Santé : la moitié des médicaments sans ordonnance seraient à proscrire

La moitié des médicaments sans ordonnance serait à proscrire. Telles sont les conclusions tirées par le magazine 60 millions de consommateurs après avoir passé au crible une liste de ces médicaments prisés des Français, mais non remboursés.

Ces médicaments sans ordonnance sont plus encadrés à l’étranger.

Par exemple, les médicaments contenant de la pseudo-éphédrine (type Actifed, assimilé stupéfiant) sont très réglementés aux USA: délivrance sur présentation d’une pièce d’identité et signature d’une déclaration de bon usage.

Sur 62 médicaments « passés au crible » sous le contrôle du professeur Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien reconnu, membre de l’Académie de médecine, et Hélène Berthelot, pharmacienne, seuls 21 % d’entre eux, 13 donc, comme Vicks Vaporub, Imodiumcaps, Gaviscon menthe, Forlax 10 G, Maalox sans sucre, sont « à privilégier »« Ils ont un rapport bénéfice/risque favorable », précise la publication dans un hors-série qui précise aussi que la durée d’utilisation doit de toute façon être courte.
Parmi les médicaments nocifs, on retrouve Actifed Rhume, DoliRhume, Nurofen Rhume qui contiennent un vasoconstricteur (nez bouché), un antihistaminique (nez qui coule) et du paracétamol ou de l’ibuprofène (mal de tête). Ils présentent un risque de surdosage mais également des effets indésirables graves possibles (accidents cardiovasculaires, neurologiques, vertiges…)

Au rang des aberrations, les pseudoéphédrines, des décongestionnants pouvant engendrer AVC ou accidents cardio-vasculaires… Ces médicaments à ingérer sont en vente libre, et ce alors même que la même molécule, trente fois moins puissante, administrée par voie nasale, ne se délivre que sur ordonnance.

60 millions de consommateurs a également fait une catégorie de médicaments à prendre “faute de mieux”. Ceux-ci n’ont pas montré une efficacité significative mais ont eu le mérite de ne pas engendrer d’effets secondaires indésirables.

La liste des médicaments à proscrire :

Rhume. Actifed Rhume, Actifed Rhume Jour & Nuit, Dolirhume Paracétamol et Pseudoéphédrine, Nurofen Rhume, Rhinadvil Rhume ibuprofène/pseudoéphédrine, HumexLib paracétamol chlorphénamine.

Toux. Bronchokod sans sucre toux grasse adultes, Exomuc toux grasse orange, Fluimucil expectorant sans sucre orange, Humex toux sèche oxomémazine sans sucre, Mucomyst toux grasse orange, Toplexil sans sucre.

Mal de gorge. Angi-spray mal de gorge, Colludol, Drill, Drill miel rosat, Hexaspray, Humex mal de gorge lidocaïne-benzalkonium, Strefen sans sucre, Strepsils lidocaïne, Strepsils miel citron.

Etat grippal. Actifed états grippaux, Doli état grippal, Fervex état grippal.

Diarrhée. Ercéfuryl.

Constipation. Dulcolax, Pursennide.

Source 60m de consommateurs, via BreizhInfos

1 commentaire concernant l'article “Santé : la moitié des médicaments sans ordonnance seraient à proscrire”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.