Grand Remplacement sur les écrans : encore trop de Blancs selon le CSA !

Comme chaque année depuis 2009, le CSA a publié son « baromètre de la diversité ».
Comme chaque année, il s’est plaint de la faible représentation « non-blanche » à la télévision, même s’il note un certain « progrès ».

Comme chaque année, on s’est étonné que, dans un pays où les statistiques ethniques sont interdites, une autorité administrative indépendante, dont les pouvoirs se sont accrus de manière exponentielle depuis sa création, se permette d’effectuer un tri auquel la couleur de l’épiderme n’est pas étrangère.

 19% des personnes présentes dans les programmes étudiées étaient perçues comme « non-blanches », selon le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), en grande partie grâce aux fictions américaines. Contre 16% en 2015.

« On a franchi un palier » , a souligné Mémona Hintermann, conseillère du CSA en charge des questions de diversité. La proportion de personnes perçues comme « non-blanches » a augmenté dans tous les genres télévisuels, mais cette tendance est particulièrement visible dans la fiction (23% contre 17% en 2015).

En bref, le Grand Remplacement à la télévision ne colle pas d’assez près au Grand Remplacement démographique : les Blancs sont priés de laisser la place plus rapidement !

PS : des esprits taquins pourraient demander au commissaire politique Mémona Hintermann de creuser un peu son étude pour voir la proportion de Blancs chrétiens sur les écrans.

Sources 1 et 2

5 commentaires concernant l'article “Grand Remplacement sur les écrans : encore trop de Blancs selon le CSA !”

  1. le CSA ne va pas se mettre à comploter contre la domination des médias par le Crif?

    il va falloir dénoncer le CSA à la Licra , gardienne des valeurs républicaines.

  2. Il serait temps de cesser d’employer le terme de « grand remplacement », et de lui substituer celui d’ethnocide par substitution de population , véritable volonté criminelle , à l’instar du génocide , dans l’esprit de ceux qui en sont la cause et dont l’objectif est de faire disparaitre totalement notre culture et d’une manière sournoise , sans violence, notre communauté.

  3. Le CSA parle sans doute des télévisions en Afrique noire ou maghrébine, dans ce cas il a raison , du moment que la France n’est pas concernée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.