Toy Story 4 (Pixar/Disney) fait de la propagande LGBT

Après la propagande transgenre dans la série animée Star Butterfly, « le film d’animation Toy Story 4, réalisé par les studios Pixar repris par Disney, introduit subrepticement une scène avec deux « mamans » lesbiennes (et multiculturelles).

La scène se déroule au début du film, lorsque la nouvelle propriétaire de Woody, Bonnie, entame sa première journée d’école maternelle.

C’est une scène brève, mais c’est une authentique propagande LGBT qui suscite l’enthousiasme parmi ce lobby et ses relais.
Continuer la lecture de « Toy Story 4 (Pixar/Disney) fait de la propagande LGBT »

Disney se lance dans la propagande transgenre pour enfants

« Disney a offert un nouveau « cadeau » au lobby LGBT en basculant dans la propagande transgenre.

Citizengo signale que le premier « princesse-homme » est apparu sur la chaîne Disney XD avec la série Star Butterfly. Dans cette dernière Marco, l’un des enfants protagonistes, se déguise en princesse Turdina pour sauver des princesses d’une terrible directrice d’école.

Quand la directrice découvre qu’en réalité la « princesse Turdina » est un homme, car elle aperçoit des poils sur « sa » poitrine, les autres princesses crient les classiques slogans idéologiques LGBT :
• « Ça ne prouve rien ! Les princesses peuvent être poilues ! »
• « Pourquoi est-ce important si c’est un garçon ? »
• « Il peut être une princesse s’il veut… »
• « Turdina est un état d’esprit ! »

Le message (destiné aux enfants) est clair : même les hommes peuvent être des princesses. C’est-à-dire que même les hommes peuvent être des femmes, les garçons peuvent être des filles.
Continuer la lecture de « Disney se lance dans la propagande transgenre pour enfants »

Des prédateurs d’enfants veulent faire la promotion de la pédophilie durant la gay pride d’Amsterdam


« Aux Pays-Bas, l’affaire fait grand bruit au point d’être l’objet de débats sur les plateaux de télévision : un collectif de pédophiles a annoncé sa participation à la semaine de la gay pride d’Amsterdam, qui se déroule du 31 juillet au 4 août, sous le hashtag #PedoPride2019 sur Twitter.

Ce collectif de pédophiles est lié au « Front de libération des enfants » qui prétend vouloir « libérer les enfants sexuellement ».
Continuer la lecture de « Des prédateurs d’enfants veulent faire la promotion de la pédophilie durant la gay pride d’Amsterdam »

Propagande habituelle pour les parodies de mariage et de famille entre invertis

Voici ce qu’on peut lire dans la presse et sur un certain internet, à propos d’une vedette du petit écran :

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes souriantes, texte

Ce duo de sodomites attend la livraison du produit qu’il a commandé aux Etats-Unis (contournant ainsi la loi française qui interdit encore cette monstrueuse pratique).

Pauvre gosse…
et pauvre société qui n’en a plus pour longtemps.

Les « scouts de France » dominés par l’idéologie LGBT

Si le Père Sevin (le fondateur) revenait, ils passeraient un bien mauvais moment !

Tweet d’un responsable (à la communication) des Scouts de France…

Cela fait des années que la principale obédience scoute française (qui persiste à se dire catholique, avec la bénédiction du clergé français moderniste) avait sombré dans le gauchisme et le cosmopolitisme les plus crasses.
Évidemment, il ne fallait déjà surtout pas y mettre ses enfants.

Voici qu’elle donne maintenant dans l’idéologie du genre et la propagande homosexualiste les plus éhontées !
Ayant semble-t-il perdu toute base philosophique, morale et spirituelle, elle veut croire que tous les comportements se valent.

Valeurs actuelles livre une enquête accablante sur ce nouveau penchant contre-nature de cette institution et sur le profil de ses chefs :

« Scout toujours… gay ? A l’occasion de la visite de Jean-Michel Blanquer à leur grand rassemblement, le 23 juillet, la cause LGBT a été portée par les Scouts de France jusqu’au président de la République. Une provocation pour une partie de l’église de France qui tente de mobiliser l’opinion contre la PMA pour toutes et la GPA.
Continuer la lecture de « Les « scouts de France » dominés par l’idéologie LGBT »

Une femme lesbienne castre et décapite son enfant de 9 ans car il « lui rappelle son père » et est « un obstacle à sa relation »

Rosana Candido  and Kacyla Pessoa are accused of murdering and butchering little Rhuan in Brazil

« Une mère, Rosana Candido, 27 ans, et Kacyla Pessoa, 28 ans, du Brésil, sont accusées d’avoir poignardé le garçon une douzaine de fois et d’avoir retiré la peau de son visage avant de découper son corps.

Le monstrueux meurtre s’est déroulé [entre autre] parce que le petit Rhuan rappelait à Candido son père.
Continuer la lecture de « Une femme lesbienne castre et décapite son enfant de 9 ans car il « lui rappelle son père » et est « un obstacle à sa relation » »

Le RN n’est plus opposé à la parodie de mariage homosexuelle

Du moins selon son vice-président, le talentueux Jordan Bardella (qui était la tête de liste aux élections européennes), mais c’est probablement Marine Le Pen qui a fixé cette nouvelle orientation.

Interrogé dimanche sur RTL, il a expliqué :
« Je considère, comme une majorité de Français, que le mariage pour tous est désormais un acquis. Nous mettrons en œuvre le référendum d’initiative citoyenne. Si certains souhaitent s’en saisir, ils pourront l’utiliser. Mais je considère qu’il y a d’autres urgences à gérer ».

C’est encore un point important de la doctrine du parti qui change, pour s’aligner sur la pensée dominante gaucho-cosmopolite.

Le passage en video (1 min 21) :

Dans le même entretien (à 1 min 00), Jordan Bardella affirme son opposition à la PMA. Mais si celle-ci passe, la considèrera-t-il aussi désormais comme « un acquis » ?
Cette sémantique de l’« acquis » n’est qu’un slogan creux utilisé par la gauche pour impressionner et présenter comme irréversible ses réformes subversives ; c’est de l’esbroufe, cela ne veut rien dire : acquis pour qui ?!

Et l’immigration de remplacement, n’est-ce pas « un acquis » (pour certains) ?
Et la réduction de la France à l’état de province de l’UE, n’est-ce pas « un acquis » ?
Etc.

 

« Gay pride » : des slogans qui annoncent la couleur

Les défilés de militants homosexualistes et adeptes de mœurs contre-nature de toutes sortes se sont multipliés à travers le monde occidental ces semaines-ci, avec une apothéose samedi dernier.

Voici deux photos très éloquentes, prises à Paris et aux États-Unis.

« On n’est pas là pour décorer
on détruira votre société » :

« Satan aime les pédés » :

Ces malheureux n’ont rien compris :
• Satan hait tous les hommes (dont les homosexuels), mais aime effectivement qu’on s’adonne à des pratiques gravement immorales (car il nous hait)
• Dieu aime tous les hommes mais exècre certains comportements, notamment contre-nature.

L’Armée de Terre fait de la propagande LGBT et veut recruter des « transsexuels »

Le déferlement de l’idéologie du « genre » et des mœurs sodomites bat des records en ce mois de juin 2019.

Le pôle recrutement de l’Armée de Terre prétend maintenant « condamner toutes les formes de discrimination », ce qui est bien sûr faux et impossible (discriminer = choisir, et l’armée fait des choix de recrutement comme tout le monde) ; simplement il cautionne et présente comme égaux des choses et des comportements qui ne le sont pas.

Voyez ce charabia presqu’incompréhensible (posté sur facebook) illustré d’un drapeau du lobby LGBT :

Les derniers éléments de normalité de la nation sont en train de disparaître officiellement sous les coups de l’idéologie cosmopolite dominante.

 

Ecosse : un étudiant montre les incohérences de son professeur qui défend la « théorie du genre »

Un étudiant écossais, viré de classe pour avoir dit qu’ « il n’y a que deux genres » sexuels, a une explication avec le professeur.
La tentative d’explication de ce dernier est assez révélatrice (et effrayante) du totalitarisme « progressiste » qui se met en place.

Sodome-sur-Seine : 25 rues et places vont porter le nom de figures homosexualistes

Paris, ville « inclusive », qui veut faire fuir tous les gens normaux et sains d’esprit

Un élu parisien a soumis cette proposition – pour rendre hommage à des militants ou événements en lien avec les mœurs contre-nature – qui a été acceptée par la Ville de Paris.

L’élu en question n’est autre que Jean-Luc Romero. Ce conseiller municipal du XIIe arrondissement est un activiste homosexuel de longue date – que même le SIDA n’a pas ramené vers plus de sagesse (contrairement à un Dominique Morin par exemple, auteur de Le Sida a fait de moi un témoin).
Jean-Luc Romero est aussi le président de l’« Association pour le droit de mourir dans la dignité » [sic] (ADMD), très actif lobby en faveur de l’euthanasie et du suicide assisté, et il se bat actuellement pour que soit tué Vincent Lambert…
L’ADMD est une officine maçonnique comme le rappelle son logo et Jean-Luc Romero est membre de la secte ésotérique.
Ses combats sont cohérents.

25 rues et places de la capitale, dont Anne Hidalgo veut faire l’équivalent de Sodome et Gomorrhe, seront donc renommées en hommage à des personnes ou événements largement inconnus, sauf d’une minorité d’initiés.
Il y aura ainsi une place évoquant les émeutiers de Stonewall (Etats-Unis), qui, en 1969, avaient violemment attaqué les policiers alors que ces derniers venaient contrôler un bar interlope, lieu de dépravation… Qu’en pensent les syndicats de police d’ailleurs ?

Provocation : la SCNF fait de la propagande homosexualiste avec un train spécial

On mesure à ce genre de chose l’incroyable puissance du lobby LGBT (qui ne représentait jusqu’à présent qu’une poignée de personnes), et l’effet de mode dont bénéficient toutes les idéologies de gauche.

L’entreprise publique, qui a pourtant d’autres chats à fouetter, entend elle aussi banaliser les mœurs inverties (considérées en France comme un délit et une maladie psychiatrique il y a encore quelques années)

CNews rapporte avec satisfaction :

« C’est une première en France. Durant un mois, la SNCF va faire circuler un train dont la rame avant se pare des couleurs arc-en-ciel du drapeau LGBTQI+.

Continuer la lecture de « Provocation : la SCNF fait de la propagande homosexualiste avec un train spécial »

USA : un transsexuel écrase la concurrence féminine aux championnats universitaires

Cece Telfer, un exemple supplémentaire des ravages de l’idéologie du genre dans le sport

A droite, la photo de propagande, à gauche Cece dans la vraie vie…
Sans maquillage, sans studio photo et dans l’effort, c’est tout de suite moins… Féminin !

Trouvé sur RT : « Cece Telfer empile les performances de haut niveau dans les épreuves féminines de sprint pour le compte de l’Université Franklin Pierce, et a en effet remporté haut la main le 400 mètres haies de la seconde division. Des performances qui ne font pas que des heureux, certains estimant que la jeune femme de 21 ans dispose d’un avantage injuste sur ses concurrentes.

Et pour cause, pas plus tard que l’année dernière, Cece Telfer participait aux épreuves en tant que Craig Telfer, dans la catégorie masculine. Né homme, l’athlète s’identifie désormais femme, et peut à ce titre participer aux épreuves du circuit féminin. Selon les règles de la NCAA, un homme biologique est en effet autorisé à concourir en tant que femme à condition qu’il abaisse son taux de testostérone pendant une année.

Parmi les meilleures athlètes féminines au niveau national
Athlète aux résultats plutôt moyens lorsqu’il participait aux épreuves masculines, Cece Telfer a franchi un cap en changeant de catégorie, et se mêle désormais aux meilleures femmes au niveau national. «Cece Telfer est l’une des sprinteuses les plus rapide de la NCAA, toutes divisions confondues», note ainsi le journaliste du Daily Caller, Peter Hasson. L’athlète a d’ailleurs reçu en février un prix pour la féliciter de ses performances. »

Mois de la « fierté » « LGBT » : déluge de propagande perverse. Y compris par Disneyland et… Trump

Il n’y a pas longtemps en Occident le mois de juin était consacré au Sacré-Cœur de Jésus.  Maintenant, il paraît que c’est le « mois des fiertés », sous-entendues « LGBT ».
Chacun place sa fierté où il veut et pour l’homme moderne elle semble se situer à la fin de l’intestin…

Bref, en ce début de juin, avant que les défilés les plus choquants ne s’ébranlent un peu partout, chacun y va de sa génuflexion devant un lobby aussi puissant que minoritaire… Quand il ne s’agit pas purement et simplement d’endoctrinement des enfants.

Le parc d’animation à destination des jeunes « Disneyland », près de Paris, annonçait ainsi : « Le 1er juin 2019, Disneyland Paris se pare des couleurs de l’arc-en-ciel pour célébrer la diversité [sic], lors de l’étincelante Magical Pride. »

Quant au président Trump, qui relayait ces jours-ci une campagne nationale de prières à son intention dans des temples évangélistes, il s’est fendu d’un tweet d’apologie de ces déviances, allant jusqu’à dire qu’alors que les « personnes LGBT » n’étaient pas libres dans de nombreux pays son « administration a lancé une campagne globale pour décriminaliser l’homosexualité et inviter toutes les nations à nous rejoindre dans cet effort! »


Comment d’un côté évoquer la Bible et de l’autre promouvoir des comportements qui y sont condamnés de la façon la plus vigoureuse ?