle forme de tuberculose très résistant

L’immigration massive et incontrôlée a des conséquences sanitaires graves sur l’Europe.
Cela permet dans le même temps au gouvernement de multiplier les vaccins obligatoires…

« Des experts de l’Université de Zurich, en Suisse, ont découvert une forme de tuberculose «multirésistante» chez huit réfugiés originaires de la Corne de l’Afrique.

« Dans un nouveau rapport officiel, le laboratoire suisse mentionne plusieurs cas à partir de 2016. Le responsable du diagnostic Peter Keller dit:

« Ces bactéries présentaient une nouvelle combinaison de mutations de résistance contre quatre antibiotiques différents qui n’avaient jamais été vus auparavant. »

Continuer la lecture de « Des scientifiques suisses ont découvert chez des « migrants » africains présents en Europe une nouvelle forme de tuberculose très résistant »

Suite à la polémique, la réédition de la bande dessinée Bamboula est annulée

Les Éditions de Varly souhaitaient rééditer en février la bande dessinée au héros noir datant de 1951. Suite aux nombreuses critiques, son éditeur vient d’annoncer dans un communiqué avoir finalement renoncé au projet.

Dans la lignée de l’«affaire» Céline, la réédition des Aventures de Bamboula ne se fera pas. Affecté par la polémique jugeant la bande dessinée raciste, l’éditeur Georges Fernandes a d’abord confié à Jeune Afrique ne vouloir «blesser personne» et réfléchir à annuler la parution du premier tome. Aujourd’hui, après une forte mobilisation sur le net et une pression jugée trop forte, il a adressé un message à France Info , dans lequel il annonce renoncer à cette parution.

Continuer la lecture de « Suite à la polémique, la réédition de la bande dessinée Bamboula est annulée »

Invasion migratoire : la Conférence des évêques de France demande la « sanctuarisation » des mosquées

Collaboration. La Conférence des Evêques de France a appelé à faire des mosquées des lieux où l’état ne pourrait plus intervenir pour expulser les clandestins. Ces zones (dont les mosquées), seraient de facto des refuges pour toute la racaille de droit commun et les fanatiques islamistes.

Libération :

L’Eglise catholique a demandé mercredi, lors d’une conférence de presse, la «sanctuarisation des centres d’hébergement» marquant ainsi son désaccord avec la circulaire du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, diffusée aux préfets début décembre. Cette circulaire, qui permet d’identifier les sans-papiers présents dans les structures d’accueil, avait provoqué la colère des associations. «Les personnes doivent pouvoir s’y rendre en confiance», a soutenu Carlos Caetano, directeur de la Pastorale des migrants, le service de l’épiscopat dédié à ce dossier. Le prêtre a aussi inclus dans cette «sanctuarisation» les écoles, les hôpitaux et les lieux de cultes.

Viktor Orban : « Nous ne considérons pas ces gens comme des réfugiés musulmans. Nous les considérons comme des envahisseurs musulmans »

Une nouvelle fois, Viktor Orban a redit son opposition à la politique européenne en faveur des migrants imposée par Bruxelles. « Je ne peux parler que pour le peuple hongrois et il ne veut aucune immigration », a répété le Premier ministre, dans une interview au journal allemand Bild, citée par Politico. « Selon moi, il est impossible pour le peuple d’avoir une opinion sur une question fondamentale et que le gouvernement ne s’y conforme pas. »

Viktor Orban, qui refuse notamment de prendre en charge environ 1 300 réfugiés, comme l’a demandé l’Union européenne dans le cadre de son plan de répartition, a même qualifié les demandeurs d’asile syriens, qui fuit le conflit dans leur pays, d’« envahisseurs musulmans ». Par le passé, le Premier ministre hongrois avait dénoncé l’immigration comme « un poison ».
Continuer la lecture de « Viktor Orban : « Nous ne considérons pas ces gens comme des réfugiés musulmans. Nous les considérons comme des envahisseurs musulmans » »

Champigny : témoignages des policiers roués de coups par une foule d’allogènes

« Je me suis protégée avec les mains et me suis roulée en boule. J’ai pris des coups au visage, au ventre et sur les jambes. » Dans la plainte qu’elle a déposée, le 1er janvier, pour « violences aggravées » et que nous avons pu consulter en exclusivité, Laurie, la gardienne de la paix de 25 ans, qui a été violemment agressée avec un officier dans la nuit du réveillon, à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), est incapable de dire combien de temps ses agresseurs se sont acharnés sur elle.

Encore sous le choc, elle déclare seulement se souvenir que quatre personnes lui ont prêté assistance, deux garçons et deux filles. « Ils m’ont portée et m’ont amenée jusqu’à un véhicule de collègues stationné à proximité. » Lors du transport, la jeune policière va continuer à subir les coups de ses assaillants. A l’hôpital Saint-Camille de Bry-sur-Marne, les médecins lui prescriront une ITT de sept jours et un arrêté de travail de huit.

Continuer la lecture de « Champigny : témoignages des policiers roués de coups par une foule d’allogènes »