Flotille de ravitaillement de Gaza: vers un second drame?

Les ardeurs bellicistes de la marine israélienne ne sont pas apaisées suite à l’interception armée qui a coûté hier la vie à près d’une dizaine de militants pro-palestiniens.

« Nous ne permettrons pas à des bateaux d’arriver à Gaza et d’approvisionner ce qui est devenu une base terroriste qui menace le coeur d’Israël », a déclaré M. Vilnaï, ministre de la défense de l’État hébreux à la radio publique.

Quoi qu’il en soit, les premières réactions à l’attaque d’hier sont claires: condamnation, entre autre, de la Jordanie pour le monde arabe, mais aussi de la Chine, de la classe politique française et même de Nicolas Sarközy (qui parle « d’usage disproportionné de la force« .

Le conseil de sécurité de l’ONU a demandé une enquête internationale.
Sur quoi peut-elle aboutir? La question reste entière.

Francois Bon

3 commentaires concernant l'article “Flotille de ravitaillement de Gaza: vers un second drame?”

  1. Il est temps de calmer les Israeliens. Restriction totale des colonies de peuplement ! Comment peuvent-ils se plaindre d’actes terroristes quand ils se font force d’occupation illégitime.

  2. L’aide humanitaire comparée à une provocation par Barnavi sur ZogInfo. C’est vrai que pour un talmudiste, aider son prochain est une infamie.

  3. Aide humanitaire ?… Par des Turcs, des Franco-algériens et quelques barbus ?????

    Était ce bien le but de ce forçage du blocus anti Hamas ?..
    J’ en suis pas sur du tout.

    Je leur propose quelques actions humanitaires au Darfour et au sud du Soudan où les chrétiens sont systématiquement pourchassés et anéantis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.