Edouard Philippe confie la lutte contre les propos politiquement incorrects sur le net à Laetitia Avia, qui avait brutalement mordu un taxi

Le Premier ministre de (l’Anti)France Édouard Philippe a un grand projet pour le quinquennat en cours, la « lutte contre le racisme et l’antisémitisme », autrement dit contre les Français qui expriment leur refus de l’invasion migratoire ou de la dictature du CRIF. Voilà apparemment le principal problème de la France, selon les politiciens…

Edouard Philippe a donc mandaté le député macroniste africain Laetitia Avia, qui s’était illustré récemment en mordant violemment à l’épaule un chauffeur de taxi qui lui avait déplu…

Ceux qui tiennent des propos politiquement incorrects sur internet doivent-ils craindre physiquement Laetitia Avia ?!

Avec Avia sont mandatés Karim Amellal et Gil Taïeb (vice-président du CRIF).
Le racisme anti-blanc n’existe donc toujours pas officiellement, apparemment, alors qu’il est de loin le plus pratiqué en… France.

Laetitia Avia produit sur twitter la lettre de mission :

8 commentaires concernant l'article “Edouard Philippe confie la lutte contre les propos politiquement incorrects sur le net à Laetitia Avia, qui avait brutalement mordu un taxi”

  1. les colonnes infernales de la République seront bientôt En Marche

    pour liquider les sous citoyens-parias identitaires ,

    fichés à l ‘extrême droite ,

    qui n’ apprécient pas les fêtes du vivre ensemble au Bataclan .

  2. je parie que les islamistes enragés , certifiés « fichés S » , importés en masse par notre République maçonnique et nihiliste pour faire le djihad en France ,

    ne seront en aucun cas considérés comme des antisémites et des racistes à abattre.

    la chasse n’est ouverte que contre les identitaires français .

    contre eux, la haine est totale.

  3. Cette tordue ose nous donner des leçons, qu’elle aille voir dans son pays pour essayer de mettre de l’ordre, elle sera reçus à coups de pied bien placés.

  4. Ce qui est regrettable c’est de constater qu’il existe bel et bien une volonté d’exterminer les Blancs , volonté exprimée par des trâitres.En 1789 il s’agisait d’exterminer les nobles , en 1917 il s’agissait d’un génocide de classe et d’appartenance à une religion.

  5. Le génocide des Blancs est voulu par certains, qu’il ait lieu par leur meurtre ou par un métissage forcé, en Europe, en Afrique du Sud et en Amérique.
    Il serait temps d’avoir une conscience raciale comme l’ont naturellement les Noirs et les Asiatiques. Les Japonais n’ont accepté d’accueillir que 27 migrants, ils ne sont pas fous…

  6. Merci de partager : Moralisation de la Justice : Suppression de l’immunité des Juges
    Trouvez-vous légitime que les Magistrats qui commettent, délibérément, des fautes, dans leur jugement, soient, les seuls, parmi les citoyens de notre pays, à être, quasiment, dispensés de les réparer ?
    C’est contrevenant au principe d’égalité en droit de notre République.
    C’est contrevenant à notre démocratie qui s’oppose à tout pouvoir absolu.
    En réponse à mon courrier faisant, notamment, état de fautes graves de Magistrats, à mon encontre, le Président de la République, a répondu qu’étant garant de l’indépendance de la Justice, il ne pouvait intervenir en cours de procédure.
    Le pouvoir politique admet, donc, tel Ponce-Pilate, ne pas être garant de la Justice.
    Certes, le justiciable peut faire appel auprès du CSM, mais, après avoir passé toutes les longueurs éprouvantes de temps des appels, et fort coûteux de par l’obligation d’avoir un Avocat , – ce qui contredit, aussi, à la Cour européenne des Droits de l’Homme, qui stipule droit de se défendre seul, que la France a signé, mais ne respecte pas, d’autant qu’aucun Avocat de la Région n’a accepté de me défendre, en appel, du fait qu’ils ne voulaient pas mettre en cause confrères et Juges, même celui désigné par son Bâtonnier a refusé … ; et si le CSM constate, enfin, les fautes de Juges, c’est l’état qui répare, donc les citoyens, et non les magistrats impliqués … Un tel privilège d’antan est-il conforme au principe d’égalité de notre République ?
    Si les magistrats réparaient leurs fautes, cela ne compromettrait nullement l’indépendance de la Justice, mais, au contraire, la conforterait.
    Le peuple, au nom duquel la Justice de notre pays est rendue, ne devrait agréer aucun passe droit, – notamment, aux Magistrats, par leur devoir d’exemplarité et d’équité, que certains peuvent déshonorer, forts de leur quasi-immunité, qui, incontestablement, favorise défaillances, suffisances et corporatisme exacerbé, qui accable les honnêtes justiciables, – ce qui est est indigne.
    Signez la pétition, partagez la, largement, afin que tout citoyen victime de déni de Justice persistant, de Juges, jusqu’à oser se rendre délibérément, complices de l’escroquerie au Jugement d’avocats, comme je le subis, sortent de leur isolement et tourment.
    Il appartient au citoyen d’exiger, du pouvoir, les lois et réformes propices à une Justice probe et plus rapide, pour tous, non affectée de privilèges détenus par ceux qui la rendent.
    Notre justice est à réformer en profondeur et à simplifier grandement, en faisant, notamment, respecter le principe du contradictoire, dès la délibération des Juges de première instance, en présence des parties, – ce qui empêcherait dérives et partialité, et ferait gagner énormément de temps …
    https://www.mesopinions.com/petition/justice/suppression-immunite-juges/28468

    Partagez cette pétition
    et le sondage ci-dessous, avec vos amis
    Auteur : Pierre Gouverneur
    Créé le 23/12/2017
    Avons-nous le droit d’être identitaire en France ?
    OUI
    NON
    21/12/2017
    Twitter censure Génération Identitaire ! N’est-ce pas inadmissible !
    Je suis identitaire et c’est mon droit et devoir de l’affirmer.
    Même un animal sauvage a une identité, celle de son groupe.
    Partager Tweeter
    https://www.mesopinions.com/sondage/droits-homme/avons-droit-etre-identitaire-france/7801
    Tout peuple a une identité culturelle, et y est attaché comme l’enfant dans le ventre de sa mère, comme tout être respectueux de ses parents et aïeux.
    Etre français, c’est un précieux héritage millénaire ; ce n’est pas détenir un bout de papier qui attribuerait droits de dénigrer l’évolution spirituelle, les coutumes, les principes du peuple français, qui permettent de définir ce qu’il est, et dont il n’a pas à se repentir, pour se plier à la domination d’une autre culture, qui risque fort d’être rétrograde dans le pays de la déclaration des Droits de l’Homme.
    Un Humain qui fait fi de son identité, c’est qu’il y renonce pour en prendre une autre, par choix ou contrainte.
    Dans ce dernier cas, ont toujours, en France, émergé des résistants pour s’opposer à ceux, traites à notre identité, collaborateurs de conquérants, qui cherchent à nous en priver.
    Le droit à l’identité est celui de la liberté et du respect auxquels tout Humain aspire, naturellement.
    Je suis identitaire parce que je suis légitimement attaché à la culture de mon pays ; ma carte d’identité en témoigne, mon cœur et mon esprit me le prouvent ; ce n’est pas à une époque où l’on cherche à la mettre en danger que je vais la dissimuler, mais, au contraire, la revendiquer, selon mon droit le plus élémentaire.
    Ceux qui n’apprécient pas la culture qui identifie notre pays et son peuple, nullement raciste, n’ont qu’une seule chose à faire, s’expatrier ou aller dans une région qui convient à l’identité dans laquelle ils se reconnaissent, et y seront heureux.
    Si la justice pénalise le citoyen qui affirme son identité ou attachement à la culture de sa patrie, n’est-ce pas elle qui devrait être sanctionnée pour la ramener sur la voie du bon sens et de la raison ?
    Etre identitaire ce n’est pas être extrémiste, mais être normalement attaché à la culture de son pays et résister à ceux qui la mettent en danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.