Affaire Mamadou Gassama : des scientifiques mettent à mal la version officielle

Résultat de recherche d'images pour "mamadou gassama"

Vous souvenez-vous de cet énorme battage politico-médiatique, autour d’un immigré clandestin qui avait grimpé un mur pour sauver un bambin accroché au balcon à l’automne dernier ?
C’était le nouveau héros de la nation (alors que des dizaines de Français font des choses similaires chaque année dans l’anonymat), avec bien sûr le désir de faire penser aux Français que la submersion migratoire est positive.

Le récit de cet événement ne manqua de laisser sceptiques certains d’entre nous.
Voilà qu’une émission enfonce le clou, avec des spécialistes.

« Émission spéciale « Mamoudou Gassama : Que s’est-il réellement passé ? Est-ce possible qu’un enfant de 3 ans chute d’un étage et puisse se rattraper à la rambarde du balcon du dessous? Pourquoi n’y a t-il pas eu d’enquêtes ? Des scientifiques et avocats prennent la parole dans l’émission d’André Bercoff dans tous ses états sur Sud Radio. »

seconde video :
Continuer la lecture de « Affaire Mamadou Gassama : des scientifiques mettent à mal la version officielle »

Le scandale du « grand remplacement » des médecins

Cette affiche n’est pas un photomontage humoristique :

Sayid a fait un CAP médecine en alternance dans une crèche à Tombouctou.

La loi ne nous permet pas de détailler les vrais fruits de l’arrivée massive de « migrants » prétendument réfugiés, mais il faudrait être vraiment intoxiqué par l’idéologie dominante pour prendre au sérieux cette très grossière propagande.
Elle est diffusée par plusieurs officines, dont la DiAir (« Délégation interministérielle à l’accueil et à l’intégration des réfugiés »), c’est-à-dire avec nos impôts.

L’occasion pour nous de diffuser cet article paru dans l’excellente revue L’Héritage (n°12, en 2017) :

« Le scandale du « grand remplacement » des médecins

Depuis 1971, l’État fixe le nombre les Français admissibles aux études de médecine (numerus clausus) : ils sont donc soumis à un concours, et seule une petite partie est acceptée. Ce qu’on demande pourtant à un médecin, c’est d’avoir un niveau de connaissance et de compétence donné (cas d’un examen) et non pas d’être meilleur que les autres (concours).
Au début des années 1970, le numerus clausus tournait aux alentours de 8 500, avant de baisser jusqu’à 3 500 pour la décennie 90. Il se trouve ces dernières années entre 7 500 et 8 000.
Ce chiffre est ridiculement bas au regard des besoins de la France. Le résultat est que depuis plusieurs années et pour plusieurs années encore, il y a une grave pénurie de médecins, généralistes ou spécialisés.
Continuer la lecture de « Le scandale du « grand remplacement » des médecins »

La marque Gillette donne dans la brutale propagande « transsexualiste »

La célèbre marque de rasoirs avaient déjà publié une video publicitaire en janvier dénonçant les comportements trop machos selon elle (« masculinité toxique » [sic]). On y voyait notamment un homme blanc s’apprêtant à harceler une femme blanche dans la rue avant qu’un homme noir ne l’en empêche…

Elle vient de récidiver, en montrant une touchante scène d’un père apprenant à son fils à se raser. Sauf que l’acteur jouant le jeune pubère n’est autre qu’une femme, prenant des hormones masculines, connue pour se présenter comme transsexuelle !

Continuer la lecture de « La marque Gillette donne dans la brutale propagande « transsexualiste » »

Vendée : l’Institut « catholique » d’études supérieures se range aux côtés du lobby LGBT contre ses étudiants

Des jeunes gens sains et normaux, étudiants à l’ICES (faculté jusqu’alors présentée comme « libre » et « catholique »), ont réagi virilement mais non violemment devant une choquante provocation de militants homosexualistes faisant de la propagande en pleine rue.
Ces étudiants sont maintenant persécutés et par la justice, et par l’ICES elle-même, qui, terrorisée, s’est lamentablement couchée devant les nouveaux maîtres antichrétiens de l’époque. L’établissement ose parler dans son communiqué de « respect de la dignité humaine », n’ayant visiblement pas compris ce qu’elle est réellement, du point de vue catholique et naturel (le Christ chassant les marchands du Temple à coups de fouet et renversant leurs comptoirs, qu’était-ce ?!).
Ne parlons pas du BDE et autres associations de l’établissement « catholique » progressiste, qui condamnent « l’homophobie et la transphobie » [sic] dans un communiqué pitoyable relayé par le compte twitter très décadent de l’ICES.
Le traitement de cette non-affaire, comparé à celui (inexistant) d’agressions graves et de tentatives de meurtre sur des gens de droite, est ahurissant.

Résultat de recherche d'images pour "ices"

Lu sur Breiz-Info :

« l’ICES (Institut catholique d’études supérieures) vient de rendre son verdict et d’exclure définitivement deux étudiants de l’école, catholique. Continuer la lecture de « Vendée : l’Institut « catholique » d’études supérieures se range aux côtés du lobby LGBT contre ses étudiants »

Le gouvernement se pourvoit en cassation pour faire mourir de soif Vincent Lambert !

Macron et sa clique se battent pour sauver la vie des monstres qui combattaient dans les rangs de l’Etat Islamique, et pour faire  mourir de soif et de faim un jeune Français…
Le Président avait pourtant expliqué il y a deux semaines qu’il ne pouvait rien faire pour épargner la vie de Vincent Lambert, car il ne voulait pas interférer avec la justice ! C’était donc bien un mensonge.
Le Système veut vraiment – on en a là la preuve – utiliser le cas Lambert pour créer un précédent et faire une jurisprudence euthanasique.
Il ne s’attendait pas à  cette résistance.
Vincent Lambert ne symbolise-t-il finalement pas la France elle-même ?

Trouvé sur France Info :
« La bataille juridique se poursuit. Le gouvernement français a déposé, vendredi 31 mai, un pourvoi en cassation dans l’affaire Vincent Lambert, contre la décision de la cour d’appel de Paris ordonnant la reprise des traitements de ce patient tétraplégique en état végétatif irréversible depuis dix ans. « Une déclaration de pourvoi a été déposée aujourd’hui en fin de matinée auprès de la Cour de cassation pour le compte des ministères parties », a indiqué le ministère de la Santé à l’AFP. Continuer la lecture de « Le gouvernement se pourvoit en cassation pour faire mourir de soif Vincent Lambert ! »

Le communiste Ian Brossat, négationniste du passé collabo du PCF et mythomane aux « 75 000 fusillés »

Le militant communiste, cosmopolite et homosexualiste Ian Brossat, après avoir sévi à Paris qu’il a ravagé aux côtés d’Anne Hidalgo, est la tête de liste du Parti communiste « français » – fier de l’idéologie aux 150 millions de morts – lors des élections européennes.

Se prenant à la télévision un petit taquet verbal par son interlocuteur, qui lui rappelle que le PC »F » a collaboré avec les nazis, le délicat Brossat fait une descente d’organes et n’a plus qu’à jouer l’hystérique pour faire diversion.

S’oubliant, il prétend que le PC »F » a eu 75 000 fusillés pendant la guerre…
Probablement une inversion accusatoire car il n’y a pas eu plus de 5000 fusillés pendant l’Occupation (toutes tendances confondues, tandis que les communistes et leurs amis ont assassiné des dizaines et des dizaines de milliers de personnes lors de « l’Epuration »).


Revoyons donc ces deux points.

► Le Parti communiste a collaboré, comme le demandait Staline, jusqu’en mai 1941 (rupture du pacte germano-soviétique) ; ses militants s’opposaient même aux combats alors que la guerre entre la France et le Reich faisait rage, si bien qu’il a fini par être interdit ! Même Wikipedia ne le cache pas :
Continuer la lecture de « Le communiste Ian Brossat, négationniste du passé collabo du PCF et mythomane aux « 75 000 fusillés » »

Mensonge de campagne : « Non, le live de Nathalie Loiseau n’a pas été suivi par 200 000 personnes »

Alors que Macron et sa clique se présentent comme le rempart progressiste face aux fameuses « fake news », que les députés du Nouveau monde ont par ailleurs voté une loi pour pénaliser les auteurs d’informations mensongères, la parti présidentiel est une nouvelle fois attrapé la main dans le pot de cornichons.

« Dimanche 19 mai, pour faire campagne pour les élections européennes, la liste Renaissance (LREM, Modem, Agir, MRSL) a organisé un direct de douze heures sur Facebook durant lequel ses membres ont répondu aux questions d’internautes.

A la fin de ce marathon d’interrogations, le directeur de campagne Stéphane Séjourné a fait le bilan de l’opération en mettant en avant quelques chiffres «On a eu 40 interventions, dont 16 ministres, […] 15 candidats qui sont venus se relayer sur le projet qu’on portera et puis presque un peu plus de 200 000 personnes qui nous ont suivis à un moment donné sur ce live. Donc grosse réussite. Merci à tous et à toutes de vous être mobilisés.» A ses côtés, Nathalie Loiseau a remercié à son tour les «200 000 internautes qui nous ont suivis».

Moins de 100 000 vues  Continuer la lecture de « Mensonge de campagne : « Non, le live de Nathalie Loiseau n’a pas été suivi par 200 000 personnes » »

Propagande immigrationniste sur la page d’accueil du site de l’ONU

A l’occasion de « la journée internationale des familles » (et non pas « de la famille », notons-le au passage) le 15 mai, l’organisation mondial(ist)e a placé sur son site l’image d’une famille orientale – pourquoi pas -, mais dans les rues d’un bourg typiquement… germanique !

Le projet est clairement annoncé…

Soldats français morts au Bénin : de nombreuses cagnottes très douteuses ! Un courriel de mise en garde issu du Commando Hubert

La mort de deux soldats d’élite du Commando Hubert (forces spéciales de la Marine) morts en sauvant deux « otages français » (un duo d’invertis partis faire du tourisme en zone dangereuse) a beaucoup ému.

Et depuis hier, les « cagnottes » (collectes) ont fleuri, en particulier sur la plate-forme douteuse Leetchi.

Cette collecte avait récolté pas moins de 60 000 € à 11h lundi. Ses organisateurs ne sont toujours pas réellement identifiés. Capture d’écran

Nous nous sommes procuré ce courriel de mise en garde émis par un gradé du fameux Commando Hubert :

« Chers amis,

Plusieurs cagnottes sont actuellement en ligne sur internet dont une au nom du Commando Hubert de ST MANDRIER.

Après contact avec l’Adjudant du Commando, aucune cagnotte n’est organisée à cette heure par le commando Hubert.

Aucune cagnotte n’est organisée par l’amicale des nageurs de combat.

Continuer la lecture de « Soldats français morts au Bénin : de nombreuses cagnottes très douteuses ! Un courriel de mise en garde issu du Commando Hubert »

Wikipedia : les dons ne vont pas où vous croyez ! L’engagement idéologique de l’encyclopédie soi-disant « neutre »

Après avoir vu cette video, vous ne ferez plus le moindre don à cette encyclopédie en ligne gratuite.

Non seulement elle n’est pas « neutre » comme elle le prétend (de toute façon, qu’est-ce que la neutralité ? C’est la vérité qui compte), mais en plus elle finance à hauteur de plusieurs dizaines de millions d’euros des associations, des conférences et des bourses pour des projets généralement gauchistes/cosmopolites, en particulier féministes.

Dans cette video, l’auteur l’explique puis s’attarde sur la façon dont les féministes (un groupe militant parmi d’autres) magouillent sur le site pour privilégier leur idéologie.

Canada : l’horrible « crime haineux » contre un café juif était… une mise en scène

Deux véhicules du Service de police de Winnipeg à l'extérieur d'un restaurant où une femme a été agressée.

« Comme d’habitude » seront tentés de dire certains, tant ce genre d’affaires bidonnées, en Amérique comme en Europe, est fréquent

En tout cas celle-ci avait fait la une de tous les médias d’Amérique du Nord, causant un grand trouble et mobilisant considérablement les services de police canadiens…

Finalement :

« La police de Winnipeg a arrêté les trois propriétaires du café BerMax pour avoir mis en scène un crime antisémite dans leur établissement.

Continuer la lecture de « Canada : l’horrible « crime haineux » contre un café juif était… une mise en scène »

27 avril 1994 : le début du naufrage de l’Afrique du Sud

C’est avec un peu de retard que nous mettons en ligne cette tribune de Bernard Lugan sur la situation catastrophique de la Nation Arc-en-ciel :

« En Afrique du Sud, le 27 avril 1994, il y a donc 25 ans, se tinrent  les premières élections multiraciales. Grâce à elles, l’enfer de l’apartheid allait être oublié et le paradis sur terre allait advenir puisque,  des fontaines de la démocratie non raciale allaient couler le lait et le miel. Alléluia !

Vingt-cinq ans plus tard, les illusions ont été dissipées et le pays a sombré :
– Taux de chômage officiel, 27,7% (taux officieux 40%).
– Chômage des jeunes âgés de 15 à 34 ans, 38,8% selon le  taux officiel.
– PIB en chute libre : 3,5% en 2011 ; 2,6% en 2012 ; 1,9% en 2013 ; 0,6% en 2016 ; 1,3% en 2017 et 0,8% en 2018, alors qu’il faudrait 7% durant plusieurs décennies pour simplement stabiliser la pauvreté.
– Economie entrée en récession technique depuis  2018.
– Revenu de la tranche la plus démunie de la population noire inférieur de près de 50% à celui qu’il était sous le régime blanc d’avant 1994.
– Un habitant sur trois survivant  grâce aux aides sociales, le Social Grant.
– A l’exception de l’agriculture, branche encore contrôlée par les Blancs, tous les secteurs économiques sud-africains sont en recul ou en faillite, à commencer par les industries de main d’œuvre (textile, vêtement, chaussures), qui n’ont pu résister aux importations chinoises. Quant aux secteurs de la mécanique dans lesquels, avant 1994, l’Afrique du Sud produisait la majeure partie des pièces dont ses industries avaient besoin, ils sont moribonds.

Continuer la lecture de « 27 avril 1994 : le début du naufrage de l’Afrique du Sud »

Notre-Dame : une partie des dons pour rénover des mosquées et des synagogues ?

Une énième escroquerie républicaine ? A la suite du vol – d’Etat – des biens du clergé durant la Révolution, 95% des édifices catholiques appartiennent depuis à la République. Aujourd’hui, des milliers d’églises tombent en ruine. Non content de laisser les fruits de leur larcin à l’abandon, certains veulent détourner les dons à destination de Notre-Dame pour financer les monuments d’autres religions !

Vidéo : en une année, 26 incendies d’églises ont eu lieu en France !

Ce qui devrait inquiéter et scandaliser les plus hautes instances de l’Etat ne mérite que quelques entrefilets dans les canards locaux. Les donneurs de leçons et autres professionnels de la pleurniche se réservent pour des causes plus idéologiques, plus médiatiques, plus rentables.