Une église transformée en centre commercial

L’église Saint-François d’Assises Vandœuvre-lès-Nancy sera transformée en temple de la consommation… Un promoteur privé, dont le diocèse tait le nom, a acheté l’ensemble pour 1,3 million d’euros afin de le rénover en centre commercial. Mais à ce coût doivent s’ajouter les 500.000 euros de travaux pour la remise aux normes du bâtiment. Le jardin sera entièrement bétonné pour devenir un parking. Les raisons sont données par le figaro : «Nous avons mis en vente cette église Saint-François d’Assises en 2007 car il y a eu une évolution de la pratique et du quartier : aujourd’hui, seule une petite centaine de fidèles s’y rendent, alors qu’elle peut accueillir plus de 700 personnes», explique l’économe du diocèse de Nancy, Michel Petitdemange.

8 commentaires concernant l'article “Une église transformée en centre commercial”

  1. C’est sûr qu’il y avait 2 solutions à la chute de 700 à 100 pratiquants :
    1/ Vendre le lieu ;
    2/ Y mettre l’adoration perpétuelle et un communauté qui évangélise.

    Mais la deuxième solution posait aussi un problème !

    Au bout d’un an ou deux, où mettre les 1000 à 3000 nouveaux pratiquants ?????

    Donc la solution de vendre était la plus sage…

    Père Philippe-Marie, Directeur de Radio Maria France

  2. Avec le distributeur d’hosties self-service si cher à J.P Mocky ?

    Il y en a qui vont payer cher leurs forfaitures surtout ceux prétendument catholiques et responsables ! La Tradition les gêne car les églises tradis c’est archi plein tout le temps, avec des familles, des enfants, tous les âges étant représentés, les églises conciliaires vides…

  3. C’est très révélateur du monde putride dans lequel on vit : un temple spirituel est transformé en temple de la consommation. Cela illustre bien le niveau auquel s’est abaissée notre société décadente. Le matérialisme et le mercantilisme ont remplacé la spiritualité indispensable à l’équilibre de l’être humain. Et c’est de plus une part de notre patrimoine historique qui disparaît sous les profits d’une caste sans foi ni loi.

  4. « il y a eu une évolution de la pratique et du quartier »

    Ah ah ah! Comment dire pudiquement que les musulmans ont remplacé les chrétiens dans ce quartiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.