Bayonne : un chauffeur de bus tabassé à mort par « des jeunes »

FE2C3W3EAUQFGWQPQKGMBWK5QQ.jpg

La ville de Bayonne était appréciée par de nombreux Français pour être restée assez française (et donc sûre) : certains s’y sont installés pour ça, ces dernières années.
Mais la « diversité » arrive partout, faute d’opposition politique, et ses fruits se font sentir, même à Bayonne.

« Un chauffeur de bus était ce lundi en état de mort cérébrale après une violente agression à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques). Une personne a été interpellée et d’autres agresseurs présumés sont en fuite, a précisé une source policière.

Cet homme d’une cinquantaine d’années a été frappé à la tête dimanche en fin d’après-midi. Selon une source policière citée par l’AFP, il aurait été roué de coups et grièvement blessé après avoir refusé d’admettre des usagers qui n’avaient pas de titre de transport et n’étaient pas porteurs de masques. France Bleu évoque de son côté un groupe de jeunes installés au fond du bus que le conducteur aurait tenté de calmer.

Continuer la lecture de « Bayonne : un chauffeur de bus tabassé à mort par « des jeunes » »

La Courneuve « diversifiée » : affrontements entre Maghrébins et Asiatiques (video)

Les armes automatiques ne sont pas encore de sortie mais dans les grandes villes de Seine-Saint-Denis c’est un spectacle presque quotidien…

Quant aux Français, pour ce qu’il en reste… ils ne sont pas communautarisés donc il n’y a pas d’affrontements quand l’un d’eux se fait dépouiller ou massacrer.

« Diversité » dans la police : un fonctionnaire informait le frère du principal coordinateur des attentats de Paris et Bruxelles

Il y avait une taupe à la police: le ripou de Schaerbeek tuyautait en direct les terroristes de Paris et Bruxelles

En Belgique, « il y avait une taupe à la police, une grosse taupe qui informait en direct le frère du principal coordinateur des attentats de Paris et Bruxelles », nous dit la Libre Belgique.
Du sein des services de police de Schaerbeek, Mohamed S., né à Tanger, « a eu plus de 200 contacts avec Yassine Atar, le frère d’Oussama Atar, principal coordinateur des attentats de Paris et Bruxelles ».

En voyant ça, ou encore le membre islamiste des services de renseignement parisiens qui a tué plusieurs de ses collègues, on se dit que la tâche va être compliqué pour les polices occidentales, victimes elles-même de la diversité.

Pour Hamid El Hassouni, adjoint au maire de Dijon, les immigrés armés d’AK47 ont simplement souhaité « garantir la sécurité des habitants »

« Après quatre nuits tendues dans la Métropole dijonnaise, Hamid El Hassouni, adjoint au maire de Dijon, délégué au quartier des Grésilles, est revenu sur la situation. Il appelle au calme et regrette l’image tronquée que donnent les images de ce quartier.
(…) Hamid El Hassouni est d’abord revenu sur les évènements du week-end, avec l’arrivée de personnes se revendiquant de la communauté tchétchène. « Je l’ai vécu en direct, c’était indescriptible, a-t-il raconté au micro de France Bleu Bourgogne. On a eu le sentiment que les groupes de Tchétchènes opéraient en toute liberté et que la sécurité n’était pas garantie pour les habitants du quartier ». Selon lui, les habitants « ont décidé de gérer eux-mêmes ce qui ne dépend pas du tout de leur compétence, en ‘garantissant’ la sécurité des habitants ». (…) » (France Bleu)

Pour rappel, quelques images des malheureux habitants voulant assurer leur sécurité :

A Dijon, affrontements entre Arabes et Tchétchènes. Armes automatiques brandies (video)

Des images atterrantes mais qui deviendront banales dans les prochaines années.

Toutes les prévisions des nationalistes depuis 50 ans se réalisent une à une, puisqu’ils n’ont pas été écoutés.

A Dijon, capitale de la Bourgogne et il y a peu l’une des villes les plus agréables de France, dans le quartier colonisé des Grésilles, on a vu ces derniers jours des affrontements violents entre populations immigrées, mais « Français comme-vouzémoi » bien sûr, selon la République en tout cas.
Tout a démarré après qu’un adolescent tchétchène a été frappé par des Arabes sur fond de trafic de drogue.
Les Tchétchènes, de plus en plus nombreux en France – ce qui est normal, puisqu’elle est ouverte à tous désormais –, sont plus discrets que les Arabes par exemple ; mais, pour rester dans le cadre de la loi, disons que souvent ils ne s’embarrassent pas de celui-ci justement. Réputés pour leur violence, ils ont voulu venger leur jeune congénère.

Sur ces images de Dijon, des armes à feu – dont des armes automatiques – sont brandies et filmées en toute quiétude par ces immigrés. On tire en l’air, en ville, sans souci.
L’Etat, il est vrai pitoyable et si complaisant, est méprisé. Il n’y a plus que les Gaulois pour le respecter tout en étant brimés et tondus par lui… Et castrés par les médias et cinéastes gauchistes et leur haine du mâle blanc.

Ici on se promène avec ses armes automatiques et à côté de cela, les Français n’ont jamais été aussi désarmés, la législation été aussi liberticide envers les honnêtes gens, et a fortiori envers les patriotes…

De son côté, le maire socialiste de Dijon François Rebsamen déclarait :
«  Je n’ai pas vu d’armes… On me dit qu’il y a eu des tirs, mais vous savez, on entend beaucoup de choses, il ne faut pas toujours croire ce que racontent les réseaux sociaux. »

Montpellier : pour ses 20 ans, il se fait poignarder par un migrant marocain

La génération qui fête ses 20 ans va en baver. Merci aux générations qui ont précédé !

« La virée festive en centre-ville a tourné au cauchemar ce dimanche 31 mai au petit matin.
Il vient d’avoir 20 ans. Après deux mois de confinement, ça se fête. Alors le jeune montpelliérain s’est offert une virée en ville avec quelques copains. […]

Graves lésions notamment à l’urètre

[…] C’est là que l’un des trois sort un couteau pendant que les deux autres brandissent des tessons de bouteille avant de leur jeter dessus.
En quelques secondes, le jeune vingtenaire reçoit un coup de couteau au niveau de l’aine.  […]
Ce mineur non accompagné marocain de 17 ans a nié avoir attaqué la première victime […] »

Source  Midi Libre
Via FDS

La France envoie sa « diversité » en Suisse : graves agressions près de la frontière

La Suisse romande, francophone, est de plus en plus souvent le lieu d’excursion d’étrangers à papiers français (hélas présentés comme « Français »), qui s’y font remarquer, en particulier au détriment des jeunes femmes, non seulement lourdement importunées mais parfois gravement agressées, comme celles qui ont interrogées dans cet entretien pour la télévision suisse :

Les racailles ayant été jugées en France, elles ne feront pas réellement leur peine de prison.

Le palmarès de la famille d’Adama Traoré

Adama Traore est un immigré africain de 24 ans mort en 2016 lors d’une interpellation par la gendarmerie (qui le connaissait déjà pour de « petits délits »). Depuis, une mobilisation immigrée et gauchiste perdure et réclame la condamnation des gendarmes concernés.

Attention, cette liste ne prétend pas être exhaustive, que personne ne se vexe :

C’est probablement l’« enrichissement culturel » dont parlent les immigrationnistes / remplacistes.

Campements sauvages de Gitans : les gendarmes ont peur, les agriculteurs résistent (video)

Les Gitans n’ont pas peur des gendarmes.
Il est notoire en province que c’est même le contraire : par peur des représailles, les gendarmes évitent toute confrontation avec les « gens du voyage », mais savent être fermes quand il faut coller des prunes aux Français qui ont le double tort de n’être défendus par aucune communauté et d’être solvables.
Un ami nous confiait avoir vu près de chez lui un Gitan déambuler sur un parking devant des gendarmes avec un fusil, sans que ceux-ci ne sortent de leur voiture.

Ce petit reportage illustre bien ce scandaleux phénomène : on y voit des Gitans vouloir s’installer de force sur un terrain privé avec leurs caravanes et leurs belles voitures. La France est pourtant truffée (toutes les communes de + de 5000 habitants et beaucoup de communes plus petites) d’aires d’accueil qui leur sont réservées (!) et où l’on fournit souvent eau et électricité « gratuitement »…

Dans le petit reportage ci-dessous, on voit que les gendarmes ne s’opposent pas à une installation sauvage chez quelqu’un, ils râlent mais se laissent marcher dessus, peu importe le respect de la loi.
Ce sont des agriculteurs du coin qui doivent intervenir pour empêcher cette invasion et toutes les nuisances écologiques et sécuritaires qui en découleraient !
Les gendarmes ne retrouvent toujours pas leur courage et se contentent d’essayer d’éviter un affrontement violent entre Gitans et agriculteurs…
On notera que le chef de ce groupe de Gitan, « Milo », homme grossier et violent qui n’hésite pas à hurler et menacer devant les gendarmes alors qu’il viole une propriété privé est « médiateur pour les Gens du voyage auprès du Conseil de l’Europe »… C’est donc l’un des plus diplomates de la tribu…

Bref, ce problème qui se répète chaque jour en France est emblématique de l’attitude du Régime vis-à-vis des Français, citoyens de seconde zone sur leur terre.

► A lire, sur le même thème :
Un paysan incarcéré pour avoir tiré sur des Gitans qui le volaient encore

Black Lives Matter : 4 policiers touchés par balle lors d’une fusillade à St Louis (vidéo)

Les émeutes raciales américaines encouragées par les antifascistes et beaucoup de grandes sociétés cotées (Apple, Nike, Twitter etc…) sont de plus en plus violentes. Cette nuit, quatre policiers ont été touchés lors de violents échanges de tirs à St Louis (Missouri).


Continuer la lecture de « Black Lives Matter : 4 policiers touchés par balle lors d’une fusillade à St Louis (vidéo) »

Oise colonisée : 600 personnes pour un enterrement, aucune contravention malgré la présence policière

https://i1.wp.com/cdn-media.rtl.fr/online/image/2020/0317/7800266281_attestation-de-derogation-obligatoire.PNG?w=840&ssl=1

Dans l’Oise, le nombre maximum de personnes autorisées pour des obsèques est toujours de 20 personnes.
C’est assez scandaleux mais c’est ainsi.
Pendant que les Français se plient aux règles, quitte à en souffrir terriblement, on notera le mépris total qu’ici les étrangers africains et gitans (dans le cas précédent, avec 100 personnes) témoignent pour les règles et l’autorité.
En même temps, elles auraient tort de se priver car la police – bien que présente – ne fait rien, probablement par peur, et que la mairie de « droite » ne portera pas plainte, certainement pour les mêmes raisons.

Lu dans le Parisien :

« Ce vendredi après-midi, près de 600 personnes endeuillées, selon une source policière, se sont rassemblées au cimetière Nord de la ville de Compiègne. Elles étaient là pour honorer la mémoire d’un jeune homme, habitant du quartier du Clos-des-Roses, décédé d’une crise cardiaque en pleine rue, dimanche dernier. […]

Continuer la lecture de « Oise colonisée : 600 personnes pour un enterrement, aucune contravention malgré la présence policière »

Cherbourg : le président de l’association pro-migrants tué par un migrant afghan

Jean Dussine est décédé ce matin à son domicile. / © FTV

C’est triste pour cet homme, caricature de prof gauchiste et remplaciste, tué à coups de barre de fer, mais d’habitude ce sont les Français innocents qui sont victimes de cette idéologie.

« Les faits ont eu lieu dans la matinée de ce mardi 12 mai au domicile de la victime, à Bretteville-en-Saire, au lieu-dit La Monteux ( 50), près de Cherbourg-en-Cotentin.  D’après des témoignages, « Jean Dussine dormait quand l’individu, un migrant afghan d’à peine 20 ans,  s’en est pris à lui à coup de barre de fer. Il n’a pu être ranimé. »

Contacté, le procureur de la République Yves Le Clair  a confirmé l’arrestation d’un individu, un migrant afghan, qui a été placé en garde à vue pour cet homicide. La police scientifique est actuellement sur place.

Continuer la lecture de « Cherbourg : le président de l’association pro-migrants tué par un migrant afghan »

Villeurbanne : stage de citoyenneté pour deux racailles qui crachent et frappent sur des policiers !

Il faut se préparer à des temps difficiles car mesure que la colonisation progresse et que ses conséquences deviennent insoutenables pour les Français, le système judiciaire républicain se montre proportionnellement plus indulgent avec les allogènes violents que répressif avec les patriotes qui s’expriment. A noter que l’état de stress causé par les privations volontaires du ramadan est une justification de plus en plus couramment utilisée par les musulmans pour réclamer la clémence des juges (qu’ils obtiennent sans peine).

Trouvé sur LyonMag : « Ce mercredi, deux jeunes hommes étaient jugés par le tribunal correctionnel. Agés de 19 et 20 ans, ces habitants de Villeurbannais avaient décidé de ne pas respecter le confinement le 30 avril dernier et avaient rejoint la chambre d’un ami dans un foyer. Leur fête improvisée étant trop bruyante, la direction de l’établissement avait prévenu la police. Continuer la lecture de « Villeurbanne : stage de citoyenneté pour deux racailles qui crachent et frappent sur des policiers ! »

La réaction de Marin à l’annonce de la libération de son agresseur par la justice républicaine

L’ordure qui a détruit gratuitement la vie de Marin est relâché après seulement 3 ans 1/2 prison (moins de la moitié de la peine) pour vider les prison d’un pays en perdition… La politique carcérale de ces dernières décennies consiste a relâcher les prisonniers plutôt que de construire des prisons et d’expulser les délinquants étrangers. Si ce laxisme – injuste pour les victimes – couplé à l’inaction des politiques pour stopper l’invasion migratoire donne tous les jours des drames, c’est une véritable bombe pour le futur.