Nouvelle avancée dans le fichage général de la population

« Pas de liberté pour les ennemis de la liberté » (Saint Just). Alors pour s’assurer de retrouver d’éventuels ennemis de la liberté républicaine et démoncratique, nos députés grassement payés par nos impôts, ont voté un texte de loi (en petit comité) prévoyant la création d’un fichier répertoriant les empreintes digitales de 45 à 50 millions de Français -voire, à terme, de la quasi-totalité de la population. L’objectif officiel est de pouvoir lutter contre l’usurpation d’identité, car selon Guéant c’est « un véritable fléau ».

owni.fr commente : L’observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) estime de son côté que le nombre d’infractions révélées par les services en matière de “faux documents administratifs” (comprenant, notamment, de fausses cartes d’identité), oscille entre 6000 et 10 000, par an. Dans son dernier rapport annuel, l’ONDRP indique avoir enregistré 13 141 faits constatés de fraudes documentaires et à l’identité, dont 6342 “faux documents d’identité”1, en baisse de 24% depuis 2005, chiffre que s’était gardé de mentionner Claude Guéant et les partisans du fichier des “honnêtes gens”


Article complet ici

4 commentaires concernant l'article “Nouvelle avancée dans le fichage général de la population”

  1. De toute façon, on est déjà fiché depuis longtemps.

    Suite à une garde à vue quand j’avais moins de 18 ans, on m’avait dit texto dans quelle école j’étais, avec tel prof, tel curé…etc… j’ai halluciné!!!

  2. ben s’il n’y a « que des juifs » au FN, pourquoi subissent-ils les foudres de l’UEJF et pourquoi est-elle personæ non gratta en Israël ????

  3. « Alors la terre entière suivit la Bête en disant : qui est comme la Bête et qui peut lutter contre elle »? (Apocalypse de St Jean).
    La Bête n’est pas faite d’un seul bloc, mais de tout un bric à brac malsain et diabolique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.