Malte cède à son tour sur le divorce

Avec le Vatican et les Philippines, l’île de Malte était l’un des derniers Etats au monde à ne pas avoir légalisé le divorce.
Sur cette île décrite comme à 95% catholique (?), la séparation légale était possible mais le « remariage » très difficile.
Mais après que les Maltais ont, lors d’un récent référendum (à valeur purement consultative) approuvé à 53% le projet de légalisation du divorce, c’est le parlement qui vient de voter une loi en ce sens. Malgré l’opposition du parti nationaliste au pouvoir (dont des députés ont fait défection à la consigne) et de l’Eglise catholique. (source)

A ce propos, nous vous proposons une tribune libre d’un lecteur de Contre-info :

Le détraqué norvégien est un fils de divorcé
 
Ce qui est passionnant, dans la façon dont