Inauguration du buste du Colonel Château-Jobert à Pau

Un monument en la mémoire du colonel Pierre Château Jobert a été inauguré dans l’enceinte de l’École des Troupes Aéroportées, à Pau. La cérémonie s’est déroulée en présence d’un détachement de parachutistes et de 200 anciens de l’Union nationale des parachutistes, conduits par le général Piquemal, présidence de l’UNP et ancien patron de la Légion étrangère et 16 membres de l’ADIMAD [amicale d’anciens détenus de l’Algérie française NDLR].

Pierre Château-Jobert, « Conan » dans la Résistance, a, jusqu’à la trahison gaulliste en Algérie, poursuivi une brillante carrière dans l’armée. Créateur du Centre école de parachutiste militaire de Laninon en Bretagne (lui-même était né à Morlaix), il rejoint l’Indochine puis l’Algérie, affecté au 2e RCP, bientôt transformé en 2e RPIMa. Il est au Niger quand se déclenche le putsch de l’OAS. Après plusieurs mois de prison, il parvient à rejoindre l’Algérie et prend le commandement pour le Constantinois. Il quitte l’Algérie en juin 1962 et restera plusieurs années dans la clandestinité.

Condamné à mort par contumace, il avait échappé à la peine capitale. Sa vie restera empreinte de son engagement nationaliste et catholique. Il a notamment publié un Manifeste politique et social etune Doctrine d’action contrerévolutionnaireaux éditions de Chiré.

Né le 3 février 1912, il est décédé à Caumont-l’Éventé (Normandie) le 29 décembre 2005.

Ci-dessous, des photos de la cérémonie d’inauguration du buste du colonel Château-Jobert, le 22 octobre 2010.

Source : Club Acacia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.