Un général serbe égorgé dans une geôle anglaise

Le général serbe Radislav Krstic, emprisonné pour crimes de guerres durant la guerre de Bosnie et le massacre de Srebrenica, a été égorgé dans sa cellule vendredi matin et conduit aux urgences où il demeure dans un état critique.

Trois détenus sont suspectés de cette tentative d’assassinat, tous musulmans.
L’un d’entre eux, Indrit Krasniqi, Kosovar selon certaines sources, est condamné à perpétuité en 2006 pour participation à la torture, au viol et meurtre d’une adolescente anglaise.

L’arme du crime serait une lame de rasoir rattachée à une brosse à dent. Krstic a été retrouvé gisant dans une marre de sang et initialement pris pour mort. Les trois suspects semblent avoir agi pour venger les crimes de guerre de celui qui est pourtant considéré comme un héros dans son pays comme tous les autres chefs de guerre serbes de cette époque.

Le général Krstic, arrêté par les forces américaines en 1998, malgré les protestations du gouvernement serbe, a été confié au tribunal pénal international de La Haye, jugé et condamné en 2001 à 46 ans d’emprisonnement pour sa participation au massacre de Srebrenica. Il avait précédemment contribué à repousser l’offensive bosniaque sur la république serbe de Bosnie.

Banja Luka, la capitale de la république serbe de Bosnie, a réagi à la nouvelle de cette tentative de meurtre en dénonçant la légitimité toujours moins crédible d’un tribunal pénal international incapable de protéger ses condamnés.
Un porte-parole de la ville se demande si certaines autorités carcérales n’auraient pas « fermé les yeux ».

Source : Daily Mail

2 commentaires concernant l'article “Un général serbe égorgé dans une geôle anglaise”

  1. Ou dans une geôle Irakienne, en compagnie de Bush et Sarko dans une prison Afghane!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.