Lettre ouverte au général Dary, gouverneur militaire de Paris

suite à l’« éloge » qu’il a fait du commandant Hélie Denoix de Saint Marc, par Jean-Pierre Papadacci, militant nationaliste et ancien du combat pour l’Algérie française. Initialement parue dans Rivarol.

« Général, j’ai été agréablement surpris par le ton et l’esprit de votre éloge paru dans les media. Je suis sûr que la longue cohorte des soldats perdus et des victimes du gaullisme, qui restent, en 2011, des réprouvés malgré les lois d’amnistie, a du être sensible à vos nobles paroles. Cependant, je ne vous cacherai pas que certains passages et certaines absences, si conformes à l’air du temps, me dérangent.

Permettez-moi tout d’abord de vous dire que vous vous êtes fourvoyé en évoquant à deux reprises « le pardon » que la France aurait accordé au commandant Denoix de Saint Marc.
 Sachez bien que tous les hommes, civils et militaires, qui se sont dressés contre la trahison et la forfaiture de De Gaulle Charles, et qui ont payé le prix fort, pour avoir défendu l’intégrité du territoire et la constitution, n’ont RIEN à se faire pardonner.

Ce serait plutôt à eux que la Ve République gaulliste, toujours indigne et égale à elle-même, devrait demander pardon. En effet la réparation du mal subi par ces patriotes ne passera jamais par des “hochets”, si glorieux soient-ils, mais par une vraie JUSTICE enfin rendue et une totale RÉHABILITATION.

Si vous avez fort justement cité quelques belles figures de la Légion, vous avez omis deux compagnons d’armes du 1er REP, deux martyrs de l’Algérie Française, je pense au lieutenant Roger DEGUELDRE et au sergent Boby DOVECAR, jugés par des tribunaux d’exception illégaux, condamnés sans appel et exécutés dans des conditions abominables.

En parlant d’HONNEUR, vous auriez pu aussi faire référence au général De Larminat, Compagnon de la Libération qui préféra se donner la mort plutôt que de s’abaisser à juger et à condamner ses pairs. Je sais bien qu’il aurait été politiquement incorrect d’évoquer le souvenir sanglant de tels hommes dans les salons dorés de la République, mais, après tant d’années passées, vous vous seriez grandi en ayant eu ce courage.

Par ailleurs j’ai été choqué d’entendre une nouvelle fois le misérable argument, déjà avancé par le colonel Brothier en avril 1961, selon lequel des soldats étrangers n’auraient pas dû être entraînés dans une affaire française.

Je pense que c’est faire preuve de bien peu d’estime et de considération pour des compagnons d’armes que de croire qu’ils sont juste bons à se faire tuer sur le terrain.

Le général Franco et ses officiers espagnols n’eurent pas ce faux scrupule et employèrent sans états d’âme les troupes marocaines pour reprendre l’Espagne aux Rouges. Ceux qui participèrent à la révolte du 22-Avril n’avaient pas besoin d’ordres de leurs cadres français pour adhérer à cette opération de survie de l’Algérie française et je vous rappelle que le 2e REP en entier se passa du colonel DARMUZAI, son chef de corps, pour rejoindre le soulèvement militaire. Les légionnaires étrangers, et ils furent nombreux, qui passèrent à l’OAS ont démontré qu’ils avaient un sens bien plus élevé de l’intérêt de la France que la plupart de leurs officiers qui choisirent l’obéissance et la gamelle. Je pense à mon ami, l’adjudant Giorggio Muzzati de nationalité italienne, ancien de Dien-Bien Phu, qui déserta pour monter un des premiers maquis dans l’Ouarsenis. Je pense à mon ami Sari, de nationalité hongroise, ancien sergent de la légion, grand blessé, ancien de Dien-Bien phu, combattant de Budapest qui, bien que retourné à la vie civile, revendiqua l’honneur de faire partie de l’opération militaire du Petit-Clamart. Ces étrangers, eux, avaient compris que la Légion n’est pas une finalité en soi et qu’en entrant dans ce corps prestigieux, ils servaient d’abord la France. L’honneur et la légitimité d’une troupe réside non dans le service d’un homme ou d’un régime mais dans celui du pays. La Légion n’appartient pas à la République, elle n’existe que POUR et PAR la FRANCE et perpétue une tradition issue de nos rois qui accomplirent cette prouesse de transformer des étrangers (écossais, irlandais, suisses…) en SOLDATS DE LA FRANCE.

Je tiens aussi à vous dire que je ne peux pas partager votre candide admiration pour « la France qui sait reconnaitre chacun selon ses mérites » car je pense à nos chefs prestigieux et à tous nos camarades dont le parcours irréprochable et les multiples titres de guerre éclatants n’ont jamais été récompensés par la moindre promotion dans l’Ordre de la Légion d’honneur parce qu’ils avaient appartenu à l’OAS. Je ne doute pas que vous ayez eu la ferme volonté de bien faire mais je regrette que vous vous soyez interdit de prononcer le nom du véritable responsable du drame algérien qui a brisé l’Armée, détruit tant de vies et tant de carrières et souillé l’histoire de notre vieux pays d’une tache indélébile. Vous n’avez pas su, non plus, nous épargner les poncifs à la mode sur la guerre qui serait « toujours une tragédie », sur « notre pays incarné par sa République et son président », sur « la prison qui prive de liberté », vous nous avez même servi un beau vers d’Aragon, en oubliant que ce poète stalinien « conchiait l’armée Française en totalité » et chantait le Guépéou. Vous avez même réussi à inclure dans vos propos les fameux Compagnons de la Libération, qui, à quelques exceptions près  le colonel Château-Jobert, le colonel Ceccaldi, le Comte Horace Savelli, l’ambassadeur Michel de Camaret, se muèrent en « compagnons de la capitulation » par fidélité à leur sinistre maître. Certes, vous avez des excuses, vous appartenez à la nouvelle armée de métier pour ne pas dire de moitié, plus soucieuse d’avancement que d’idéal, qui n’est plus que l’ombre de feu l’armée française, c’est pourquoi je vous suis reconnaissant malgré tout d’avoir choisi dans votre éloge les très fortes paroles du général De Pouilly, même si vous avez soigneusement évité de le nommer, paroles qui résument parfaitement ce que fut le drame des soldats et des hommes d’Honneur confrontés à la trahison de De Gaulle Charles. »

41 commentaires concernant l'article “Lettre ouverte au général Dary, gouverneur militaire de Paris”

  1. Pour être général aujourd’hui, en 2012, dans l’Armée il faut être franc-maçon. En sachant cela vous avez tout compris.

  2. Que de rancœur Mr Papadacci!
    A vous lire, on peut tout se permettre et tout dire, même jusqu’à sombrer dans une provocation inutile et stérile.
    Sachez Mr, comme disait Napoléon, qu’une grande nation ne s’excuse jamais, même si elle s’est trompée!
    Oui le drame algérien fût bien réel, mais arrêtez de nous fatiguer 60 ans après et tournez la page…
    Et ne salissez pas ce grand soldat qu’est le général Dary, qui a fait ce qu’il pouvait comme il pouvait, là où les autres n’ont rien fait…

  3. L’armée Française et Morte en Avril 1961 au pusch d’Alger le reste ne fut que gaudillot et doigt sur la couture du pantalon, oui le général Dary à fait un Coup d’éclat de faire décorer le Cdt DE SAINT MARC à par lui je n’ai pas encore vue d’autre poireau, faire un acte de grandeur et de respect.

    il est vrais comme le dit justement Olivier la pieuvre maçonique et très presente dans l’armée Française tout comme pour les commissaires de police.

  4. La nouvelle armée française du général Degaule c’est celle d’aujourd’hui:

    « On ne dit plus «  » »servir la France » » » en s’engagent mais on dit » » » faire carrière » » » dans l’armée en signant un contrat de travail ».

    C’est une armée de fonctionnaire qui fais acte de présence 200 jours par an sur 365 jours.

    L’acte militaire proprement parler c’est seulement 24 semaines par ans dans l’armée dite de métier.

    Résultat pour un sous-officier c’est au bout de 15 ans de présence relative une retraite militaire qui ne ce justifie pas.Pour les officiers c’est pire la retraite au bout de 20années de blabla, de stages, de voyage et d’une multitudes d’affectations au point meme qu’ils ne connaissent qu’à peine leur compagnie entre 2 affectations.

    Bilan ils retournent tous la gueule usé et les bras tous neuf dans le civil…….(bien gras de notre argent)

    Aujourd’hui avec au 5eme RHC de Pau de meme à Castres ou Tarbes… plus de 30/100 de basanés parmi les jeunes recrus comment faire confiance à une pareille armée en cas de coup dur.

    Seule solution demain la troisième voie celle des milices blanches!

  5. – @super casse couille….
    Vous dites ,grossièrement des choses fausses , en employant des termes inapropriés.Vous ne semblez connaitre le déroulement de carrière ni des officiers, ni des sous officiers. Quant au recrutement des militaires du rang , je vous dirai simplement que si les jeunes » gaulois » se bousculaient davantage dans les centres de recrutement, on prendrait moins de jeunes d’origine étrangère…Mais vu votre orthographe, je pense que vous etes encore en age de servir…alors ne vous gènez pas, rejoignez nous ! Un dernier point : celui de vos milices « blanches » , je rappellerai que la France, depuis 2000 ans a toujours eu énormément de mal à lever plus de 100 000 hommes pour aller à la riflette :1792 et la résistance ne sont que des mythes républicains .

  6. -@Soldat de France
    Le plus grand hommage et la plus grande justice que l’on puisse rendre aux défenseurs et victimes de l’Algérie française, ce n’est pas de distribuer des décorations (pour certaines bien dévaluées quand on voit à qui d’autres on les remet aujourd’hui), c’est de dire la pure et simple vérité sur une trahison et une imposture, les plus honteuses de notre Histoire. Et si vous êtes fatigué qu’on vous le rappelle 60 ans après, c’est que vous avez sans doute eu, vous, la chance d’échapper au repos éternel que ces malheureux ont trouvé sous les balles gaullistes ou sous les couteaux du FLN.

  7. Pas de bol @Jastrebic l’armée française je la connais bien !!!!
    Le mess des officiers à Saarbourg je le connais bien …Pau, Tarbes, Castres et Dax aussi…

    Toi tu défends ta gamelle c’est normal !

    Les histoires de para en rut avec la fille du maire de Castres en boite à partouse…pas très glorieux…

    Mais votre mafia rose à Baden Baden si on en parlais un peu????

    Le sauna  » éros » à Pau ou le gros des clients sont des parachutistes…le sida tu connais?

    Les prises de sang et test hiv obligatoire en revenant de Djibouti…bonjour la honte!

    Les magouilles des militaires en Yougoslavie, tu veux qu’on en discute sur le net de ce que faisaient les militaires Français de leurs rasquettes de combat avec des gamines bosniaques…on peu en parler de l’honneur perdu de certains à l’aéroport international de Sarajevo…???

    Le comportement des soldats Français en Afrique dans une banque laissée sans surveillance en cote d’Ivoire …les fumettes organisées sur place …les arrivages de putes noires (très jeunes au passage…) tricotage sans capotes …tu veux que je balance des noms…???

    Franchement tu es un fonctionnaire tu protèges ta caste ok …mais n’insiste pas trop ….

    bref j ‘arrete le débalage..

    Au fait pour ce qui est de l’armée, l’empire français de louis 14( Indes et canada) c’est ma famille qui a participé à sa construction .L’ armée de 1792 désolé nous on étais avec les chouans pour ce qui est de la résistance nous on était au service du maréchal. Mon grand père faisait rafler les rouges espagnols et les coco…Ta république tu te la garde.

  8. Cette lettre a été aussi publiée en « avant-première » sur le site jeune-nation.com.

    [édité : et alors ? La lettre a été publiée sur un tas de sites… Nous l’avons vue et prise dans Rivarol (où elle est parue initialement), donc nous citons Rivarol. Quand on pioche sur jeune nation, on le cite aussi… Et le dernier « Forum » a été annoncé sur C-I.
    Pour le reste, contrairement à ce que vous semblez désirer, on ne va pas étaler le linge sale en public ni laisser envenimer les choses dans les commentaires]

  9. A l’epoque j’avais environ 12 ans et mon pére, officier EMAT 1, m’avait fait donner un garde du corps pour aller au college; ses « sympathies » avec le « quarteron de generaux » ont brisé sa carrière…

  10. @ soldat de France
    adorable le : »mais arrêtez de nous fatiguer 60 ans après et tournez la page… »
    cet illustre réflexion s’adresserait-elle aussi à tous ceux qui travaillent inlassablement au « DEVOIR DE MEMOIRE  » et qui ne laissent pas une semaine se passer sans un film , un débat , une émission spéciale , un article de journal , un téléfilm , une « saga », un livre, une bande dessinée, sur la shoa , l’holocauste , les camps de la mort , la déportation , la résistance , la « solution finale  » le nazisme , hitler , mussolini , la gestapo , l’esclavage etc. etc. etc. etc. etc. etc.etc. etc.etc. etc.
    UNE GRANDE NATION dites vous mon brave soldat , parce-que selon vous la France est une grande nation ?

  11. Laissons les historiens faire leur travail d’historien.
    Laissons donc de coté les dogmes et les prises de position actuelles des uns et des autres.
    Ce n’est pas aux polititiens actuels de nous pondre des lois mémorielles et de nous faire une nouvelle leçon de morale.
    L’histoire dans une génération jugera ce n’est pas aux derniers témoins d’imposer leurs prises de position par voie de presse interposée.

  12. @ supercasse couille
    – Effectivement, nous ne crapahutons pas dans les memes thalwegs. Vous, il me semble que vous connaissez surtout l’armée des boites de nuit, et des mess( serveur sans doute ?…) moi, j’ai commencé en 58 légionnaire para au 1er. REP…..et ça a duré 40 ans .Mais au cours de ces années j’ai rarement fréquenté les petits m…qui débinaient les camarades de combat, et crachaient dans la soupe; ceux qui n’étaient pas d’accord sont partis , mais proprement ,eux!

  13. Holà,

    bien sûr qu’il faut un devoir de mémoire, mais d’ici à tomber à bras raccourci sur le seul général qui a eu le courage de parler!
    C’est un peu trop, comme la passion qui enflamme plus que nécessaire, 60 ans après, la raison de Mr Papadacci!
    Je pense qu’en disant « laissez-nous tranquille », soldat de France ne parlait pas « d’oublier », mais de prendre du recul sur ces évènements, choses que certains ont du mal à faire.
    Et merde, OUI la France est une grande nation. Oui Napoléon à raison en disant qu’une grande nation n’a pas à s’excuser, même si ça fait mal…
    Ne rabaissez pas la France au niveau de sa population actuelle!

  14. @ supercassecouille

    vous semblez plus renseigné sur la chose sexuelle dans les armées que sur le déroulement de carrière de ses soldats (la retraite des officiers à 20 ans, n’importe quoi!!!).
    Et sachez monsieur « le pro de l’armée », que tous les soldats français ne sont pas des obsédés sexuels!
    Prenez des leçons de français avant de salir l’armée du pays qui vous nourrit…

  15. @Mili en place/j m’en fou de ta vie…

    L’armée d’aujourd’hui a bien changer …je suis passé au 5eme RHC récemment …du RAP aux abords du poste de garde et à la radio dans les batiments militaires .
    Un mec qui fait semblant de regarder les badges à l ‘entrée…
    Un autre que se barre en pleine garde pour cause de téléphone portable…
    Des mecs qui font la queue 15 minutes avant la fin devant le portail de sortie.
    Des mécaniciens d’hélicoptères qui vont sur meetics toutes la journée avec leurs portables.
    Une moto tout terrain couverte de boue dehors pendant 2 semaines…

    c’est tous un esprit de combattant qui se barre en couille!
    J’ai des yeux et des oreilles et ce que je vois ne me plais pas.
    Vous les militaires d’active je le constate en 15ans vous avez régressé!

  16. Il y a 15 ans on frappait les rigolos de ce genre à coup de rangers dans la tete ou a coup de crosse de famas…maintenant le recrutement n’est plus ce qu’il devrait etre.

  17. @MILI EN PLACE au fait :

    « ne pas salir l’armée qui vous nourrit »

    Faut etre gonflé pour écrire cela car c’est le peuple qui vous nourrit messieurs les fonctionnaires.

  18. @Jastrebiec tu es un ancien d’une époque que je ne connais pas et je reconnais que les soldats de ton époque mérite le respect alors vas donc faire un tour dans les casernes d’aujourd’hui je te jure c’est à pleurer.
    Il a fallu 15 ans pour rendre l’armée méconnaissable bientot l’ancien ton armée ressemblera à l’afrique.

  19. Sans parler du niveau des classes et de formation qui baisse, du manque d’organisation et du je-m’en-foutisme ambiant, nous ne pouvons bien sûr que louer les vertus de discipline, de camaraderie et de dépassement de soi que développe chaque engagé volontaire de l’armée de terre.

    Par contre, il est clair que les hommes tués en Afghanistan l’ont été pour défendre des intérêts géopolitiques et financiers qui ne sont pas ceux de la France et des français; même tableau pour l’énergie et l’argent dépensés en Libye.
    Du reste, nos militaires du rang – au sein desquels l’on compte un nombre hallucinant d’allogène – pour la plupart, se moquent de leur Patrie, ils s’engagent pour le mode de vie, la solde, et partent en opex pour la prime; fonctionnaire-mercenaire, ils assument.

    Nous nous exprimons sur un site fustigeant, à juste titre, le caractère anti-français de l’élite actuellement au pouvoir. En quoi le gotha militaire – directement inféodé au gotha politique – échapperait-il à la règle ?

    L’armée dite française est commandée par la même espèce de faquin qui dirige ce pays depuis quelques décennies, ne nous en cachons pas. N’importe quel militaire politiquement formé peut le reconnaitre, et ce malgré l’obéissance exemplaire qu’il doit à sa hiérarchie.

  20. @Grincheux
    Je crois savoir lire et n’ai nul besoin d’explication de texte pour comprendre ce qui est écrit. Dire: »…mais arrêtez de nous fatiguer 60 ans après et tournez la page… » n’est pas une invitation  » à prendre du recul  » mais bel et bien une insulte à la mémoire de tous ceux , civils et militaires qui ont perdu la vie en Algérie , soit sous le couteau des égorgeurs du F.L.N. soit sous les balles de pseudos « combattants pour la liberté  » dans les djebels .Ce que je trouve immonde dans ce genre de propos , c’est qu’ils sont toujours sélectifs et d’une lâcheté innommable car comme je l’ai écrit plus haut , les limaces qui balancent ces arguments de latrines se garderons toujours de les adresser par exemple à la communauté juive et sa shoa , terrorisés à l’idée de se faire cataloguer comme racistes et antisémites !
    Pour la grandeur de la France , je maintiens qu’elle n’est plus grande , ni par sa population ni par ses dirigeants .

  21. « jastrebiec dit :
    15 janvier 2012 à 19 h 58 min

    si les jeunes » gaulois » se bousculaient davantage dans les centres de recrutement, on prendrait moins de jeunes d’origine étrangère »

    La hiérarchie, sur ordre, fait tout pour décourager les blancs récemment engagés de rester dans l’armée. On ne passera rien à un jeune blanc alors que les « divers » peuvent tout se permettre : incompétence et absence de travail, drogue, drapeaux algériens aux fenêtres, mépris pour la France etc etc …

    C’est un plan, tout est fait pour que l’armée s’africanise, ainsi le moment venu, lorsque ce régime pourri donnera l’ordre aux bidasses de tirer au FM sur la foule des manifestants français de souche, lesdits bidasses, trop heureux d’assouvir leur haine du blanc, n’hésiteront pas.

    L’armée française se transforme en milice privée au service de l’oligarchie apatride qui nous gouverne.

    Avant, j’étais consterné en apprenant l’état de délabrement de nos matériels, les réductions d’effectif, maintenant je m’en félicite, si cette armée là est employée un jour à l’intérieur des frontiéres ce sera contre nous.

  22. Inutile de vous bouffer le nez les gars, vous avez sûrement chacun votre part de vérité. Il y a encore des jeunes qui ont la moelle malgré tout ce qui est fait pour vider les derniers vestiges de l’Armée. L’heure est à la privatisation, le mercenariat institué, car pas de retraite à verser, pas de pension aux veuves de guerre etc…

  23. DELTA à « soldat de France »

    Monsieur « soldat de France » vous avez mal choisi votre pseudo. « Bobo de la ripoublique » vous conviendrait bien mieux. Avant de donner des leçons apprenez à parler français, à lire un texte et à compter.
    1) On ne s’excuse pas, on présente des excuses ou on exprime ses regrets.
    2) l’auteur de la lettre ouverte ne demande pas à la nation de présenter des excuses, il ne confond pas la république gaullarde et la France : il ne demande que la justice et la réhabilitation pour des hommes qui furent condamnés et exécutés pour avoir rempli leur devoir de patriotes Français.
    3) Le drame algérien s’est déroulé il y a 50 ans et non 60 ans (2012-1962 = 50 !)
    4) Vous cultivez le conformisme, le politiquement correct et l’amnésie à géométrie variable comme ce général Dary que vous admirez tant ! (si vous faites carrière vous irez loin.)
    5) Si l’on veut sauver notre vieux pays, les modèles de soldats et de chefs sont à prendre dans le passé et non dans la hiérarchie militaire actuelle formatée au carriérisme et à l’obéissance servile.

  24. Soldatdefrance,
    Seriez-vous en service commandé? Le grand soldat qu’est le général Dary… N’est-ce pas ce « grand soldat » qui a piqué une crise de nerf lors des obsèques du Général Bigeard car des anciens ont entonné « J’avais un camarade ». Cela dit tout de la grandeur de l’homme…

    La guerre d’Algérie est pour vous du passé, soit. Mais vous devez être un soldat du monde plutôt qu’un soldat de France pour ne pas porter comme un fardeau les défaites de vos grands anciens. 1815, 1870, 1940, 1954 et 1962 demeurent des meurtrissures dans le cœur des Français véritables, ne serait-ce que pour le prix payé par la jeunesse française pour maintenir le prestige de notre drapeau. En Algérie ce prix a été de 25 000 jeunes français et 80 000 Harkis… Sans doute une quantité négligeable pour vous…

    1962 résulte d’une trahison qui a vu l’amputation du territoire nationale de 3 départements français, le massacre des troupes fidèles à la France et la traque sans merci de ceux qui voulaient maintenir la France en sa province d’Algérie. Aujourd’hui l’inversion des valeurs a fait que l’homme responsable de la trahison est encensé et les résistants patriotes salis. Nous ne pouvons le tolérer. Les années ont passé mais le souvenir reste. Nous n’oublions pas les sacrifices consentis par ceux qui nous ont précédés afin de défendre la Plus Grande France.

  25. Hé mais c’est quoi ces imposteurs qui usurpent mon pseudonyme ? Ce Charlemagne n’est pas Charlemagne le vrai 😉

  26. À super casse couilles

    J’approuve totalement ce que vous avez dit, c’est vrai que l’armée s’africanise et des corps francs doivent être créés pour nous protéger.

    On dirait que la réalité rattrappe la fiction des « Carnets de Turner » chaque jour un peu plus.

  27. Ce Général Dary que je ne connais ni des lévres ni des dents comme dirait SAN ANTONIO est à l’aune de tous nos « grand hommes  » actuels. En effet ils se paient à peu de frais une publicité gratuite en faisant un soit disant honneur à un grand ancien en oubliant bien sûr ce qui est au coeur de son engagement non seulement de soldat mais d’homme: l’amour de la FRANCE.
    Ainsi il inverse habilement les valeurs profondes d’un engagement individuel pour mieux grandir le régime même qui était à l’opposé de celles-ci. C’est à la fois habile et pervers car comme le dit Huxley dans le « Meilleurs des Mondes »: « Nous allons vous presser comme des citrons et quand vous serez vides de vous même nous vous remplirons de nous mêmes ». Donc en vidant de sa substance la substantifique moelle d’un engagement on transforme un homme d’honneur en ballon de baudruche très décoratif dans les salons de la République.

  28. Ne vous fatiguez pas , le « soldat de France  » , c’est sûrement un de ces provocs qui peuplent le net histoire de faire mousser la bibine …( la preuve , on allume et pfuiiiiit on disparaît comme un ballon de baudruche qui se dégonfle !)quant à savoir si il s’agit d’initiatives personnelles ou de service commandé , that is the question ! mais quoi qu’il en soit , cela nous permet quand même de balancer non pas nos vérités mais LA vérité et si cela peut contribuer à convertir quelques indécis c’est tout bénef !!

  29. « les héros sont morts, les autres sont décorés »…
    Mon père: guerre de 39/45, prisonnier 5 ans en Allemagne… Pas une décoration.
    Moi 33ans d’armée, sans avoir fait le « coup de feu »… bardé de merdailles.

  30. @ frederic campa,
    l’intellectuel du net, pourfendeur des hommes sur la toile, qui ne s’est certainement pas fait tirer dessus à Kolwesi, avec le lieutenant DARY.

    Monsieur Campa, arrêtez de tout compliquer, et essayer d’imaginer une seconde les choses plus simplement que dans vos lectures fantasmagoriques préférées!
    Je ne pense pas que le général Dary ait voulu se faire de la pub gratuitement. C’est seulement un geste du coeur, gratuit il est vrai, au soir de sa carrière de soldat.

    bonsoir monsieur le thésauriseur,

  31. ’intellectuel du net, pourfendeur des hommes sur la toile, qui ne s’est certainement pas fait tirer… qu’est ce que vous en savez ?
    Je n’ai rien contre ce Général en particulier mais contre le manque d’honnêteté intellectuelle. Je me garderai bien de juger le professionnel mais je suis navré pour le commandant Denoix de Saint Marc .
    Par contre je suis peut être qu’un thésauriseur mais je ne cache pas mon identité derrière des pseudos.

  32. Bon , et si , histoire d’éclairer la lanterne des civils , on nous donnait les états de service du Gal Dary !! des médailles en béton ou une batterie de pins commémos ? juste pour comparer avec celles de Denoix de Saint Marc

  33. il n’y a pas à comparer le Gal DARY et le CBA de ST MARC, la question n’est pas là.
    Lui ne s’est pas permis de juger le Gal DARY, comme le font la-plupart des intervenants sur ce post, alors que beaucoup ne connaissent pas le Gal DARY.
    Renseignez-vous les inquisiteurs de salon et de PC!

  34. voilà pour les décorations du général DARY.

    http://a2.idata.over-blog.com/300×451/1/82/45/98/Images-Blog-2/G-n-ral-de-corps-d-Arm-e-Bruno-DARY.jpg.

    voilà pour la bio du général DARY.

    http://www.garnison-paris.terre.defense.gouv.fr/2007-07-19-biographie-du-general-dary.htm

    @ spahi: non le général Dary n’a pas fait un caprice lors de l’hommage de la nation au Gal Bigeard aux Invalides. Il a juste rappelé que le cérémonial militaire ne prévoyait pas ce genre d’initiatives foireuses.

    extrait de secretdefense:
    « Un groupe d’anciens paras a pris l’initiative par deux fois d’entonner un chant au mépris du cérémonial militaire dont j’ai la charge d’assurer le bon ordonnancement ». Le général Dary, qui est lui-même un ancien para (2ème REP) « a été particulièrement outré lorsqu’ils se sont permis d’entonner – et en plus de mal chanter – « J’avais un camarade » (…) alors que la musique devait jouer la marche funèbre de Chopin ». « J’avais un camarade » est la version française d’un chant traditionnel allemand, du début du XIXème siècle « Der gute Kamerad ».

    Le général étant légionnaire, il applique à la lettre le cérémonial, n’en déplaise aux anciens qui avaient d’autres occasion pour lancer leur chant mal chanté d’ailleurs.
    En tout c

  35. J’avais un camarade » est la version française d’un chant traditionnel allemand, du début du XIXème siècle « Der gute Kamerad ».

    Natürlich…zeci exzplique beut-être zelà

  36. Delta à Talair et à Perplexe
    merci Talair pour votre texte qui exprime parfaitement l’état d’esprit de l’armée nouvelle.
    1) Appliquer « tout » à la lettre par manque de caractère et par souci de carrière.
    2) Approuver et défendre partout et toujours ce qui vient la hiérarchie.
    3) Chercher ses références surtout à gauche (blog secret défense de Libération)
    4) Mépriser les anciens car ils font de l’ombre. (« initiative foireuse » sic).
    Le passé d’un homme n’excuse pas le présent. Le courage physique nécessaire à un soldat ne doit pas exclure le courage moral et intellectuel et surtout le caractère.
    Perplexe avez-vous bien lu la lettre adressée à l’U.N.P. ?
    Les termes employés par le général Dary dans sa lettre au général Piquemal étaient maladroits, suffisants et même outrageants pour les anciens lorsqu’il les a accusés d’avoir profité « du courageux anonymat du spectateur » sic.
    « Si vous ne baisez point les pas des vieux soldats si vous ne pleurez pas au récit de leurs combats , quittez vite un habit que vous déshonorez…….Donnez votre place à un jeune homme tel que je le veux : c’est celui qui sera fou de l’art de Maurice de Saxe et qui sera persuadé qu’il faut faire trois fois plus que son devoir pour le faire paisible ment. Malheur aux gens tièdes ! Qu’ils rentrent au sein de leur famille ! »
    Prince de Ligne.

  37. @ delta

    vous avez raison, heureusement que des militaires osent désobéir devant l’infamie afin que la France garde son honneur.
    Le général de Gaulle était de cette race de soldats qui ne se couchent pas comme des veules, et qui a su dire NON en juin 1940.
    Merci de m’avoir remis sur le droit chemin!!!

    bonne journée.

  38. « Le général de Gaulle était de cette race de soldats qui ne se couchent pas comme des veules, et qui a su dire NON en juin 1940.« (talair)

    Cet homme est le plus répugnant homme d’Etat français, il s’est rendu lâchement en 1916, admirateur de l’URSS, planqué et faux vainqueur en 1940, sanguinaire en 1944, complice de crimes contre l’humanité tant en 1944 qu’en 1962 et en 1967, fanfaron, mégalomane… Mis en échec par une poignée d’étudiants braillards et un phalanstère de vieux sénateurs en 1968-69… Rien à sauver.

  39. Vous oubliez la fin, Griffon : » et mort dans ses pantoufles au cours d’une partie de cartes (sans doute biseautées…)

  40. Bel ouvrage finement ciselé . Cependant j’emettrais un gros Bemol . C est un honneur que le GMP prononce un éloge fusse t il au Cdt denoix de st Marc . Le respect du GMP pour son ancien est manifeste . Certes Le general Dary n a pas vecu la meme vie de guerrier que celle qui fut imposée au Cdt de St Marc et c est pour cela que les avis des posteurs divergent . Mais en legionnaire , frere d armes les deux hommes se comprennent et se respectent et c est cela le plus important a mon sens . Que fallait il faire en 1960 obeir aux ordres , c est a dire faire son devoir ou trahir en suivant sa conscience ? Je ne sais pas et seuls les interessés sont a meme de le dire . alors de grace que chacun ravale sa colere . Il n ya pas de soldats qui ont fait carriere et soldat qui ont desertes , Il y a des Soldats , avec les doutes des hommes . point final

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.