Varces : un homme au volant d’une voiture fonce sur des militaires qui faisaient leur footing à Varces

Photo Le DL/Jean-Benoît VIGNY

10 H 03 : Selon les premières informations, l’homme a tenté de renverser des militaires qui rentraient d’un footing et qui allaient passer les portes de la base de Varces. Il a ensuite pris la fuite. Le véhicule serait une Peugeot 208 volée. La Police judiciaire est saisie, apprend le Dauphiné Libéré à l’instant.

9 H 25 : Ce jeudi matin, vers 9 heures, le conducteur d’un véhicule Peugeot a délibérément foncé sur des militaires, à proximité de la caserne de l’Armée de terre à Varces, apprend Le Dauphiné Libéré de sources concordantes. Cette agression n’a pas fait de blessé. Une chasse à l’homme est actuellement en cours dans le sud de l’agglomération grenobloise. « Il est encore trop tôt pour affirmer qu’il s’agit d’une tentative d’attentat », a indiqué un responsable à notre journal.

Source : Le Dauphiné

3 commentaires concernant l'article “Varces : un homme au volant d’une voiture fonce sur des militaires qui faisaient leur footing à Varces”

  1. encore une chance-pour-la-France , importée par la République pour nous enrichir,

    islamiste certifié par une fiche S ?

    surtout ne pas céder à l ‘islamophobie, péché irrémissible contre l’ esprit malsain de la République .

  2. « Castres: Il fonce sur des militaires pour plaisanter » titre de « La Dépêche » édition 27.03 Tarn Castres – L’individu a foncé avec sa voiture sur un groupe de militaires du 8e Régiment d’Infanterie de Marine de Castres revenant d’un exercice et marchant au bord de la route. Comparution immédiate en correctionnelle le lundi 26 mars.. Citation de la Dépêche » Dominique Bardou, président du Tribunal correctionnel a déclaré à l’accusé  » Vous avez roulé à grande vitesse en direction d’une trentaine de militaires piétons, avant de tourner au dernier moment. Puis vous avez pris le rond-point pour faire demi-tour, avant de recommencer. Le tout sans permis de conduire et sans assurance ».. Bref l’auteur de cette incivilité écope de 4 mois de prison (10 mois dt 6 avec sursis)… au pire, tarif absence de permis et d’assurance. Quant à la mise en prison réelle… Alors, foncer sur des militaires, le lendemain de l’horrible attentat de Trèbes Carcassonne, dans notre France aujourd’hui, pécadille!
    Et la marche blanche prévue ce matin 31.03 à Carcassonne… interdite par le Préfet de l’Aude.

    Retrouvez cet article et l’info alternative sur : http://www.contre-info.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.