Sécurité rentière : la privatisation des radars commence lundi et devrait augmenter de 10 millions le nombre de flashs par an !

Voilà des mois que ces mitraillettes à flashs sont testées sans aboutir à des contraventions. La sécurité routière inaugurera lundi ce nouveau dispositif qui sera ensuite adopté département après département. « Toute la France sera couverte mi-2019 », confie-t-on à la Sécurité routière.

L’objectif est sans aucun doute de faire crépiter les flasheuses à l’heure où le nombre de morts sur la route ne baisse presque plus. De l’aveu même du ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, les radars embarqués dans des véhicules conduits par des forces de l’ordre ne fonctionnent que 1h13 par jour en moyenne. Les confier au privé permettra de pousser jusqu’à 8 heures par jour. Le nombre de flashs pourrait donc passer de 2 millions à 12 millions par an !

40 Millions d’Automobilistes dénonce une « machine à cash ». Selon un document que nous avons pu consulter, l’association pro voiture a saisi le Conseil d’Etat pour faire annuler la privatisation des radars au motif que les services de police ne peuvent pas être sous-traités. Son délégué général refuse de commenter la procédure, mais s’emporte : « A partir du moment où l’on accole les mots radars et société privée, on ne peut plus prétendre qu’il ne s’agit pas de remplir les caisses de l’Etat. »

Source : La Parisien

6 commentaires concernant l'article “Sécurité rentière : la privatisation des radars commence lundi et devrait augmenter de 10 millions le nombre de flashs par an !”

  1. La France tenue en otage par de la racaille étatique, ne peut que se mettre en colère, la démocratie est un piège à cons, les Français ne veulent pas des saloperies planquées un peu partout et sans raison, il est bon et utile de regarder la vidéo ad hoc du Curé Enragé sur les radars.
    Un Don Camillo à sa façon, face à un troupeau de voleurs et d’assassins en tous genres qui rackettent et emmerdent par plaisir, nous devons savoir qui ils sont nommément .et les avoir ‘ au tournant  ».

  2. Nous ne sommes qu’au début de ce qu’ils ont entrepris ! Ils nous dépouillent et vident les caisses de l’état !! tout le monde laisse faire. Ils iront de plus en plus loin !!

  3. Chers automobilistes, vous avez été, vous êtes et vous serez toujours les dindons de la farce !!! Inutile de rappeler tout ce que L’État vous ponctionne, vous êtes sa vache à lait, sa ressource inépuisable…Il faut reconnaître que vous ne manifestez jamais votre mécontentement, si ce n’est par quelque pétitions ou furtives et discrètes apparitions à la radio ou télévision …Seuls les motards font parfois des actions qui n’entraînent pas beaucoup de changements. Je vous suggère de passer à l’action en frappant là où cela fait mal: le porte monnaie de l’État. Ciblez les radars fixes en les rendant inactifs, un simple sac poubelle les recouvrant suffira… Isolez les parcmètres de la même façon, répétez ces gestes en permanence, organisez-vous, solidarisez-vous !!!

  4. Déjà quand on était à 96 km/h au lieu de 90 cela nous coûtait 45 euros. Quand on passera au 80 km/h, cela deviendra infernal de traverser la France. Comment vont faire les commerciaux ? On ne peut pas être tout le temps à regarder son compteur.

    Mais cette privatisation vient aussi des directives européennes. Aux dernières élections 99% des Français n’ont pas voulu du frexit qu’un seul parti proposait : l’UPR. C’est véritablement avec l’accord des gens que cette arnaque se fait ! C’est ce qu’il y a de plus étonnant.

  5. Seulement 8 % des revenus des flashs servent à désendetter l’Etat, selon un rapport rendu public ce mardi.

    Les radars,une «pompe à fric» pour renflouer les caisses de l’Etat ? C’est pour répondre à cette accusation que le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a réclamé un rapport sur l’argent du contrôle automatique de vitesse, que nous avons pu consulter en avant-première. Selon ce document qui sera rendu public ce mardi*, les radars ont engrangé 920 344 041 euros en 2016. Ce montant, qui a augmenté de 16 % par rapport à l’année précédente, provoque la colère des antiflasheurs mais, contrairement aux idées reçues, une toute petite part seulement de cette manne (8,2 %) sert à désendetter l’Etat.

  6. La plus grande somme revient aux fabricants et installateurs, qui en très grande partie sont de la famille ou très proches copains de ceux qui font passer ces lois !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.