Guerre des « minorités » à la section PS de l’Ariège : 3 condamnations

Le sodomite militant Michel Teychenné a obtenu gain de cause dans le procès qui l’opposait à trois jeunes allogènes militants du PS. Il s’agissait d’une bagarre à la sortie d’une réunion de la section PS locale.

Le tribunal correctionnel a rendu son délibéré dans l’affaire opposant Michel Teychenné à Kamel Bataoui, Hicham Madjoubi et Olivier Musungo. Une bagarre avait éclaté entre eux au mois de mai à la sortie d’une réunion du PS à Pamiers. Michel Teychenné avait été sérieusement blessé et l’affaire avait été portée le 15 octobre devant le tribunal . Lequel déclare aujourd’hui les trois jeunes gens coupables des faits qui leur étaient reprochés : ils sont tous les trois condamnés à trois mois de prison avec sursis et dix-huit mois de mise à l’épreuve. Il leur est interdit d’entrer en relation avec la victime. En outre les trois hommes devront payer solidairement 2 400 € de dommages et intérêts ainsi que 600 € au titre de l’article 475-1 du code de procédure pénale. Les juges ont intégralement suivi les réquisitions du procureur Marylin Blanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.