Polémiques en vue : Benoît XVI opte pour une approche novatrice du déicide

dans la lignée de Jean-Paul II et de la déclaration « Nostra Aetate » du concile Vatican II.

Les catholiques traditionnels risquent d’être à nouveau déçus, mais les adeptes du Talmud vont se réjouir, à l’image de Benjamin Netanyahu – premier ministre israélien -, qui a envoyé jeudi une lettre à Benoît XVI. Il l’y félicite de ses commentaires théologiques dans un livre (à paraître) qui exonère le « peuple » juif de la responsabilité de la mort du Christ. (source)

Dans le second tome de son « Jésus de Nazareth », dont des extraits ont été publiés mercredi par le Vatican, Benoît XVI a en effet réaffirmé que ce n’était pas « le peuple » juif dans son ensemble qui était responsable de la mort du Christ, mais simplement une certaine oligarchie.

Cette affirmation du souverain pontife semblant s’opposer à divers passages des Evangiles, il rétorque que lorsque Saint Jean utilise l’expression « les Juifs » pour désigner les meurtriers du Christ (par exemple VII, 1  : « Et après cela Jésus parcourait la Galilée, parce qu’il ne voulait pas aller en Judée du fait que les juifs L’y attendaient pour Le tuer »), en réalité il « n’indique en aucune manière le peuple d’Israël comme tel » et l’expression « a une signification précise et rigoureusement limitée » et définit « l’aristocratie du Temple ».
Et quand Saint Matthieu (XXVII,25) dit :  « Tout le peuple répondit : ‘Nous prenons son sang sur nous et sur nos enfants!’ », Benoît XVI affirme que « Matthieu à coup sûr n’exprime pas un fait historique : comment le peuple tout entier aurait-il pu être présent en un tel moment pour demander la mort de Jésus ? »
Une phrase qui va faire couler de l’encre assurément et qui pourrait exonérer tous les peuples de toute faute collective.

En revanche n’est pas évoqué Saint Luc : « Hommes d’Israël, écoutez ces paroles: Jésus le Nazôréen, […] vous l’avez pris et fait mourir en le clouant à la croix par la main des impies, mais Dieu l’a ressuscité. » (Ac. II, 22).
Ni Saint Paul dont cette citation ne semble pas évoquer à première vue une oligarchie : « Vous avez souffert de la part de vos compatriotes ce qu’elles ont souffert de la part des Juifs. Ceux-ci ont mis à mort le Seigneur Jésus et les prophètes, et ils nous ont persécutés. Ils déplaisent à Dieu et sont ennemis de tous les hommes! Ils veulent nous empêcher d’annoncer aux autres peuples le message qui peut les sauver. Ils complètent ainsi la série de péchés qu’ils ont commis dans tous les temps. Mais la colère de Dieu les a finalement atteints. » (I Th. 2.13-20)

Outre les Ecritures, la nouvelle thèse de Benoît XVI s’opposerait, d’après ses contradicteurs, à l’enseignement des Pères de l’Eglise et au Magistère.
En effet, si les très nombreuses accusations de déicide (entre autres reproches durs) portées contre « les Juifs » ne désignent donc d’après la thèse nouvelle que certains Juifs, en revanche ceux-ci sont parfois aussi désignés explicitement en tant que peuple.

Par exemple avec Saint Pie V : « Le peuple hébreu choisi autrefois pour être participant des Célestes Mystères, autant fut-il élevé en dignité et en grâce au-dessus de tous les autres, autant par la faute de son incrédulité, fut ensuite abaissé et humilié lorsque vint la plénitude des temps, réprouvé comme perfide et ingrat, après avoir, d’une façon indigne, ôté la vie à son Rédempteur. » (Bulle Hebraeorum gens, 4 mars 1569)
Il existe d’autres citations d’auteurs canonisés que nous n’osons rapporter par crainte de poursuites judiciaires.

Avec une autorité supérieure, le catéchisme du Concile de Trente opère une distinction, concernant le déicide, entre l’ordre historique d’une part et l’ordre moral et mystique de l’autre (selon lequel tout pêcheur participe mystiquement au déicide, puisque le Christ s’est sacrifié pour racheter les fautes des hommes) :

« Nous devons donc regarder comme coupables de cette horrible faute, ceux qui continuent à retomber dans leurs péchés. Puisque ce sont nos crimes qui ont fait subir à Notre-Seigneur Jésus-Christ le supplice de la Croix, à coup sûr, ceux qui se plongent dans les désordres et dans le mal crucifient de nouveau dans leur cœur, autant qu’il est en eux, le Fils de Dieu par leurs péchés, et Le couvrent de confusion. Et il faut le reconnaître, notre crime à nous dans ce cas est plus grand que celui des Juifs. Car eux, au témoignage de l’Apôtre, s’ils avaient connu le Roi de gloire, ils ne L’auraient jamais crucifié. Nous, au contraire, nous faisons profession de Le connaître. Et lorsque nous Le renions par nos actes, nous portons en quelque sorte sur Lui nos mains déicides. »
Un éclaircissement qui n’aurait probablement pas été fait si les rédacteurs entendaient par « les Juifs », uniquement certains d’entre eux.

De même, il n’est pas évident de penser que Saint Augustin désigne l’aristocratie juive lorsqu’il écrit quelques siècles après la mort du Christ :
«‎ Que les Juifs ne disent pas : Nous n’avons pas fait mourir le Christ ». (Commentaire sur le psaume LXIII)

24 commentaires concernant l'article “Polémiques en vue : Benoît XVI opte pour une approche novatrice du déicide”

  1. Ca me fait penser à Saint Augustin : ‎ »Que les Juifs ne disent pas : Nous n’avons pas fait mourir le Christ ».

    Auparavant, les hérétiques progressistes les plus fanatiques niaient toute implication juive dans le déicide, se référant uniquement au plan spirituel (« nous sommes tous responsables »).
    Plus finement, Benoît XVI, toujours aussi rusé, tord à nouveau les mots et les textes pour déformer la réalité et la rendre conforme à son idéologie.
    « Les Juifs » sont certains juifs.
    Il n’y a plus de responsabilité collective.

    Son attaque contre le texte de saint Mathieu est aussi grave que délirante : « tout le peuple » ne signifie pas tout le peuple en fait. Ca signifie quoi alors ?
    Peut-être que l’Esprit Saint, dictant à Mathieu, a-t-il manqué d’inspiration, avait du mal à trouver ses mots ce jour-là ?

    « Tout le peuple ne pouvait tenir sur la place » est un argument désarmant de niaiserie.

    Par ailleurs, les représentants du peuple ne sont-ils pas sensés le représenter ? Ont-ils été désavoués ensuite ?

    L’idéologie relativiste et oecuméniste mène loin dans la malhonnêteté.

    Décidément, la religion de ces pontifes n’est pas la même que celle professée par la sainte Eglise pendant 2000 ans.

  2. Cela est tout simplement la continuitee d´une logique mise en place , je souhaite quand meme bonne chance aux catholiques dans leurs voeux de vouloir convertir ces gens , ce ne sera pas de tout repos ….

  3. Une petite frappe politicienne et criminelle qui se permet de « féliciter  » le chef de l’Eglise catholique comme un vulgaire domestique , c’est intolérable et j’espère que le Vatican va mettre les choses au clair .

    « Je vous félicite pour avoir rejeté avec force, dans votre nouveau livre, la fausse accusation qui a servi de base à la haine du peuple juif pendant des siècles », écrit Benjamin Netanyahu. « J’ai l’espoir fervent que votre position claire et votre courage renforceront les relations entre juifs et chrétiens à travers le monde et permettront de promouvoir la paix et la réconciliation pour les générations à venir », souligne le premier ministre, qui fait état de son « appréciation profonde » de la personne du souverain pontife.  »

    L’antisémitisme trouverait sa source dans cette « fausse  » accusation.
    Pour ma part, je n’y crois pas un seul instant ; l’antisémitisme trouve sa source dans les comportement des juifs , puis que l’antisémitisme est universel.

     » renforceront les relations entre juifs et chrétiens à travers le monde  »
    en clair : on attend de vous encore plus de prosternation .

    « Dans le second tome de son « Jésus de Nazareth », dont des extraits ont été publiés mercredi par le Vatican, le pape Benoît XVI a réaffirmé que ce n’était pas « le peuple » juif dans son ensemble qui était responsable de la mort du Christ
    On attend donc de la salope Netanyahu que , sur la base de ce principe, il demande aux juifs de rembourser les sommes faramineuses qu’ils extorquent aux peuples depuis 1945 et qu’ils fassent repentance pour l’exploitation d’un évènement dont les peuples ne sont pas responsables CQFD

    Dans un communiqué, l’ambassade d’Israël auprès du Vatican a souhaité que la « vision positive » du pape « inspire les catholiques à travers le monde ».
    Et ces salopes donnent aussi des ordres à l’ensemble des fidèles catholiques .
    Allez- vous faire f..tre , les plombs durcis !

  4. Et d’un autre côté, les Juifs talmudiques se félicitent toujours, eux, de la mort de Jésus.
    La Bible montre bien les efforts de Ponce Pilate pour sauver Jésus. Mais la foule était bien décidée car selon les Juifs, Jésus était un menteur qui avait commis le péché suprême de se faire passer pour un messie. C’est sans appel…

    Mais cela ne m’étonne pas, je lisais dernièrement sur un média US que la Bible américaine allait supprimer le mot « holocauste » car trop associé à la $hoah.

  5. Allez voir les commentaires des lecteurs du Salon Beige, c’est pitoyable. Ah ils doivent rigoler, les juifs! Les « cathos » mangent dans leur main. Les deux seuls qui essaient de dire quelque chose choquent les bonnes âmes qui passent par là. Janva, Janva… ce serait pas juif, par hasard?

  6. Le chantage talmudique contre l’Eglise catholique romaine fonctionne à merveille. Un chantage fantastique qu’est la campagne montée et amplifiée par les Zélus Américains qui possède tout les maillons des médias américains. En s’attaquant à l’Eglise catholique présente au Etats Units c’est au resources économiques de l’Eglise catholique romaine qu’ils (ZOG) s’en prennent. Le 2ème plus grand financier de l’Eglise catholique romaine (Vatican) est l’Allemagne. En s’en prenant à ces 2 pays ils (ZOG) veulent couper l’herbe sous les pieds de l’action du Pape et des ses activités.

    NB: Je n’ai jamais prétendu ou dit qu’il n’y a pas de pédophile parmi le clergé catholique mais selon les statistiques les prêtres catholiques ne sont pas ceux dont il faut se méfier le plus et selon ses mêmes statistiques c’est encore avec les prêtres catholiques même qu’il a le moins de risque d’actes de pédophilie. Etrange à dire mais pourtant vrai statistiquement mais il semble que le lien Prêtre=Pédophile semble arranger et être un point de levier dans le jeu des influences statégiques de certains.

    Demandons-nous pourquoi ce pape dont la grand-mère maternelle est une juive converti et par conséquence il est considéré comme un juif par la comunauté juive, se doit d’écrire sur le thème de la DEICITE ? Rappelons-nous que ce qu’un théologien écrit ou pense, qu’il soit pape ou pas, ne change rien à ce que l’expérience nous a appris au cours de ces 2000 ans de relations tendues avec la communauté talmudique.

    Ce pape peut écrire ce que bon lui semble. La réalité des faits passée et actuelle sont un livre ouvert qui accuse le monde talmudique …

  7. Le Salon Beige , les idiots utiles, ( au mieux ), du judaisme.
    Site très équivoque , pour ne pas dire plus .

  8. Comment donner tort aux sedevacantistes ??

    l’eglise conciliaire n’a plus rien de catholique.

    ce n’est que blasphèmes, sacrilèges et hérésies..

  9. B16 est bien l’antipape germanique précurseur de l’antéchrist tel que prophétisé par Ste A.C Emmerich qui recommandait le 25 août 1820 aux fidèles de la fin des temps (le petit nombre, le dernier carré de fidèles, qui voit clair mentionné si souvent par Notre-Dame) de prier avant tout pour que l’église des ténèbres quitte Rome (cf Prophéties d’A.C Emmerich de Raoul Auclair chez NEL).
    Mgr Fellay devrait en prendre de la graine puisque les déclarations intangibles de Mgr Lefebvre le traitait avec JP2 d’antichrists !

    «… Rome a perdu la foi, mes chers amis. Rome est dans l’apostasie. Ce ne sont pas des paroles, ce ne sont pas des mots en l’air que je vous dis. C’est la vérité. Rome est dans l’apostasie. On ne peut plus avoir confiance dans ce monde-là, Il a quitté l’Église, Ils ont quitté l’Église, Ils quittent l’Église. C’est sûr, sûr, sûr » (…)
    Je l’ai résumé au cardinal Ratzinger : « Eminence, voyez, même si vous nous accordez un évêque, (…) nous ne pouvons pas collaborer, c’est impossible, impossible, (…) Pour nous, le Christ c’est tout ; notre Seigneur Jésus Christ c’est tout, c’est notre vie. Et vous, vous faites le contraire . (…)Voilà. On ne peut s’entendre. Et c’est cela, je vous assure, c’est le résumé. On ne peut suivre ces gens là. (…) C’est inconcevable, inconcevable (…) C’et incroyable, incroyable ! Alors, comment voulez-vous que l’on puisse se fier à des gens comme cela ? Ce n’est plus possible » Le 4 octobre 1987, Mgr Marcel Lefebvre

    Etre juif aujourd’hui c’est refuser le Messie par sa confession de Foi qui ne respecte ni la loi mosaïque, ni les prophètes de l’Ancien Testament (Isaïe 53 notamment) et surtout rejeter l’oeuvre divine du Salut pour eux et pour l’Humanité ! Donc c’est être solidaire et approbateur de la Crucifixion de Jésus qui est Dieu incarné avec la conséquence du sang qui est retombé sur leurs enfants entre autres en 39-45… en châtiment divin ce qu’ils refusent toujours de reconnaître puisqu’ils sont soumis au diable qui les portent, via cet « intermède complice et catastrophique de la WW2 », au pinacle de la direction du monde actuel si hostile au Christ pour promouvoir avec Assise leur antéchrist Messie (Maitreya alias Raj Patel ?) dont ils seront déçus pour les rares survivants ….
    C’est donc un crime spirituel contre l’humanité et Dieu tout comme celui de l’holocausteuse de la Chrétienté en France…(IVG)
    Un peu plus ils reprocheraient aux Catholiques d’être nazis ces ignorants.

  10. JP2 avait bien allumé les lumières de shabbat à Rome! hahaha! dire qu’il y a encore des cathos qui croient que ça va s’arranger? à chaque pape une couche de plus! et je te prie à la Mosquée (!!!!) pour le « dialogue des cultures » et blablabla…! et je te pleurniche la chouiniah, et vas-y pour l’ouverture à l’ôôôôtre! pitoyable !

  11. pourriez-vous donner la référence de votre citation de St Pie V ? ça sort d’où ? Avez-vous le texte original, en latin, forcément ? Par ailleurs, vous pourriez nous passer par mail vos « autres citations d’auteurs canonisés », svp ?

  12. Veut-on encore la vérité ? Lisons donc Saint Paul qui n’était pas raciste !

    « …ces églises ont souffert de la part des Juifs, qui ont tué le Seigneur Jésus et les prophètes, qui nous ont persécutés, qui ne plaisent point à Dieu, et qui sont les ennemis de tous les hommes, qui nous empêchent d’annoncer aux gentils la parole qui doit les sauver, pour combler toujours ainsi la mesure de leurs péchés : car la colère de Dieu est tombée sur eux et y demeureras jusqu’à la fin ». I Thes. C. II, V. 14, 15 et 16.

  13. Si ce texte de B16 est authentique, et non pas sollicité par certains groupes influents au Vatican, ce serait la preuve que comme il l’aurait dit à un représentant de la FSSPX, « les Juifs tiennent tout au Vatican », ce qui voudrait dire que pour des raisons que nous ne pouvons que supposer, l’Eglise est tenue…soit financièrement soit par des scandales majeurs.

    Cf. P.P. d’Assac. La Maçonnerie. chap. La neutralisation de l’Eglise, p. 209. edit. SPP. BP 30030, 83952 La Garde cedex

  14. @ Ph. P. d’Assac
    La meilleure défense est la vérité .
    Ratzinger doit dire la vérité et non céder au chantage .

  15. Juif : massacrer tous les bébés de son propre peuple pour être sur de tuer Jésus ton Messie …
    Juif : enfin le tuer 33 ans après en le mettant en croix en stipulant que son sang retombe sur toi et ta descendance ….
    Juive : qui nous a fait la loi qui légalise en France la tuerie de plusieurs millions de bébés français
    Juif : repends-toi, convertis-toi, fais d’abord ta repentance, ensuite tu pourras l’ouvrir …

  16. Non seulement ils ont mis à mort le Seigneur Jésus, mais ils ont pleinement apostasié en rejetant Moïse et les prophètes. Pour s’en convaincre, il suffit d’écouter leur cri : »Nous n’avons pas d’autres roi que César ».

  17. Toujours pas de message de gerad marie …évidemment…la ou on voudrait avoir l´avis des catholiques ….

  18. Je tiens à vous rappeler que cette ouvrage de Benoit XVI est écrit à titre personnel, c’est pour ça que l’auteur est Joseph Ratzinger. Cela n’engage pas l’Eglise, c’est son avis de théologien, il ne remet rien en cause.

  19. Bertrand écrit :

    « Juif : massacrer tous les bébés de son propre peuple pour être sur de tuer Jésus ton Messie … »

    Non, le roi Hérode qui a fait ça n’était pas un vrai juif.

  20. @ Lomear:

    J’aime la subtilité !

    QUESTION:

    Quelle différenciation fera la populace entre un Joseph Ratzinger habillé en pape écrivant un livre signé Joseph Ratzinger et Benoît XVI habillé en pape écrivant un livre signé Joseph Ratzinger ? AUCUNE !

    Continuez ainsi, rire est salutaire.

  21. Je pense qu’il faudrait arrêter de parler de « juif » quand on évoque l’époque de la mort du Christ et les choses seraient d’autant plus claires. Les Esséniens qui se convertirent en masse à la Pentecôte étaient des « juifs »!
    Il faudra savoir de qui on parle.

  22. Et Isaïe fonde le catéchisme du Concile de Trente : les Juifs au niveau historique et l’Humanité au niveau moral et mystique portent le sang du déicide.

    Isaïe 53:4-5 :
    4 Vraiment c’était nos maladies qu’il portait, et nos douleurs dont il s’était chargé; et nous, nous le regardions comme un puni, frappé de Dieu et humilié.
    5 Mais lui, il a été transpercé à cause de nos péchés, broyé à cause de nos iniquités; le châtiment qui nous donne la paix a été sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.