Grand remplacement : les jeunes de banlieue en 1964…

Selon les médias, la substitution des Français par des populations allogènes est un mythe. Pire ! Wikipédia et le journalisme bon teint nous expliquent que c’est une théorie complotiste. Les lecteurs de Contre Info trouveront ci-dessous un reportage de 1964 sur les jeunes de la banlieue parisienne (Seine Saint-Denis)… Il y a seulement 54 ans d’écart avec aujourd’hui. Effrayant !

La multinationale General Electric ne tiendra pas sa promesse

General Electric publicite France 2014Les Français ne doivent pas oublier le rôle actif joué par Macron dans la braderie de cette grande industrie française. Sans surprise, la multinationale américaine, qui avait pourtant fait de la publicité pour faire avaler la pilule au peuple (affiche de communication de juin 2014), ne tiendra pas son engagement de création d’emplois… Pourtant, le groupe a fait 369 millions de dollars de bénéfices sur le 1er trimestre 2018…

Le nouveau PDG de GE a expliqué au ministre de l’Economie que son entreprise était « confrontée à un environnement difficile du fait de l’évolution défavorable de ses marchés historiques dans le secteur de l’énergie », a indiqué le ministère dans un communiqué. Dans ces conditions, le patron de GE a annoncé au gouvernement français que l’engagement pris par son groupe de créer 1000 emplois nets d’ici la fin de l’année 2018 « était désormais hors d’atteinte ».

Continuer la lecture de « La multinationale General Electric ne tiendra pas sa promesse »

L’Elysée commande pour 500 000€ de vaisselle (au minimum) !

Si le Journal du Dimanche a révélé le coût du nouveau service de table de l’Elysée dans un article publié le 10 juin, le Canard enchaîné a produit une contre-analyse et estimé que cette vaisselle coûterait en réalité dix fois plus cher.

Dans son édition du 13 juin, Le Canard enchaîné affirme que les chiffres communiqués par les services de l’Elysée au Journal du dimanche concernant le prix du nouveau service de table (1 200 assiettes) par le «Château» (l’Elysée) sous-estiment grandement la facture réelle : « La douloureuse devrait atteindre, voire dépasser, le demi-million d’euros, au vu des tarifs courants affichés par la manufacture. »
Continuer la lecture de « L’Elysée commande pour 500 000€ de vaisselle (au minimum) ! »

Devinez où se trouve l’Aquarius

Les cosmopolites veulent absolument que l’Aquarius, bateau chargé de plus de 600 « migrants », accoste en Europe, alors que l’Italie dirigée par les populistes l’a refusé.

Pourtant, il est juste à côté… de l’Afrique !

Aucun texte alternatif disponible.

Les messages manipulateurs des mondialistes se suivent et se ressemblent, nombreux :


Par contre, les Glucksman et compagnie ne voient pas de problème quand l’armée israélienne tire sur des femmes et enfants.

Mondial 2018 : match suspendu ou abandonné en cas de racisme

Où est Charlie ?

«Je ne dirais pas que nous sommes préoccupés par les discriminations, les droits de l’homme et la sécurité, mais nous prenons ces sujets vraiment au sérieux »  a déclaré Gianni Infantino, président de la Fédération internationale de football (FIFA), sur skysports jeudi 7 juin. Mais l’homme a tout de même annoncé des mesures pour limiter les actes racistes pendant les matches, notamment la possibilité pour l’arbitre d’interrompre le jeu.

Continuer la lecture de « Mondial 2018 : match suspendu ou abandonné en cas de racisme »

Meaux : des professeurs d’un lycée catholique se révoltent car la nouvelle directrice est… Catholique !

Un gland qui pense avoir sauvé les élèves de la vermine catholique… Après avoir mis son enfant dans un lycée… Catholique.

« Ce lundi, une partie des enseignants de cet établissement catholique fréquenté par quelque 1 300 élèves s’est mise en grève durant une heure. Plus des trois quarts d’entre eux — 75 sur 94 selon un porte-parole de la délégation — ont signé une lettre ouverte adressée au directeur diocésain du département.

La raison de la colère porte un nom, celui de Virginie Maury. Cette proche de l’Opus Dei, une institution controversée de l’Eglise catholique, était pressentie pour succéder à Bertrand Thomas, le chef d’établissement qui s’apprête à partir à la retraite.

Continuer la lecture de « Meaux : des professeurs d’un lycée catholique se révoltent car la nouvelle directrice est… Catholique ! »

Théo Luhaka en garde à vue pour un possible détournement de subventions

Théodore Luhaka, dit « Théo », qui avait été blessé lors de son arrestation en 2017, a été placé en garde à vue ce 5 juin avec cinq proches pour un possible détournement de subventions. L’enquête remonte à 2016.

Théodore Luhaka, grièvement blessé lors d’une interpellation en 2017 à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), et cinq membres de sa famille ont été interpellés et placés en garde à vue le 5 juin au matin pour un possible détournement de subventions, selon des sources proches de l’enquête citées par l’AFP.

Continuer la lecture de « Théo Luhaka en garde à vue pour un possible détournement de subventions »

Colonel Beltrame : des élus gauchistes (FdG) s’insurgent contre la qualification de « victime du terrorisme islamiste »

Comme des dizaines d’autres communes en France qui ont rebaptisé rues, places ou écoles, la ville de Montfermeil (Seine-Saint-Denis) a décidé de rendre hommage au colonel Arnaud Beltrame. Avec une spécificité sémantique qui ne plaît pas à tout le monde. Le parvis de la mairie devrait être rebaptisé: « Parvis Colonel-Arnaud-Beltrame, officier de gendarmerie, 1973-2018, mort en héros, victime du terrorisme islamiste » .

« Dans le terme islamiste, on entend d’abord islam. Du coup, beaucoup amalgament islam et ­terrorisme »
(Angélique Planet-Ledieu, conseillère municipale)

Continuer la lecture de « Colonel Beltrame : des élus gauchistes (FdG) s’insurgent contre la qualification de « victime du terrorisme islamiste » »

Tommy Robinson jeté en prison sans avoir eu accès à un avocat, avec injonction aux médias de se taire

Si on résume cette affaire à peine croyable : une bande d’étrangers musulmans (Pakistanais pour beaucoup) a violé durant des années des centaines de Blanches en toute impunité. En effet, les autorités n’ont pas osé intervenir de peur d’être taxé de racisme. Il a fallut que le scandale fuite dans la presse pour que la police arrête les violeurs.
Lors du procès de ces ordures (à huit clos), Tommy Robinson filme, à l’entrée du tribunal, les ordures responsables de ces milliers de viols. Robinson est embarqué, condamné à 1 an de prison ferme sans avoir eu accès à un avocat, et pour finir, le juge qui a condamné Tommy Robinson a officiellement interdit aux médias de parler de l’affaire !

Tommy Robinson, 35 ans, militant anti-immigration qui avait réalisé un reportage sur le procès des gangs asiatiques, le plus souvent pakistanais, de violeurs d’enfants, a été condamné à Leeds, au Royaume-Uni, à plus d’un an de prison, sans avoir accès à son avocat, et le juge a censuré les médias sur le scandale. Une décision d’Etat totalitaire qui démontre la complicité active d’une partie de la justice britannique avec les agents de l’islamisation, puisqu’il a été démontré que l’origine ethnique et la religion musulmane des membres de ces gangs ont trop souvent poussé les autorités à ne rien faire, de peur d’être taxés de racisme. Il aura fallu que l’affaire fuite pour que l’opinion britannique s’émeuve et exige la libération immédiate de Tommy Robinson. Ce dernier, militant actif de la lutte contre l’islamisation de l’Europe, co-fondateur du parti de droite radicale English Defense League avant de le désavouer.

Tommy Robinson est poursuivi pour avoir couvert le procès des violeurs « asiatiques »

Continuer la lecture de « Tommy Robinson jeté en prison sans avoir eu accès à un avocat, avec injonction aux médias de se taire »

La caste politico-médiatique instrumentalise lourdement Mamoudou Gassama

Samedi 26 mai, Mamoudou Gassama – un Malien entré clandestinement en France – voyant un enfant suspendu à un balcon au 4e étage d’un immeuble de Montreuil, a courageusement escaladé les étages pour le sauver.
Les médias, BFM en tête, ont littéralement martelé cette histoire le dimanche et le lundi, exaltant Mamoudou ; Emmanuel Macron l’a même reçu à l’Elysée et décidé qu’il aurait la « nationalité française ».
Passons sur des bizarreries qui suscitent la méfiance ou l’incrédulité sur les réseaux sociaux, notamment le fait que l’enfant aurait chuté d’abord d’un étage au-dessus avant de se rattraper à ce balcon, ainsi que cette photo où l’on voit quelqu’un qui tient déjà l’enfant alors que Mamoudou escalade :

Il est bien sûr possible qu’un délinquant immigré (ce qu’est un « clandestin ») ait un geste noble, voire exemplaire et courageux (ici les medias n’ont toutefois pas dit qu’il fallait se garder de faire un « amalgame » avec l’ensemble des autres…).
Mais ce qui est gênant dans cette affaire, c’est le traitement médiatique et politique très particulier, alors qu’il y a déjà eu depuis le début de l’année des dizaines de Français, y compris des enfants, qui ont agi héroïquement, pour sauver une vie au péril de la leur (voir lien ci-dessous).  Ici on voit clairement que la caste au pouvoir entend façonner l’opinion publique au sujet de l’invasion migratoire, afin de la lui faire accepter en oubliant le revers de la médaille. On est en pleine instrumentalisation.

La comparaison avec les cas de Français – trop français pour susciter la mobilisation et les honneurs de la caste politico-médiatique – est très éloquente.

La définition de la « Fake news » adoptée par le parlement autorise toutes les dérives

Voici la définition d’une fausse information adopté par l’Assemblée Nationale lundi dernier : « Art. L. 163-1 A. – Toute allégation ou imputation d’un fait dépourvue d’éléments vérifiables de nature à la rendre vraisemblable constitue une fausse information. » (source)

Avec une définition aussi large de la fausse information, les députés placent de facto le pouvoir censorial entre les mains du pouvoir législatif. Les décisions successives de juges partiaux restreindront petit à petit la liberté des journalistes d’investigations, et des médias alternatifs.
N’oublions pas que Médiapart était attaqué sur le manque de preuves dans l’affaire Cahuzac…
Continuer la lecture de « La définition de la « Fake news » adoptée par le parlement autorise toutes les dérives »

Attention : Facebook incite insidieusement ses utilisateurs à accepter la reconnaissance faciale

Six ans après sa disparition en Europe, la reconnaissance faciale est de retour sur Facebook. En citant sa mise en conformité avec le nouveau règlement européen sur les données personnelles (RGPD), qui doit entrer en vigueur le 25 mai, le réseau social en profite pour réintroduire cette fonctionnalité controversée.

Concrètement, depuis quelques jours, les utilisateurs européens voient apparaître en se connectant à Facebook une pop-up intitulée « révisions importantes et paramètres à vérifier ». Parmi les différents éléments à « vérifier », une option « pour activer la reconnaissance faciale ».

Continuer la lecture de « Attention : Facebook incite insidieusement ses utilisateurs à accepter la reconnaissance faciale »

Trahison ecclésiastique : le ramadan fêté dans une église catholique bruxelloise

Les musulmans n’ont pas besoin d’imposer leur culte par la force, certains clercs se chargent d’ouvrir la porte de nos églises au nom de la tolérance et de l’œcuménisme. Il est loin le temps du concile de Trente qui rappelait aux prêtres leur devoir 1er : « Aussi le vrai Docteur de l’Eglise s’appliquera-t-il avant toutes choses à faire naître dans l’âme des Fidèles le désir sincère de connaître Jésus Christ, et Jésus Christ crucifié. Il fera en sorte de leur persuader et de graver dans leur cœur cette Foi inébranlable qu’il n’existe point sous le ciel d’autre nom par lequel nous puissions nous sauver, puisque c’est Lui qui est l’hostie de propitiation pour nos péchés. »

Les départements négocient avec l’Etat pour faire face aux coûts de l’accueil des mineurs étrangers

On ne cessera jamais de répéter, qu’en plus du danger sécuritaire, religieux et ethnique, l’invasion migratoire est un gouffre financier sans fond pour notre pays.

L’État propose une aide concentrée sur la phase d’accueil et d’évaluation des mineurs, avec notamment 500 euros par jeune à évaluer, plus 90 euros par jour pour l’hébergement pendant 14 jours.

Les départements ont accepté les propositions du gouvernement sur l’accueil des mineurs étrangers isolés et rejeté celles sur le financement des Allocations individuelles de solidarité (AIS), dont le RSA, a indiqué jeudi l’Assemblée des départements de France (ADF).

Continuer la lecture de « Les départements négocient avec l’Etat pour faire face aux coûts de l’accueil des mineurs étrangers »