Un élu socialiste sodomite tabassé par des militants socialistes

Cinq jours après avoir été roué de coups à la sortie d’une réunion de section, Michel Teychenné, figure du PS en Ariège, n’est toujours pas remis. L’élu socialiste a été blessé au visage et hospitalisé après ce que le parquet a appelé «une altercation et un échange de coups entre personnes du même parti le 20 mai».

Conseiller municipal de Pamiers et ex-député européen, Michel Teychenné est en rupture avec sa direction départementale et affirme avoir été écarté de la liste socialiste aux régionales en raison de son homosexualité, ce que dément la direction du PS.

Michel Teychenné aurait eu des mots avec l’un de ses agresseurs présumés, qui aurait ensuite quitté les lieux, selon la Gazette ariégeoise. Avant de refaire son apparition avec deux individus et d’en venir aux mains. Un premier coup de poing, qui fait tomber l’élu, puis d’autres, pieds et poings, portés au visage.

Michel Teychenné s’en est tiré avec plus de 8 jours d’interruption temporaire de travail (ITT) et a porté plainte pour blessures volontaires. L’une de trois personnes mises en cause par l’élu a également porté plainte, contre un cinquième protagoniste qui l’aurait blessée, entraînant une ITT de 3 jours. Tout ce petit monde doit désormais être entendu par le procureur.

Source (Merci à Hulk)

5 commentaires concernant l'article “Un élu socialiste sodomite tabassé par des militants socialistes”

  1. Vu sa gueule, ils ne l’ont pas raté !

    Comme quoi, nous sommes parfois de mauvaises langues : c’est beau la démocratie au sein du PS ! 😀

  2. hahaha ! bien fait pour sa gueule, bientot au ps, ils se mettront à shooter les arabes…
    bandes de guignols !

  3. C’est ça la tolérance démocratique? ^^ . Ils sont vraiment débiles ces gauches.

  4. « Se trobas pas filha, es pas d’Arièja ! » « Si tu ne trouves pas de fille, tu n’es pas d’Ariège ! » Il est bizarre, ce phoque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.