Un général 5 étoiles amateur d’images pédophiles

Le général Raymond Germanos a été condamné, mardi 13 avril à Paris, à seulement dix mois de prison avec sursis pour avoir téléchargé des milliers d’images pédopornographiques entre 2004 et 2008. Le tribunal correctionnel n’a pas suivi le parquet, qui demandait un an de prison avec sursis avec une obligation de soins psychiatriques et une « mise à l’épreuve », sorte de contrôle judiciaire, pour deux ans.

Ce général cinq étoiles – plus haut grade dans l’armée française – de 69 ans, qui fut chef du cabinet militaire des ministres Charles Millon et Alain Richard, était accusé d’avoir détenu des photos et vidéos mettant en scène des enfants âgés de 6 mois à 12 ans. « Suite à une perquisition à votre domicile, les policiers ont découvert plus de 3 000 images pédopornographiques sur le disque dur de votre ordinateur et sur une clé USB », a rappelé la présidente, Marie-Françoise Guidolin. Ces images, « parmi les plus hard que le tribunal ait eu à connaître », mettent en scène « des enfants extrêmement jeunes » subissant « des actes inqualifiables », a-t-elle dit.

Le général Germanos a reconnu les faits devant le tribunal, assurant qu’il s’agissait d’une infraction purement intellectuelle et qu’il n’avait jamais eu de rapports sexuels avec des enfants.

L’affaire avait été révélée en septembre 2006 par Interpol, qui a transmis à la justice française une liste d’internautes français ayant téléchargé des photographies pédophiles sur un site autrichien.

Source (via NPI)

6 commentaires concernant l'article “Un général 5 étoiles amateur d’images pédophiles”

  1. Avoir un Général de l’armée pédophile donne froid dans le dos. Néanmoins, non pas que je veuille le défendre, mais il faut reconnaître les choses comme elles sont :

    Ce Général ne semble jamais avoir consommé (désolé, je n’ai pas trouvé d’autres termes), en ce sens que ses pulsions se limitaient à regarder des images ou vidéos, et à fantasmer sur elles. Sans jeu de mots, aucun enfant n’a eu à subir ses assauts et donc personne ne gardera de séquelles psychologiques.

    Par contre, nous avons un ministre de la culture qui lui a consommé même s’il nous a expliqué qu’il s’agissait en réalité de boxeurs de 40 ans, ce qui a fait rire toute la France. (Mais beaucoup moins les enfants-victimes). Or, non seulement ce ministre pédophile n’a pas été condamné, mais pire, il est toujours en exercice dans son ministère. Là est le vrai scandale.

    Je note en outre que ce Général ne fait pas partie d’une certaine communauté, et donc il n’y a eu personne pour venir le défendre contrairement à un cinéaste (dont d’ailleurs on n’a plus de nouvelles), qui avait violé une gamine de 13 ans. Pour ce cas, toute la France-boboïde s’était mobilisée.

    Pour toutes ces raisons, je trouve normal qu’il soit condamné, mais la condamnation doit rester modérée (ce qu’in fine elle a été).

  2. Des années ont passé et je n’arrive pas à comprendre ce qui est arrivé au brillant Germanos. D’autant que dans la vie professionnelle et relationnelle il a toujours été d’une gentillesse extrême.
    Nous avons tous notre part de secret dans ce domaine compliqué de l’être humain.
    Il n’a jamais porté la main sur un ou une mineure. Ce qu’on a trouvé dans son ordi n’est que le reflet d’un coin secret de son cerveau.
    Jusqu’où peut-on aller fouiller dans l’intime d’un cerveau ? Au nom de quoi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.