Jacques Attali : « Tout pays doit se penser comme un hôtel. Il faut recevoir sans cesse des étrangers »

Celui qui se vante d’avoir « repéré » et « inventer » Emmanuel Macron, donne la vision migratoire de sa clique de mondialistes. Le chiffre de 200 000 clandestins est évidement délirant. En 2015, l’Allemagne à reçu 1.1 millions demandes d’asile…

« Malheureusement, tous les pays européens sont d’accord pour contenir l’immigration, et même la réduire. Mais regardons les chiffres: nous sommes 600 millions d’habitants en Europe et nous parlons d’accueillir 200 000 migrants par an. En trois ans, cela ferait 600 000, soit 1 pour mille de la population de l’Europe. Vous vous rendez compte? 1 pour mille! Ce n’est pas assez. Nous sommes capables d’en accueillir bien plus. Le Liban doit se débrouiller avec 25% de migrants syriens. L’Europe est aussi confrontée à un effondrement démographique. Et l’accueil des réfugiés fait partie de ses valeurs. » (…)

« Tout pays doit se penser comme un hôtel et ses habitants comme des hôteliers. Recevoir sans cesse des étrangers. Etre accueillant. C’est ce qui rend la Suisse symboliquement maritime. »

L’affaire Weinstein : thèmes dominants racialistes, harmoniques sexistes

Le thème dominant dans la symphonie politique dont Weinstein n’aura été que le coup de cymbale ou le pipeau d’ouverture, est bien le rapport entre ethnie et sexe. Dans la réalité, l’Europe et le monde demeurent K.O. debout depuis le déferlement de migrants qui a submergé l’Europe depuis 2014 et devant le nombre incalculable d’agressions et de viols que cela a provoqué, dont la nuit de la Saint Sylvestre 2015 à Cologne est l’épisode le plus connu. Dans la réalité, aux États-Unis, pour l’année 2015 (ce type de statistiques par communauté n’est pas facile à obtenir en ligne pour toutes les années), 36.000 Blanches (soit 33,6 % des Blanches violées) ont été violées par des Noirs (alors que ceux-ci ne formaient alors que 12 % de la population) : par comparaison, moins de 10 femmes noires l’ont été par des Blancs.
Continuer la lecture de « L’affaire Weinstein : thèmes dominants racialistes, harmoniques sexistes »

« Avec les compliments du guide » : le plus gros scandale de la Vème République

Le journaliste de Mediapart Fabrice Arfi, a enquêté pendant 6 ans sur le plus gros scandale politique de la Vème République. Comme le révèle le journaliste, il n’y a même pas en France, un juge d’instruction et un policier à temps plein qui enquête sur cette affaire. Egalement, nous apprenons qu’il y a une épidémie de morts chez les témoins qui mettent en cause Sarkozy. Il est enfin reconnu publiquement, qu’il n’y a jamais eu de bombardement de Benghazi, ni de massacre de la population civile par Kadhafi. A noter que dans la vidéo, lorsque Fabrice Arfi s’en prend aux mensonges de BHL, Patrick Cohen le défend, puis passe rapidement le sujet.

Macron veut commémorer Mai 68…

L’Élysée commence à réfléchir à une commémoration de Mai 68, dont on célébrera le cinquantenaire l’an prochain, avec l’idée de sortir du « discours maussade » sur ces événements qui ont contribué à la modernisation de la société française, dans un sens plus libéral. Des personnalités comme Daniel Cohn-Bendit, proche du chef de l’État, seront vraisemblablement associées à la réflexion puis aux manifestations.

Pour Emmanuel Macron, Mai 68 appartient à un passé qu’il n’a pas connu, puisqu’il est né neuf ans plus tard. L’Élysée souhaite donner une dimension internationale à « 68 », car ce fut l’année du Printemps de Prague et de sa répression, des grandes manifestations aux États-Unis, du massacre à l’Université de Mexico, des mouvements étudiants dans toute l’Europe…
Continuer la lecture de « Macron veut commémorer Mai 68… »

Terrorisme d’extrême-droite : attention manipulation !

Alors que la France est sous pression terroriste (jihadiste) depuis 3 ans, quoi de mieux pour « l’Intérieur », que d’allumer un contre-feu en médiatisant une pseudo affaire de terrorisme d’extrême droite. C’est du deux en un : un coup de com’ à pas cher, et de quoi apeurer la ménagère en agitant le spectre de la bête immonde.

Quoi de mieux pour la République, que de mettre sur le même plan médiatique, des terroristes islamistes organisés en réseaux, avec des financements, des canaux de communication, des bases arrière, et les patriotes lassés de l’invasion migratoire ?

Les vieilles méthodes de barbouzes se révèlent toujours efficaces. La police arrête un mec perdu ainsi que son entourage, l’affaire est médiatisée en appuyant sur l’orientation « extrême droite » du dossier. Pour terminer, on insiste sur le fait que le terrorisme n’est pas une prérogative de l’islam radical. (affaire Nisin, ci-dessous)

Rappelons qu’aucun mouvement de la droite nationale contemporaine (post guerre d’Algérie), n’a incité, organisé ou financé de projets visant à attaquer mortellement la population civile ou militaire. Le peu « d’affaires terroristes » qui concerne des militants nationalistes (Brunerie en dernière date), sont le fait d’individus isolés, ne répondant à aucune commande, d’aucun groupe constitué. L’attribution même de ces projets « violents » à la droite nationale, comme le fait Le Monde (ici), relève de la plus pure malhonnêteté intellectuelle.

Dix hommes présumés proches de l’extrême droite ont été arrêtés dans les environs de Marseille et en Seine-Saint-Denis, mardi matin. Ils sont soupçonnés d’avoir participé à des projets d’attentats visant des lieux de culte musulmans et des personnalités politiques.

Continuer la lecture de « Terrorisme d’extrême-droite : attention manipulation ! »

L’énergie verte : ce n’est qu’une histoire de marketing

« C’est très marketing ». Le logo vert est donc avant tout un bon moyen de communication, assure Frédérique Coffre, la directrice générale du médiateur de l’énergie. « C’est très marketing. La plupart des fournisseurs qui proposent de l’énergie verte achètent des certificats verts ou des garanties d’origine, qui permettent d’attester qu’ils ont injecté sur le réseau une quantité équivalente à celle que vous avez consommée », précise-t-elle. « Mais en réalité, l’électricité qu’ils achètent et qu’ils fournissent est de l’électricité qu’ils achètent sur les marchés de gros et qui provient essentiellement du nucléaire ».

Harvey Weinstein, ou les contradictions de la révolution sexuelle

L’auteur met en lumière toutes les contradictions qu’il y a autour de cette affaire qui prend une tournure internationale. Pauline Mille, pour Reinformation.tv, dénonce l’hypocrisie du « milieu », la comédie des starlettes, et les contradictions de ces produits de la révolution sexuelle.

Les dizaines de femmes témoignant de la frénésie sexuelle du producteur Harvey Weinstein sèment une petite révolution à Hollywood. Le scandale révèle les contradictions d’un système qui prétend régenter la morale politique, comme l’ont rappelé ses récentes campagnes anti-Trump.

Harvey Weinstein n’est pas n’importe qui dans le cinéma américain. Les Etats-Unis ne pratiquent pas le cinéma d’auteur et le producteur y a le dernier mot, the final cut, pour décider d’un film. Ceux de Weinstein ont collectionné soixante oscars, notamment pour Shakespeare in Love, The Artists, Pulp Fiction, Kill Bill, Le discours d’un roi. Cannes lui a donné aussi sa palme d’or pour Sexe, mensonges et vidéo, et les Bafta anglais l’ont aussi récompensé. Il avait le nez, le sens des affaires, celui du cinéma, n’hésitait pas à investir. Bref, une pointure admirée et redoutée.

Continuer la lecture de « Harvey Weinstein, ou les contradictions de la révolution sexuelle »

Bertrand Cantat, le meurtrier de Marie Trintignant, revient pour faire la morale sur le Brexit et les migrants.

Condamné pour avoir tué sa compagne, Marie Trintignant, en 2003, sous les coups, Bertrand Cantat, ancien chanteur du groupe mythique Noir Désir, va sortir un album solo, en se permettant de faire une morale larmoyante sur la question du Brexit et des migrants.

Bénéficiant d’une complicité médiatique datant de l’époque – post meurtre – où le chanteur brillait avec un groupe qui a fait vibrer (et fait encore vibrer) plusieurs générations, ce retour sous forme de « père la morale » pour quelqu’un qui a fait 8 années de prison pour homicide peut paraître particulièrement inapproprié et choquant.

Continuer la lecture de « Bertrand Cantat, le meurtrier de Marie Trintignant, revient pour faire la morale sur le Brexit et les migrants. »

Général Piquemal : « L’identité de la France disparaîtra si un terme n’est pas mis à cette islamisation rampante qui est due à une immigration incontrôlée »

« L’immigration est massive, incontrôlée. Cela ira vers la disparition des Etats-nation et des populations … L’identité des grands pays et notamment de la France disparaîtra si un terme n’est pas mis à cette islamisation rampante qui est due à une immigration incontrôlée ».

Le général Piquemal est interviewé par Armel Joubert des Ouches

Christian Piquemal radié des cadres de l’armée

Continuer la lecture de « Général Piquemal : « L’identité de la France disparaîtra si un terme n’est pas mis à cette islamisation rampante qui est due à une immigration incontrôlée » »

Les Républicains proposent d’interdire la diffusion du nom et la photo des terroristes…

…Sous peine de 15 000€ d’amende ! Sous prétexte d’éviter une gloire posthume aux terroristes, des députés du parti « de droite » Les Républicains ont déposé aujourd’hui une proposition de loi visant à interdire de révéler le nom des terroristes… Le véritable motif de cette proposition de loi liberticide est bien évidement à chercher ailleurs…

Proposition en PDF : ici

Où vont s’arrêter les éditions Fernand Nathan ?

A part des gauchistes, qui peut encore acheter des produits venant de chez ces malades ?

Après les manuels culpabilisant les Blancs ou expliquant que nos ancêtres les Francs étaient des « migrants » comme ceux qu’on nous impose aujourd’hui, voici leur collection d’ouvrages scolaires de propagande pour les petits écoliers français de 7-8 ans…

Mohamed est le prénom le plus donné en Angleterre depuis 2013

Le journaliste de France 24 livre la version officielle à ce sujet. Les variantes orthographique du prénom islamique arrangeaient bien les statisticiens, qui n’étaient pas obligés chaque année, de rappeler aux Anglais, qu’ils sont colonisés « par le ventre ».

Trouvé sur France 24 : Il faut parfois savoir analyser les statistiques pour en tirer des tendances. C’est ainsi que le prénom le plus donné ces dernières années dans le sud du Royaume-Uni n’est pas celui donné par le Bureau de la statistique nationale britannique.

Le classement des prénoms les plus donnés est chaque année très commenté dans les pays occidentaux. Tous les futurs parents le scrutent pour essayer de faire preuve d’originalité. Et très souvent, l’année qui suit, ils se rendent compte que tous les autres jeunes parents ont eu la même idée qu’eux (c’est du vécu).
Continuer la lecture de « Mohamed est le prénom le plus donné en Angleterre depuis 2013 »

Pathos à géométrie variable…

On se souvient tous des campagnes de propagande pour expliquer aux Français, que les civils d’Alep étaient massacrés volontairement et méthodiquement, par Bachar et Poutine.
Ci-dessous, des images de la vieille ville de Raqqa, bombardée par la coalition internationale pour en extirper les jihadistes de l’État Islamique. Aucun commentaire cette fois sur les pertes civiles.

Nouvelle offensive médiatique contre les symboles de l’histoire de France

L’objectif de cette attaque du CRAN n’est évidement pas d’éviter une humiliation aux noirs de France. Si nous posions la question dans la rue : « qui est Colbert ? », nous aurions une majorité écrasante de Français incapable de répondre. L’ignorance est sans aucun doute, encore plus importante chez les concernés (populations immigrées). Sous prétexte de défendre « la mémoire de l’esclavage », le CRAN en profite pour faire un beau coup de com’ et rappeler qu’il existe. Ca lui servira pour réclamer des subventions supplémentaires, ou simplement maintenir les dotations actuelles. Mais ce type d’opération médiatique, largement relayée par la presse « mainstream », permet d’entretenir l’ignorance, la culpabilité et la haine de soi des Français.

 

Tous les médias ont parlé de Charlottesville, de la statue du général Lee, de la « white supremacy », etc. Mais rares sont ceux qui ont évoqué ce problème dans le contexte français. Or la question des emblèmes esclavagistes dans l’espace public se pose également dans notre pays. Elle est formulée depuis au moins trente ans par des citoyens – qu’ils viennent de l’outre-mer ou non – qui demandent que ces symboles soient retirés.

Continuer la lecture de « Nouvelle offensive médiatique contre les symboles de l’histoire de France »