Médicaments et hormones dans les eaux « potables » : effrayant.

Les quantités colossales de médicaments et de pilules contraceptives consommés en France se retrouvent dans les eaux usées, puis en partie dans les eaux « potables » comme le prouve le reportage ci-dessous.
Or les pilules contraceptives, distribuées toujours plus largement, contiennent des hormones féminines.
Celles-ci entraîneraient la transformation de certains poissons en hermaphrodites.
Quel effet sur les humains ?
N’y a-t-il pas un lien possible entre la féminisation constatée de l’homme occidental et la consommation involontaire d’hormones féminines ?

6 commentaires concernant l'article “Médicaments et hormones dans les eaux « potables » : effrayant.”

  1. Ne suffit-il pas de ne tout simplement pas boire d’eau du robinet? Les eaux de sources et minérales sont-elle également infectée??

  2. « N’y a-t-il pas un lien possible entre la féminisation constatée de l’homme occidental et la consommation involontaire d’hormones féminines ? »
    Vous avez étudié l’histoire combien de temps pour affirmer que les hommes sont plus féminins?

    C’est parce que la gay pride çà fait du monde que vous en déduisez çà? Pour info si vous pensez qu’un gay est homme efféminé vous vous trompez il y a des hommes efféminés hétéro.
    Et il y a surtout un tas de gay que vous seriez incapable de savoir qu’il le sont!
    La preuve c’est qu’on me dit souvent en regardant un trucs que je fais « Eh c’est pas un trucs de tapette çà! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.