Vie virtuelle, mort réelle

En Corée du Sud, un garçon de 15 a tué sa mère après qu’elle l’a réprimandé parce qu’il passait trop de temps à jouer sur son ordinateur, avant de se donner la mort par pendaison.
Ce pays asiatique, « très connecté », est régulièrement confronté à des faits divers tragiques de ce genre (homme mourant de faim après 5 jours de jeu ininterrompu, parents laissant mourir leur bébé).
Son gouvernement estime à deux millions le nombre de « drogués » à l’internet et aux jeux vidéo.

Source

2 commentaires concernant l'article “Vie virtuelle, mort réelle”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.