C’était un 9 mai : mort de Sébastien Deyzieu

Le 9 mai 1994, le jeune militant nationaliste Sébastien Deyzieu rendait l’âme, victime de la répression policière, lors d’une manifestation organisée par le GUD et d’autres associations.

Il était âgé de 22 ans.

Le traitement médiatique n’eut évidemment rien à voir avec l’affaire Malik Oussekine, qui en son temps entraîna d’ailleurs la démission d’un ministre.
Là le gouvernement, dont le ministre de l’Intérieur était le gaullo-mafieux Charles Pasqua, ne fit montre d’aucune émotion.

Chansons des groupes de « rock identitaire français » In Memoriam et Vae Victis dédiées à Sébastien Deyzieu :

__

Rappel : tous à Paris dimanche prochain

pour le C9M le matin et l’hommage national 2011 à Sainte Jeanne d’Arc l’après midi.

Par ailleurs, lundi 9 mai à 19h30, messe à Saint Nicolas du Chardonnet (Paris Ve) en mémoire de Sébastien Deyzieu, militant nationaliste de 22 ans mort de la répression policère en 1994.

Paris, 9 Mai 2010 : les nationalistes français étaient dans la rue

Plusieurs manifestations nationalistes avaient été organisées pour rendre hommage à Sainte Jeanne d’Arc dimanche dernier.

Plusieurs dizaines de royalistes ont défilé les premiers en début de matinée.

Puis à  10h30 ce fut le défilé unitaire « contre le mondialisme » qui rassembla cette année environ un millier de personnes à l’appel du Renouveau Français, de la Nouvelle Droite Populaire,  de Terre et Peuple, du GUD, des Nationalistes Autonomes de Paris et de Lorraine, du Comité du 9 Mai et des JNR.

L’après-midi ce furent environ 2.000 catholiques traditionalistes qui défilèrent dans les 1er et 8e arrondissements pour rendre hommage à Jeanne d’Arc, une manifestation organisée par Civitas et soutenues par diverses organisations. Ce défilé fut conclu par un discours « musclé » de Monsieur l’Abbé Beauvais. Continuer la lecture de « Paris, 9 Mai 2010 : les nationalistes français étaient dans la rue »