Malte cède à son tour sur le divorce

Avec le Vatican et les Philippines, l’île de Malte était l’un des derniers Etats au monde à ne pas avoir légalisé le divorce.
Sur cette île décrite comme à 95% catholique (?), la séparation légale était possible mais le « remariage » très difficile.
Mais après que les Maltais ont, lors d’un récent référendum (à valeur purement consultative) approuvé à 53% le projet de légalisation du divorce, c’est le parlement qui vient de voter une loi en ce sens. Malgré l’opposition du parti nationaliste au pouvoir (dont des députés ont fait défection à la consigne) et de l’Eglise catholique. (source)

A ce propos, nous vous proposons une tribune libre d’un lecteur de Contre-info :

Le détraqué norvégien est un fils de divorcé
 
Ce qui est passionnant, dans la façon dont les médias ont présenté les récents attentats norvégiens, c’est qu’on y voit, gros comme une maison, tous les préjugés de nos journalistes occidentaux.
1) Premier préjugé : l’anti-religion. S’il y a un attentat, c’est nécessairement la faute à la religion. Si ce n’est pas l’islam, alors c’est le « fondamentalisme chrétien ». La religion est la source de toutes les guerres et tous les terrorismes, chacun sait ça.
On ne se soucie pas de savoir si le détraqué en question pratiquait réellement sa religion. On ne se demande même pas à quoi exactement il croyait (il n’invoque ni le Christ, ni l’Évangile, ni la force de la prière, ni même le nom de Dieu !). Tout de suite, sans laisser aux téléspectateurs le temps de réfléchir, on met en avant sa qualité de « fondamentaliste chrétien » comme si c’est elle qui expliquait son acte…
Le caricaturiste de Yahoo, Delize, en profite même pour mettre en cause un prêtre en soutane – catégorie très répandue, comme chacun sait, chez les protestants norvégiens…
 
2) Les grands médias trahissent également leurs préjugés par leurs silences. Pas un mot sur la franc-maçonnerie, à laquelle appartenait pourtant le terroriste (exception : le « Nouvel Observateur » qui en fait timidement mention, au milieu d’un article). On évite également d’indiquer que ce jeune homme se déclarait « pro-Israël » et « pro-homosexuel ». Bref, on respecte les grands lobbyes.
 
3) mais il est un autre silence très révélateur : aucun journal ne s’est demandé si un homme aussi manifestement perturbé avait grandi dans une famille normale, entre ses deux parents. Pour expliquer son acte, les médias pensent immédiatement à la religion, éventuellement aux jeux vidéos, mais pas du tout à son environnement familial ! On apprend seulement par hasard, par Le Figaro (http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/07/24/97001-20110724FILWWW00065-norvege-le-pere-du-tueur-sous-le-choc.php) que ses parents ont divorcé peu après sa naissance, que son père (qui vit en France) s’est vu refuser le droit de garde, et que, il y a quelques années, ce même père a fait la sourde oreille quand son fils a essayé de le recontacter.
Pour la presse officielle, c’est une situation tout à fait normale, qui ne mérite même pas d’être évoquée quand on essaie de comprendre le geste insensé du tueur (qui, parenthèse, a tiré sur des membres du parti travailliste, alors que ses deux géniteurs avaient appartenu à ce parti… Tiens, tiens…)
Comme si, en France, le sujet du divorce était, à son tour, devenu tabou.
Comme si l’on ne pouvait même plus énoncer cette évidence : qu’il n’est pas naturel pour un enfant d’être écartelé entre ses deux parents, et que cela risque d’affecter son développement affectif et psychologique. (Selon les médias, le tueur, plus que trentenaire, vivait encore en célibataire, chez sa mère. Ce n’est pas un signe non plus, ça ?)
Bref, le divorce, c’est normal.
Le mal, c’est la religion : c’est elle qui détraque les gens.
Voilà le message officiel…
Jean

13 commentaires concernant l'article “Malte cède à son tour sur le divorce”

  1. J’aimerai bien me projeter dans l’avenir,vers la fin de ce XXI siècles, voir si le mal aura triomphé ( FM, Etat mondial, Islam, métissage etc…) ou si, en revanche, Les peuples d’Europe auront, dans un sursaut de lucidité retrouvé leurs honneurs et leurs libertés!

  2. Dans les classes de « devoirs du soir », il y a souvent pas loin de 80 pour cent d’enfants de divorcés, pas plus bêtes que d’autres, mais qui, vu la situation familiale complexe, sont complètement déboussolés dans leur travail.

  3. @résistantGaélique

    Faut pas trop rêver. Le mieux qu’on puisse espérer, c’est que le surplus de parasites irresponsables auront disparu d’ici-là, à cause de leur egoïsme et de leur incapacité à faire quoi que ce soit. Ce qui laissera le champ libre à ceux qui n’auront pas été totalement sous-humanisés pour reconstruire une civilisation.

  4. juste un truc
    si un couple vit des souffrances impossibles a cause de x raisons , quelles est la solution? il reste ensemble malgre tous et les deux cherchent leur bonheur dans l`adultere ou ils divorcent et se remarient et vivent comme tous le monde.

    Jesus (slp) a t il dit que le mariage est sans fin peut importe les raisons?
    non je ne crois pas…Jesus (PSL) etait trop sage pour enseigner cela.
    sa doit etre encore une invention de l`Eglise.
    vous avez mal compris son message.

    reflechissez….un peu , pas question de tomber dans ce qui deplait a Dieu mais quelque fois , on y peut rien , si le mari est alcoolique , si la femme est trop chiante …si les deux ne s`entendent plus…..
    le mariage tel que vu par la chretiente peut s`averer dangeureuse pour la femme…. si le mari ne peut pas divorcer et veut absolument une autre femme, s`il est mauvais il pourrait ..penser a tuer sa femme pour s`en debarrasser…. comme l`a fait un pretre dans un pays nordique, il voulait se remarier ,il se lassait vite (m`en rapelle plus lequel)

    quand vous serez concerner, vous vous metterai a reflechir et a voir que, dans certains cas la persistance du mariage peut s`averer le pire des choix…. surtout s« il y a des enfants.!!
    attention je ne fais pas l`apologie du divorce , chez nous c`est ce qui est autorise (le hallal) que Dieu deteste le plus!!!
    donc meme nous ,on aime pas mais quelque fois c`est oblige ,( aussi quelque fois on s`est pas ce qu`on prend ..)

  5. Fatima, tu nous rappelles par ce message combien l’islam est une religion purement humaine, une escroquerie hédoniste (comme le confirme sa vision du paradis).

    La légalisation du divorce ouvre une porte, crée un appel (comme l’avortement d’ailleurs).
    Tous les mariages connaissent des passages difficiles ; au lieu de se battre pour essayer de corriger le tir, on choisira le divorce, solution de facilité. Tu parles des cas où « la femme est trop chiante », mais tous les maris trouvent (à un moment) leur femme très chiante !

    C’est vrai que le mariage peut parfois tourner à l’héroïsme d’un des conjoints, mais au final il est gagnant et mérite ainsi son ciel…
    Dans le pire des cas, il reste la solution de la séparation simple.
    Celle-ci ne nie pas l’existence du mariage et évite les drames.
    Mais le fait que tu parles de remariage, illustre bien ton mépris de cette institution qui justement scelle l’union définitive et complète de 2 personnes. Ce n’est pas ta faute, c’est l’islam qui a une vision faussée et lamentable du mariage et de l’amour.

    Rappelons les paroles du Christ :
    Or, quand Jésus eut achevé ces instructions, il partit de la Galilée et vint dans le territoire de la Judée au-delà du Jourdain. De grandes foules le suivirent, et là il les guérit. Des pharisiens s’avancèrent vers lui et lui dirent pour lui tendre un piège : « Est-il permis de répudier sa femme pour n’importe quel motif ? » Il répondit : « N’avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, les fit mâle et femelle et qu’il a dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’une seule chair. Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni ! » Ils lui disent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit de délivrer un certificat de répudiation quand on répudie ? » Il leur dit : « C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes ; mais au commencement il n’en était pas ainsi. Je vous le dis : si quelqu’un répudie sa femme — sauf en cas d’union illégale — et en épouse une autre, il est adultère. »
    Matthieu 19: 1-10.

    PS : Fatima, tu confonds prêtre et pasteur.

  6. @ Fatima
    Stephane 57 a très bien répondu. Je voudrais juste rajouter 2 choses :

    1) C’est quand même curieux, ton réflexe : « Jésus était trop sage pour enseigner cela. ça doit être encore une invention de l’Église ».
    Pourquoi « encore » ? Quel est ce curieux préjugé ? Ce serait bien d’essayer de s’en libérer, car les préjugés empêchent de voir les choses telles qu’elles sont. Par ailleurs, pourquoi l’Église aurait-elle inventé quelque chose d’aussi difficile ? Elle n’avait aucun intérêt à cela ! Les religions inventées par les hommes ont intérêt à ne pas être trop exigeantes sur la morale, si elles veulent avoir du succès ! Or ce point est difficile, et les apôtres l’ont immédiatement remarqué, en disant : « Si telle est la condition de l’homme par rapport à sa femme, il vaut mieux ne pas se marier. » Et Jésus leur répondit : « Tous les hommes ne sont pas capables d’accepter cet enseignement, mais seulement ceux à qui Dieu en donne les moyens » [c’est-à-dire ceux à qui Dieu donne sa grâce, notamment à travers les sacrements]. C’est juste le passage qui suit, dans l’Évangile de saint Matthieu. Et Jésus continue encore en expliquant que certains doivent renoncer même au mariage pour le Royaume des cieux (c’est le cas des moines et des prêtres catholiques – qui, à la différence des « pasteurs » protestants, ne se marient pas). Le fait que seule l’Église catholique reste fidèle à cet enseignement du Christ (qui, il faut le reconnaître, est difficile à tenir) prouve qu’elle est la vraie religion, assistée par le Saint-Esprit (ce qui ne signifie pas, bien sûr, malheureusement, que tous les catholiques la pratiquent parfaitement. Bien d’entre eux sont inférieurs à leur religion, tandis que certains musulmans sont supérieurs à la leur. Surtout en notre époque de déchristianisation, où beaucoup de ceux qui se disent chrétiens ont perdu tout esprit chrétien, à cause de l’athéisme social qui les influence depuis la Révolution française). Une suggestion : avant d’accuser l’Église catholique de trahir l’Évangile, ce serait peut-être bien de connaître cet évangile, et, pour cela, de le lire ?

    2) « On juge l’arbre à ses fruits ». Or le divorce (qui a été autorisé en France par une loi du juif franc-maçon Naquet, en 1884, au moment de la grande lutte laïciste contre l’Église catholique) produit des fruits de mort. Évidemment, dans certains cas, l’indissolubilité du mariage devient difficile à vivre. Mais si on commence à autoriser le divorce dans certains cas, où sera la limite ? Le mariage est indissoluble ou ne l’est pas. Or le bien commun des enfants exige qu’il le soit. (En cas de grave difficulté, l’Église permet la séparation des époux. Mais elle maintient le principe en leur interdisant de se remarier : ils restent mariés, quoique séparés.)
    Évidemment encore, la morale catholique est plus facile à vivre dans une société catholique que dans une société violemment laïcarde. Mais à votre avis, pourquoi le monde moderne, qui voit pourtant les ravages que produit le divorce sur les enfants, ne fait-il RIEN pour favoriser la fidélité, et, au moins, pour dissuader les parents de divorcer (à défaut de leur interdire) ? Pourquoi, au contraire, fait-il tout pour favoriser ce divorce ?
    Réponse : parce que ce monde moderne est révolté contre Dieu. Il a la HAINE de Dieu et de sa loi.

  7. merci pour vos explications , donc pour l`Eglise , si un couple maries ne peut pas vivre ensemble ,on les separe (physiquement seulement)mais ils n`ont pas le droit de se remarier . Mais c`est cruel de se dire qu`on n`a pas le droit a une seconde chance dans la vie , qu`on ne peut pas se reconstruire avec quelqu`un d`autre que l`on choisira avec beacoup plus de sagesse(experience du mariage oblige!).

    et tous sa pourquoi?
    et que faites vous des pulsions sexuelles naturelles chez l`un et chez l`autre? on les assouvit devant ..canal plus ..ou entrevue …ou dans le peche !!!
    car ne pas trouver de solution licite pousse la personne a recourir a l`illicite!!

    Cette vision du mariage, mariage sacre jusqu`au bout serait bien beau dans un dessin anime du genre cendrillon mais la vie est autre, plus complique , les gens ne savent pas ce qu`ils epousent , deux personnes eleves dans des environnements differents, s`ils ne s`entendent plus , s`ils n`en peuvent plus … pourquoi terroriser les enfants avec les disputes quotidiennes , ou eteindre definitivement son espoir de vivre heureux avec quelqu`un d`autre?
    comme vous savez la vie est faite de tentation, est ce raisonnable de demander a quelqu`un de ne plus refaire sa vie sous pretexte qu`il a echoue en mariage? (et si c`etait pas sa faute, pourquoi le culpabiliser toute sa vie ?

    cette vision radicale du mariage qu`a l`Eglise a pousse les chretiens a quitte leur communaute.
    vous ne vous adapter pas a la nature humaine, on fait tous des erreurs , des mauvais choix et tout le monde voudrait avoir une seconde chance dans la vie.

    Laisser des gens dans le dessaroi ,c`est mauvais pour eux mais aussi pour la societe, sa augmenterai les enfants perturbes, les viols ect…l`adultere…
    aussi,
    legalise le divorce ne veut pas dire l`encourager. c`est l`ULTIME recours chez nous!!! mais il faut donner une issue aux cas les plus grave!!

    la fiabilite de l`Evangile est discutable ,il a ete ecrit apres Jesus(PSL),
    mais surtout lors des cONCILEs .. le rapport de force empereur romain/ eveques etaient desequilibres… l`empereur avait tous les pouvoirs et seul,il decida des evangiles qu`il fallait garder et de ceux qu`il refusa …
    Jesus(SLP), comme tout les prophetes avaient une certaine immunite , que Dieu lui conferra afin qu`il ne faisait pas d`erreur etant donne qu`Il devait etre un exemple pour les autres. Ainsi, Jesus(PSL) n`a jamais commis un seul peche, donc il n`a jamais pu enseigner des choses fausses .
    Encore une fois,je crois que vous n`avez pas compris son message.
    c`est pour ca, que dans le Coran , Dieu dit ¬ j`ai fait de vous une communaute du milieu¬
    ni trop severe ni trop laxiste juste modere alors non l`Islam c`est pas des enseignements humains mais divin

    encore un truc= l`islam n`a pas une vision lamentable de l`amour …
    mais il est realiste , on est que des etre humains faillible, si le mariage echoue , pourquoi se suicider ou se condamner a vie a la solitude(regarde Diana comment elle etait jeune ,belle et pleine de vie , t`aurai voulu qu`elle se morfond toute sa vie)?
    En quoi sa augmente notre foi d`etre malheureux et la proie de toutes les tentations dans le peche?
    le divorce est autorise chez nous, mais on n`a pas les plus fort taux de divorce.

  8. Merci Fatima, inépuisable dans les grosses balivernes 🙂

    2010 – Divorce en Algérie: 14. 000 cas après seulement trois mois de mariage
    90% des plaintes sont liées au phénomène du divorce de nouveaux mariés
    http://www.echoroukonline.com/fra/index.php?news=5783

    Victime du divorce de leurs parents en 2010 , Plus de 50.000 enfants vivent un déséquilibre psychologique
    http://www.algerie360.com/algerie/victime-du-divorce-de-leurs-parents-en-2010-plus-de-50-000-enfants-vivent-un-desequilibre-psychologique/

    …en 2009 a atteint 41 549, dont 20 134 à la demande de l’époux, 12 900 à l’amiable dont 18 794 REPUDIATIONS
    http://www.algerie360.com/algerie/il-augmente-de-7-par-an-et-concerne-surtout-les-jeunes-couplesle-divorce-se-banalise-en-algerie/

    Vos femmes sont un champs de labour. Allez à vos champs de labour comme vous voudrez. (Le Coran)

  9. Oh là là, Fatima, comment peut-on accumuler autant d’erreurs grossières en quelques lignes !
    Reprenons !
    1) « La fiabilité de l`Évangile est discutable, il a été écrit après Jésus »
    Évidemment que les évangiles [il y en a 4] ont été écrits après Jésus, puisque ce sont des livres HISTORIQUES ! Il était difficile de raconter la vie, la passion, la mort, la résurrection et l’ascension de Jésus avant qu’elles aient eu lieu !
    Cela dit le texte qu’on te cite a été écrit par saint Matthieu, qui était un des douze apôtres, et donc un témoin DIRECT. Il a assisté à la scène qu’il raconte. Il a été surpris par les paroles de Jésus. Il fait partie des Apôtres qui ont exprimé leur étonnement (« Si telle est la condition de l’homme par rapport à sa femme, il vaut mieux ne pas se marier. ») Et, évidemment, dans ces circonstances, il a fait attention à ce que Jésus a répondu ( « Tous les hommes ne sont pas capables d’accepter cet enseignement, mais seulement ceux à qui Dieu en donne les moyens » : phrase d’une très grande sagesse que toutes tes contestations ne font que confirmer !).
    Comment, 20 siècles après les faits, peux-tu prétendre mieux savoir qu’un témoin DIRECT ce que Jésus a réellement dit ? C’est absurde !

    2) « L’Évangile a été écrit après Jésus, mais surtout lors des Conciles »
    N’importe quoi !!! Le premier concile date de l’an 325 (les chrétiens ont été persécutés jusqu’en 316). Or les 4 Évangiles ont été écrits avant l’an 70… ça fait 250 ans d’écart…

    3) Le rapport de force empereur romain/ évêques était déséquilibré… l`empereur avait tous les pouvoirs ».
    C’est vrai que certains empereurs ont eu tendance à vouloir régit l’Église, mais les bons évêques ont su se défendre : cf. saint Ambroise, saint Athanase, saint Jean Chrysostome, qui n’ont pas plié…

    4) « Seul, l’empereur décida des Évangiles qu’il fallait garder et de ceux qu`il refusa … »
    N’importe quoi ! Les quatre évangiles dits « canoniques » ont depuis toujours été reconnus comme tels pour la simple et bonne raison qu’ils sont les seuls évangiles que nous ayons à avoir été écrits au premier siècle (et donc par des témoins DIRECTS des faits racontés). Tous les autres pseudo-évangiles sont postérieurs à l’an 100, voire l’an 200, voir plus tardifs encore…
    On n’a pas eu besoin d’attendre l’an 325 pour s’en apercevoir !

  10. @Fatima,

    Crois-tu qu’il faille légaliser la drogue sous prétexte que certains humains faillibles n’arrivent pas à s’en passer ? Faut-il légaliser l’homicide sous prétexte que certains humains faillibles ne peuvent pas contenir leurs pulsions meurtrières ? Faut-il légaliser le vol sous prétexte que certains humains faillibles préfèrent voler plutôt que travailler ou demander ?…

    Et bien légaliser le divorce sous prétexte que certains mariages ont été contractés à l’emporte-pièce ; c’est de la même eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.