Les Infiltrés : un cas d’école de désinformation

2ème partie
3ème partie
Suite à la diffusion du reportage « A l’extrême-droite du Père » sur France 2, il convient de revenir sur ce cas d’école de la désinformation journalistique. Sous couvert de « connaître la vérité derrière la façade », les commissaires politiques de CAPA ont construit de toutes pièces un « péril néo-nazi » imaginaire. Le but étant de salir encore une fois l’Eglise Catholique tout en stigmatisant la mouvance traditionnelle.

Voici quelques points que nous soumettons aux lecteurs de bonne volonté qui ont visionné ce brûlot pour démontrer que la thèse présentée dans cette émission ne tient pas la route :

– En dix mois d’infiltration, la taupe n’a jamais réussi à extorquer une seule parole provocatrice ni de la part du responsable de Dies Irae, ni de l’Abbé Laguérie, ni du directeur de l’école incriminée.

– Les seuls propos sulfureux de ce reportage viennent de simples militants de DI ou de jeunes élèves de 12 ans. Tous les autres propos (prêtres, profs, responsables DI) ne sont absolument pas choquants… surtout qu’il ne s’agit pas de propos publics mais de discussions privées. Ils ne peuvent être choquants que pour des racailles de journaleux politiquement corrects : Oui, De Gaulle a déserté ! Oui, les SS étaient une troupe d’élite de l’armée allemande ! Aucun historien sérieux ne peut dire le contraire.

– Les propos assez « hard » du fameux « Ludo », n’engagent que lui. Si l’infiltré, en dix mois, n’a trouvé que ce type pour lui « balancer du lourd » sur 150 militants, affirmer que sa parole vaut pour tout le groupe est de la pure intoxication.

– De même, sur 10 mois d’infiltration, le reportage fait croire que les seuls conseils de lecture donnés (par un simple militant en plus) seraient les fameux « cahiers de Turner ». De qui se moque-t-on? En dix mois, le Mathieu Maye a dû être conseillé de lire des centaines d’ouvrages par les responsables et les différents membres de DI. Alors pourquoi ne citer que « les cahiers de Turner »? Parce que ça permet au crapuleux journaliste de faire un lien visuel avec des images d’archives sur les néo-nazis américains! Par ailleurs, les « cahiers de Turner » sont radicalement anti-chrétiens, alors accuser des Chrétiens d’utiliser un bouquin anti-chrétien comme base de leur philosophie de groupe c’est assez osé… Une chance pour eux que ni l’Abbé Aulagnier, ni Daniel Hamiche ne savaient ce qu’étaient les « cahiers de Turner ».

– Concernant les propos affligeants tenus par les enfants de douze ans dans l’école, Bruno Larebière a tout dit : Des enfants, on peut leur faire dire n’importe quoi. Vous me donnez une demi-douzaine d’enfants, si vous voulez qu’au bout de quatre heures ils vous chantent des odes à Staline ou qu’ils vous montrent leur “kiki“, c’est très facile. C’est ça qui m’a terriblement choqué dans cette affaire.

– Que penser  des armes exhibées ? Rien. Il ne proviennent pas d’un quelconque trafic sinon l’infiltré se serait fait une joie d’en parler. On peut légitimement penser que le propriétaire pratique le tir dans un club et que c’est en toute légalité qu’il possède ces armes.
A aucun moment l’on ne voit des membres de DI s’entraînant au tir. En dix mois d’infiltration, si les membres de DI s’entraînaient à la prise du pouvoir par les armes, Mathieu Maye aurait eu des images bien plus croustillantes à nous montrer !

– Pour les cours de Krav Maga, le journaleux de la voix off oublie de dire qu’il s’agit d’un art martial israélien, pas mal pour un groupe soi-disant antisémite… Le Krav Maga est pratiqué dans une multitude de clubs en France. Qu’y a-t-il de choquant à ce que de jeunes Français s’entraînent au self-défense ? Chaque jour, des dizaines de jeunes Français se font agresser par des racailles et les militants de DI ne veulent plus être des victimes. Quel cerveau pervers pourrait le leur reprocher ?

49 commentaires concernant l'article “Les Infiltrés : un cas d’école de désinformation”

  1. De plus a chaque fois que maye fait parler un mec, la voix off nous le présente comme un membre fondateur et/ou un cadre (de mémoire même le ludo est présenté ainsi). Procédé simple qui permet d’ incriminer la hiérarchie et donner plus de pois au propos, les faisant passés ainsi comme partagé par tout le groupe. Je trouve qu il y a beaucoup de cadres chez Dies Irae 😀

  2. Les catholiques redeviennent des hommes, c’est ça qui les fait grimper au rideau. Pour les gents intelligents, ce reportage devrait nous l’espérons avoir l’effet inverse ! Rendre le mouvement Dies Irae plus sympathique encore.

  3. La pratique d’un sport de combat et du tir dans des clubs agréés n’a rien d’illégal ni d’anticatholique. En ces temps incertains, il me semble que ce serait même plutôt l’inverse qui serait condamnable.

  4. Sauf erreur de ma part ils ont également volontairement entretenu la confusion entre IBP et FSSPX. Puisqu ils montrent saint Eloi en parlant de traditionnalistes puis ils embrayent sur le concile et Msg Lefebvre. Non?

  5. Mauvaise fois de pujadas!

    On attend avec impatience qu’il infiltre les milieux muslim et juif, et je peux vous dire que seulement une journée suffit pour faire le tour de la question!

    Combiens de cheikh appellent à tuer les kouffars dans le monde, sur youtube il y en a des tas mais bien sur les médias s’obstine a nous precher le « pas d’amalgame »
    Quelle télé poubelle!

  6. Moralité :
    Amalgamons l’Eglise, les catholiques, le pape avec l’intolérance et le fascisme

    et de l’autre coté, les salafistes ne représentent pas le vrai islam et qui compte ose critique l’islam est un islamophobe voir raciste (selon Fourest)

    De la Morandais une vrai honte pour les catholiques, il baisse son froc comme jamais, je préfère une Fourest qui est logique avec elle même, que ce genre de prélat castrateur de catho qui veulent s’affirmer! Il empêche les catho de relever la tête!
    Je suis fière d’être Catholique, j’aime la CHRETIENTE comme dirait le curé tradi de l’émission, pour fourest c’est être déjà fasciste que de dire cela!

  7. Je trouve votre article très pertinent, en dehors de ce passage: « Oui, De Gaulle a déserté ! Oui, les SS étaient une troupe d’élite de l’armée allemande ! ».

    Il est clair qu’il y avait un climat relativement malsain dans l’école, probablement exagéré par les techniques de montage, mais réel. Avoir un enfant de 12 ans qui rêvasse sur le national-socialisme, ce n’est pas une gloire éducative; les adultes présents (mères de famille, bénévoles X ou Y ?) semblaient avoir quelques comptes à régler sans véritable proposition de vie et le professeur d’histoire ne brillait pas par le sérieux de son approche. Là encore avec les réserves nécessaires.

    Que de Gaulle soit ou non un déserteur, c’est une question de droit. Or précisément, répondre  »oui » doit tout de même, c’est un minimum, induire une confrontation avec la situation d’après 45 et l’esprit de la Ve République. En clair: qu’est-ce qui fonde la légitimité du droit ?

    Après, sur le plan mémoriel, l’élève et sa famille font leur tambouille.

  8. Chacun peut avoir son interprétation, mais les faits historiques relatés par ce professeur sont justes. Utiliser ses propos pour accréditer la thèse que les écoles tradis sont favorables au régime national-socialiste relève de la pure malhonnêteté.
    On peut être critique envers le parcours de De Gaulle sans être soi-même nazi.
    Par ailleurs, si l’on infiltrait les collèges publiques, l’on trouverait des milliers déclarations de professeurs gauchistes bien plus partiaux et éloignés de la réalité que celles de ce professeur bénévole. J’ai fait ma scolarité dans le public, j’en sais quelque chose…

  9. @ le sot

    Quant a la SS si le professeur ne développe pas c’est probablement parce qu il s adresse a une classe d’ enfants de 10 ans. Mais en en effet les divisions Waffen SS etaient pour la plupart des troupes d’ élites, pour la simple raison que s était une armée politique. Les soldats étaient de véritables fanatiques! (Falaise etc..)

    Pour preuve hitler, se servait de divions SS pour stopper les grandes percées des alliés sur les deux fronts. Notamment la 1ère panzer division leibstandarte qui changeait de front (est/ouest) très regulierement. Ils étaient surnommés « les pompiers de l’Europe ».

    La encore c est une vérité historique. Pourtant je ne suis pas nazi mais historien de formation.

  10. Sur la SS je pense que la thèse de Jean-Luc Leleu donne d’importantes réponses (différences entre les divisions, évolution de la conception, éventuelles différences théorie/terrain, …). Je ne souhaitais pas lancer un débat sur la SS en tant que tel: cela dit, on notera que la comparer aux CRS est au mieux une plaisanterie (vous parlez d’ailleurs à raison de  »soldat politique »).

    Je note juste que l’esprit de la présentation tenait plus à mon sens d’un cours de morale que d’histoire. C’est assez loin de la formation conceptuelle (qui tient bien entendu compte de l’âge de l’auditoire) et de mise au clair que l’on est en droit d’attendre d’un professeur, sans trop forcer la critique (que d’autres, dans le public, ne fassent pas mieux est malheureusement indéniable).

    Je ne souhaite pas attaquer à tout prix cet enseignant, mais souligner ce que je comprends comme de l’amateurisme partisan: l’exemple le plus typique, lié à la SS, est encore celui de la politique anti-juive. Refuser d’aborder le sujet parce qu’il en est assez fait mention ailleurs ? Cela montre assez que le rôle du professeur n’est pas pris au sérieux (quel rapport avec un système médiatique ?).

  11. Désolé, mais impossible de trouver le lien vers la partie débat de l’émission, quelqu’un pourrait me l’indiquer ici?

  12. Je pense que cette émision au lieu de provoquer chez Dies Irae une recherche de complot devrait entrainer une remise en question et une sensibilisation au problème du racisme et de l’antisémitisme dans les milieux catholiques traditionnels. Sous couvert de blagues continuelles souvent de mauvais goût ces notions anti-catholiques peuvent devenir chez les plus fragiles des convictions profondes…
    Prenez conscience du danger qui est, je le sais, réel.

  13. …juste dommage qu’aucun des « vrais » cadres de DI ne soient allés porter l’étendard de la vérité sur le plateau…

    et puis…quand on connait un peu les loustics…sûr qu’il n’y a pas de péril néo nazi…
    pas sûr qu’il y ait non plus beaucoup d’ « apôtres »…

    Désolant à beaucoupde points de vue…

  14. L’article est clair et excellent……
    On annoncait Dies Irae, comme le spectre démoniaque septuagénaire, « la bête fasciste » (Ilya Ehrenbourg) renaissante. Il ne s’agit en réalité qu’un simple groupuscule fantasmagorique.
    Pourquoi faire à chaque fois l’amalgame éternelle de Jesus Christ, Pétain, Papon, Hitler, Le Pen, Laguérie….where is the connection? je n’en vois aucune. Mais cette vielle rengaine ne prend plus sauf chez les hystériques de gauche à l’instar de patron de PACA (producteur du reportage) qui était – je le dis au passage – un ancien de la Ligue de la jeunesse Communiste avec son ami Krévine.

    Comme disait Figaro, dans la pièce, le Mariage de Figaro du genialissime Beaumarchais et qu’aurait pu dire le journaliste de Radio Courtoisie:  » Je me hâte de rire de tous de peur d’être un jour obligé d’en pleurer », tellement, c’était gros sel.

  15. pour moi , je vais les remercier car grace a cette émission je vous ai decouvert et je me sent moins seul
    et oui je suis pratiquant de krav maga depuis 7ans
    ils bien déconner sur ce sport qui n’ai que fait pour ce défendre et pas devenir un agresseur

  16. Mon pauvre Tlabrousse, tu as tout du catho-nigaud qui croit tout ce que dit la télé même quand c’est contre son propre camp.
    Ainsi, ce serait les mauvaises blagues qui seraient à l’origine du « néo-nazisme » des jeunes cathos ?
    Le problème, c’est que les jeunes cathos ne sont pas néo-nazis ! Ils peuvent dire des conneries, surtout à l’âge bête mais cela n’a rien à voir avec la politique.
    A douze ans, tous les ados disent des grosses bêtises et alors ??? ça les empêchera pas de devenir de respectables adultes!

    Par ailleurs, croire qu’il y a un problème de racisme et d’antisémitisme chez les Français de souche relève soit de l’idéologie gauchiste, soit de la psychiatrie !!!
    Les Français sont tout sauf racistes et antisémites pour accepter la main mise des allogènes sur la France.

  17. Il est vrai que les méthodes utilsées dans ce documentaire sont hodieuses mais le groupe Dies Irae donne le bâton pour se faire battre. Je ne comprends pas que vous puissiez avoir dans vos rangs des gens qui proclament des choses anti chretiennes. Ce sont précisement ces gens la qui détruisent le milieu traditionaliste. Vous avez dans vos rangs des gens qui sont des plus grands ennemis pour la foi que nos propres ennemis alors ne vous étonnez pas s’ils ternissent votre image

    Seb, si a 12 ans un de mes enfants dit des choses pareils il va s’en souvenir.Ce’est pas en prenant ca à la légère que tu va leur permettre de grandir. Bien sur qu’il ne sont pas Néonazis mais on ne peut pas rigoler de tout quand on se dit Chretien.

    J’éspère comme tlabrousse que ce reportage vous fera évoluer!!!

  18. … @ Seb

    si des « jeunes  » de douze ans serinent des inepties pareils…faut bien qu’elles viennent de quelque part…
    ça ne leur est pas venu de façon spontanée aux lèvres…
    et comment appelle t on un jeune catho qui se fait tatouer une « devise » nazi sur le corps… un amateur d’art et des langues étrangères?…

  19. L’erreur de Di et de l’IBP aura d’abord été de faire confiance à un parfait inconnu…le type arrive, dis « FN » et c’est dans la poche. Ce manque de prudence est à l’origine de la réussite de ce sombre projet et a permis cette nouvelle attaque, qui aurait pu être évité, contre l’Eglise. Ne jamais faire confiance sans avoir approuvé au préalable…c’est d’autant plus vrai que c’est indispensabe au vue de l’avenir qui nous attend. A bon entendeur….

  20. Au mieux, ce reportage pose des questions et ouvre le débat ! Ce serait fantastique si ce reportage se retournait contre eux et ouvrait les yeux des français.

  21. exactement PatAttack! c’est cela qu’il faut espérer, les medias sont des menteurs et cela est bien connu, pourvu que beaucoup s’en souviennent en regardant l’émission, puisqu’elle est passée, on n’a que ça a esperer

  22. Hum je ne sais pas trop quoi penser à vrai dire. Bien sur il y a surement manipulation, mais le chant nazi ? Manipulation aussi? Que penser? Y-a t-ils eux des déclarations de parents d’élèves, de profs , de militants après ce reportage, pour protester contre c’est méthodes?
    Que pensent les Bordelais à propos de cette école? ( pour ceux qui la connaissent).
    Ont-ils des liens avec le Renouveau Français?

  23. la république à le devoir de se protéger, mettre en pleine lumiére, un nid de nos derniers petits fachos, intégriste religieux, raciste ou xénophobes, c’est peut être cela aussi la mission du service publique…..

  24. Ce reportage, mené avec des procédés de caniveaux, n’apprend rien tant tout est déformé. On ne sait rien de comment les réactions des enfants ou des ados ont été obtenues. C’est pourquoi tout commentaire est superflu : Ce serait comme parler et donner son avis sur un sujet que l’on ne connaît pas.

    On note néanmoins quelques contradictions. Un exemple : il est raillé, au début du reportage sur l’école, que les enseignants ne sont pas qualifiés. Il nous est même précisé qu’on a proposé au tartuffe qui sert de journaliste de devenir prof de math… Puis arrive le cours d’histoire. Qui le professe ? Un prof retraité de l’éducation nationale. C’est vrai, il n’avait aucune qualification, aucune expérience de la pédagogie…

  25. Merci à « avouedusaintsepulcre » pour ses propos très interessants sur les catholiques ayants remis la main sur leur virilité égaré et sur le fait qu’apprendre à tirer et à se battre serait l’inverse de l’anticatholicisme. Très fin, très vrai…
    Hormis cela, il faut reconnaître que France2 nous a ici livré une vraie leçon de journalisme à sensation en offrant un spectacle qui se voulait « choquant ». Et il faut admettre que leur petit film courageusement tourné sur le terrain est bien rodé, fléché même! Difficile d’en ressortir sans se dire: « Mon Dieu, sale sauvage d’antisémite, raciste, blablabla… ». Ne nous leurrons pas, ce n’est là qu’un sujet de plus qui ne fera pas longue date ou qui ne brûlera jamais d’une grande intensité.
    Maintenant pour ceux qui entretiennent le rêve de voir ce « reportage se retourner contre « eux », les vilains ennemis de la TV, il y a bien peu de chance que cela puisse se produire. Ce n’est sans doute pas la pire tempête que l’on ait déjà eu à déplorer, tout juste un vent léger, et nous l’essuiront comme l’Eglise a su le faire pendant 2000 ans. En clair et pour conclure, RELAX tout le monde!

  26. Quant au contenu de ce que ce prof d’histoire dit, n’étant pas historien, je ne me prononcerai pas. Mais apparemment, ce prof n’est pas soumis à la doxa officiel, doxa qui nous vient directement de Tel Aviv. Et le fait que certains s’en écarte ne gêne pas seulement Rance 2, mais gêne aussi le ministre israélien qui est allé dire aux Russes comment l’histoire doit être enseignée. Avouons que certains ne doutent de rien, et semblent croire que tout leur est dû.

    http://france-licratisee.hautetfort.com/archive/2010/04/28/reecrire-l-histoire-ou-l-etudier-tout-simplement.html

    Qu’on se le dise : Quelconque prof d’histoire qui n’a pas été formé selon les desiderata de Tel Aviv est un mauvais prof d’histoire qui devrait être licencié sur le champ !

  27. premièrement sans le tapage autour de cette émission je ne savais pas que vous existiez, si je me suis inscrit sur cette liste c est pour mieux vous connaitre comme je le fais comme pour beaucoup de liste.
    suis je fasciste intégriste collabo un journaliste répondrait oui certainement..suis je curieux, Chrétien, moi je répondrais oui.
    le reportage je l’ai regardé avec intérêt, une conclusion, la tète et les jambes ne font pas fonctionner les mêmes parties du cerveau.
    ils y a des idées nauséabondes qui n’apportent rien seule la vérité doit être défendue elle est dans le Christ et point barre.
    la Foi l’Église doivent guider votre action devenez des moines soldats comme vos ancêtres non des soudards que l’on peut caricaturer, chaque être peut se dépasser mais la parole comme le corps doit se discipliner, les idées doivent être claires et vraies pas un bouillon de vieux clichés et de haine stérile, on apprends de l’histoire, travaillez, reprenez vous calmement créer quelque chose de nouveau sur le vieux monde inutile de chercher des symboles, créer les vôtres la tache est rude. bon courage que la croix vous aide, que cette émission vous aide, que chacun des intervenants apprennent et avancent vers la lumière et sa parole deviendra lumière pas ombre comme j’ai entendu.
    que celui ou celle qui n a jamais péché leur jettent la première pierre ce ne sera pas moi en tout j’ai trop conscience de mes imperfections.

  28. Je suis au RF et je peux affirmer qu Il n y a pas de lien avec DI pour la simple et bonne raison qu ils sont uniquement a Bordeaux. Néanmoins nous avons de bonnes similitudes de doctrine (natio, contre revo, philosophie réaliste) mais quelques divergences (stratégie).

  29. A lire certains commentaires j ai l impression que beaucoup d’ intervenants pense que contre-info est le site de dies irae. Mais ce n est pas le cas, n est ce pas?

  30. Nous savons tous que les enfants sont facilement manipulables. France 2 et son émission l’a très bien démontré avec le sujet précédent concernant les pédophiles qui manipulent les enfants. Je pose juste une question : qu’est ce qui nous prouve que le journaliste n’a pas usé des mêmes méthodes ???
    Aussi, si on place la plupart des discours entendus dans un autre contexte, on peut remarquer qu’ils paraissent plus aggravant dans l’émission des infiltrés. Ainsi le curé n’a aucunement tenu des propos racistes ou d’extrême droite.
    Toujours dans l’émission, l’écrivain a dit avoir vu des nazis !!! Perso, je n’ai vu ni bras levé, ni croix gammées, ni discours officiels nazis tenu par ce groupe. Il y a quand même des questions à se poser. On ne va pas leur reprocher de faire du sport en plein air au lieu de bruler des voitures en banlieues…
    Et pour terminer, on sent bien que l’émission est une attaque en règle contre le Pape et l’Eglise puisque que sur le plateau ils étaient 5 contre 2… Est-ce bien cela l’équilibre, l’égalité, les valeurs démocrates soient disant défendues par Pujadas ????

  31. Je trouve choquant que qui que ce soit puisse penser ce reportage vrai. Bien sur certains propos étaient assez durs, mais essayez trente seconde de parler et reflechissez si on ne pourrait pas couper vos paroles pour obtenir ce que l’on veut de vous. Les élèves de cette école ont été bêtes, non pas de tenir les propos qu’ils ont tenus (ils sont jeunes et se temereront) mais de l’avoir fait devant un inconnu en partant du principe que dans une bonne école cathos tout le monde est du même avis. Il y a toujours des traitres partout. Je pense que ce qu’a apprit Dies Irae de ce reportage c’est de ne pas faire confiance aux inconnus.
    En tout cas je soutiens Dies Irae de tout coeur! Ils font du bon travail en essayant de former des jeunes et aider les gens.

  32. Elle est ou la mauvaise foi ? chez Pujadas ou dans la majorité des commentaires ici ? Il n ya pas de plus grand aveugle que celui qui ne veut pas voir , non ?

  33. ===================
    Pour suivre le père Alain de la Morandais, voici le mode d’emploi :

    Retrouvez le sur son mini blog :
    http://ww.twitter.com/morandais

    Retrouvez désormais ses homélies sur Facebook :
    http://www.facebook.com/alain.morandais

    Les infos, les coups de coeur et les coups de geule sur le blog des « Enfants d’Abraham »
    http://lesenfantsdabraham.direct8.fr

    ———
    Paroisse Saint-Antoine des Quinze-Vingts

    Alain de la Morandais (chapelain de la chapelle de l’Agneau de Dieu)
    http://www.saqv.fr/sat_equipe.htm

    chapelle de l’Agneau de Dieu
    http://www.saqv.fr/add_accueil.htm
    ================================

  34. A aucun moment les carnets de Turner ne sont antichrétiens. je les ai lu et je vous met au défi de me trouver un seul passage antichrétien (en dehors de ceux ou le narrateur, Earl Turner, attaque les curés vendus au « systéme juif »)… De toutes façons, le jeune interrogé parle uniquement des méthodes de lutte abordés par le carnet de Turner, à aucun moment il ne dit qu’il cautionne l’idéologie du livre.

  35. …@Manu 88
    Les carnets de Turner ne sont peut-être pas anti-chrétien…mais ne sont certes pas catholiques…

  36. Allons bon, quand bien même deux ou trois images seraient traîtres car le montage n’est de toute évidence pas neutre, ne le dites-vous pas ouvertement que vous n’appréciez pas spécialement les juifs, les arabes et homosexuels? (vous m’excuserez si j’ai oublié une quelconque « communauté).

    Mais d’où vous vient toute cette haine?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.