Honteux : l’incitation à l’infidélité affichée partout

 
Gleeden, « le premier site de rencontres extra-conjugales » n’attend pas que ses clients viennent d’eux-même chercher l’idée d’adultère sur la toile.
Non, il vient leur proposer directement, sous les yeux, notamment dans le métro parisien. 
Les trois affiches sont directes, simples, affublées de slogans percutants et de jeux de mots qui peuvent même faire sourire, avec une symbolique universellement compréhensible (la pomme croquée : le péché, la tentation).
Alors que de moins en moins d’Occidentaux sont « tentés » par le mariage et que celui-ci perd de plus en plus sa raison d’être, certains continuent de l’attaquer avec dérision…
 
Les dirigeants de la société Blackdivine, qui a d’après eux injecté des millions d’euros dans le projet, sont un certain Teddy Truchot, ainsi que Steven Brawn et David Zuckerman.
 

21 commentaires concernant l'article “Honteux : l’incitation à l’infidélité affichée partout”

  1. Rien d’étonnant vu le contexte de décadence des moeurs et de la morale en Occident. Je voudrais bien connaitre les actionnaires de cette entreprise, nul doute que certains d’entre eux jouent les bons paroissiens!

  2. Encore de ces « rebelles » subventionnés…

    Qu’ils aillent faire leur guignoleries ailleurs, histoire de voir l’effet que ça fait…

  3. FR : Un carton? Pensez-vous vraiment? Je me disais justement que le concept était certe bien pervers, mais un peu « nul », non?

    Titus : L’infidélité est vieille comme le monde, elle pt toucher tt le monde, je pense qu’il ne ft pas se croire plus fort que les autres, sinon, on perd en prudence. En revanche, l’infidélité par ce moyen, j’avoue que je ne saisis pas trop..

  4. « chacun a compris ici que cette race mentale cherche à tout prix notre destruction, en glorifiant des valeurs négatives. »

    Mais non LG, I.ls ne glorifient pas les valeurs négatives par pure plaisir, seulement, glorifier les valeurs saines, ne rapporte pas d’argent.

  5. Christine la tentation est toujours présente c’est un combat à nous croyants de suivre les enseignements de l’église, je ne suis pas un prétentieux loin de la . Mais c’est plus le concept des affiches et de publicités personnellement cela ne me touche pas car je m’en fiche des affiches de publicités c’est tellement devenu de la « merde » et un raz de marée de pub à force les personnes détourne le regard de ses pièges, enfin je l’espère.

  6. L’hédonisme est l’ennemi juré de l’intelligence et de la morale chrétienne. Personne n’a jamais construit sa demeure sur du sable !

  7. Pour le coup il est étonnant, mais pas tant que çà, que les représentantes féministes et autres « chiennes de garde » ne se soient pas révoltées vis-à-vis de cette campagne publicitaire!

    (moi je trouve çà à gerber :s)

  8. C’est la pratique de la subversion par la communication, on injecte un poison mortel de plus dans les cerveaux lessivés des français, qui pour la plupart sont désorientés et fragilisés par ces attaques contre la fondation de notre société : la famille traditionnelle avec une femme et un homme.
    Généralisation des divorces, promotion des « pacs », abandon des orphelinats, industrialisation des avortements, augmentation des « mariages dits blancs », polygamie africaine……autant d’attaques par les adeptes sectateurs du « changement » sans fin qui morcelle notre civilisation.
    Les esprits malades héritiers de mai 68 continuent leur lutte sans merci idéologique (ou illogique d’ailleurs) contre le Droit Naturel, le Décalogue et la structure catholique de notre société : c’est la révolution permanente. Cela devrait être interdit, dans tout état souverain et correctement administré, pour des motifs de salubrité mentale publique.

  9. Très intéressantes vos remarques, la fidélité prônée par vos bonnes âmes est très respectable en théorie, sauf que dans la pratique elle n’existe pas… ou alors très peu. C’est une énorme hypocrisie que vous évoquez là, je serais curieux de savoir si tous vos partisans sont aussi fidèles que ce que votre discours veut bien laisser croire…

  10. @Julien

    Probablement pas et le but n’est pas de le savoir. L’objectif n’est pas non plus de dire : « nous on est les meilleurs, vous des merdes ». Ce genre de publicité incite clairement des gens à l’infidélité, elle pousse au vice. Car un bonhomme (par exemple) qui n’avait pas forcément la volonté de tromper sa femme peut se dire en voyant cette pub : « ah tient! si j’essayais ! » Il y a toujours eu de l’infidélité, mais une société saine ne devrait pas promouvoir ce qui reste un vice!

  11. La fidélité dans la pratque n’existe pas?

    a)Vous n,en savez rien,
    b)Ne pas prendre ses désirs pour des réalités.

    Aucune hypocrisie de notre part. Ce d’autant plus que vous ne nous connaissez pas personnellement suffisament pour en juger…

  12. Une certaine Ségolène R. fit longtemps l’apologie de mode de vie libertairiens. Jusqu’à ce que son « compagnon » la prenne au sérieux…

    L’infidélité amuse ceux qui ne la subissent pas. Et ne valorise la dignité de personne.

  13. On peut concevoir que dans certains cas une infidélité, une rupture, un divorce soient de moindres maux, mais c’est dans tous les cas un constat d’échec, sans compter les conséquences fâcheuses pour les enfants s’il y en a.
    Alors les envois non sollicités de mails incitant à l’infidélité conjugale ne devraient pas fleurir impunément.
    A qui s’adresser pour que de tels abus soient contenus par la loi?

  14. L’infidélité est un délit :
    « Les époux se doivent mutuellement fidélité et assistance », article du Code civil lu à haute voix par l’officier civil pendant tous les mariages.
    Que ceux qui ont envie de faire le guilledou sur Internet aient le droit d’en prendre l’initiative ne me choque pas, mais que ceux qui n’ont rien demandé y soient encouragés me choque. Bien sûr on trouve partout écrit que ceux qui ne le désirent pas ne répondront pas à de telles offres. Je n’en suis pas convaincu : bien sûr des personnes bien équilibrées, posées et raisonnables ne se laisseront pas influencer, mais des personnes affaiblies, stressées, malheureuses, s’y laisseront peut-être prendre. Il ne leur manque que l’occasion, celle-ci est fournie par Internet et de tels sites , et comme dit le proverbe, L’OCCASION FAIT LE LARRON.
    Alors, on interdit bien la publicité des cigarettes, pourquoi ne pas interdire celle des sites qui incitent au délit, et peuvent faire autant de mal que le tabac?

  15. Hum je ne dirais pas « incitation » a l’infidélité qui n’est pas le terme approprié mais plutot « Complicité d’adultère » en effet si la complicité en règle general est condamnable par toute nos juridictions ( vol , escroquerie , viol , extorsion , fraude ) .
    La complicité d’adultère n’est pas reconnu en tant que délit . pourrons nous la considérer comme délit si elle est organiser et nourrit par intérêt financier ? peut ont faire de l’adultère un produit commercial ? merci de demander à nos parlementaire de se pencher sur ces questions et de voter une loi pour éviter ce genre de dérives dangereuse…

  16. Pourquoi une société qui ne publie pas ses comptes et qui appelle à la destruction de la société reste-t-elle impunie?
    Comment se fait-il que les annonceurs puissent étaler leur merde sans que les citoyens aient un droit de réponse? Quel lobby pornocratique se cache derrière ces hommes de paille? Le même que celui qui défend le droit à consommer des putes?
    Tant que nous ne le saurons pas, nous ne pourrons pas parler de démocratie en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.