Suite de l’affaire Chafni

Vous avez sans doute entendu parler de l’affaire « Kamel Chafni ». Ce joueur de Football marocain qui joue pour le club de l’A.J Auxerre aurait été insulté de manière raciste lors du match Auxerre-Brest le 17 décembre dernier. En effet l’arbitre assistant Johann Perruaux lui aurait dit « dégage l’Arabe ». L’incident à fait grand bruit et subitement Kamel Chafni et l’arbitre Perruaux ont fait savoir que les concernant, l’affaire était close. Seulement voila la Ligue de Football Professionnelle (LFP) a décidé de mener l’enquête. C’est là que ça se complique pour la « victime ». afrik.com nous apprend que : le milieu de terrain marocain ne serait pas exempt de tout reproche : pointé du doigt pour son « attitude menaçante, intimidante et contestataire envers l’arbitre assistant », il pourrait même être suspendu six mois en raison de « propos grossiers » et d’une « bousculade ». De quoi suspendre six mois l’Auxerrois, qui ne bénéficierait pas de témoins solides. Les Brestois, Larsen Touré en tête, s’étant désistés, reste Roy Contout, coéquipier de Chafni en Bourgogne, qui reste cependant prudent sur le terme « Arabe ». L’arbitre de la rencontre, Tony Chapron, confirme bien avoir entendu le mot « dégage » mais n’évoque pas d’insulte.


En outre, l’enregistrement des conversations sur le terrain ne serait pas exploitable en raison de « l’existence d’un gros bruit de fond » selon Chapron. Enfin, Perruaux, qui a reconnu avoir dit « dégage », est sanctionnable mais a pour l’instant été épargné. Autant d’éléments qui laissent à penser que Chafni pourrait prendre cher dans cette affaire. Le milieu de terrain sera fixé sur son sort le 19 janvier prochain. Quant à M. Perruaux, il devrait officier dimanche en Coupe de France lors du match entre le GFCO Ajaccio et Toulouse.

5 commentaires concernant l'article “Suite de l’affaire Chafni”

  1. Même si l’on part du postulat que l’arbitre eût tenu de tels propos ou est l’insulte raciste? Arabe est une insulte?
    « Dégage » est la forme impérative du verbe dégager, donc pas assimilable à une insulte.

    On peut lire et entendre des propos pires à l’égard des français dans les chansons de rap, par exemple. Doit on aussi parler des commentaires haineux antichrétiens publiés sur les sites de journaux en ligne?

    L’indignation théâtrale est à sens unique… comme d’habitude.
    Encore que l’insulte n’est pas officiellement prouvée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.