30 juillet… 1940. Création des « Chantiers de Jeunesse »

Une superbe affiche, qu’on imagine mal sous notre régime.

Le service militaire ayant été aboli dans les clauses de l’armistice, l’Etat français, sous l’égide du Maréchal Pétain, lança cette initiative sous le commandement du général de la Porte du Theil.
Elle se proposait « de donner aux jeunes hommes de France, toutes classes confondues, un complément d’éducation morale et virile qui, des mieux doués fera des chefs et de tous des hommes sains, honnêtes, communiant dans la ferveur d’une même foi nationale ».
Dans un premier temps, les jeunes hommes de la zone libre et de l’Afrique du Nord française en âge (20 ans) d’accomplir leurs obligations militaires y étaient incorporés pour un stage de six mois.
Ils vivaient en camps près de la nature, à la manière du scoutisme et accomplissaient des travaux d’intérêt général, notamment forestiers. L’ambiance était paramilitaire, le sens de la hiérarchie et du respect des chefs très développé, et bien sûr les valeurs de la Révolution nationale imprégnaient cette œuvre participant à l’effort de redressement national.

Relativement coupés des influences politiques (de la « Résistance » comme des partis collaborationnistes), les Chantiers étaient aussi vus par certains à Vichy comme le fer de lance d’une future armée qui pourrait éventuellement servir à libérer le territoire de l’Occupant. Par la suite, ils fournirent d’ailleurs aux forces alliées de nombreux hommes (pour autant souvent restés maréchalistes).

Infos complémentaires ici

17 commentaires concernant l'article “30 juillet… 1940. Création des « Chantiers de Jeunesse »”

  1. Bravo pour ce rappel historique. Bien sur dans nos manuels d’Histoire gauchisants et dans la presse muselée pas un mot sur cette oeuvre du Maréchal. Pendant que certains postillonnaient dans les micros de la BBC ou jouaient les Jeanne d’Arc d’opérette le Maréchal et son Gouvernement tentaient de maintenir la France en vie….

  2. « les Chantiers étaient aussi vus par certains à Vichy comme le fer de lance d’une future armée qui pourrait éventuellement servir à libérer le territoire de l’Occupant. Par la suite, ils fournirent d’ailleurs aux forces alliées de nombreux hommes »

    Donc, les chantiers de la jeunesse maréchalistes avaient bien le même but que le gaullisme : aboutir au départ de l’occupant allemand.

    Si vous êtes favorables à la théorie de l’épée et du bouclier (De Gaulle/Pétain), pourquoi êtes vous antigaullistes ?

  3. Si vous voulez avoir une vue exhaustive de la Résistance, lisez « Histoire Critique de la Résistance » de Dominique Venner: vous en apprendrez de belles sur les héros (la plupart du temps maréchalistes, au moins au début) et les voyous (…). L’ouvrage est toujours disponible.

  4. Certes, mais dans ce cas je te renvoie à « histoire de la milice » de Pierre Giolitto. Et la vous apprendrez certaines choses sur l’origine délinquante voire criminelle de nombre de miliciens…

    Même si je reconnais volontiers qu’il y avait les mêmes profils au sein de la résistance (en grande majorité dans les rangs des FTP, communistes, qui pratiquaient le brigandage en sachant parfaitement que les représailles seraient terribles)

    En effet, de nombreux résistants ont d’abord cru au maréchal, puis ont rejoint le gaullisme au nom des valeurs doctrinales du nationalisme de l’Action Française notamment.

    C’est pour ces raisons que je ne comprend pas l’antigaullisme proné par ce site ou par Rivarol par exemple.

  5. @ Scaletrans

    Mon père avait une profession ou il voyait beaucoup de monde pendant la guerre et « il m’a toujours dit « les résistants un ramassis de voyou, de ratés, et surtout de gens sentant le vent tourner, ils retournaient leur vestes, ils étaient les plus méchants et entreprenant parce qu’il avait des choses a faire oublier  »

    Il a vu des résistants faire les fier a bras devant des Allemands désarmé s étant rendu, mis a genou, torturé, gratuitement devant la foule et tués

    . les résistants c’est comme le vin il y a des cru, les meilleurs ceux de la première heure, peux nombreux, la majorité étaient de la dernière heure

    Chantier de jeunesse a réouvrir en urgence pour entretenir nos vieilles pierres, entretenir des espaces naturel, bien organisé c’est une formation pour la vie, : jeune on apprends a faire du ciment et ses différents usages, plus tard le jeune a une maison, il sait faire du ciment…

    Ah oui, je sais en 2011, tu vas dans un magasin de bricolage, t’achéte une truelle, un sac de mix prét ‘a faire, un livre et : tu es maçon

  6. @Adrien: le différence entre De Gaulle et Pétain est notoire. Ce sont les francs-maçons qui ont construit cette défaite de mai-juin 40 (accords secrets Hitler Golden Dawn via Churchill: Le 3 mai 1940, l’armée anglaise a été battu à Dunkerque par l’armée allemande. Sur ordre d’Hitler, les 330.000 soldats britanniques restant sont autorisés à retourner en Angleterre, mais ont dû promettre de revenir plus tard et de détruire totalement l’Allemagne. L’armée anglaise a obtempéré. Un cas tout à fait unique dans l’histoire humaine. Je vous invite à vous reporter au chapitre « Dunkirk and After » (Dunkerque et après) du livre du capitaine A.H.M. Ramsay « The Nameless War » (La guerre sans nom). ): comme à Bouvines , la GB, considérée par Adolf comme n’étant pas « l’ennemie héréditaire » contrairement à la France (depuis Tolbiac) s’allie secrètement au Reich. De Gaulle a fait échouer la ligne de défense sur la Meuse en sacrifiant sans intendance le millier de chars français contrairement aux ordres: certes il a percé les lignes de 40 kms mais sans soutien prévu d’aviation, ni ravitaillement, c’était faire perdre la France (puis s’envoler vers la GB avec ses galons fm de général); les Allemands furent tellement surpris que malgré le fait que 80 % des chars allemands étaient inférieurs à 80% des automitrailleuses françaises (blindage, canon: ce qui était l’angoisse de Guderian et de Rommel), ils purent providentiellement grâce à leurs vieux canons de 14-18 le fameux 88 mm qui étaient disposés à l’arrière des lignes pour protéger le ravitaillement, ouvrir les épais blindages français et les mirent dès lors en 1ère ligne sur des camions ou halftraks. Donc De Gaulle fut longtemps considéré comme un super traître dans l’armée de terre. Ensuite, Pie XII, voyant le plan fm judéo anglo-saxon, ne voulant pas la défaite de l’Allemagne, comprit avec Pétain, qu’il fallait faire amende honorable et lutter contre l’étoile rouge, la bête qui monte de la terre (Apocalypse) en priorité, laquelle aurait du être vaincue fin 41 (si Hitler n’avait pas trahi subtilement, ce qu’il fit durant toute la guerre en fait car telle était sa mission secrète élaborée avec son ami Henri Ford et cie): ensuite le Reich et la France, la Chrétienté, se seraient retournés contre les nazis qui ne maîtrisaient pas totalement le pouvoir jusqu’à mi 43 (conférence de Wannsee dixit Heydrich, Stalingrad le leur permettant). L’étoile blanche, les USA, la bête qui monte de la mer aurait été paralysée et ne serait pas entrée en guerre puisqu’il y avait une majorité d’émigrés d’origine allemande sur son sol (« l’étoile fera la guerre à mon signe » disait N.D de Marienfried, apparition reconnue par Pie XII, près d’Ulm en Bavière de 39 à 45, le signe = la croix teutonique de l’ordre de Ste Marie des Allemands trahie par la swastiska dont Pie XI avait dit en 38 « non merci nous n’avons pas besoin d’une autre croix »). De fait, nous sommes plus pour Pétain qui avait compris que pouvait aussi venir le Grand Monarque (Pie X ne craignait’il pas l’antéchrist pour son temps?) puisque Hitler contacta l’aîné des Naundorff (branche de Louis XVII pour Mélanie Calvat, et Martin de Gallardon selon les révélations du Ciel) en Hollande en 1941 pour lui proposer le trône de France: ce dernier réfléchit puis refusa et devint le chef de la résistance hollandaise d’où ce « Maréchal nous voilà, voici le Sauveur de la France » lequel Sauveur n’est pas lui… mais peu le comprennent aujourd’hui. De Gaulle ensuite fit une contrefaçon chrétienne de la France: Pie XII et Pétain voulurent éviter ce que l’Europe américanisée connaît aujourd’hui, le triomphe des loges y compris au plus haut sommet de l’Eglise (exorcisme de Léon XIII) et la dépravation totale des moeurs, l’holocauste via l’IVG de la Chrétienté

  7. Complément:
    Le 18 Janvier 1941, Hitler a reçu une offre de coopération de la part de l’organisation clandestine sioniste O.M.N..
    (Organisation militaire nationale, l’Irgoun Zwaï Leoumi) il se trouve que Menachem Begin appartenait à ce groupe. Hitler accepta l’offre et le résultat visible a été la fondation du camp de Theresienstadt au printemps de 1941. H.G. Adler présente un rapport complet à ce sujet dans son livre « Theresienstadt 1941 – 1945« .
    6. Le 20 Janvier 1942, l’infâme conférence de Wannsee a eu lieu. Utilisant cette conférence comme base, la presse internationale et de nombreux livres d’histoire ont conclu que « l’extermination complète des juifs d’Europe » avait eu lieu. Une analyse du document cependant met en lumière un fait tout autre. Il ne contient en fait pas une seule ligne mentionnant l’assassinat les Juifs, mais simplement une section indiquant le fait que les SS d’Hitler (Schutzstaffel) avaient un plan pour créer une élite juive. Un autre cas typique de distorsion de la vérité par les Alliés contre l’Allemagne.
    1945: Adolf Hitler s’enfuit en Amérique du Sud. Tout chercheur en histoire qui ne prend pas en considération l’appartenance à des sociétés secrètes de l’élite du pouvoir, c’est-à-dire les dirigeants des banques, les politiciens, et les dirigeants des grandes entreprises, n’est pas du tout en mesure de découvrir beaucoup plus que cinquante pour cent de toute la vérité.
    Ou comme le Christ l’a dit: « Car il n’est rien de caché qui ne doive être découvert, rien de secret qui ne doive être connu et mis au jour. » (Luc 8:17). J’ai été particulièrement encouragé à approfondir ce sujet par le livre « Adolf Hitler – Fondateur d’Israël » par Hennecke Kardel.

  8. Je suis d’accord à 100% sur ce qui précède (CVV complément). Âgé de près de 85 ans j’ai vécu la guerre qui, soit dit en passant,m’a privé d’adolescence: insouciance entre autres choses. Onze ans à la déclaration de guerre et 16 à la libération, j’ai de cette époque des souvenirs précis. Bien que très jeunes, ayant vécu certains faits je ne comprenais pas pourquoi, une fois la « libération » effectuée, ces faits étaient dénaturés, voire niés.J’ai commencé à douter,politiquement parlant et ce ne sont pas les 142 députés communistes qui entrèrent à la « chambre des députés » qui me firent changer d’avis. On lira avec profit les pages consacrées à De Gaulle sur le « Dictionnaire de la Politique Française » de Henry Coston. Ce « grand honnête homme » (comme on disait à une certaine époque) n’a jamais été condamné pour cet écrit. Or quand on connaît l’orgueil et le caractère vindicatif du général (à titre temporaire jamais homologué) de Gaulle, on ne peut que croire Coston. Je lisais après la guerre un magazine d’un autre grand honnête homme, Jean Galtier Boissière, fondateur du « Crapouillot » (journal des tranchées devenu un magazine après la « der des der »)à qui l’on doit « Mémoires d’un Parisien » en 3 volumes. De mes lecture et de ce que j’avais vécu j’ai suivi une voie que je n’ai jamais quittée depuis l’âge de 17 ans, le tout cimenté par un catholicisme solide, ce qui me situe en-dehors du « suivisme » des deux hommes précités mais dont la rigueur et la droiture d’esprit m’on séduit.

  9. Je crois que l’histoire est bien plus simple si on comprend la différence entre les vrais juifs descendants du Proche Orient et les autres dénommés Khazars ! A lire absolument :

    http://effondrements.wordpress.com/2012/05/19/leffarante-histoire-du-sionisme/

    http://effondrements.wordpress.com/2012/06/06/lintelligentsia-sioniste-responsable-de-la-seconde-et-troisieme-guerre-mondiale/

    Grâce à ce petit rappel historique, on ne sera pas étonné d’apprendre pourquoi la réunion de toutes les religions se fait sous une pyramide au Kazakhstan à Astana (anagramme de Satana) :

    http://sos-crise.over-blog.com/article-astana-kazakhstan-etrange-cite-icone-du-nouvel-ordre-mondial-et-sarkozy-57762264.html

  10. Aujourd’hui, commémoration du débarquement de Provence. Mon père, qui faisait son Service militaire dans les chantiers de jeunesse, du côté d’Oran, a fait ce débarquement. Il a été blessé à Grenoble, ce qui lui a sans doute sauvé la vie, son char ayant sauté sur une mine et tous ses camarades tués. Depuis ce matin, quand on parle de l’origine des soldats, pas une fois, les chantiers de jeunesse n’ont été évoqués. Quelle honte…. 70 ans après. Du travail pour nous tous afin d’enseigner à nos petits enfants la vérité.

  11. Bonjour.
    Je recherche désespérément où mon père a pu être incorporé aux Chantiers de Jeunesse (mars 1944…?). J’ai frappé à bien des portes, sans succès.
    merci pour vos conseils.

  12. Merci à Contre Info que je lis chaque jour;ayant fait l’école buissonnière je me rattrape en m’informant sur les faits historiques de notre pays que je n’aurai certainement jamais connu de la pravda tv.Merci,que Dieu vous bénisse!

  13. Les envahisseurs Musulmans et autres n’arriveront jamais au talon
    (si ils étaient mobilisés) de la Légion Étrangère. C’est pour cela que
    personne ne leur propose.

  14. Bonjour,
    Mon père, né en 1921 a fait les chantiers de Jeunesse en France à Tulle, mais a aussi été en Autriche .On ne parlait pas trop de ça à la maison.
    Etait ce dans le cadre du STO ? Je n’arrive pas à avoir de réponse à ce sujet. Merci d’avance à qui pourrait me renseigner.
    Poinas Pierre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.