Rappel à Dieu de Jean-Claude Pérez, l’un des principaux chefs de l’OAS

Jean-Claude Pérez avait 95 ans. Médecin diplômé en 1954, il exerça son métier d’abord à Alger dans le quartier de Bab El-Oued, puis à Paris jusqu’en 1995. N’appartenant à aucun parti politique, mais sensible aux événements se déroulant en Algérie, il s’impliqua dès 1953 dans la défense de cette province française où il faisait bon vivre pour toutes les … Continuer la lecture de « Rappel à Dieu de Jean-Claude Pérez, l’un des principaux chefs de l’OAS »

Il y a soixante ans : fondation de l’Organisation armée secrète (OAS)

L’Organisation Armée Secrète fut créée à Madrid par Pierre Lagaillarde et Jean-Jacques Susini, qui avaient participé activement aux journées des barricades le 24 janvier 1960 à Alger, en présence du général Salan, soldat illustre (le plus décoré de France). Hostiles à la nouvelle politique d’abandon de l’Algérie française du général De Gaulle, qui trahissait la … Continuer la lecture de « Il y a soixante ans : fondation de l’Organisation armée secrète (OAS) »

Mort du politicien Claude Goasguen, adversaire acharné du FN et larbin d’un lobby

Ce politicien emblématique de la droite boomer qui a détruit la France, partisan du fameux « front républicain » contre le parti patriotique dans les années 80-90, vient de mourir des suites du coronavirus. Vu chez E&R : « Présenté par la presse autorisée comme un « grognard parisien, un libéral partisan d’une droite décomplexée », Claude … Continuer la lecture de « Mort du politicien Claude Goasguen, adversaire acharné du FN et larbin d’un lobby »

Permanence parlementaire d’Urvoas: ouverture d’une enquête préliminaire

Pour avoir loué la permanence parlementaire qu’il avait acquise avec son indemnité de député, Jean-Jacques Urvoas est soupçonné de détournement de fonds publics. Mauvaise passe pour l’ancien garde des Sceaux socialiste Jean-Jacques Urvoas, déjà sous le coup d’une enquête de la Cour de justice de la République pour « violation du secret professionnel. » Une enquête préliminaire … Continuer la lecture de « Permanence parlementaire d’Urvoas: ouverture d’une enquête préliminaire »

On lui retire sa légion d’honneur pour faits d’OAS !

Vu sur Le Gaulois : « Les bassesses se succèdent. Les socialistes décorent un imam de la Légion d’Honneur mais la retirent à Jean-François Collin, un Ancien Combattant mutilé pendant la guerre d’Algérie. Prétexte invoqué par la mafia socialiste : il a appartenu à l’OAS. Nous avons vraiment à faire à un État pourri jusqu’à la … Continuer la lecture de « On lui retire sa légion d’honneur pour faits d’OAS ! »

7 juin… 1962 : exécution d’Albert Dovecar et Claude Piegts

Ci-dessous le récit de la mort de ces deux militants patriotes, l’un militaire, l’autre civil, qui, engagés dans les commandos Delta de l’OAS, avaient exécuté le commissaire Gavoury – responsable de la répression antipatriotique (avec des méthodes ignobles) et complice de fait du FLN terroriste –, considéré comme un traître à la France et aux … Continuer la lecture de « 7 juin… 1962 : exécution d’Albert Dovecar et Claude Piegts »

C’était un 18 avril…

• 850 : martyre de Saint Parfait de Cordoue. Victime du pseudo modèle de tolérance de l’Andalousie islamisée. Voir détails ici. • 1781 : bataille de Porto Praya, victoire navale française. Dans le cadre de la guerre d’indépendance de l’Amérique, près des îles du Cap-Vert, les Français obtiennent une victoire stratégique sur les Anglais car … Continuer la lecture de « C’était un 18 avril… »

C’était un 3 avril…

• 1312 : pressé par Philippe le Bel, Clément V, par la bulle Vox in excelsis, prononce la dissolution du fameux et puissant ordre du Temple, qui avait été créé en 1119 à Jérusalem. • 1732 : à Paris, la plus ancienne loge maçonnique française connue, Au Louis d’argent, reçoit ses lettres patentes de Londres. … Continuer la lecture de « C’était un 3 avril… »

C’était un 29 mars…

• 1791 : émeutes contre-révolutionnaires à Toulon. • 1796 : mise à mort, à Nantes, du général vendéen François-Athanase baron de Charette de la Contrie. Après avoir longuement et courageusement combattu les armées terroristes républicaines en Bretagne et en Vendée, à la tête de dizaines de milliers de contre-révolutionnaires (il était surnommé « le Roi … Continuer la lecture de « C’était un 29 mars… »

C’était un 10 mars…

• 1793 : à la suite de la décision de la levée en masse de 300 000 hommes à Saint Florent le Vieil, début de la guerre de Vendée, dont la première partie va durer jusqu’au 21 décembre de la même année. Ce même jour, création du Tribunal révolutionnaire. Une seule alternative : l’acquittement ou … Continuer la lecture de « C’était un 10 mars… »

C’était un 3 mars…

1962 : trois militants de l’OAS-Métro, résistants de l’Algérie française, tombent au combat, à Toulon, dans l’explosion accidentelle de leur voiture. Ils préparaient une action explosive symbolique, comme c’était fréquent à ce moment dans cette ville. Jean Feigna, le jeune Michel Hendericksen et Henri Lapisardi étaient membre du commando « Claude Barrès ». source 1962 … Continuer la lecture de « C’était un 3 mars… »

Histoire à l’endroit : Algérie française, le mois de mars 1962, mois de l’horreur

« Le mois de Mars 1962 est le mois maudit de ces 8 années de terrorisme Il sonne le glas de l’Algérie Française ; que pouvions nous encore espérer après ces sinistres pseudo-accords déviants qui ouvraient de façon irrémédiable la voie à l’abandon de cette terre Française entièrement façonnée par un peuple composé de multiples … Continuer la lecture de « Histoire à l’endroit : Algérie française, le mois de mars 1962, mois de l’horreur »

C’était un 25 février…

• 1796 : Nicolas Stofflet, l’un des principaux chefs militaires vendéens, est fusillé par les républicains. Avant de mourir, il donne sa montre à un soldat du peloton d’exécution, d’origine lorraine comme lui. Les républicains lui coupèrent la tête afin de l’exhiber dans la ville d’Angers… • 1916 : les Allemands pénètrent dans le fort … Continuer la lecture de « C’était un 25 février… »

C’était un 11 février…

• 1250 : début de la captivité de Saint Louis La captivité du roi de France devait être la fatale issue à la déroute de Mansourah, lors de la Croisade, où le comte d’Artois, frère de saint Louis, fut tué. Saint Louis était le prisonnier de ces infidèles qu’il avait espéré soumettre ; mais, dans … Continuer la lecture de « C’était un 11 février… »

C’était un 7 février…

• 1752 : première condamnation de la funeste Encyclopédie (première grande entreprise de la Gauche) par arrêt du Conseil du roi. Les deux premiers volumes doivent être, théoriquement, détruits. • 1861 : les Indiens Cherokees rejoignent la rébellion sudiste. • 1904 : la guerre impitoyable de la très maçonnique Troisième République contre l’Eglise se poursuit … Continuer la lecture de « C’était un 7 février… »