Un nouveau bureau pour l’association des Amis de Rivarol

Hier, à 14 heures, se tenait l’Assemblée générale ordinaire des Amis de Rivarol à l’Espace Dubail à Paris. Le bureau en place depuis un an, avec l’avocat retraité Eric Delcroix comme président, a démissionné. Cette équipe composée également de Camille Galic et de J-P. Angelelli a exprimé son désaccord à propos de la ligne éditoriale mise en place par Jérôme Bourbon, à savoir une critique éditoriale solide à l’encontre du nouveau Front national mariniste et la dilution des principes authentiquement nationalistes. Monsieur Delcroix a cru également bon de fustiger la ligne claire du combat anti-abortif entretenue par Jérôme Bourbon.
 Mais comment des nationalistes convaincus pourraient-il cultiver une position relativiste à ce sujet alors que l’avortement extermine littéralement depuis bientôt 40 ans la race blanche en France ?
Le nouveau bureau se compose d’André Gandillon (rédacteur au journal Militant) comme président, Jérôme Bourbon comme secrétaire, et François-Xavier Rochette comme trésorier.

27 commentaires concernant l'article “Un nouveau bureau pour l’association des Amis de Rivarol”

  1. Excellent! Très bonne nouvelle. Voilà les Amis en très bonnes mains.

    Rivarol n’est pas une épicerie hard discount ouverte aux ennemis du nationalisme. Que ces derniers aillent au diable!

  2.  » à savoir une critique éditoriale solide à l’encontre du nouveau Front national mariniste  »
    En effet , si les membres de l’ancien Bureau font mine de croire que le Front mariniste n’est pas un danger pour le maintien de l’identité française et européenne, ils ont bien fait de démissionner.
    Un simple coup d’oeil sur tous les média officiels suffit à comprendre : la fille le Pen est portée à bout de bras par le Système et il faut des bras très costauds , car vu le niveau de l’intéressée …

  3. Le putsh Bourbonien a transformé un journal déjà très extrêmiste, mais pas sans qualités, en papier-toilette à usage unique. C’est dommage.
    Ne reste plus qu’une litanie anti-FN, monomaniaquement débitée chaque semaine…

  4. Excellente nouvelle !!!

    Bravo aux Amis de Jérôme Bourbon, et Jérôme Bourbon lui-même, que je soutiens totalement dans leurs démarches. J’essayerai d’être adhérent de cette association prochainement.
    Le FN de Marine le Pen ne représente pas le nationalisme et patriotisme français. Le nouveau FN n’est rien d’autre qu’une des composantes du « Système ».

    Marine Le Pen et les clandestins:

  5. Au Webmaster:

    Bonjour,
    Ca serait sympa de donner les coordonnées de cette association.
    Enfin, s’il y en a déjà, forcément. 😉
    Comment entrer en contact avec celle-ci ?
    Merci pour la réponse.

  6. Absolument d’accord avec « Marine et là ». La ligne politique entreprise depuis cette année par Jérome Bourbon est tout simplement intolérable.

    Le combat nationaliste ne s’accomplit pas en insultant Marine Le Pen. (qui, ELLE, va peut être amener un peu de changement en France.)

  7. Excellente chose, Rivarol va pleinement redevenir notre maison, la maison du nationalisme français et européen !
    Fini les articles alambiqués vis-a-vis du FN.

    Soutien total a Rivarol aux amis et a tous les rédacteurs.

    Adhérez a l’association des amis et abonnez-vous au journal.

  8. Excellente nouvelle et félicitations pour ce nouveau bureau de l’Association des amis de Rivarol 100% nationaliste qui sera sans aucun doute moins mitigé que le précédent 😉

    « L’ambition affichée du nouveau bureau est de dynamiser les Amis de Rivarol en organisant des rencontres fréquentes entre les lecteurs et la rédaction du journal. »

    Maintenant, pour ceux qui ne sont pas (encore) abonnés à RIVAROL -la cure hebdomadaire de dépollution de la cervelle-

    abonnement! abonnement! au journal!

    En ligne ici: http://www.rivarol.com/Abonnement.html
    ça commence à 36 Euros pour 3 mois. Donc pour tous les budgets patriotes et nationalistes…

    SOUTENONS NOTRE PRESSE diffusée chez les marchands de journaux!

    RIVAROL, l’hebdo d’information et de réflexion nationaliste dont tout le monde parle et SURTOUT qui ne laisse pas indifférent 🙂

  9. Rivarol, un journal national au ton libre et insolent, c’est sur que ça ne peux pas plaire aux àplaventres marinolatres comme le pseudo qui troll ici, « marine est là »…

    Ton idole est la chouchoute du système médiatico-politique qui lui a donné sa place d’exutoire pour canaliser la colère des Français. C’est tout.

    🙁

  10. J’aimais bien l’ancien et j’aime bien le nouveau Rivarol. Je ne vois pas tellement ou est la différence. Le nouveau rédacteur en chef a pris position au moment de l’élection du nouveau président du FN, et alors ?
    Vive Rivarol !!

  11. Donc si j’ai bien tout compris, en cas de guerre déclenchée par les forces du NWO, on refait l’union sacrée républicaine de Maurras avec Marine en liaison avec notre tsar national et B16 contre les peuples d’Islam ?
    Belle connerie en ce cas…
    Marine, ce n’est pas Ste Jeanne d’Arc car cette dernière n’était pas franc-maçonne !

  12. J’achetais Rivarol assez régulièrement depuis de nombreuses années, je viens de m’abonner au journal – un sorte de dîme pour la presse libre – en continuant d’apprécier celui-ci qui n’a pas besoin de M. Bourbon pour rester de très grande qualité.

  13. Excellente nouvelle. Bravo encore à J. BOURBON et ses excellents
    journalistes et continuez dans cette voie qui est celle que nous attendions
    tous. Que quelques uns se désabonnent n’a aucune importance et,
    d’ailleurs ils le liront quand meme car un journal comme RIVAROL
    Il n’y en a qu’un dans ce beau pays de France, c’est celui-là.
    Ce n’est guère le moment de baissser les bras et laisser la nouvelle
    Présidente dire et faire n’importe quoi, ce qui la représente bien hélas.

    19 Février 2011

  14. Ce qui serait intéressant, c’est que Les Amis de Rivarol organisent des réunions dans chaque région de France afin de faire connaître le journal « par capillarité ».

  15. C’EST MERVEILLEUX! Je n’attendais que cela pour adhérer aux Amis de Rivarol! Terminées les liaisons malsaines avec le fion familial.
    Vive RIVAROL!

  16. BRAVO Monsieur BOURBON !
    Avec vous nous sommes sur de ne plus être trahi, ras le bol des reniements,de tous ces partis pourris que tente d’imiter le F.N. En voulant ratisser large,on finit par crever dans un libéralisme malsain !
    Sincères Salutations Nationales à vous et à Monsieur
    Gandillon que j’ai déjà pu apprécier pour idées claires et sans ambiguïtés !
    Ce nouveau bureau garde tout simplement le cap que les anciens
    de Rivarol avaient tracé …
    QUI VIVE ? FRANCE ! et SEMPER FIDELIS !

  17. Vous n’avez pas l’envergure mentale d’un interlocuteur valable.
    Voici pourquoi je ne commenterais pas vos propos digne d’un enfant.

  18. Il y a un juste milieu entre se mettre à plat ventre devant Marine Le Pen, et mener une campagne tout simplement diffamante comme l’a fait Rivarol et Jérôme Bourbon.

    Et ce juste milieu, vous ne l’avez pas trouvé. C’est tout. Qu’elle soit le pion du système ou pas ne change strictement rien ce que je vous reproche.

  19. J’ai apprécié ce journal. On le trouvait au service des périodiques de la bibliothèque de l’I.E.P. de Paris. J’appréciais son positionnement en faveur d’un Etat fédéral européen (correspondant à l’opinion de son lectorat exprimée lors d’une enquête en 1979 à l’occasion des premières élections du Parlement Européen au suffrage universel direct. J’appréciais son anti-communisme et son anti-résistantialisme, son appui au révisionnisme historique. Ses relations avec le FN m’ont laissé indifférent. J’ai abandonné la lecture et le soutien à ce journal quand il a fini par tenir sur l’Europe un discours que n’auraient pas désavoué Michel Debré ou l’Action Française. J’ai été découragé par l’importance donné aux questions religieuses, et notamment au catholicisme sédévacantisme. C’est avec regret et tristesse que j’ai abandonné Rivarol qui avait changé d’idées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.