Voulant parler anglais, Macron gaffe et fait une allusion sexuelle à la femme du Premier ministre australien

Le président Macron innove en abandonnant allègrement la langue française, lors d’activités à l’étranger (ou sur son compte twitter), au profit de l’anglais. Il consacre ainsi le recul de notre langue, dont il est censé être le premier défenseur, à l’international comme en France…
Mais, s’il parle la langue des Godons mieux que ses prédécesseurs, il ne la maitrise pas aussi bien qu’il l’imagine, d’où des situations fâcheuses…

Ainsi, lors de sa visite en Australie, le président de la République a commis un impair de traduction : il a employé un « faux-ami », utilisant le mot anglais le plus proche pour traduire littéralement le terme français « délicieuse ».

Il était en train de remercier le Premier ministre et « sa délicieuse épouse » (ce qui est déjà un peu maladroit) pour leur accueil et pour la préparation de ce voyage.
« I want to thank you and your delicious wife for…« , a-t-il déclaré.
Oui mais voilà, « delicious » en anglais ne s’emploie que pour parler de nourriture. Utilisé pour parler d’une personne, il prend un caractère sexuel. Si le Premier ministre australien s’est contenté de sourire devant cette bévue, la presse australienne s’en est donné à coeur joie sur les réseaux sociaux.

source

2 commentaires concernant l'article “Voulant parler anglais, Macron gaffe et fait une allusion sexuelle à la femme du Premier ministre australien”

  1. Est-il encore nécessaire d’attendre quelques choses de sensé chez cet être vivant ?

  2. L’arroseur arrosé… c’est vraiment pathétique !… Mais c’est beaucoup plus drôle que ses élucubrations en français, émaillées de locutions issues du langage des affaires… Mais je regrette vraiment « la bravitude » Royale, que j’avais vue en direct… Quel talent !…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.