Nouvelles cartes d’identité : gare au flicage !

L’Assemblée « nationale » a adopté jeudi 7 juillet « la loi relative à la protection de l’identité », dont le texte prévoit la création d’une carte d’identité intégrant deux puces électroniques. Le passeport s’était, lui, déjà doté d’un caractère biométrique en 2005, via une « puce » RFID.
Les premières cartes d’identité biométriques devraient être délivrées à partir de 2012.
Leur première puce, dite régalienne, renfermera les informations permettant d’identifier son propriétaire : nom, prénom, adresse, âge, sexe, date et lieu de naissance, taille, ainsi que des empreintes digitales. Elles sont censées n’être lisibles qu’à courte distance (1 cm), d’après les autorités…
L’utilisateur pourra également, s’il le souhaite, activer les services de la seconde puce qui, grâce à son certificat électronique intégré, pourra être utilisée pour la signature électronique de transactions en lignes ou pour l’authentification à des services électroniques.
La mise en place de cette nouvelle carte va s’accompagner de celle d’un gigantesque fichier recueillant les données biométriques personnelles et dont l’accès ne saurait être hermétique… D’autant plus qu’un usage commercial en sera probablement fait.
On s’achemine donc, sans surprise, vers un fichage plus poussé de la population dont bientôt les moindres faits, déplacements, achats, etc. seront enregistrés et archivés…
La rédaction de Contre-info conseille à ses lecteurs de se hâter de renouveler leur carte d’identité, afin d’en avoir une « classique », valable pour encore des années, et repousser ainsi un peu l’échéance de ce flicage supplémentaire.

Encore plus de flicage sur Internet

Lu ici :

PC INpact vient de révéler l’existence d’un projet de décret qui donnerait au gouvernement un pouvoir de censure arbitraire de tous les contenus et services d’Internet. Le gouvernement poursuit sa politique de contrôle du Net, au mépris des droits et libertés des citoyens.

En application de l’article 18 de la loi pour l’Économie Numérique du 21 juin 20041, le gouvernement propose de donner à plusieurs ministères le pouvoir d’ordonner la censure de contenus « lorsqu’il est porté atteinte ou qu’il existe un risque sérieux et grave d’atteinte au maintien de l’ordre et de la sécurité publics, à la protection des mineurs, à la protection de la santé publique, à la préservation des intérêts de la défense nationale ou à la protection des personnes physiques », définition aux contours extrêmement flous et particulièrement vaste. Les mesures de censure des contenus, qu’il s’agisse de retrait ou de filtrage, seraient directement prises par le gouvernement, sans décision de l’autorité judiciaire et s’appliqueraient en pratique à toute forme de sites ou services d’information en ligne2.

Continuer la lecture de « Encore plus de flicage sur Internet »

Milka accusé de racisme

En Angleterre la marque de chocolat Milka, filiale de Kraft Food a diffusé une affiche publicitaire sur laquelle était inscrit le slogan suivant : « Dégage Naomi, il y a une nouvelle diva dans la ville« .

Noami c’est Naomi Campbell. Née en Angleterre, ce « top modèle » métisse était très demandé il y a quelques années. Les réactions ne sont pas faites attendre :
« Je suis choquée. C’est perturbant d’être comparée à du chocolat, pas juste pour moi mais pour toutes les femmes et les gens de couleur. Je ne vois absolument pas l’humour qu’il y a là dedans. C’est insultant et blessant », a réagi Naomi Campbell. »

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Continuer la lecture de « Milka accusé de racisme »

Pour notre sécurité à tous…

À Bourg-lès-Valence, sur l’autoroute dans le sens Marseille-Lyon, un troisième radar a été mis en service il y a quelques années, un par voie, et désormais sans les panneaux d’annonce, invisibles pour les automobilistes car ils flashent par derrière.

Ils sont bien sûr placés sur une belle ligne droite, puisque les lignes droites, c’est connu, provoquent beaucoup d’accidents.

Denis Schérer, le délateur antifa de « Réflexes » démasqué

Le site antifasciste « Réflexes » s’est donné pour mission, depuis des années, de dénoncer (et souvent calomnier) tous les acteurs de ce qu’il qualifie « l’extrême-droite ».

Il mêle infos authentiques (parfois issues directement de la police ou de certains services de l’Etat), supputations de cyber-militants, grossières erreurs, calomnies ou manipulations volontaires.

Les rédacteurs et informateurs changent parfois, au fil des ans.
Mais celui qui sévit depuis quelques temps a été identifié : il s’agit de Denis Schérer, journaliste qui publie sous le pseudonyme de René Monzat (petite biographie ici).

En 2003, le politologue et historien des idées Pierre-André Taguieff n’avait pas hésité à le qualifier de « délateur professionnel », estimant même qu’il se prévalait abusivement du titre de « chercheur ».

Voici quelques photos de Denis Schérer prises lors du 8 mai dernier à Paris, alors qu’il s’évertuait à photographier tous les participants de la manifestation nationaliste, pour montrer leur visage sur son site.
Continuer la lecture de « Denis Schérer, le délateur antifa de « Réflexes » démasqué »

Foot : naissance du comité discriminatoire contre les Français de souche

La ministre des sports, Chantal Jouanno, a installé hier un comité de lutte contre les discriminations. La direction a été confiée à Laura Flessel, double championne olympique d’escrime. « Il y a eu des paroles déplacées qui laissent un sentiment de malaise, puisque cela va à l’encontre des valeurs éducatives et d’intégration que porte le sport. » Quand à Flessel elle a souligné « le potentiel » du comité, qui mènera des « actions concrètes. On va avoir besoin de diagnostiquer le problème sur le terrain », en faisant appel aux différents associations partenaires, comme SOS Racisme, Ni putes ni soumises ou Femix, mais aussi aux représentants des ministères de la Justice et de l’Intérieur.

Continuer la lecture de « Foot : naissance du comité discriminatoire contre les Français de souche »

Répression routière : le flicage s’intensifie

Triste nouvelle, les mesures prises par comité interministériel sur la sécurité routière convoqué aujourd’hui à Matignon, supprime les dernières options pour ne pas se trainer sur la route. En voici la liste :
– l’excès de vitesse supérieur à 50 km/h devient un délit dès la première infraction : 1500 euros d’amende, 6 points en moins, trois mois de prison, 3750€ d’amende et confiscation obligatoire du véhicule !

– Interdiction des alertes GPS et des avertisseurs communautaires de type iCoyote (très éfficace).

Les panneaux indiquant la présence de radars fixe vont être supprimés et les cartes des appareils ne seront plus rendues publiques.

– Le taux supérieur à 0,8 g/l d’alcool sera sanctionné par le retrait de huit points, au lieu de six.

– Téléphone portable au volant : 3 points au lieu de 2.

La livre prophétique « 1984 » de George Orwel est finalement bien loin de se qui s’annonce. La lutte pour transformer les français en petits moutons bien dociles s’intensifie.

Merci à Louloute

L’immunité parlementaire de Bruno Gollnisch levée

A nouveau, les élus du ruineux et illégitime « Parlement européen » ont voté très massivement pour la levée de l’immunité parlementaire de Bruno Gollnisch.
Suite à une plainte de l’organisme de répression francophobe LICRA, il devra donc répondre devant la police, puis probablement la « justice », d’un communiqué émis en 2008 par son groupe au Conseil régional de Rhône-Alpes. Celui-ci accusait simplement la gauche de « soutenir l’invasion de notre Patrie et la destruction de notre culture et de nos valeurs par un islam dont on reconnaît facilement la tolérance, le respect des droits de l’homme et la liberté là où il est au pouvoir : Arabie Saoudite, Iran, Soudan, Afghanistan… nos banlieues et bientôt notre pays entier. »

Occupation allemande: la cour de cassation annule la condamnation de Le Pen, Galic et Bourbon!

Le 27avril, la cour de cassation a annulé la condamnation de Jean-Marie Le Pen, Camille Galic et Jérôme Bourbon pour contestation de crimes contre l’humanité prononcée par la cour d’appel de Paris le 21janvier 2009. Le fondateur du Front national avait été condamné à trois mois de prison avec sursis et à 10000euros d’amende pour avoir déclaré dans nos colonnes le 7janvier 2005 qu’«en France du moins l’occupation allemande n’avait pas été particulièrement inhumaine». En tant que directrice de la publication, Camille Galic avait été condamnée à 5000euros d’amende pour avoir publié ces propos et Jérôme Bourbon à 2000euros pour les avoir retranscrits.

Continuer la lecture de « Occupation allemande: la cour de cassation annule la condamnation de Le Pen, Galic et Bourbon! »

Racket de l’Etat : l’amende de stationnement à 17€

À partir du 1er août 2011, l’amende de stationnement passera à 17 euros. C’est ce que stipule un décret du gouvernement qui va paraître prochainement.

Il faut bien payer le train de vie de l’oligarchie au pouvoir et de la bureaucratie qui avec, ainsi par exemple, que les 700 millions d’euros donnés tout récemment à la Tunisie et à la Côte d’Ivoire…