La franc-maçonnerie juive reçue à la Maison Blanche

Le 15 novembre, le Président du B’nai B’rith Dennis Glick, son vice-président exécutif Daniel Mariaschin, le Vice-Président International Yves Kamami, et les Président et Past-Presidents du Bnai Brith France, André Nadjar et Jacques Jacubert ont été reçus à la Maison Blanche par l’une des plus proches conseillères du Président Obama, Valerie Jarrett, chargée des Affaires intergouvernementales, par Denis McDonough, le vice-conseiller à la sécurité nationale, en charge du contre-terrorisme et par Tina Tchen Directeur exécutif du Conseil sur les femmes.

Lors de la conférence, parmi les orateurs invités, se trouvait Hannah Rosenthal, le chargé de mission sur la lutte contre l’antisémitisme qui a confirmé que l’antisémitisme était en hausse partout dans le monde, qu’il « était une maladie qui n’avait pas été guérie après la Seconde Guerre mondiale », avec notamment la négation de l’Holocauste. Reuben Meron, Ambassadeur d’Israël auprès des Nations Unies a également affirmé que l’ONU affichait un continuel parti pris anti-israëlien , alors qu’Israël avait beaucoup à offrir au reste du monde. Il s’est également exprimé sur la grave menace que pose le régime de Téhéran sur le monde entier. Selon lui, la communauté internationale doit s’unir contre le « mariage entre le fanatisme religieux et les armes de destruction massive ».

Au cours d’une soirée à l’Institut mexicain de la culture, Dennis Glick et Dan Mariaschin ont remis à Arturo Sarukhan, ambassadeur du Mexique aux États-Unis, le Prix d’excellence en diplomatie du B’nai B’rith. Lors de la conférence, le B’nai B’rith International a célébré le 50e anniversaire de son Bureau aux Nations Unies et le 30e anniversaire de son World Center à Jérusalem.

Source : Le CRIF

3 commentaires concernant l'article “La franc-maçonnerie juive reçue à la Maison Blanche”

  1. Qui pouvait s’attendre à autre chose ?
    Ils sont en famille . La démocratie , c’est une ruse pour dissimuler le pouvoir du Capital .

    le populo, c’est inévitable , s’y laisse toujours prendre .
    Motalité : dans l’intérêt du peuple , il faut mettre fin à cette farce .
    Elle nous conduit à notre perte .

  2. le sionisme , un avant gout d’une société complêtement pourris ; à dégager d’urgence , reste à savoir comment s’y prendre ;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.