Archives pour la catégorie 'Insécurité'

Émeute à Paris, par… des Chinois

Eux qui passent pour constituer une immigration « différente » et « discrète »!

Une manifestation organisée lundi soir dans le 19e arrondissement de Paris par la communauté chinoise a dégénéré. Plusieurs feux ont été allumés et des barrages sauvages ont été érigés. Une voiture de police a été incendiée. La police a procédé à plusieurs interpellations. La communauté chinoise réclamait des explications après la mort de l’un de leurs membres, qui aurait été tué par la police. Les forces de l’ordre évoquent eux la légitime défense et expliquent que l’homme les aurait attaqués avec une paire de ciseaux. L’ambassadeur de Chine en France a appelé la police à faire la lumière sur les circonstances du drame.

Source

Attaque à Londres, à deux pas du parlement britannique.

Pour l’heure, on recense au moins douze blessés : plusieurs par balles et un policier poignardé dans l’enceinte du Parlement.
Une forte explosion aurait également eu lieu.

Alfortville : deux bandes s’affrontent à la batte et au couteau pour… un banc

A Alfortville, c’est un banc qui, la semaine dernière, a enflammé les rapports entre les jeunes d’Alfortville et de Choisy-le-Roi. Pourtant, il s’agit d’un banc public, tout simple, en bois, coincé entre une poubelle et les grilles de la mairie annexe, sur la place, à quelques mètres de l’entrée du lycée Maximilien Perret, « Max P. » pour les intimes. Sauf que ce banc, seuls les gars d’Alfortville ont le droit d’y prétendre. C’est « leur territoire ».

Alors lundi dernier, quand un jeune de Choisy s’assoit sur ce fameux banc, il se fait malmener par la bande alfortvillaise. Premier round. Deux heures plus tard, ses copains de Choisy rappliquent et là, la rixe éclate.

Lire la suite

Ile-de-France : une agression anti-blanche filmée (video choquante)

Une scène banale de la France d’aujourd’hui, dans les transports en commun d’Ile-de-France.
Des Africains agressent des Blancs, dont une femme courageuse.
Le coup de pied dans la tête d’une personne à terre, très dangereux, est typique.

Sur le profil facebook où la video a été postée, des dizaines d’immigrés ont signalé le plaisir ou la joie qu’elle leur procurait :

Aulnay-sous-Bois : Hollande rend visite à la racaille

Alors que l’affaire du « viol » présumé d’Aulnay ne fait que commencer, que la version des policiers est très différente de celle de l’interpellé et que rien n’a été jugé, le président de la République se déplace en personne (sic!) au chevet de Théo, la racaille de la cité des 3000… Il serait resté une 1/2 heure avec la « victime ». Beau message adressé à toutes les petites frappes des banlieues qui ne rêvent que de se payer du flic et de racketter des blancs… Merci monsieur le Président…

Source

Aulnay-sous-Bois : « Le quartier s’est littéralement embrasé. Certains collègues ont dû prendre leur pistolet automatique pour tirer en l’air devant la violence des attaques »

À Aulnay-sous-Bois, la nuit de lundi à mardi a été de nouveau agitée après l’arrestation et le viol présumés de Théo par quatre policiers de la ville. Comme depuis plusieurs soirs, de nombreux effectifs de police ont investi la cité des 3000 avant que des habitants ne soient interpellés et que des affrontements aient lieu. Des voitures et un restaurant KFC ont été incendiés, a notamment rapporté Taranis News.

Durant la nuit, des habitants ont affirmé avoir vu des policiers tirer des balles réelles. Joint par BuzzFeed News, le reporter indépendant Alexis Kraland, présent sur place, a lui aussi recueilli des témoignages:

« Des policiers avaient leurs étuis à pistolet ouverts. Environ huit personnes affirment que la police a tiré des balles réelles. Des tirs de sommation, mais aussi dans leur direction. Ils ont recueilli les douilles et doivent les apporter à la mairie d’Aulnay. »

La préfecture confirme des tirs de sommation

Lire la suite

Strasbourg : 6 agressions sexuelles après avoir été incarcéré pour viol en 2015

C’est un exemple supplémentaire du laxisme criminel de notre système judiciaire. Une petite merde de 18 ans vient d’être arrêtée à Strasbourg alors qu’il est soupçonné d’avoir violé une jeune femme et d’avoir tenté d’en violer 5 autres. Ces agressions n’auraient pas dû se produire car le mise en examen avait été arrêté, incarcéré puis relâché en 2015 pour viol !

Un lycéen de 18 ans a été interpellé dimanche matin dans le quartier de Hautepierre à Strasbourg après avoir tenté de violer une automobiliste. Il aurait agressé cinq autres femmes en décembre. Déjà mis en examen pour un viol commis en tant que mineur, le suspect avait été remis en liberté après avoir été incarcéré.

Lire la suite

Quand Bruno Le Roux manipule les chiffres des voitures brûlées

Afficher l'image d'origine« Le ministre de l’Intérieur, comme ses prédécesseurs, a communiqué les chiffres sur la nuit de la Saint-Sylvestre. Il a volontairement minimisé le nombre de véhicules incendiés en instrumentalisant les chiffres.

Premier bilan du 31 décembre pour Bruno Le Roux, récemment nommé ministre de l’Intérieur. Selon un communiqué, il se félicite de ce réveillon 2016 qui s’est déroulé “sans problème majeur”, car en effet “le phénomène des voitures incendiées” a été “contenu”.

Le communiqué précise que “cette année encore, le bilan des véhicules brûlés montre qu’aussi intolérable soit-il, le phénomène est contenu par rapport à 2016, avec 650 mises à feu directes, là où elles étaient à 602 l’an passé”.

Lire la suite

La communauté asiatique manifeste à Paris contre les agressions

Bel exemple de manipulation de la part des médias : les Chinois seraient des cibles pour les voleurs à cause des « préjugés » les concernant… Pas un mot sur l’origine de leurs agresseurs… Le « racisme » serait le coupable, pas les racailles afro-maghrébines.

La Tour Eiffel évacuée par erreur car un agent de sécurité parle mal le français

Les joies de la sécurité confiée à des étrangers…

« Une évacuation « par erreur » d’un « gros millier » de personnes. Un employé de la sécurité qui interprète de travers un exercice. Et la tour Eiffel fermée pendant quatre heures… La direction de la Dame de fer a lancé une enquête interne après l’évacuation en urgence du monument vendredi soir. Les dirigeants de la Sete (Société d’exploitation de la tour Eiffel, société d’économie mixte dont le capital est détenu à 60 % par la Ville de Paris) vont devoir se pencher sur cet énorme couac.

Ce vendredi, vers 19 heures, alors que la tour Eiffel accueillait ses quelque 25.000 visiteurs quotidiens, dont plus d’un millier encore avant sa fermeture à minuit, ses services de sécurité ont diligenté en interne un exercice grandeur nature intitulé « découverte d’un colis suspect ». « Comme nous en faisons tous les jours », explique Anne Yannic, directrice des lieux. « Ils ont effectivement des protocoles de sécurité très stricts », confirme une source policière. Sauf que la simulation a dérapé. Un employé de la sécurité chargé de surveiller les radiographies des bagages « qui en remplaçait un autre et parlait mal le français », s’agace une source proche du dossier, a pris la simulation pour un danger réel. Il a vu sur son écran l’image fictive du colis suspect et a déclenché l’évacuation d’urgence. »

Source

Des CRS nageurs-sauveteurs armés sur les plages de Saint-Malo cet été

FB_IMG_1468613257368FB_IMG_1468613257368

Belfort : un Français tué gratuitement par la racaille après la demi-finale de l’Euro France-Allemagne.

Pierre Curien avait 62 ans.

Une information qui n’a pas vraiment intéressé la grosse presse…

A Belfort, le 7 juillet, Pierre Curien, 62 ans, est sorti avec un couple d’amis à l’occasion de la demi-finale de football France-Allemagne.

Tranquillement assis à une terrasse, il va recevoir violemment une table en pleine figure. Le coup lui a été asséné délibérément, soudainement, sans raison apparente (le racisme antifrançais est une probable motivation) par une des racailles qui mettait le bazar en ville ce soir-là.

Son ami raconte à l’Est républicain :

« Nous sommes allés boire un verre avant de rentrer. En fait, nous n’avons rien bu, nous avions commandé mais nous n’étions pas encore servis quand le drame est arrivé. […] Puis, subitement, des individus qui se couraient après sont passés entre les rangées de tables en emportant les fauteuils et la table. Nous nous sommes retrouvés par terre. Après m’être relevé, j’ai regardé sur ma droite pour voir si ma femme allait bien puis sur ma gauche où était Pierrot. Il était debout, j’allais lui saisir le bras pour l’inciter à nous retirer quand j’ai vu une table le frapper en plein visage, au niveau supérieur du nez. Il est tombé sur le dos. »

Le témoin est choqué par la violence avec laquelle la table a été jetée. « Ma femme a vu le gars soulever la table avec si peu d’effort qu’elle a cru que c’était une table en tôle. » Il affirme aussi que l’auteur du lancer ne visait pas l’un de ses antagonistes. « Nous n’étions pas situés entre deux feux. Il a jeté cette table comme si c’était un javelot, en direction de mon ami. C’est de la violence gratuite en quelque sorte. »

Pierre Curien est mort dans la nuit, lors de son transfert vers l’hôpital de Besançon.

Un policier et sa femme assassinés chez eux par un jeune Maghrébin islamiste

Un commandant de police et sa compagne ont été tués lundi soir à leur domicile à Magnanville, dans les Yvelines, devant leur enfant de 3 ans.

L’assaillant, Larossi Abballa, connu de la justice française, a été abattu lors de l’assaut du Raid.

Ce djihadiste était un jeune maghrébin de 25 ans. Il était connu des services de police et résidait à Mantes-La-Jolie, a précisé BFM TV.

Larossi Abballa avait notamment été condamné en 2013 pour “association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes”. La filière jugée s’était donner pour but de favoriser le recrutement en France, la formation physique et idéologique et l’envoi au Pakistan de jeunes volontaires pour le jihad armé.

Larossi Abballa avait alors écopé de 3 ans de prison, dont 6 mois avec sursis, et mise à l’épreuve pendant deux ans, précise BFM TV. Il avait alors été jugé avec sept autres prévenus. Dans la nuit, l’État islamique a revendiqué le double meurtre des policiers des Yvelines et affirmé que l’auteur des assassinats était un de ses combattants.

Garges-Sarcelles : des militaires en mission Vigipirate agressés par une vingtaine d’individus

Afficher l'image d'origine« Nouvelle agression à l’encontre de militaires en mission Vigipirate. Un militaire a été légèrement blessé à la tête après avoir reçu un pavé qui a brisé la vitre du fourgon à bord duquel il se trouvait.

Selon les informations recueillies par metronews, il était 20h, mardi 7 juin, quand une patrouille de militaires est prise à partie par un groupe d’une vingtaine d’individus à hauteur de la gare SNCF de Garges-Sarcelles (Val-d’Oise).

Ces derniers bloquent le véhicule et les insultent copieusement. Un pavé lancé par l’un d’entre eux traverse alors la vitre du fourgon, blessant un des occupants du fourgon à la tête. […] »

Source Metronews



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)
Connect!