Archives pour la catégorie 'immigration / islamisation'

Evry (chez Manuel Valls) : 4 jeunes immigrés récidivistes violent collectivement une jeune fille car elle est française

Des actes ignobles mais désormais fréquents dans la « France d’après », envahie.

Ils ont été scolarisés, nourris, financés par les Français.
Ils sont mineurs mais déjà délinquants récidivistes, en liberté et sur le sol français bien sûr.
Ils trouvent le moyen de violer collectivement une jeune Française, se justifiant ensuite auprès de la police : « les Français sont tous des fils de pute ».

« Il est des faits divers de portée générale. Celui-là en est un ; non par son atrocité car notre vie quotidienne en est hélas nourrie, mais par sa signification. Il s’est déroulé le 30 mars, peu après minuit, dans un parc d’Évry, le chef-lieu de la circonscription du premier ministre Manuel Valls. Comme cela s’est passé durant la nuit qui précédait le second tour des élections municipales, cette affaire n’a pas eu le retentissement mérité. Elle le devrait pourtant.

Ce soir-là, une jeune fille de 18 ans descend du RER en gare d’Évry. À sa sortie, elle donne un appel de son téléphone portable. Quatre individus se jettent sur elle et l’emmènent dans un parc voisin. Ils la dépouillent de tout ce qu’elle possède, puis la déshabillent et la violent à tour de rôle. Un viol indescriptible de cruauté barbare. Les quatre vont la martyriser pendant plus de deux heures avant de l’abandonner, blessée jusqu’au sang. Un automobiliste la prend en charge, appelle les secours. Elle aura l’énergie de témoigner en portant plainte. Les policiers l’accompagnent aux urgences. On lui donnera trois mois d’arrêt de travail. La voilà choquée pour la vie.
Lire la suite

Des publicités géantes recouvrent des façades parisiennes pour l’élection du président… algérien

Signe époustouflant de l’invasion en cours, des publicités géantes en arabe recouvrent les façades d’immeubles parisiens dans le quartier de Barbés, à Paris :

Lire la suite

Grand remplacement à Perpignan

Après victoire de l’UMP sur le FN :

 

Fin du peuple français par le métissage : Bachir et Mounir sont lucides

Lu dans L’Immonde, ce constat lucide d’étrangers, sur ce qui arrivera s’il n’y a pas de révolution dans les prochaines années. Ils ne sont guère inquiets sur le fait que le FN puisse prendre des mairies et savent que le temps et la démographie jouent pour eux.

« « De toute façon, le racisme, c’est fini dans vingt ans, est persuadé Bachir, qui ne peut voter faute d’avoir la nationalité française. Celui qui est raciste aujourd’hui, il aura demain sa fille ou sa petite fille qui se mariera avec un arabe ou un noir. »
« C’est clair », répond Mounir avec ses lunettes de soleil. « Regarde moi. Ma copine, elle est française. Au départ avec son père, on s’entendait pas, mais maintenant ça va mieux. Par contre, ses grands-parents… ». « Si le FN refait vivre la ville, tant mieux », conclut Bachir, avant d’aller voir si un client montre le nez dans son salon de coiffure. »

Source fdesouche

« Scènes de guerre » à Behren-lès-Forbach : gendarmes blessés, pompiers attaqués, mairie prise d’assaut.

5 gendarmes blessés. Aucune interpellation.

« Une nuit de violences a laissé d’importants dégâts dans la cité de Behren-lès-Forbach (Moselle) près de Forbach. L’interpellation d’un jeune a provoqué un déchaînement de violences…

 D’après les premiers éléments rapportés par de nombreux témoins, de véritables scènes de guerre urbaine se sont jouées dans la nuit de lundi à mardi dans les secteurs de Forbach et de Behren-lès-Forbach. Les deux villes de Moselle-Est qui sont placées en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) ont du faire face à un vrai déchainement de violence gratuite. Les habitants sont encore sous le choc. C’est avant tout la cité de Behren-lès-Forbach qui a été le théâtre de violences urbaines hallucinantes.(…) La mairie de Behren-lès-Forbach a été attaquée à coups de jets de pierres et cocktails Molotov.(…) Il n’y a eu aucune interpellation cette nuit suite aux violences. »

Source et suite dans Lor’Actu

Berhen-lés-Forbach, ville largement peuplée de musulmans, abrite au moins une mosquée radicale avérée, sur les trois mosquées qu’elle compte.

Source

Charleroi : les parents non musulmans n’osent plus mettre de bonbons dans les sacs des enfants

« C’est le quotidien d’une petite école du nord de Charleroi [Wallonie - NDCI], au sein de laquelle la majorité des écoliers sont musulmans. Il n’est plus question, pour les parents, de préparer des tartines au jambon pour leur enfant, ni même… de glisser un bonbon dans la boîte à tartine. Les témoignages de ce genre affluent.

Les repas servis à la cantine de cette école sont halal. Cela ne surprend plus, car c’est devenu la règle dans les écoles à majorité musulmane. Plus grave, les bonbons semblent désormais également interdits. Et la raison n’est pas qu’ils favorisent les caries.

« Les enfants doivent manger leurs bonbons en cachette, sinon les remarques tombent. La raison ? Il y a de la gelatine dans les confiseries, ce qui n’est pas halal », déplore Laurence, prénom d’emprunt, une maman sous le coup de l’indignation.

« Mon fils vit dans son monde, donc il ne se laisse pas intimider, mais d’autres enfants n’en mangent plus. Ils reçoivent des remarques de leurs copains de classe. Leurs parents n’osent tout simplement plus en mettre dans la boîte à tartine », poursuit-elle. Des témoignages de cette nature sont de plus en plus fréquents.

Lire la suite

Un nouvel envahisseur menace la biodiversité française

On sait de manière certaine que partout où Platydemus manokwari s’est installé, il a détruit toute la faune d’escargots autour de lui », met en garde Jean-Lou Justine (Muséum national d’Histoire naturelle, Paris).

« Mais c’est pire que ça, parce qu’il va manger d’abord les escargots, puis après tout ce qui se trouve sur le sol et qui est mou, comme les vers de terre », poursuit ce spécialiste des Plathelminthes (vers plats) terrestres, dans un entretien avec l’AFP.

Son équipe a formellement identifié pour la première fois sur le continent européen une nouvelle espèce originaire de Nouvelle-Guinée. Les huit spécimens étudiés ont été trouvés dans une serre du Jardin des Plantes de Caen.

Très plat, ce ver mesure 5 cm de long et 5 mm de large, son dos est couleur olive noire, avec une bande centrale claire. Son ventre est plus clair.

Pour les scientifiques, qui publient leur découverte mardi dans la revue de biologie PeerJ, il y a urgence à prévenir la prolifération de cette espèce en Europe, en raison de la menace qu’elle représente pour la biodiversité.

Bonne idée, mais pensons à préserver toutes les espèces et toutes les races !

En la bonne ville de Mitry-Mory (Seine et Marne, « France d’après »)

Le « carnaval des deux rives » de Bordeaux : une image parlante

qui illustre bien le « grand remplacement » en cours :

Vu de plus près :

Lire la suite

Inauguration d’une rue Mouloud Aounit, dans Aubervilliers occupée

En hommage à Mouloud Aounit, la municipalité d’Aubervilliers a décidé de donner son nom à la voie reliant les rues Schæffer et Crèvecoeur. Cette inauguration a eu lieu le 15 février 2014 en présence de la famille de Mouloud Aounit, du maire Jacques Salvator (PS), de la 1ère adjointe Evelyne Yonnet, et de personnalités dont « Monseigneur » Gaillot.

Aubervilliers est un bon symbole de la colonisation de la France, à laquelle a travaillé Aounit.

Pour rappel, ce dernier a dirigé pendant 20 ans le MRAP (« Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples »), une officine « antiraciste » et crypto-communiste qui a pour but d’éradiquer toute forme de résistance à la destruction de la France française, en multipliant les procès. Comme « SOS-Racisme ».

Communiste, Aounit n’a jamais vraiment travaillé : ayant poursuivi des études jusqu’à tard, il est devenu permanent associatif du MRAP et se payait avec l’argent extorqué aux Français résistants, dans les tribunaux, ou grâce aux subventions.

Victime – contre toute attente – d’une tumeur au cerveau, il a passé l’arme à gauche en août 2012 et les médias avaient sorti les mouchoirs pour cette belle figure de citoyen républicain.
Naturellement, il avait été promu chevalier de l’ordre national du Mérite (sic) puis chevalier de la Légion d’honneur (sic).

Peillon veut renforcer l’enseignement de l’arabe : « C’est l’avenir de l’Europe et l’avenir de la France »

« L’enseignement de l’arabe était abandonné […] depuis des années, nous allons mettre les moyens nécessaires » à son renforcement, a déclaré à l’AFP le ministre de l’Education, le très maçonnique Vincent Peillon.
Cette orientation « est culturelle, mais elle est aussi, et ça chacun doit le comprendre, l’avenir de l’Europe et l’avenir de la France », a-t-il ajouté.

Comme ça, les choses sont claires !
Et tant pis si la plupart des jeunes Français ne savent plus aujourd’hui écrire leur propre langue !

Les 44 affligeantes mesures de la « feuille de route » sur l’intégration

[Un lecteur a lu la fameuse « feuille de route » du gouvernement sur l'intégration.

Il nous en commente brièvement les 44 effarantes mesures...
Merci à lui]

Mesure 1: développer la formation des personnels éducatifs en matière de lutte contre les discriminations

=> Mettre l’accent sur les discriminations décrétées comme constitutives de la nature des Français (femmes / hommes, indigènes / allogènes, chrétiens / autres, etc.) au lieu de revenir aux principes qui permettaient à la France d’être un pays instruit : l’apprentissage des savoirs de base.

Lire la suite

Grande mosquée de Metz : le bail a été signé pour… 15 euros par an

Mais à part ça, l’islam et l’islamisation ne sont pas soutenues par la République laïque…

Dans un communiqué, la ville de Metz a en effet indiqué que Dominique GROS, Maire de Metz, et Raymond BELLER, Président de l’Union des Associations Cultuelles et Culturelles des Musulmans de Metz (UACM) avaient signé le bail du terrain de la future mosquée de Metz ce jeudi 6 février à 17h à l’Hôtel de Ville, en présence des représentants des cinq associations membres de l’UACM.

« Le bail conclu, pour une durée de 99 ans, sera assorti d’une redevance annuelle de 15 €uros. L’association disposera alors d’un délai de trois années pour faire aboutir le projet qui se concrétisera par le dépôt du permis de construire. [...]
Le projet comprendra des salles de prières d’une capacité de 1500 places pour les hommes et 500 places pour les femmes et des activités annexes telles que : garderie – crèche, exposition d’œuvres et bibliothèque, funérarium, restauration -self – salon de thé, salle de détente et relaxation, service d’accompagnement pour le pèlerinage. »

Source fdesouche

Des racailles s’en prennent à un Français handicapé

Le genre de scène qui se déroule tous les jours, dans la « France d’après »…

Ile-de-France, RER D, 2014

Merci à Stéphane



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)